Rejoignez-nous

Suisse

Campagne contre la violence sexualisée visant les femmes

Publié

,

le

"Le harcèlement verbal et d'autres comportements qui objectivent les femmes servent de terrain fertile à des agressions plus importantes et sont pourtant généralement acceptés comme étant 'normaux'", relève l'organisation féministe pour la paix. (© KEYSTONE/DPA/MAURIZIO GAMBARINI)

Une femme sur deux subit des violences sexualisées en Suisse, avec souvent des conséquences à long terme. Une campagne débute jeudi pour informer et sensibiliser le public sur ce phénomène, encore souvent considéré comme "normal".

Jusqu'au 10 décembre, plus de 150 organisations partenaires organiseront des manifestations pour attirer l'attention sur ce problème, sous la coordination de l'organisation féministe pour la paix, indique mercredi cette dernière.

Une étude de gfs.berne datant de 2019 indique qu'au moins une femme sur deux en Suisse est concernée par la violence sexualisée, des chiffres qui correspondent "à des dimensions épidémiques", souligne le communiqué.

"Le harcèlement verbal et d'autres comportements qui objectivent les femmes servent de terrain fertile à des agressions plus importantes et sont pourtant généralement acceptés comme étant 'normaux'. C'est justement là que se situe le problème", explique Anna-Béatrice Schmaltz, responsable de la campagne.

Très peu de condamnations

La violence sexualisée, qui va des attouchements non désirés au viol, est commise dans toutes les couches sociales et les lieux les plus divers: à la maison, dans les relations de couple, au sein des familles, sur le lieu de travail, à l'école ou en formation, dans l'espace public et sur Internet.

En 2020, 713 viols et 683 cas de contrainte sexuelle ont été dénoncés en Suisse, mais le nombre de cas non recensés est bien plus élevé. Seule environ la moitié des victimes en parlent et seules 8% des agressions sont dénoncées. Enfin, rares sont les cas qui aboutissent à une condamnation.

"La violence sexualisée doit enfin être prise au sérieux", dit Mme Schmaltz. "Il faut notamment davantage de mesures de prévention et un soutien adéquat pour les personnes concernées".

Ces dernières sont encore souvent accusées de complicité. Il est ainsi fréquemment supposé à tort qu'un certain comportement ou une tenue vestimentaire peuvent provoquer un viol.

Adapter le droit pénal

Le droit pénal relatif aux infractions sexuelles doit être adapté de toute urgence, poursuit Anna-Béatrice Schmaltz. Actuellement, les éléments constitutifs d'un viol ne sont réunis que lorsque la violence a été utilisée et que la victime s'est défendue.

Or cela ne rend pas justice aux caractéristiques de la violence sexualisée. Car le simple fait de porter atteinte à l'autodétermination sexuelle d'un individu équivaut déjà à de la violence. "Il est grand temps que le principe consensuel 'seul un oui veut dire oui" soit appliqué au niveau de la loi et de la société'".

Plus de 130 événements et actions

Plus de 130 événements et actions - tables rondes, projections de films, actions de rue, éclairage orange de bâtiments, etc. - sont prévus en Suisse et au Liechtenstein. Ils débutent jeudi par un lancement à 12h30 sur la place de la gare à Berne.

A Genève, le Collectif de la grève féministe appelle à un rassemblement au centre-ville à 17h30. Une conférence suivie d'une table ronde sur la question du consentement est organisée en parallèle par l'Association Viol-Secours et le Bureau de promotion de l'égalité et de prévention des violences.

Atelier "linge sale"

Dans le canton de Vaud, une marche nocturne est prévue à Lausanne, qui partira à 18h30 de la place de la Riponne. A Morges, des témoignages de victimes seront partagés lors d'un atelier "linge sale" dans un stand tenu de 16h00 à 20h00 à la Grande-Rue. Une "balade autour du harcèlement de rue" aura lieu à 18h30. A Yverdon, un rassemblement est prévu sur la place Pestalozzi à 18h00.

A Fribourg, une collecte solidaire est organisée en faveur d'organisations de soutien aux femmes et une mobilisation entre 17h00 et 21h00 jeudi sur la "place Georgette-Pythone" intitulée "Mettons le feu au patriarcat".

Nouvelle carte d'urgence

A Fribourg aussi, le bureau de l'égalité lance pour la durée des fêtes une campagne d'affichage de prévention de la violence de couple sur la porte arrière de quatre ambulances, avec le numéro de contact de Solidarités Femmes.

Il lance aussi une nouvelle carte d’urgence allophone en langage simplifié. Des langues ont été ajoutées (arabe, farsi, tigrinien) afin de faire, en 10 langues, de la prévention en proposant des informations clés et des numéros de contact. Un matériel notamment distribué dans les hôpitaux, cabinets médicaux et services d’aide.

Films et exposition

Neuchâtel prévoit des actions de prévention dans certaines classes et des conférences. Dimanche dès 09h15, le cinéma ABC de La Chaux-de-Fonds projettera le court-métrage "Joli jardin" et le documentaire belge "#sale Pute", suivis d'une table ronde avec la conseillère d'Etat Florence Nater. Une marche aux lampions aura lieu samedi à 17h00 à Neuchâtel.

En Valais, des soirées cinéma sont aussi organisées dans trois villes. Le film "Alles ist gut" d'Eva Trobisch à Brigue et le documentaire "Sans frapper" d’Alexe Poukine seront présentés à Monthey et Sion, suivis d'informations sur la prévention.

Par ailleurs, le collectif Femmes Valais présente jusqu'au 5 décembre "Violence: des mythes à la réalité", exposition autour de la BD "Le Seuil" de Fanny Vella, à la librairie la Liseuse à Sion.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Rueun GR : une morte et deux blessés dans une collision

Publié

le

Une collision entre plusieurs véhicules à Rueun GR a fait un mort vendredi. (© Kantonspolizei Graubünden)

Une collision entre un camion, un camping-car et une moto a coûté la vie à une femme de 56 ans vendredi après-midi à Rueun (GR). Deux autres personnes ont été blessées dans la collision, a indiqué samedi la police grisonne.

Un chauffeur de camion de 49 ans remontait la vallée peu après 15h00 en provenance d'Ilanz en direction de Trun, selon les premières constatations de la police. Dans un virage à gauche, le camion a dérapé sur la chaussée mouillée, ce qui l'a fait tourner sur son axe et entrer en collision avec la caravane qui arrivait en sens inverse ainsi qu'avec l'une des deux motos.

Après la collision, le camion et la caravane ont dévalé une pente en se renversant.

La conductrice de la caravane est restée coincée dans le véhicule, a indiqué la police. Des tiers sont immédiatement intervenus jusqu'à l'arrivée de deux équipes du service de secours de Surselva et de deux hélicoptères de la Rega. Malgré les soins médicaux d'urgence, la femme est décédée sur le lieu de l'accident.

Sa fille de 14 ans, qui se trouvait également dans le camping-car, a été blessée. La motocycliste qui est tombée a subi de graves blessures.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Davos fête les 500 ans des Grisons lors d'une Journée fédérale

Publié

le

Participants costumés à la Journée fédérale le 1er juin dernier à Ilanz : les Grisons célèbrent leur 500 ans avec de nombreuses manifestations cette année. (© Keystone/GIAN EHRENZELLER)

Une table ronde dans le style d'une Landsgemeinde historique a ouvert samedi matin à Davos la grande fête de la Journée fédérale. On y a célébré le 500e anniversaire de l'Etat libre des Grisons. Un cortège en costumes d'époque était au programme l'après-midi.

A l'hôtel de ville de Davos, chargé d'histoire, la conseillère d'Etat Carmelia Maissen (Centre) et le landammann de Davos Philipp Wilhelm (PS) ont discuté avec des représentants du tourisme et des transports publics sur le thème "Sans mobilité, pas de cohabitation". La mobilité est le leitmotiv de la Journée fédérale à Davos. Les transports, le tourisme et la migration marquent depuis longtemps les Grisons et Davos, écrit Philipp Wilhelm dans la brochure de fête.

Après la conférence-débat, des festivités étaient prévues l'après-midi sur la promenade fermée à la circulation. Sur la place des arcades, les visiteurs peuvent déguster des plats typiques que l'on cuisinait déjà il y a cinq siècles.

Défilé et concerts

Le point fort de la Journée fédérale de Davos est un cortège historique inspiré d'un tableau d'Ernst Ludwig Kirchner. Il retrace la longue histoire de la ville en 15 "tableaux" hauts en couleur.

La soirée devait se terminer avec des concerts de musique de styles variés. De l'accordéon et du ch½ur de yodel aux groupes de rock et de rap en langue vernaculaire, en passant par les jeunes talents, il y en a pour tous les goûts.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

ZZ Top et Chris Isaak : 59'000 personnes à "Sion sous les étoiles"

Publié

le

Elwood Francis, Frank Beard et Billy Gibbons du groupe ZZ Top ont joué le soir de l'ouverture de "Sion sous les étoiles" mardi dernier. (archives) (© Keystone/SZ Photo/snapshot/Future Image/U.Stamm/SNAPSHOT/FUTURE IMAGE/U.STAMM)

Plus de 59'000 personnes ont fréquenté le festival "Sion sous les étoiles". Les rockers texans de ZZ Top, Chris Isaak et ses chansons d'amour comme le slam de Grand Corps Malade ont attiré les foules malgré des températures qui ont dépassé les 30 degrés depuis jeudi.

Le festival se termine samedi, après six nuits de concert. Pour la deuxième année consécutive, "Sion sous les étoiles" passe la barre des 59’000 spectateurs, ont indiqué les organisateurs samedi.

Elwood Francis, le nouveau bassiste de ZZ Top, qui a succédé à Dusty Hill, mort il y a trois ans, a impressionné avec son instrument à 17 cordes. Et malgré ce changement, le mythique trio texan a tenu son rang.

Les spectateurs ont encore pu écouter le jeune chanteur valaisan d'origine vietnamienne Nuit Incolore, qui fait un tabac en France et qui se produira la semaine prochaine au Paléo à Nyon. Mc Solaar, The Libertines ou Pierre de Maire sont également montés sur la scène de la plaine de Tourbillon pendant la semaine.

NINHO, SCH, Koba LaD et Leto devaient jouer samedi soir.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

CinéTransat se poursuit pendant un mois

Publié

le

La 15e édition de CinéTransat se poursuit à la Perle du Lac, à Genève, jusqu'au 18 août, avec 18 soirées de gratuites et en plein air. Les projections ont lieu à la tombée de la nuit, du jeudi au dimanche soir (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La manifestation CinéTransat a retrouvé le parc de la Perle du Lac, à Genève, le 11 juillet. Cette 15e édition propose encore 18 soirées de gratuites et en plein air, jusqu'au 18 août. Les projections ont lieu à la tombée de la nuit, du jeudi au dimanche soir.

Alors que la Lake Parade fera danser les amateurs de musiques électroniques sur la rive gauche, CinéTransat programme samedi une soirée "choréoké" avec des vidéoclips. Et pour clore cette deuxième semaine, "Chef", de Jon Favreau, sera à l'affiche.

Jeudi, le film "Hit the Road" emmènera le public en voyage en Iran. Suivront notamment "Le Cinquième élément", de Luc Besson, une soirée courts-métrages, "Melancholia", de Lars von Trier, ou encore "La Mort aux trousses", d'Alfred Hitchcock. La manifestation estivale se terminera en musique avec "Mamma Mia", de Phyllida Lloyd.

Les spectateurs commencent souvent leur soirée de cinéma en pique-niquant sur l'herbe. Les projections sont annulées en cas de pluie ou de fort vent. Une soirée permettant de voir un des films annulés en raison de la météo aura lieu le 15 août.

www.cinetransat.ch

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Les turbulences émotionnelles sont apaisées vous laissant savourer la complicité avec l'être cher et profiter d'échanges harmonieux avec les autres.

Les Sujets à la Une

X