Rejoignez-nous

Suisse

Détente autour des lacs suisses, la crue ralentit à Neuchâtel

Publié

,

le

La plage d'Yverdon-les-Bains a été interdite d'accès après la montée du niveau du lac de Neuchâtel. (©KEYSTONE/LEANDRE DUGGAN - Image d'archives).

La situation autour des lacs et cours d'eau a continué à se détendre en Suisse pendant la nuit de samedi à dimanche. Le niveau des eaux a encore baissé, sauf pour le lac de Neuchâtel qui continuait de monter, mais à un rythme plus faible.

Malgré le retour du beau temps depuis samedi, les dangers et risques liés aux crues des lacs et cours d’eau sont toujours bien présents. Les cantons et les secouristes appellent à la prudence et déconseillent vivement toute activité dans les lacs et les cours d'eau, notamment à cause de la vitesse des courants et de la présence de bois flottant. Le retour à la normale pourrait prendre plusieurs jours, voire quelques semaines.

Aucun incident majeur n'a été signalé autour du lac de Neuchâtel. La situation reste toutefois délicate dans plusieurs secteurs. Le niveau se situait dimanche en milieu d'après-midi à 430,70 mètres d'altitude, dépassant de 21 centimètres son niveau de crue et battant un nouveau record.

Le niveau n'est pas monté depuis midi et atteint celui des lacs de Bienne et de Morat. Il faudra attendre plusieurs heures pour voir si la situation s'améliore véritablement. Le lac est toujours classé en niveau 4 de danger.

Plusieurs zones restent inondées, tant sur les rives vaudoises, neuchâteloises que fribourgeoises. Des campings ont dû être évacués et l'électricité a été coupée dans certains secteurs. Quelques routes communales ont aussi été fermées par précaution.

Stations d'épuration surveillées

Les inquiétudes concernent également certaines stations d'épuration en train de déborder. Des eaux usées sont ainsi susceptibles de se jeter directement dans le lac, prévient l'Organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel, contactée par Keystone-ATS. Des analyses d'eau du lac seront prochainement effectuées.

Dans le canton de Fribourg, les précipitations ont entraîné samedi une pollution de plusieurs réseaux de distribution d'eau potable dans la région ouest du district de la Sarine. Onze communes ont été touchées. Dimanche, la situation a été rétablie dans neuf d'entre elles. Seuls les habitants de Belfaux et de Gibloux devaient continuer à faire bouillir l'eau, a indiqué en soirée l'Organe cantonal de conduite.

Parmi les autres conséquences de la crue, le complexe de la Maladière Centre à Neuchâtel a annoncé samedi la fermeture momentanée de son parking souterrain. L'eau y a été introduite pour lester le bâtiment, qui comprend le centre commercial et le stade de Neuchâtel Xamax, et compenser la poussée du lac (selon le principe de la poussée d'Archimède).

Le niveau du lac de Morat (FR) s'est stabilisé à 430,69 mètres au cours de la journée. Classé en niveau de danger 3, il reste cependant 16 centimètres en dessous du niveau de crue.

Record à Bienne

Bien que le degré de danger maximal 5 soit toujours en vigueur, le lac de Bienne a entamé sa décrue dans la nuit de vendredi à samedi après avoir atteint une hauteur historique de 430,94 mètres. Les records de 2005 et 2007 ont été dépassés, mais la hauteur un instant redoutée par les autorités de 431 mètres n'a pas été atteinte.

Dans l'après-midi, les eaux étaient encore à 430,67 mètres, soit 32 centimètres au-dessus du seuil de crue (430,35 mètres).

Le canton de Berne a décidé de laisser s'écouler davantage d'eau à la sortie du lac au barrage de Port depuis samedi 15h00. Cette mesure prise en concertation avec les cantons et la Confédération permet de créer de la place dans les lacs de Bienne, de Morat et de Neuchâtel qui sont reliés par un système de canaux.

A Thoune, le lac a reculé, mais se trouvait encore 29 centimètres au-dessus du niveau de crue (558,30 mètres) en fin d'après-midi. La tendance à la baisse se poursuit, mais ralentit.

L'Aar à Berne a aussi amorcé son recul dès samedi. Dimanche après-midi, le débit atteignait les 481 m3/s alors que vendredi il s'élevait à 562 m3/s, inondant partiellement certains quartiers comme ceux du Marzili et de la Matte.

Lucerne a les pieds dans l'eau

Le niveau du lac des Quatre-Cantons se stabilise en légère baisse. A 16h00 dimanche, il se trouvait encore à 40 centimètres de son niveau de crue. Il a toutefois reflué de 9 centimètres depuis la nuit de vendredi à samedi où il avait atteint son niveau maximum (434,94 mètres). Le débit de la Reuss a perdu en intensité (453 m3/s) par rapport à vendredi (480 m3/s), mais reste très élevé par rapport à son débit normal (390 m3/s).

Vendredi, le lac avait atteint le niveau critique de 434,90 mètres. A cette hauteur, l'eau s'écoulait dans la vieille ville. Les ponts piétonniers ont été fermés par précaution. Lucerne n'a toutefois pas subi de grandes inondations.

Quelques pluies locales sont tombées tôt dimanche matin dans les montagnes du centre et de l'est de la Suisse, selon SRF Meteo. Le temps devrait essentiellement sec durant la journée avec des températures estivales.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions

Publié

le

Lors du prochain tirage mardi, 43 millions de francs seront en jeu. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions vendredi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 12, 17, 22, 33 et 39, ainsi que les étoiles 2 et 12.

Lors du prochain tirage mardi, 43 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Incendie dans une menuiserie de Chézard-Saint-Martin (NE)

Publié

le

L’incident a provoqué d’importants dégâts au bâtiment. (© Keystone/Police Neuchatel SIP)

Un incendie s’est déclaré vendredi à 14h42 dans une menuiserie de Chézard-Saint-Martin, dans le Val-de-Ruz (NE). Aucun blessé n’est à déplorer, mais l’incident a provoqué d’importants dégâts au bâtiment, a indiqué en soirée la police.

Personne ne se trouvait à l’intérieur de la maison au moment du sinistre. Celui-ci a pu être rapidement maîtrisé.

L’ampleur de l’incident a nécessité l’intervention d’un important dispositif constitué d’une vingtaine de pompiers. Une partie de la Grand’Rue a été fermée à la circulation pour faciliter l’intervention des hommes du feu, avant d'être à nouveau libérée aux alentours de 18h00.

Une instruction pénale a été ouverte par le procureur de service pour déterminer les causes et les circonstances de l'incendie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Stromae chantera le 24 juillet à Paléo

Publié

le

Stromae avait réuni 50'000 spectateurs à Paléo en 2014. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Stromae sera de retour à Paléo l'été prochain. Huit ans après un concert resté dans les annales, la star belge chantera dimanche 24 juillet à Nyon.

Le plus grand festival open air de Suisse, annulé ces deux dernières années en raison du coronavirus, a dévoilé vendredi la première tête d'affiche de son édition 2022. Et pas des moindres, sachant que Stromae vient d'amorcer un retour très attendu.

Retiré du circuit musical en 2015, le chanteur a dévoilé la semaine dernière un single inédit, "Santé", qui augure l'arrivée d'un nouvel album. Le dernier en date remonte à 2013 avec "Racine carrée", après "Cheese" en 2010.

Encensés par le public et la critique, ces deux albums avaient propulsé Stromae dans une autre dimension. Il avait aligné les tournées folles à travers le monde, s'usant physiquement et mentalement jusqu'à être victime d'un burn-out.

C'est alors en pleine gloire qu'il avait fait escale à Paléo en juillet 2014. L'interprète de "Papaoutai", "Alors on danse" ou "Formidable" avait enflammé la plaine de l'Asse, où 50'000 spectateurs s'étaient massés devant la Grande Scène, ce qui reste un record pour Paléo.

Billets le 1er décembre

Aujourd'hui âgé de 36 ans, Stromae a récemment annoncé son retour sur scène avec quelques premières dates en Belgique et en France. Le voilà désormais programmé à Nyon pour ce qui sera son seul concert en Suisse l'an prochain, indiquent les organisateurs de Paléo dans leur communiqué.

Les billets pour le 24 juillet, ainsi que les abonnements pour le festival (19-24 juillet), seront mis en vente le 1er décembre à midi. Concernant la crise sanitaire, le festival relève que les conditions d'accès dépendront des mesures en vigueur l'été prochain.

Les noms des autres artistes de l'édition 2022 seront dévoilés lors de l'annonce du programme, normalement à la fin de l'hiver. On rappellera que le concert de Céline Dion, annulé en 2020 et 2021, a finalement été reporté à 2023.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Mme Keller-Sutter pessimiste sur la réforme européenne de l'asile

Publié

le

La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter a rendu une visite de travail en Grèce et en Bosnie-Herzégovine pour parler de coopération migratoire. Elle s'est dit pessimiste sur des réformes proches de la politique d'asile européenne. (© KEYSTONE/EPA/YANNIS KOLESIDIS)

Selon la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter, la situation sur la route des réfugiés à travers la Grèce et les autres pays des Balkans reste tendue. Une réforme rapide de Schengen/Dublin est nécessaire, mais on en est encore loin.

La cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP) n'est "pas très optimiste quant à la possibilité de trouver une solution rapidement", a déclaré Mme Keller-Sutter vendredi dans un entretien avec Keystone-ATS. Pour l'instant, "il ne se passe tout simplement rien", a-t-elle déploré.

Certaines parties du Pacte européen sur la migration et l'asile restent bloquées, de sorte que la répartition équitable des réfugiés entre les différents pays n'avance pas. Cela s'explique par le fait que de nombreux pays poursuivent une "stratégie du tout ou rien", a déclaré Mme Keller-Sutter, qui préconise une "approche pragmatique".

La Suisse, avec d'autres pays, demande la mise en ½uvre rapide de mesures individuelles où il existe déjà une amorce de consensus, comme le renforcement de la protection des frontières extérieures et le rapatriement commun de migrants. "Commençons par le début", a commenté la ministre.

Visite de travail

Mme Keller-Sutter s'est rendue vendredi dans le centre d'accueil et d'enregistrement des réfugiés de Mavrovouni, sur l'île grecque de Lesbos.

Lors de ses entrevues bilatérales à Athènes, la cheffe du DFJP a loué la coopération qu’entretiennent de longue date les deux pays dans le domaine migratoire. Elle s’est réjouie des progrès faits par la Grèce ces dernières années en matière de capacités d’accueil et de gestion des flux migratoires, écrit son département dans un communiqué.

La Suisse a contribué à ces efforts. Depuis 2014, Berne a accordé près de 12 millions de francs à la Grèce pour renforcer ses structures d’asile et d’accueil. Après l'incendie du camp de réfugiés de Moria à Lesbos en septembre 2020, la Suisse a par exemple assuré l'alimentation en eau potable quotidienne pour 10'000 personnes.

Le site de Mavrovouni a bénéficié d’une aide humanitaire de la Suisse sous forme de matériel pour l’alimentation en eau potable, de fournitures médicales pour lutter contre la pandémie et d’autres biens.

Jeudi, à Athènes, la ministre avait visité le centre Oikos, qui accueille des jeunes migrantes mineures non accompagnées. Le Secrétariat d’État aux migrations a soutenu financièrement la construction de ce centre, où seize jeunes filles d’âge compris entre 12 et 16 ans sont actuellement hébergées, pour un séjour moyen d’une centaine de jours.

A Sarajevo

Avant la Grèce, Mme Keller-Sutter avait aussi effectué une visite de travail en Bosnie-Herzégovine. Les défis migratoires avaient également été au c½ur des discussions avec les autorités. La cheffe du DFJP a visité un centre pour migrants à proximité de la capitale Sarajevo qui est soutenu par la Suisse, dans le cadre du partenariat migratoire conclu en 2009.

Depuis 2017, la Suisse a soutenu plusieurs projets migratoires en Bosnie-Herzégovine à hauteur d'environ 6,8 millions de francs.

Aussi bien la Grèce que la Bosnie-Herzégovine ont souligné l'importance des efforts de la Suisse sur place, a souligné Mme Keller-Sutter. L'aide est considérée comme très généreuse.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Décès de Martin Heller, ancien directeur artistique d'Expo.02

Publié

le

Martin Heller s'était fait connaître au plan national en tant que directeur artistique d'Expo.02 (archives). (© Keystone/WALTER BIERI)

Le concepteur et ancien directeur artistique d'Expo.02 Martin Heller est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi à Zurich, des suites d'une grave maladie, a indiqué son neveu Andreas Heller à Keystone-ATS. Il aurait fêté son 69e anniversaire lundi prochain.

Martin Heller a acquis une renommée nationale en tant que directeur artistique d'Expo.02 de 1999 à 2003. Depuis, il travaillait comme entrepreneur culturel indépendant sur des projets de politique culturelle, notamment en Allemagne, en Autriche, en France et en Suisse. Il avait quitté son entreprise il y a environ cinq ans.

Martin Heller avait fait sa dernière apparition publique en 2017 avec l'exposition "End of the World - End without End", qu'il a contribué à créer au Musée d'histoire naturelle de Berne. Il avait également accompagné au même moment les célébrations du 500e anniversaire de la Réforme à Zurich.

En 2010, il avait été nommé chef de l'équipe de projet du nouveau château de Berlin. Ce cercle de conseillers devait élaborer un concept permettant de mettre à profit le centre artistique situé dans ce bâtiment en reconstruction.

L'un des points forts de la carrière de M. Heller a été la direction de Linz 2009 - capitale européenne de la culture. L'équipe sous sa houlette a réalisé un total de 220 projets par environ 5000 artistes en provenance de 66 pays.

Il avait auparavant déjà organisé un grand nombre d'expositions en tant que directeur du Museum für Gestaltung (Musée des arts appliqués) de Zurich à partir de 1990 et sept ans plus tard à la tête du musée Bellerive, dans la même ville. Ses domaines de prédilection étaient la communication visuelle, le design, la photographie et la culture populaire.

Auteur, éditeur et conférencier

Parallèlement à ces activités, Martin Heller était l'auteur et l'éditeur d'une série de publications, éclairant des sujets aussi divers que les autoroutes suisses, le photographe Edward Quinn ou le monde de l'art dans la bande dessinée. Il s'est également consacré à l'enseignement en tant que professeur invité à l'école nationale de design de Karlsruhe et comme conférencier aux universités de Berne, Bâle, Saint-Gall et Vienne.

Né à Bâle, il avait d'abord suivi une formation de professeur de dessin après sa maturité, avant d'étudier l'ethnologie, l'histoire de l'art et le folklore européen à Bâle. Martin Heller a vécu à Zurich et Berlin. Il laisse derrière lui une femme et trois filles.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X