Rejoignez-nous

Suisse

205 millions de matériel de guerre vendus

Publié

,

le

Les exportations de matériel de guerre ont totalisé 205,2 millions de francs entre janvier et juin 2018. Le Seco, qui a publié jeudi ces chiffres, relativise la hausse de quelque 40 millions par rapport au premier semestre 2017. Le GSsA enrage sur le conflit yéménite.

Les chiffres de l'an dernier se basaient sur ceux des douanes alors que désormais le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) se réfère au système d'autorisation électronique Elic. Ces deux bases de données se distinguent notamment sur les réparations de matériel.

Ainsi, les exportations vers l'Irlande représente 8,1 millions, y compris la réexportation de matériel réparé alors que les chiffres des douanes parlent de 58'000 francs. Le Seco ne publie en outre qu'une fois l'an, en début d'année, les pays de destination finale, une arme pouvant être réexportée vers un autre Etat.

En attendant, la Suisse a exporté au premier semestres du matériel de guerre pour 47,7 millions vers l'Allemagne, 32,6 millions vers les Etats-Unis et 29,3 millions vers le Danemark. Viennent ensuite les Emirats arabes unis (9,5 millions).

Les exportations se montaient à 7 millions vers la Pakistan et à 1,7 millions vers l'Inde. Les marchés omanais, bahreini et saoudien représentaient respectivement 4,9 millions, 3 millions et 2 millions.

Conflit yéménite

De quoi faire s'étrangler le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) qui dénonce un total de 14,5 millions destinés à des pays liés au conflit au Yémen. Et de rappeler dans un communiqué que l'ordonnance sur le matériel de guerre interdit actuellement d'exporter si le pays de destination est impliqué dans un conflit armé interne ou international.

La Suisse a interrompu en mai 2015 ses livraisons d'armes vers l'Arabie saoudite. En avril 2016, le Conseil fédéral a toutefois ouvert les vannes en autorisant des exportations dans plusieurs pays impliqués dans le conflit yéménite. Il s’agit de matériel conçu pour la défense antiaérienne, des pièces de rechange pour obusiers blindés et d'armes de petit calibre pour des particuliers.

Le gouvernement a estimé qu'il n’y avait pas de raison de supposer que ce matériel soit utilisé dans les hostilités au Yémen. Il a rejeté les demandes présentant des risques importants d'emploi dans le conflit.

Assouplissement en vue

Le GSsA en profite pour dénoncer le nouvel assouplissement annoncé en juin par le Conseil fédéral, source de nombreuses critiques. Le gouvernement entend permettre d’accorder une autorisation d’exportation s’il n’y a aucune raison de penser que le matériel de guerre sera utilisé dans un conflit armé interne.

Il veut par ailleurs que l'octroi vaille deux ans au lieu d'un et que la préservation de la base industrielle puisse être prise en considération en tant que critère autonome dans la procédure.

L'industrie suisse d'armement insiste depuis des mois pour assouplir la législation. Le Conseil fédéral a affirmé prendre "très au sérieux ces remarques". La Suisse dispose aujourd’hui d’une solide base industrielle mais celle-ci serait exposée à une concurrence de plus en plus féroce.

Après deux ans de baisse, les exportations d'armes ont remonté en 2017 pour se porter à 446,8 millions de francs (+34,7 millions).

(ATS / KEYSTONE - EPA - NAJEEB ALMAHBOOBI)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Quentin Halys en finale

Publié

le

Quentin Halys en finale à Gstaad. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Une surprise de taille a scellé l’issue de la première demi-finale du Swiss Open. Issu des qualifications, Quentin Halys (ATP 192) s’est imposé 6-3 7-6 (7/2) devant Jan-Lennard Struff (ATP 37).

Auteur de 16 aces, le Français a eu l’immense mérite de "sauver" son premier jeu de service. Il fut mené 0-40 avant d’écarter une quatrième balle de break pour ne pas laisser l’Allemand prendre le score. Quentin Halys a signé l’unique break de la rencontre au huitième jeu du premier set. Dans le jeu décisif du second, il a très vite forcé la décision.

Dimanche pour sa première finale sur le Circuit, Quentin Halys affrontera le vainqueur du choc entre Stefanos Tsitsipas (ATP 12) et Matteo Berretini (ATP 82). Le Parisien est le premier qualifié à se hisser en finale à Gstaad depuis l’Allemand Yannick Hanfmann en 2017.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Rueun GR : une morte et deux blessés dans une collision

Publié

le

Une collision entre plusieurs véhicules à Rueun GR a fait un mort vendredi. (© Kantonspolizei Graubünden)

Une collision entre un camion, un camping-car et une moto a coûté la vie à une femme de 56 ans vendredi après-midi à Rueun (GR). Deux autres personnes ont été blessées dans la collision, a indiqué samedi la police grisonne.

Un chauffeur de camion de 49 ans remontait la vallée peu après 15h00 en provenance d'Ilanz en direction de Trun, selon les premières constatations de la police. Dans un virage à gauche, le camion a dérapé sur la chaussée mouillée, ce qui l'a fait tourner sur son axe et entrer en collision avec la caravane qui arrivait en sens inverse ainsi qu'avec l'une des deux motos.

Après la collision, le camion et la caravane ont dévalé une pente en se renversant.

La conductrice de la caravane est restée coincée dans le véhicule, a indiqué la police. Des tiers sont immédiatement intervenus jusqu'à l'arrivée de deux équipes du service de secours de Surselva et de deux hélicoptères de la Rega. Malgré les soins médicaux d'urgence, la femme est décédée sur le lieu de l'accident.

Sa fille de 14 ans, qui se trouvait également dans le camping-car, a été blessée. La motocycliste qui est tombée a subi de graves blessures.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Davos fête les 500 ans des Grisons lors d'une Journée fédérale

Publié

le

Participants costumés à la Journée fédérale le 1er juin dernier à Ilanz : les Grisons célèbrent leur 500 ans avec de nombreuses manifestations cette année. (© Keystone/GIAN EHRENZELLER)

Une table ronde dans le style d'une Landsgemeinde historique a ouvert samedi matin à Davos la grande fête de la Journée fédérale. On y a célébré le 500e anniversaire de l'Etat libre des Grisons. Un cortège en costumes d'époque était au programme l'après-midi.

A l'hôtel de ville de Davos, chargé d'histoire, la conseillère d'Etat Carmelia Maissen (Centre) et le landammann de Davos Philipp Wilhelm (PS) ont discuté avec des représentants du tourisme et des transports publics sur le thème "Sans mobilité, pas de cohabitation". La mobilité est le leitmotiv de la Journée fédérale à Davos. Les transports, le tourisme et la migration marquent depuis longtemps les Grisons et Davos, écrit Philipp Wilhelm dans la brochure de fête.

Après la conférence-débat, des festivités étaient prévues l'après-midi sur la promenade fermée à la circulation. Sur la place des arcades, les visiteurs peuvent déguster des plats typiques que l'on cuisinait déjà il y a cinq siècles.

Défilé et concerts

Le point fort de la Journée fédérale de Davos est un cortège historique inspiré d'un tableau d'Ernst Ludwig Kirchner. Il retrace la longue histoire de la ville en 15 "tableaux" hauts en couleur.

La soirée devait se terminer avec des concerts de musique de styles variés. De l'accordéon et du ch½ur de yodel aux groupes de rock et de rap en langue vernaculaire, en passant par les jeunes talents, il y en a pour tous les goûts.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

ZZ Top et Chris Isaak : 59'000 personnes à "Sion sous les étoiles"

Publié

le

Elwood Francis, Frank Beard et Billy Gibbons du groupe ZZ Top ont joué le soir de l'ouverture de "Sion sous les étoiles" mardi dernier. (archives) (© Keystone/SZ Photo/snapshot/Future Image/U.Stamm/SNAPSHOT/FUTURE IMAGE/U.STAMM)

Plus de 59'000 personnes ont fréquenté le festival "Sion sous les étoiles". Les rockers texans de ZZ Top, Chris Isaak et ses chansons d'amour comme le slam de Grand Corps Malade ont attiré les foules malgré des températures qui ont dépassé les 30 degrés depuis jeudi.

Le festival se termine samedi, après six nuits de concert. Pour la deuxième année consécutive, "Sion sous les étoiles" passe la barre des 59’000 spectateurs, ont indiqué les organisateurs samedi.

Elwood Francis, le nouveau bassiste de ZZ Top, qui a succédé à Dusty Hill, mort il y a trois ans, a impressionné avec son instrument à 17 cordes. Et malgré ce changement, le mythique trio texan a tenu son rang.

Les spectateurs ont encore pu écouter le jeune chanteur valaisan d'origine vietnamienne Nuit Incolore, qui fait un tabac en France et qui se produira la semaine prochaine au Paléo à Nyon. Mc Solaar, The Libertines ou Pierre de Maire sont également montés sur la scène de la plaine de Tourbillon pendant la semaine.

NINHO, SCH, Koba LaD et Leto devaient jouer samedi soir.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

Vous bénéficiez d'un cercle relationnel formidable ! Vos amis vous comprennent parfaitement et ont le don de vous faire rire. C'est une véritable richesse !

Les Sujets à la Une

X