Rejoignez-nous

Hockey

Genève-Servette trébuche à Berne, Lausanne mate Ajoie

Publié

,

le

Bonne soirée pour les joueurs lausannois contre Ajoie. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le leader Genève-Servette est tombé à Berne (5-6 ap) après huit succès consécutifs en National League. Lausanne a engrangé une deuxième victoire de suite face à Ajoie (6-2).

Les Genevois n'ont donc pas réussi à égaler leur série record de neuf succès établie en 2007-2008 et au début du Championnat 2012-2013. Trop d'erreurs individuelles sont venues fissurer le jeu des joueurs de Jan Cadieux. Ils avaient pourtant réussi à limiter les dégâts après un deuxième tiers-temps cauchemardesque. Une réussite du Finlandais Hartikainen en toute fin de second période permettait aux Genevois d'aborder les 20 dernières minutes avec un but de retard (3-4).

Menés à la marque 4-2 puis 5-3, les Genevois sont parvenus à arracher la prolongation grâce au premier but en National League de Keanu Derungs pour son deuxième match à ce niveau et sur un nouveau chef-d'oeuvre de Tömmernes auteur d'un solo dévastateur comme face à Ambri-Piotta. En prolongation, les coéquipiers de Gauthier Descloux ont pu évoluer pendant 2 minutes à 4 contre 3 mais sans parvenir à battre le portier Wütrich. Sur un contre, le Canadien Goloubef a pu donner la victoire aux Bernois au terme d'un match renversant.

Après avoir rossé Zoug (6-1), Lausanne a proprement fessé Ajoie. Les joueurs de John Fust ont tout de même transpiré pour se détacher face à des Ajoulots coriaces. Le score n'était que de 2-1 après 40 minutes de jeu. Damiano Ciaccio avait longtemps retardé l'échéance pour des Lausannois dominateurs. Tout s'est éclairci dès le début de la troisième période. Le Tchèque Sekac est parvenu à battre le portier jurassien en deux temps après 29'' de jeu seulement. Le verrou avait définitivement sauté. Kovacs, Fuchs et Audette se sont ensuite engouffrés dans la brèche pour saler l'addition. Lausanne passera sans doute un test plus significatif ce samedi à Fribourg.

Fribourg plonge Lugano dans le doute

Mené deux fois au score, Fribourg-Gottéron est tout de même sorti vainqueur de son déplacement à Lugano (4-2). Un doublé de Kris Bennett avait permis aux Tessinois d'aborder en tête la troisième période (2-1). Mais les hommes de Christian Dubé, avec un excellent Connor Hughes dans les buts, ont réussi à retourner la situation par le Finlandais Kuokkanen (48e), l'Américain Gunderson (54e) et Sandro Schmid (60e/dans le but vide). Les Fribourgeois ont bien réagi après leur défaite contre Berne et un premier tiers-temps bien médiocre à la Resega. Pour la deuxième fois de suite, le Lugano du nouvel entraîneur Luca Gianinazzi menait pour finir par s'incliner.

Kloten a fêté sa deuxième victoire de la saison face à Langnau (3-2) dans le duel des mal-classés. Les Zurichois cèdent donc volontiers la lanterne rouge aux Emmentalois. Rapperswil-Jona a repris la deuxième place du classement grâce à son succès 3-2 tab face à Davos.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Genève et Rapperswil: Utiliser l'Europe pour rebondir

Publié

le

Genève-Servette doit faire comme en huitièmes de finale pour espérer aller plus loin en Europe (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Genève et Rapperswil disputent mardi le match aller de leur quart de finale de Champions League. Frustrés en National League, les deux clubs doivent profiter de l'Europe pour rebondir.

S'évader du quotidien le temps de deux matches, c'est ainsi que les deux organisations doivent envisager ces rencontres. Car en championnat, cela ne va pas bien fort. Les Aigles couchent sur quatre revers consécutifs: contre Berne (après avoir mené 2-0), Kloten, Langnau et les Zurich. Le bilan saint-gallois n'est guère plus réjouissant. Depuis leur victoire 3-1 contre Lugano le 17 novembre, les Lakers ont aligné cinq revers.

Seulement sur la scène européenne, les visages sont différents. En huitièmes de finale, Cervenka et sa bande ont pris le meilleur sur Mannheim (3-1 et 4-1). Opposés à Munich, les Grenat ont eux renversé la vapeur au retour en s'imposant 3-1 après avoir laissé filer le match aller 3-2.

Mais l'équipe qui attend les Genevois en quarts est d'un sacré calibre. Les Växjö Lakers sont tout simplement les champions de Suède. Ils sont dans le coup en championnat et n'ont pas perdu cette saison sur la scène européenne. Ce sera donc un duel de champions en titre.

Le quart entre Rapperswil et Vitkovice est moins glamour. Si les Lakers pointent actuellement au 13e rang de la National League, son adversaire ne fait guère mieux avec sa 12e place sur 14 équipes. Et les Tchèques n'ont atteint les quarts que parce que Lahti a été pénalisé d'une défaite par forfait en raison d'un problème de glace à l'aller.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Fribourg retrouve des couleurs

Publié

le

Il y a eu des frictions à Fribourg, mais Gottéron a battu Davos (© KEYSTONE/POSTFINANCE/ADRIEN PERRITAZ)

Fribourg a signé sa troisième victoire de rang dans le match du dimanche soir en National League. A domicile, les Dragons ont dominé Davos 4-2.

Dans un match qui a bien failli dégénérer, les joueurs de Christian Dubé ont su plus ou moins conserver leur calme et l'avance obtenue au cours du tiers médian. Alors oui, Chris DiDomenico a passé dix minutes sur le banc lors du troisième tiers, mais les Fribourgeois ont su tenir en boxplay.

Mais les pensionnaires de St-Léonard ont eu chaud en raison du retour des Grisons et de la pression mise sur Reto Berra. Dominik Egli a inscrit les deux buts davosiens, dont le 3-2 à la 58e.

Seulement, Gottéron avait fait le nécessaire avant grâce à Walser, Mottet et Binias. Les deux derniers cités ont marqué à la 21e et à la 24e. De la Rose a scellé le score dans la cage vide et Fribourg de consolider sa troisième place avec 56 points à égalité avec Zoug mais avec un match de plus.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Indomptable, le LHC s’impose pour la 7e fois en autant de matchs

Publié

le

C'est Jason Fuchs (gauche) qui a débloqué le compteur pour le LHC face à Lugano. ©KEYSTONE/Valentin Flauraud

Malgré un premier tiers en dessous, le Lausanne Hockey Club a su venir à bout du HC Lugano. Les Lions se sont imposés 4-1 à domicile. C'est leur 7e victoire de rang.

Les premières minutes du match semblaient prometteuses. Mais le spectacle n’a pas duré longtemps. Dans le premier tiers, les Lausannois ont eu de la peine. À la traîne, ils ont couru après le puck.

Et en powerplay, il n’aura fallu qu'une perte de possession de la rondelle pour que les Tessinois, qui dominaient déjà le match, contre-attaquent. Depuis le côté du but, Mark Arcobello a envoyé le puck directement derrière la tête de Kevin Pasche. Faute d'inattention du jeune gardien ou malchance? En tout cas, c'est l’ouverture du score pour Lugano.

Quelques jours auparavant, le capitaine Joël Genazzi expliquait que les séries de victoires sont quelque chose de difficile à gérer. Les Lausannois ont-ils été submergés par ces émotions dans la première période?

Jason FuchsAttaquant du LHC

 

Retourner la situation, définition

Les démarrages un peu lent, le LHC nous y avait habitué en début de saison. Mais samedi, ils n'ont pas attendu les dernières minutes de la rencontre pour réagir. Sans mauvais jeu de mot, les hommes de Geoff Ward ont eu l'air d'avoir mangé du lion pendant la première pause. Qu'est-ce qui a bien pu se dire dans le vestiaire pour que l'état d'esprit sur la glace change ainsi?

Jason FuchsAttaquant du LHC

À leur retour sur la glace, les Lausannois ont en effet su se battre. À commencer par Jason Fuchs justement. Grâce à une bonne passe de Tim Bozon, l’attaquant a pu se faufiler entre la défense tessinoise pour s'offrir un face à face avec le gardien Mikko Koskinen. Le puck termine au fond des filets (26e) et toute la patinoire est debout.

Et les Lions ne se sont pas contentés d'égaliser. En cinq minutes, ils ont inscrit 2 nouveaux buts. Alors qu'ils avaient déjà profité de deux phases de powerplay dans le premier tiers, sans en prendre avantage, ils en ont décidé autrement en deuxième période. Sur un assist d’Antti Suomela, marquer n'a semblé qu'une formalité pour Damien Riat, en face du but, qui inscrit le 2-1 (31e).

Un bel enchaînement entre Ronalds Kenins, Jason Fuchs et enfin Ken Jäger a ensuite permis au LHC de faire le break (35e).

 

Encore un pour la route

Le LHC a compris qu'il ne faut pas se reposer sur ses acquis. Dans le troisième tiers, l'équipe s'est rapidement créé des occasions. C'est Théo Rochette, assisté de Jiri Sekac et Damien Riat, qui a profité d'un petit cafouillage devant le but pour envoyer le puck entre les jambes du gardien luganais et inscrire le 4-1 (47e). La clé du succès samedi soir? Une bonne réaction et "mettre des buts qui font mal au bon moment", selon Jason Fuchs.

Plus de 7'700 personnes étaient présentes à Malley pour fêter les 30 ans de la Section Ouest et la victoire du LHC. ©Antoine Gauci/LHC

Même si les Lausannois sont restés offensifs jusqu'à la dernière seconde, mettant la pression sur Mikko Koskinen, le score ne bougera plus jusqu'à la sirène finale. Le LHC est donc invaincu depuis 7 matchs. L'objectif maintenant va être de rester concentré pour les derniers matchs avant la pause internationale. Pas de quoi inquiéter Geoff Ward. Pour le technicien, il faut prendre les choses au jour le jour. "Ce qui compte, c'est nos propres attentes. On ne se soucie pas de ce qui se passe en dehors du vestiaire. Les gens peuvent dire ce qu'ils veulent, on s'en fiche."

 

30 ans de soutien

Que demander de plus qu'une telle victoire pour fêter les 30 ans de la Section Ouest? Le groupe de supporters lausannois a marqué le coup en présentant plusieurs “tifos”. Ainsi, d'immenses banderoles ont surplombé le virage ouest de la Vaudoise Aréna. Un soutien qui signifie beaucoup pour les joueurs, même s'il est difficile pour eux de profiter pleinement de ces animations.

Jason FuchsAttaquant du LHC

Les joueurs ont néanmoins rendu la pareille à la Section Ouest. Tout d'abord en portant un maillot spécial, conçu par la Section Ouest. Puis, à la fin du match, ils ont eux-mêmes déroulé une banderole sur la glace. Et les festivités se sont terminées dans un festival de fumigènes et autres engins pyrotechniques. L'effet dans le "mur" était impressionnant. Tellement impressionnant que l'alarme incendie s'est déclenchée dans la patinoire. Fans et joueurs risquent donc bien de se souvenir longtemps de cette soirée.

Continuer la lecture

Hockey

Lausanne reçu 7 sur 7, Genève-Servette au fond du lac

Publié

le

Le Lausannois Ken Jäger ne s'en laisse pas compter par le Luganais Matthew Verboon. (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Le Lausanne HC vogue sur une série de sept succès après sa victoire 4-1 contre Lugano en National League. En revanche, Genève-Servette est au plus bas après une défaite 4-2 contre les Zurich LIons.

Les Vaudois ont su surmonter une mise en marche un peu difficile. Un but plein de perfidie marquée par Mark Arcobello de derrière le but de Kevin Pasche avait permis aux Luganais de mener à la marque. Les hommes de l'entraîneur Geoff Ward sont revenus en deuxième période totalement décidé à renverser le score. Une superbe ouverture de Tim Bozon de son camp a lancé Jason Fuchs, qui n'a pas tremblé face au portier Koskinen. Puis Damien Riat a mis Lausanne en avance sur un but en supériorité numérique avant que Ken Jäger ne conclue une belle action avec Ronalds Kenins et Fuchs. Les Vaudois mettent Davos le septième à 13 points.

Genève-Servette en crise

Les Genevois sont en crise. A ce moment crucial du Championnat où les césures se font entre les différents groupes, ils ont concédé leur quatrième défaite de suite après avoir perdu pour la sixième fois de suite à domicile la veille contre Langnau. A Zurich, ils ont payé un premier tiers-temps catastrophique où Robert Mayer ne doit pas porter toute la responsabilité du désastre. Un doublé de Derek Grant et un superbe tir du poignet du Letton Rudolfs Balcers, mis sur orbite par une passe à l'aveugle magnifique de Denis Malgin, ont donné trois buts d'avance aux Lions. Mayer a quitté la glace pour être remplacé par Gauthier Descloux. Mais si le Fribourgeois s'est avéré un portier plus sécurisant, le mal était fait et irrémédiable. Certes, à la fin, les Genevois ont plus tiré au but que leur adversaire, mais question efficacité, ils sont restés éloignés de leurs anciens standards.

Trois sur trois. Les Langnau Tigers ont empoché leur troisième succès de la saison face à Bienne (2-1). Les Seelandais avaient ouvert la marque par leur défenseur suédois Viktor Lööv (14e). Mais Noah Meier, déjà buteur la veille contre Genève-Servette, a égalisé (37e) avant que Julian Schmutz inscrive le but de la victoire (50e).

Ajoie est toujours vivant. Les Jurassiens se sont imposés 3-2 sur la glace de Kloten grâce à un but de T.J. Brennan en fin de prolongation. Il a ainsi mis fin à une série de cinq défaites pour les Ajoulots.

Un triplé de l'Autrichien Benjamin Baumgartner a mis le CP Berne sur les bons rails pour battre 4-0 les Rapperswil-Jona Lakers au lendemain d'une mémorable gifle encaissée à Davos (0-7). Passage difficile aussi pour Ambri-Piotta qui a concédé contre Zoug (2-4) son cinquième revers de rang.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X