Rejoignez-nous

Suisse

Chauffage limité et coupures en cas de pénurie d'électricité

Publié

,

le

Le plan d'urgence du Conseil fédéral en cas de pénurie d'électricité pourrait aller jusqu'à des contingentements, voire des délestages (Archives © KEYSTONE/GAETAN BALLY

Chauffage limité, éclairage publicitaire restreint, horaires des magasins réduits, mais aussi contingentements et coupures. Le Conseil fédéral a présenté mercredi son plan en cas de pénurie imminente d'électricité.

L'absence d'accord sur l'électricité avec l'Union européenne et les conséquences de la guerre en Ukraine font craindre un black-out en Suisse. Le Conseil fédéral s'active depuis des mois pour assurer l'approvisionnement énergétique du pays.

Mais tout risque n'est pas écarté. Il a donc établi un plan en plusieurs étapes en cas de pénurie imminente d'électricité.

Eclairages publicitaires interdits

Des appels urgents à réduire la consommation seraient lancés dans un premier temps. Des restrictions et interdictions d’utilisation modestes, comme une limitation de la température de lavage maximale des lave-linge ou l'interdiction des éclairages publicitaires entre 23h et 5h, pourraient être décrétées parallèlement.

Elles seraient durcies par paliers et pourraient aller jusqu'à l'interdiction d'exploiter des installations sportives ou de tenir des manifestations culturelles. Les biens et services vitaux devront être préservés autant que possible. L’objectif est de mettre en oeuvre des mesures d’intervention qui ciblent au plus près le cas concret, souligne le gouvernement.

Gros consommateurs contingentés

L'électricité pourrait ensuite être contingentée pour les gros consommateurs, à savoir ceux consommant au moins 100 mégawattheures (MWh). Plus de 34'000 gros consommateurs, qui sont à l’origine de près de la moitié de la consommation de courant en Suisse, seraient touchés. Pour le gouvernement, le potentiel d'économie est important et l'impact du contingentement pourrait être évalué rapidement.

Le contingentement pourrait durer un jour ou un mois. Si c'est la deuxième option, les consommateurs pourront répartir librement leurs contingents sur toute la période, en fonction de leurs besoins. Aucune exception n'est prévue.

Une entreprise devrait pouvoir céder son contingent ou seulement une partie de celui-ci sur des plateformes. La quantité négociable minimale serait de 20 MWh par mois. La cession de contingents sera testée cet hiver pour pouvoir proposer une solution globale pour l'hiver 2023-2024.

Coupures dans les hôpitaux aussi

En dernier recours, le gouvernement pourrait procéder à des délestages, soit des coupures de courant volontaires. Ceux-ci seraient effectués par rotation sur l'ensemble du réseau.

Les installations d’approvisionnement en énergie et en eau, les organisations d’intervention d’urgence, les hôpitaux et autres fournisseurs de soins médicaux de base pourraient être exemptés des délestages si les conditions techniques le permettent. Cela serait toutefois rarement le cas, note le gouvernement.

Les répercussions pour l’économie et la population seraient profondes, juge le Conseil fédéral. Elles s’accompagneraient de restrictions lourdes de conséquences. C’est pourquoi tous les efforts sont entrepris pour les éviter.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Martin Steinegger: "Il ne faut pas regarder le passé"

Publié

le

Martin Steinegger a pour l'instant réussi sa mission (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

En battant Genève-Servette 2-1 aux Vernets, Bienne a gagné le droit de participer au play-in dès jeudi...à Genève. Martin Steinegger a réussi son pari.

Coach intérimaire de Bienne depuis une semaine, le directeur sportif seelandais a pu ramener le calme dans la maison. "Ce n'est pas la grande fête, mais c'était un match important pour nous, pour tenir la pression, raconte "Stoney". Les joueurs ont réalisé un super match aujourd'hui. J'ai senti le matin qu'il y avait la bonne énergie, qu'il y avait le bon "jump" à l'entraînement. Au premier tiers, on a tenu nos cannes un peu trop fort. Mais après je trouve qu'on a bien joué."

A la question de savoir ce qu'il a amené aux joueurs, le Bernois ne s'attribue pas trop de mérite. "Le plus important, c'est qu'ils retrouvent le courage de faire les jeux et quelque chose avec le puck", analyse le coach.

Mais pas question de penser plus loin que le match suivant pour le Seelandais: "C'est quand même un long chemin avant de penser aux play-off. Cela fait quatre matches. Ca va être très difficile, mais on va prendre ces matches comme des challenges de la même manière que les trois dernières parties de la saison régulière."

Concernant le fait d'affronter le même adversaire dès jeudi, Steinegger ne se pose pas mille questions: "Il ne faut pas trop regarder le passé, mais je crois que l'on prend quelque chose de bien ce soir. Ceci dit, la pression va être des deux côtés jeudi."

Ce qui est sûr, c'est que les deux clubs ajoutent des matches à une saison déjà bien remplie. Est-ce à dire que l'accumulation des rencontres se paient cette année? "Difficile à dire, conclut Steinegger. C'est vrai qu'on a eu peu d'entraînement d'été. Et on voit aussi Rapperswil qui est 12e. Donc les trois équipes qualifiées pour la Champions League ont fini 9e, 10e et 12e cette année en championnat. Selon moi, cela montre surtout que la National League est ultra compétitive et que tu n'as pas le droit d'avoir une baisse de régime. C'est aussi un aspect que l'on doit garder en tête dans le futur."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Lausanne termine 3e et affrontera Davos en quarts

Publié

le

La joie des joueurs du LHC, qui ont dominé Zoug 4-1 mardi (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Lausanne conclut la saison régulière de National League sur le podium. Les Lions du coach Geoff Ward ont conservé la 3e place en dominant leur premier poursuivant Zoug 4-1 lors de la 52e journée.

Le LHC a survolé les débats dans cette partie, que Zoug devait remporter pour dépasser son adversaire du soir. La statistique des tirs cadrés est éloquente: 30-7 en faveur des Vaudois après deux tiers-temps (alors que le score était de 3-0), et 42-11 au final!

C'est le trio Salomäki-Fuchs-Riat qui a fait plier un Leonardo Genoni impérial dans le tiers initial avec pas moins de 17 arrêts. Les trois hommes ont cumulé huit points dans la période médiane, inscrivant chacun un but. Dépassé, Zoug boucle ainsi cette première phase en ayant perdu 9 de ses 10 derniers matches!

Les deux premières affiches des quarts de finale des play-off sont donc connues. Elles mettront aux prises d'une part Lausanne et Davos (6e), et d'autre part Zoug et Berne (5e). Les Davosiens ont gagné 4-1 lundi sur la glace d'Ajoie, alors que les Ours ont conquis le point qu'il leur fallait pour rester au 5e rang en s'inclinant après prolongation (4-3) à Fribourg. C'est Ryan Gunderson qui a donné la victoire aux Dragons dans ce derby des Zaehringen, après 61'07.

Lugano-Ambri en play-in

Le 1er tour des play-in sera par ailleurs le théâtre d'un derby tessinois. Ambri-Piotta est allé s'imposer 4-0 à Kloten pour assurer sa 8e place et obtenir le droit d'affronter Lugano. Les Léventins ont cueilli lundi leur quatrième succès consécutif, alors que leurs rivaux cantonaux ont subi dans le même temps une troisième défaite d'affilée en s'inclinant 6-3 face à Rapperswil-Jona. Bienne se frottera au GSHC dans l'autre choc du play-in.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Ce sera donc Bienne - Genève-Servette en play-in

Publié

le

La joie des joueurs biennois, qui ont décroché leur ticket pour le play-in lundi (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Bienne a assuré sa place en play-in de National League à la faveur de son succès 2-1 à Genève. Et jeudi, les Seelandais se déplaceront... aux Vernets pour tenter de poursuivre leur saison.

L'an passé au mois d'avril, Bienne et Genève se disputaient le titre de champion de Suisse. Ce jeudi et ce samedi, les deux clubs se battront pour avoir le droit de continuer leur saison. Neuvième, Bienne affrontera le dixième, qui n'est autre que le champion en titre. Pour rappel, le vainqueur de ce duel devra ensuite défier le perdant de l'affrontement tessinois entre Lugano et Ambri.

Lundi soir, les Genevois sont bien entrés dans le match. Et à la 13e, c'est Hartikainen qui a pu ouvrir le score au terme d'une jolie triangulation. Au cours du tiers médian, les Seelandais ont pourtant renversé la vapeur. Les Biennois ont tout d'abord égalisé à la 23e sur un lancer de Ramon Tanner dévié dans son but par Mike Völlmin.

Titulaire pour la première fois depuis le 28 novembre dans les buts des Aigles, Gauthier Descloux n'a pas eu de chance sur ce but de Tanner. Mais le Fribourgeois a ensuite réussi de très belles parades alors que les Biennois se sont souvent présentés seuls face à lui. Il a en revanche dû céder à la 33e sur une action de Luca Cunti.

Säteri quasi parfait

En face, Harri Säteri a lui aussi sorti son plus beau costume pour faire le désespoir des Grenat. Le Finlandais a rendu une copie quasi parfaite, notamment en fin de rencontre lorsque les Genevois ont poussé pour égaliser.

Le résultat de cette partie a ainsi rendu celui de la partie entre Zurich et Langnau absolument sans intérêt puisque les Emmentalois devaient compter sur un faux-pas biennois pour espérer se glisser dans le top 10.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Personne ne décroche la bonne combinaison à l'Eurodreams

Publié

le

Proposé en Suisse et dans sept autres pays européens, le jeu Eurodreams offre un gain principal sous forme d'une rente mensuelle de 22'222 francs pour une durée de 30 ans. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Eurodreams lundi soir. Pour gagner une rente mensuelle de 22'222 francs durant 30 ans, il fallait jouer les six numéros 1, 10, 23, 25, 29 et 35, ainsi que le numéro "dream" 1, a indiqué la Loterie romande.

Eurodreams est proposé dans huit pays européens. En Suisse, le jeu est exploité par la Loterie romande et par Swisslos côté alémanique. Le tirage est effectué les lundis et jeudis soir.

https://jeux.loro.ch/games/eurodreams

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Restez calme et concentré même lorsque les choses ne vont pas aussi vite que prévu. La patience est la clé lorsque les objectifs sont à long terme.

Les Sujets à la Une

X