Rejoignez-nous

Sport

Ski alpin : nouveau podium pour Joana Hählen

Publié

,

le

La Bernoise Joana Hählen a pris la 3e place ce dimanche du Super-G de Rosa Khutor près de Sotchi. (EPA/YURI KOCHETKOV)

Une semaine après être montée pour la première fois sur un podium de la Coupe du monde lors de la descente de Bansko, Joana Hählen a réédité son exploit à l'occasion du Super-G de Rosa Khutor près de Sotchi.

La Bernoise de 28 ans s'est classée troisième derrière le duo d'Italiennes, Federica Brignone et Sofia Goggia.

En Russie, dans des conditions difficiles avec une mauvaise visibilité, une neige molle et des altenances de chutes de neige et de pluie, Hählen a lâché 34 centièmes à Brignone. De son côté, Corinne Suter a pris le 4e rang à 8 centièmes de sa compatriote. Lara Gut-Behrami, sixième, complète le bon résultat d'ensemble des Suissesses.

Pour Brignone, il s'agit de la 14e victoire en Coupe du monde, la troisième en Super-G. Celle qui a déménagé de Milan au Val d'Aoste à l'âge de 6 ans a pris la tête du classement de la discipline, détrônant Mikaela Shiffrin, qui comme Michelle Gisin et Petra Vlhova, avait décidé de faire l'impasse sur les pistes des JO 2014 à Sotchi.

A trois courses de la fin, les chances de Corinne Suter sont encore intactes pour la course au petit trophé de cristal. La Schwytzoise est deuxième à 16 points de Brignone et avec 14 unités d'avance sur Schiffrin. "Les sensations furent tout sauf optimales. Franchement, je ne pensais pas que ça passerait", relevait Suter au micro de SRF après l'arrivée alors qu'elle a franchi la ligne avec le meilleur temps avant d'être dépassée par le trio vainqueur.

Les Italiennes, qui au classement des nations dames mènent devant l'Autriche et la Suisse, avaient déjà brillé le week-end dernier en Bulgarie avec un triplé lors de la deuxième descente gagnée par Elena Curtoni devant Marta Bassino et Brignone. A l'occasion des quatre Super-G déjà disputés cette saison, elles comptent deux victoires et quatre deuxièmes places.

Joana Hählen, qui a dû attendre plus de six ans pour fêter son premier podium, s'est réjouie de sa seconde troisième place en neuf jours. "Ce troisième rang signifie beaucoup pour moi, surtout parce que ma saison de Super-G était vraiment mauvaise jusque-là", a-t-elle expliqué au micro de SRF. Elle était restée deux fois hors des points et à Bansko avait fini à la 17e place.

Pendant sa course, elle n'est pas parvenue à estimer si elle allait vite ou non. Le podium de la descente de Bansko l'avait pourtant délivré du doute. "Ce fut un soulagement géant", relève la Bernoise.

La descente prévue samedi avait finalement été annulée en raison des fortes chutes de neige qui n'ont pas permis la préparation de la piste à temps.

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: Alpine skiing: new podium for Joana Hahlen | En24 News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Le Mondial 2026 de hockey à Zurich et Fribourg

Publié

le

La BCF Arena accueillera un groupe lors du Mondial 2026 en Suisse (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Consolation pour la Suisse un jour après son élimination décevante en quarts de finale du championnat du monde en Finlande. Comme prévu, le congrès de l'IIHF a attribué l'édition 2026 à la Suisse.

Après l'annulation du championnat du monde 2020 à Zurich et Lausanne en raison de la pandémie, il s'agira du premier Mondial en Suisse depuis 2009. A l'époque, les matches s'étaient déroulés à Berne et Kloten. Dans quatre ans, Zurich (avec la nouvelle patinoire à Altstetten) et Fribourg seront les villes hôtes.

Le fait que le choix se soit porté sur la Suisse n'était finalement qu'une formalité, car le seul adversaire, le Kazakhstan, avait retiré sa candidature à la dernière minute.

"La candidature suisse en vue de l’organisation du championnat du monde 2026 nous a pleinement convaincus, a déclaré le président de l'IIHF, Luc Tardif, dans un communiqué. Les équipes, les supporters, les sponsors et les médias vivront une nouvelle fois un Mondial parfaitement organisé grâce aux stades ultramodernes, aux courtes distances, à la fantastique communauté de fans et à une approche durable convaincante."

Pour la fédération helvétique, il n'était pas question de présenter une candidature express pour le championnat du monde 2023, retiré à la Russie à cause de la guerre en Ukraine. Le tournoi prévu l'année prochaine du 12 au 25 mai à St-Pétersbourg aura de nouveau lieu à Tampere en Finlande et à Riga en Lettonie.

Là encore, pas de concurrence pour cette candidature, car la Hongrie et la Slovénie, qui s'étaient proposées ensemble à la suite de leur promotion en première division, se sont retirées à la dernière minute.

La Suisse organisera en revanche le championnat du monde M18 l'année prochaine. Ce sera la troisième fois après 2000 et 2015. Il reste encore à déterminer les deux lieux de compétition dans le nord-ouest de la Suisse. L'édition féminine de cette même compétition junior aura également lieu en Suisse en 2024.

Continuer la lecture

International

Une nouvelle finale pour les Warriors

Publié

le

La joie de Klay Thompson ( droite) et de Stephen Cutrry après la qualification pour la finale. (© KEYSTONE/AP/John Hefti)

Golden State est de retour ! Victorieux 120-110 à Dallas, les Warriors se sont qualifiés pour la finale de la NBA, leur sixième en huit ans.

Stephen Curry et ses coéquipiers ont remporté 4-1 leur série face aux Mavericks. Auteur de 32 points, Klay Thompson a été le grand homme de cet acte V. Les Warriors ont forcé la décision en première période avec un avantage de 17 points à la pause (69-52). Le début de match laborieux de Luka Doncic est également l'une des raisons de l'envol de Golden State. Le prodige slovène a accusé un 2 sur 10 lors du premier quarter qui a pesé très lourd dans la balance.

Golden State sera opposé en finale au vainqueur de la série entre Boston et Miami. Les Celtics mènent 3-2 avant l'acte VI de ce vendredi sur leur parquet. Le premier match de cette finale se jouera le 2 juin à San Francisco.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Lucerne accroché à Schaffhouse

Publié

le

Le Lucernois Martin Frydek (à droite) tente sa chance devant Jetmir Krasniqi. (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Tout reste à faire pour le FC Lucerne dans sa lutte pour le maintien en Super League. La formation de Mario Frick n'a pas pris la main à Schaffhouse dans l'acte I du barrage.

Le deuxième de la Challenge League a, en effet, tenu en échec (2-2) le FC Lucerne dans une rencontre vraiment emballante. Menés deux fois au score, les Schaffhousois ont su exploiter pleinement deux erreurs individuelles pour conserver l'espoir d'une promotion. Le second acte de ce barrage se déroulera dimanche à Lucerne.

Après un penalty provoqué et transformé par Marvin Schulz à la 14e, Raul Bobadilla surgissait pour le 1-1 à la 14e après une faute de main du gardien Marius Müller. Supérieurs dans le jeu, les Lucernois reprenaient l'avantage à la 54e sur une magnifique volée d'Ardon Jashari. Mais à la 71e, Varol Tasar perdait un ballon qui offrait aux Schaffhousois la possibilité de partir en rupture. Elle était conclue victorieusement par le joker Danilo del Toro sur un centre parfait de Joaquin Ardaiz.

Bien sûr, le FC Lucerne possède encore toutes les cartes en main pour remporter ce barrage. Dimanche devant leur public et sur une pelouse naturelle, les joueurs de Mario Frick aborderont le match retour avec les faveurs du pronostic. Mais il convient d'apporter deux remarques. Lucerne a été, trop souvent, cette saison pénalisé par des erreurs individuelles souvent grossières et, par ailleurs, le Schaffhouse de Martin Andermatt possède des ressources presque insoupçonnées.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Succès de Dries de Bondt à Trévise

Publié

le

Richard Carapaz conserve le maillot rose. (© KEYSTONE/EPA/MAURIZIO BRAMBATTI)

Dries de Bondt (Alpecin) a remporté à Trévise la 18e étape du Tour d'Italie. Le Belge a devancé ses trois compagnons d'échappée, au nez et à la barbe des sprinters.

L'Equatorien Richard Carapaz (Ineos) a conservé le maillot rose de leader à trois jours de l'arrivée à Vérone.

De Bondt, champion de Belgique en 2020, a remonté in extremis l'Italien Edoardo Affini pour gagner. Le Danois Magnus Cort Nielsen a pris la troisième place devant l'Italien Davide Gabburo au terme des 156 kilomètres de course.

L'Italien Alberto Dainese a réglé le sprint du premier peloton, devant Arnaud Démare, pour la cinquième place, à 14 secondes du vainqueur.

Le quatuor formé dès les premiers kilomètres a mené la vie dure au peloton qui a pourtant toujours limité l'écart, inférieur aux trois minutes. Il a parfaitement résisté malgré le vent de face pour rejoindre le circuit final à Trévise et a abordé les 10 derniers kilomètres avec une minute d'avance, un avantage suffisant face à un peloton amaigri et fatigué par le rythme rapide de la poursuite.

Les sprinteurs se sont donc retrouvés en échec au terme de cette étape qui représentait la dernière possibilité d'un sprint massif avant la fin du Tour, dimanche à Vérone.

De Bondt (30 ans), qui participe pour la deuxième fois au Giro, a signé la sixième victoire de sa carrière, la première dans un grand tour.

Le Portugais Joao Almeida, qui occupait la quatrième place du classement général, s'est retiré de la course jeudi matin après avoir été testé positif au Covid-19, selon les informations fournies par son équipe UAE.

Vendredi, la course revient en montagne avec la 19e étape longue de 178 kilomètres entre Marano Lagunare et le sanctuaire de Castelmonte, avec un dénivelé positif affiché à 3.230 mètres. Le parcours fait une incursion de 35 kilomètres en Slovénie et passe par le mont Kolovrat, à 43 kilomètres de l'arrivée, avant une longue descente et la montée finale au-dessus de Cividale (7,1 km à 7,8 %).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Shaqiri et Gavranovic attendus lundi à Bad Ragaz

Publié

le

Mattia Bottani: le néophyte est arrivé parmi les premiers à Bad Ragaz. (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

L'équipe de Suisse a entamé à Bad Ragaz en ce jeudi de l'Ascension sa préparation la Ligue des Nations. Elle disputera quatre rencontres en juin.

Si le néophyte Mattia Bottani a été l'un des premiers à rejoindre l'hôtel de l'équipe, Xherdan Shaqiri et Mario Gavranovic n'arriveront que lundi. Le Bâlois et le Tessinois seront encore en lice ce week-end avec leur club respectif.

Directeur des équipes nationales, Pierluigi Tami a rappelé le premier objectif assigné à l'équipe: le maintien en première division de la Ligue des Nations. "Il est important de l'atteindre tant pour des raisons sportives qu'économiques", souligne le Tessinois. La Suisse devra donc devancer l'un de ses trois adversaires pour conserver sa place, à savoir la République tchèque, qu'elle affrontera jeudi prochain à Prague, le Portugal ou l'Espagne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X