Rejoignez-nous

Sport

Tennis : Novak Djokovic roi de Melbourne

Publié

,

le

Novak Djokovic a cueilli sa 8e couronne à Melbourne. (AP Photo/Lee Jin-man)

Indestructible Novak Djokovic ! Comme lors du dernier Wimbledon face à Roger Federer, le Serbe est revenu de nulle part à Melbourne pour cueillir son dix-septième titre majeur.

Novak Djokovic s'est imposé 6-4 4-6 2-6 6-3 6-4 après 4 heures de jeu en finale de l'Open d'Australie devant Dominic Thiem pour réussir le coup double parfait. Son huitième sacre sur la Rod Laver Arena lui permet à la fois de se rapprocher encore plus du record des vingt titres du Grand Chelem de Roger Federer et de ravir à Rafael Nadal la place de no 1 dans le prochain classement ATP.

C'est la première fois que Novak Djokovic remporte une finale du Grand Chelem après avoir été mené deux manches à une. Après être entré dans un trou noir pendant deux sets et demi, le Serbe a su retrouver ses esprits pour renverser la situation face à un adversaire qui peut nourrir des regrets éternels. Dominic Thiem fut, en effet, très loin d'évoluer dans le registre qui avait été le sien quatre jours plus tôt pour battre Rafael Nadal. Incapable de lâcher vraiment son revers le long de la ligne, il a laissé passer une occasion en or de devenir le premier joueur né dans les années nonante à remporter un titre du Grand Chelem. Battu déjà à deux reprises en finale de Roland-Garros par Rafael Nadal, Dominic Thiem n'a pas encore apporté la preuve absolue qu'il était l'homme des grands rendez-vous.

Pas loin du "burn out"

Une année après sa démonstration face à Rafael Nadal dans une finale 2019 remportée 6-3 6-4 6-2, Novak Djokovic fut très loin de témoigner du même brio. Agacé par le soutien très prononcé du public envers son adversaire, il a littéralement déjoué après le gain du premier set. Pénalisé à deux reprises pour dépassement de temps au service - 25 secondes accordées - par l'arbitre Damien Dumusois lors d'un neuvième jeu de la deuxième manche qu'il devait perdre, il ne fut vraiment pas loin du "burn out".

Après avoir écarté une balle de break à 1-1 au quatrième set, Novak Djokovic s'est remis enfin dans le bon sens de la marche pour égaliser à deux manches partout. Au cinquième set, il pouvait ravir une dernière fois le service de l'Autrichien au troisième jeu pour reprendre enfin l'avantage dans cette finale. Il n'allait plus le lâcher pour conclure sur la 57e faute directe de son adversaire cette finale qui ne fut pas le match du siècle.

La prophétie de Stan Wawrinka

La relève de la garde ne s'est donc pas opérée à Melbourne. Avec ce treizième succès de rang de l'un de ses membres, le "Big Three" conserve la main. Et on voit mal comment la donne pourrait changer à court terme. Malgré le poids des ans qu'ils ne peuvent pas ne pas ressentir, Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer possèdent toujours ce supplément d'âme qui, au final, fait toute la différence. Stan Wawrinka l'avait clairement affirmé en début d'année: "il n'y aurait pas en 2020 un nouveau vainqueur d'un tournoi du Grand Chelem. Les trois devant ne lâcheront rien !" Comme Daniil Medvedev à l'US Open face à Rafael Nadal, Dominic Thiem a, ainsi, pu vérifier à Melbourne combien il était ardu de renverser la table.

Malgré toutes les craintes suscitées par les incendies qui ont ravagé le pays, cet Open d'Australie 2020 a établi un nouveau record d'affluence avec un total de 812'174 spectateurs pour la quinzaine. Ce tournoi ne cesse de grandir pour s'affirmer, peut-être, comme le plus beau de l'année. Il aurait sans doute mérité une autre finale....

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Pierre

    2 février 2020 à 18:05

    Bravo Novak !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Une défaite rageante pour les Hawks

Publié

le

Clint Capela (à gauche) défend sur Josh Giddey. (© KEYSTONE/AP/Hakim Wright Sr.)

Pour la sixième fois déjé, Atlanta perd un match après avoir pourtant compté un avantage de dix points ou plus. On peut parler de gâchis.

Sur leur parquet, Clint Capela et ses coéquipiers se sont inclinés 121-114 devant Oklahoma City après avoir pourtant mené 70-56 dans le troisième quarter. Mais un partiel de 23-8 réussi en l'espace de 8 minutes a permis au Thunder de renverser la table pour cueillir un troisième succès de rang.

Clint Capela a, pour sa part, livré la marchandise avec 14 points et 16 rebonds pour son treizième double double de la saison. Il est désormais le deuxième rebondeur de la NBA avec une moyenne de 12 prises derrière Anthony Davis (Lakers/12,8).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Record du parcours pour Lobalu

Publié

le

Dominic Lokinyomo Lobalu a battu le record de la Course de l'Escalade (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Dominic Lokinyomo Lobalu et l’Ethiopienne Kasanesh Ayenew Baze ont enlevé la 44e Course de l'Escalade. Le Sud-soudanais a même amélioré le record de l'épreuve en franchissant la ligne en 20'24.

Lobalu a devancé de dix secondes le détenteur du record du parcours, le Kényan Boniface Kibiwott. Le Français Jimmy Gressier complète le podium.

Meilleur Suisse, Jonas Raess a fini 4e en 20'51. Course ratée en revanche pour le double vainqueur Tadesse Abraham, seulement 21e en 21’59.

Baze s'est elle imposée au sprint en 23'41. Elle a devancé de deux secondes Edna Chepkemoi et de sept la Genevoise Helen Bekele Tola.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Genève bat difficilement Ajoie, Zurich impressionne

Publié

le

Genève-Servette a trouvé le moyen de battre Ajoie (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Après deux défaites, Genève a retrouvé la victoire en National League. A Porrentruy, les Aigles se sont imposés 4-1.

On ne peut pas dire que les Genevois traversent la meilleure période de leur saison. Bien moins dominateurs qu'il y a quelques semaines, les Grenat ont tout de même réussi à ramener la totalité de l'enjeu sur la glace de la lanterne rouge pour reprendre six points de bonus sur Bienne.

C'est le moins que l'on peut attendre du leader qui n'a pas eu une rencontre facile dans le Jura. Mais on ne peut pas non plus affirmer que les Aigles ont tremblé de toutes leurs plumes. Même lorsque Bastien Pouilly a égalisé à la 27e pour ce qui est son premier but en National League. Moins de quatre minutes plus tard, c'est Antonietti qui a redonné de l'avance aux siens.

Tout s'est finalement décidé dans les dernières minutes lorsque Filip Pesan a décidé de sortir son gardien pour un élément de plus sur la glace. Et à ce jeu-là, c'est Genève qui a scellé le score en marquant à deux reprises grâce à Pouliot, pour son doublé, et Rod.

Zurich très solide

Les Zurich Lions continuent de leur côté leur remontée au classement. A Davos, les joueurs de Rikard Grönborg se sont imposés 4-1.

Il s'agit de la 6e victoire en sept matches pour les Lions. Malgré l'ouverture du score davosienne de Prassl à la 7e, les Zurichois n'ont jamais douté. Azevedo a égalisé à la 16e, mais c'est au cours du tiers médian que les hommes de Grönborg ont fait la différence.

Ils ont ajouté deux buts par Chris Baltisberger et Hollenstein en menant la danse 14-3 au niveau des tirs. Et même dans la troisième période, ce sont eux qui ont su se montrer les plus dangereux, même si Ludovic Waeber a été impeccable devant le filet.

A Rapperswil, Kloten a fait comme son grand frère cantonal et l'a emporté 4-1.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Super-G de Beaver Creek: Odermatt battu, le doublé pour Kilde

Publié

le

Marco Odermatt encore battu par Kilde (© KEYSTONE/AP/Robert F. Bukaty)

Marco Odermatt n'a pas pris sa revanche lors du Super-G de Beaver Creek. Comme lors de la descente de samedi, le Nidwaldien a été battu par Aleksander Aamodt Kilde.

Six centièmes samedi. Vingt dimanche. Le duel en vitesse dans le Colorado a par deux fois souri au Norvégien. Dimanche, c'est sans doute sur le haut qu'Odi aurait pu et dû faire la différence. On l'a vu avec James Crawford qui avait 35 centièmes d'avance sur le haut avant de faiblir sur la fin.

Il ne faudra en tous les cas pas que le détenteur du grand globe commence à nourrir des complexes face à son illustre adversaire. Mais il est vrai que ces temps dans les disciplines de vitesse, la chance sourit un peu plus souvent à Kilde. Avec cette victoire, le Scandinave porte son total de succès à 16. Le podium est complété par Alexis Pinturault, auteur d'une très belle course sur la Birds of Prey, à seulement 0''30 de Kilde.

Si la 2e place de Marco Odermatt n'a rien d'exceptionnel, il convient de saluer le 4e rang de Gino Caviezel. Seulement 38e à Lake Louise, on ne doit pas oublier que le Grison avait terminé 3e lors des finales de Courchevel en mars. Gino prend gentiment le relais de son frère Marco qui est bien évidemment rentré en Suisse après son impressionnante chute dans l'Alberta le week-end passé.

Les autres Suisses sont plus loin. Rogentin termine 15e, Murisier 17e, Feuz 25e et Meillard 33e.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Zurich impressionne

Publié

le

Victoire de Zurich à Davos (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Les Zurich Lions continuent leur remontée au classement de National League. A Davos, les joueurs de Rikard Grönborg se sont imposés 4-1.

Il s'agit de la 6e victoire en sept matches pour les Lions. Malgré l'ouverture du score davosienne de Prassl à la 7e, les Zurichois n'ont jamais douté. Azevedo a égalisé à la 16e, mais c'est au cours du tiers médian que les hommes de Grönborg ont fait la différence.

Ils ont ajouté deux buts par Chris Baltisberger et Hollenstein en menant la danse 14-3 au niveau des tirs. Et même dans la troisième période, ce sont eux qui ont su se montrer les plus dangereux, même si Ludovic Waeber a été impeccable devant le filet.

A Rapperswil, Kloten a fait comme son grand frère cantonal et l'a emporté 4-1.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X