Rejoignez-nous

Suisse

La réforme de l'AVS serait acceptée, selon deux sondages

Publié

,

le

Une femme brandit une pancarte lors d'une manifestation contre la réforme de l'AVS à Lausanne. Les deux sondages publiés mercredi confirment le clivage entre les hommes et les femmes sur cet objet (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La réforme de l'AVS serait acceptée, de même que son financement additionnel, selon deux sondages. Le clivage hommes-femmes se confirme. L'initiative contre l'élevage intensif serait en revanche rejetée tandis que la loi sur l'impôt anticipé ne réunit pas de majorité.

La réforme de l'AVS, qui prévoit un relèvement de l'âge de la retraite des femmes, serait acceptée à 59%, respectivement 55%, selon le second sondage de la SSR et le troisième sondage de Tamedia et 20 Minuten, tous deux publiés mercredi.

Les auteurs du sondage de la SSR notent que la courbe de formation de l'opinion évolue vers le "non", le camp du "oui" ayant perdu 5 points de pourcentage par rapport au précédent sondage, tandis que le camp du "non" en a gagné autant. Et de noter que l'issue attendue de la votation le 25 septembre est toutefois plus serrée que les intentions de vote.

Les auteurs du sondage de Tamedia/20 Minuten notent pour leur part que les valeurs n'ont que peu changé par rapport au précédent sondage. Le "oui" a gagné trois points de pourcentage tandis que le "non" en a perdu tout autant.

Romands et Tessinois plus sceptiques

Le clivage hommes-femmes se confirme. Sept hommes sur dix approuvent le texte tandis que les femmes le rejettent plus ou moins fortement selon le sondage (51% SSR, 58% Tamedia). Le clivage gauche-droit se confirme également. Les partisans du PS et des Verts rejettent la réforme tandis que les partis bourgeois l'approuvent.

Des différences s'observent aussi selon les régions linguistiques. Si les Suisses alémaniques sont nettement en faveur de la réforme de l'AVS (entre 58% et 64%), les Romands et les Tessinois sont plus sceptiques, les camps du "oui" et du "non" étant proches des 50% dans ces régions. Le camp de "non" a un léger avantage en Suisse romande (entre 49% et 52%).

Le second objet relatif à l'AVS, soit l'augmentation de la TVA pour la financer, serait aussi accepté. Ici aussi un clivage hommes-femmes se dessine, bien que les femmes y soient moins opposées qu'à la réforme. Selon le sondage de Tamedia/20 Minuten, elles rejetteraient de justesse le texte (51%) tandis que celui de la SSR prévoit un "oui" féminin à 56%. Les deux sondages relèvent une forte approbation des hommes (entre 65% et 70%).

La hausse de la TVA obtient un clair soutien auprès des partisans du PLR, des Vert'libéraux et du Centre tandis que ceux du PS la rejettent.

Initiative sur l'élevage intensif rejetée

Le soutien à l'initiative sur l'élevage intensif s'est encore érodé et elle serait désormais rejetée, plus au moins fortement selon les sondages (52% SSR, 60% Tamedia). Le clivage hommes-femmes se retrouve également pour cet objet. Les hommes rejettent clairement l'initiative tandis que les femmes disent un petit "oui" (53%) selon le sondage de la SSR, un petit "non" (52%) selon celui de Tamedia/20 Minuten.

L'initiative est soutenue par les sympathisants du camp rose-vert et des Vert'libéraux tandis que les partisans de l'UDC, du PLR et du Centre la rejettent à plus de 70%.

Indécis encore nombreux sur l'impôt anticipé

Dernier objet soumis au peuple, la modification de la loi sur l'impôt anticipé ne réunit pas de majorité, dans un sens ou dans l'autre. Le sondage de la SSR place le camp du "oui" à 47% et celui du "non" à 44% tandis que celui de Tamedia/20 Minuten voit le "non" en première position à 48% et le "oui" à 40%. Bien que plus basse que lors des sondages précédents, la part des indécis reste importante (entre 9% et 12%).

Les partisans du PLR sont les plus fervents défenseurs du texte tandis que ceux du PS et des Verts y sont le plus opposés. Les hommes y sont plus favorables que les femmes.

Le sondage de la SSR a été réalisé par l'institut gfs.bern entre le 31 août et le 7 septembre auprès de 8642 titulaires du droit de vote. La marge d'erreur est de +/- 2,8 points de pourcentage. Le sondage de Tamedia/20 Minuten a été réalisé par l'institut LeeWas les 7 et 8 septembre auprès de 17'377 personnes, dont 3907 en Suisse romande. La marge d'erreur est de +/- 1,2%.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Le LS maintenu: "J'avais une grosse confiance en l'équipe"

Publié

le

Les Lausannois ont célébré le maintien en face de la tribune où se trouvaient leurs supporters. ©KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

Cette fois, c'est fait! Le Lausanne-Sport sera bien en Super League la saison prochaine. Le club a validé son ticket grâce à une victoire 0-4 contre Stade Lausanne Ouchy.

L'entrée dans le match des Lausannois avait pourtant de quoi agacer. Quelques secondes seulement après le coup d’envoi, Kaly Sène s'est retrouvé en très bonne position pour marquer. Mais son tir est repoussé du pied par Jeremy Vachoux et personne n'a pu récupérer ce ballon derrière. Est-ce qu'à ce moment, l'attaquant se dit que c'est reparti pour un match galère? Non, Kaly Sène préfère voir le verre à moitié plein.

On a ensuite cru à l'ouverture du score 4 minutes plus tard. Mais Samuel Kalu, en remettant le ballon à Alvyn Sanches, était hors-jeu et la réussite du jeune milieu n’a évidemment pas été validée.

De son côté, Stade Lausanne Ouchy a aussi essayé. Alban Ajdini a eu une occasion en or d'ouvrir le score à la 12e. L’attaquant a pu s'échapper tout seul devant la cage. Et il a bien gagné son duel contre Karlo Letica mais c'est malheureusement le poteau qu'a trouvé le ballon. Ajdini a bien tenté de prendre le rebond, mais c'est encore passé à côté.

Le LS prend les commandes

Le match a ensuite peiné à trouver son rythme. Jusqu'au premier but lausannois. C'est Morgan Poaty, sur la gauche, qui a envoyé un beau centre sur Sanches. Le n°80 a frappé mais a envoyé le ballon dans les pieds du gardien stadiste. Et Sène a pu profiter du rebond pour marquer (26e).

Le LS n'en est pas resté là. Une petite dizaine de minutes plus tard, Sène a remis ça. C'est une tentative ratée de Kalu qui a mené au but. Le tir du milieu lausannois a été repoussé par Jeremy Vachoux. Kaly Sène n’a littéralement eu qu'à tendre le pied pour mettre le ballon au fond des filets.

Les Stadistes ont bien tenté de répondre, mais sans succès. Ils s'étaient pourtant offert une belle occasion à la 38e avec Elies Mahmoud qui a fait un petit pont au gardien lausannois. Le ballon a finalement pris un chemin juste à côté du poteau.

Et puis c'est une erreur de Jeremy Vachoux qui a mené au 0-3 après 42 minutes de jeu. Le gardien du SLO s'est concentré sur Poaty, tout au bord de la cage. Sauf que, lorsque le défenseur a tiré et que le ballon est revenu au centre, c'est une cage vide qui s'est présentée à Alvyn Sanches. Le joueur de 21 ans ne s'est pas fait prié pour marquer son Xe but de la saison.

Regards tournés vers la suite

En deuxième mi-temps, le LS allait-il assurer ses arrières ou tout donner pour augmenter encore le score? Un peu des deux. La quatrième réussite lausannoise n’arrivera cependant qu'à la 78e minute. Olivier Custodio, à l'arrière de La Défense stadiste a envoyé le ballon pour Diabaté. Le Malien s'est alors échappé pour s'offrir un duel avec Vachoux qui s'est soldé par un but. Le doute a cependant plané pendant quelques instants. On a effectivement cru que Diabaté était hors-jeu. Mais après vérification de la VAR, c'était limite, mais il était bien en position réglementaire. C'est 0-4.

Les trois buteurs du jour, (de droite à gauche) Kaly Sène, Fousseni Diabaté et Alvyn Sanches. Ils célébrent ici le but de Sanches en compagnie d'Antoine Bernede (tout à gauche). ©KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Avec cette cascade de buts, ce match semble contredire tous les soirs où le LS n'a pas réussi a trouver le chemin des buts malgré du bon jeu. Pour Kaly Sène, il y a un peu de réussite, mais il est conscient que "ça reste toujours un problème parce qu'on a marqué des buts, certes, mais on en a aussi raté pas mal, moi le premier. Donc c'est quelque chose qu'on doit travailler pour la saison prochaine. Ce sera très déterminant et important", ajoute l'attaquant.

Le score ne bougera plus. Le coup de sifflet sonne le maintien en Super League pour le Lausanne-Sport. Alors quelques minutes après avoir quitté le terrain, il y a évidemment de la joie dans le vestiaire lausannois.

Pour Ludovic Magnin, c'était le jour et la nuit entre les émotions de mercredi (après la défaite 0-2 face à Lucerne) et celles de ce samedi.

Est-ce que valider ce ticket 24/25 pour la Super League lors d'un derby rend le moment encore plus spécial? "Bien sûr", répond Ludovic Magnin avant d'enchaîner: "On s'en serait passé. On aurait bien voulu faire la première balle de match contre Lucerne. Mais voilà, c'est le foot. Je crois que l'année dernière on a passé au dernier match. Cette année c'est l'avant-dernier. On progresse", ajoute l'entraîneur avec le sourire.

Justement, il avait annoncé que le but cette saison, c'était d'assurer un maintien le plus confortable possible. L'objectif est-il tout de même atteint?

La case "maintien" peut donc être cochée. Mais Ludovic Magnin ne veut pas fixer d'objectifs pour le moment. "J'en fixe très volontiers avec vous quand je verrais le contingent que j'aurais", explique le technicien. Le contingent, ce sera justement l'un des enjeux pour la suite du Lausanne-Sport. À quoi s'attend le coach pour cet inter-saison? Ce groupe mérite-t-il de jouer encore la saison prochaine?

Explosion de joie au coup de sifflet final pour Ludovic Magnin. ©KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

Côté stadiste, les hommes de Ricardo Dionisio n'avaient plus rien à perdre ce samedi. Une affirmation qui, selon le coach, vaut pour ce qui est du classement, mais pas de manière générale.

Malgré cette contre-performance du jour, Ricardo Dionisio affiche une volonté de rester à Lausanne et de faire grandir cette équipe.

Il reste encore un match à jouer pour les deux clubs. Le SLO disputera sa dernière rencontre en Super League à Lucerne mardi. Au même moment, le LS recevra Grasshopper à la Tuilière. Et à noter qu'Yverdon Sport a également validé son maintien en Super League ce samedi. Les Nord-Vaudois ont battu Lucerne 3-1 pour leur dernier match de la saison au Stade Municipal.

Continuer la lecture

Football

Super League: tout est dit dans le Relegation Group

Publié

le

Kaly Sène a inscrit les deux premiers buts du LS (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le Lausanne-Sport évoluera toujours en Super League la saison prochaine. Il a acquis ce droit en remportant facilement le derby contre le Stade Lausanne-Ouchy 4-0 samedi à la Pontaise.

Face à son rival local, déjà condamné à la relégation en Challenge League, le LS a fait le travail avant même le repos. Sène (26e/35e) et Sanches (42e) ont mis à nu les grosses lacunes de la défense du SLO, qui a désormais encaissé 76 buts depuis le début de la saison après la quatrième réussite des hommes de Ludovic Magnin inscrite par Diabaté (79e)!

Yverdon est aussi désormais certain de jouer encore dans l'élite lors du prochain championnat. Les joueurs du nord vaudois, qui avaient besoin d'un point, en ont récolté trois en s'imposant 3-1 face à Lucerne grâce à des réussites d'Aké (45e), Rodrigues (46e) et Carlos (54e).

Ces deux résultats signifient que Grasshopper n'échappera pas à la place de barragiste. Les Zurichois, qui n'avaient plus le contrôle de leur destin, ont perdu 1-0 à domicile contre le FC Bâle lors de cette 37e journée, sur un but de Frei à la 94e. Ils joueront leur place en Super League dans un barrage aller/retour de tous les dangers, probablement contre Thoune.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

La police valaisanne s'interpose entre groupes de motards rivaux

Publié

le

Depuis plusieurs mois, les tensions entre groupes de motards se sont considérablement durcies. Ces derniers luttent, en effet, pour s'approprier des territoires, ce qui génère des troubles à l'ordre public, selon la police valaisanne (Photo d'illustration).. (© KEYSTONE/STRINGER)

La police valaisanne est intervenue samedi alors que des membres d’un Club de motards ont été intimidés par des individus au volant de voitures de tourisme sur l’autoroute A9 entre Saxon et Martigny. Personne n'a été blessé et quinze individus ont été interpellées au terme de courses-poursuites.

Les motards pris à partie rentraient de l’Alchemy Tattoo Expo de Conthey (VS) qui a attiré plus de 200 membres des Hells Angels. Aucun incident n’a entaché le rassemblement, les conditions fixées sur place par la Police cantonale valaisanne ayant été parfaitement respectées.

Présente en force avec une centaine d'agents pour assurer la sécurité publique, la police valaisanne indique prendre très au sérieux les tensions entre groupes de motards qui se sont considérablement durcies depuis plusieurs mois. Ces groupes luttent, en effet, pour s'approprier des territoires, ce qui génère des troubles à l'ordre public, précise la police dans un communiqué.

Afin d'interpeller les fauteurs de troubles, la police valaisanne a rapidement mis en place un dispositif en collaboration avec les polices cantonales vaudoise et fribourgeoise, indique-t-elle encore.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Pas de millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Le Swiss Loto est un jeu de loterie classique proposé en Suisse depuis 1970. (© Keystone/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto samedi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher les numéros 2, 23, 27, 30, 39 et 42. Le numéro chance est le 1, le rePLAY le 12 et le Joker le 319133.

Lors du prochain tirage mercredi, 20,2 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/swissloto/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Quand vos amours vont bien, tout baigne dans votre vie, ce qui est tout-à-fait le cas ces temps-ci. Savourez à fond ces moments de bonheur !

Les Sujets à la Une

X