Rejoignez-nous

Suisse

Le PS veut plafonner les primes maladie

Publié

,

le

Le parti socialiste a lancé mardi par une action symbolique à Berne la récolte de signatures pour son initiative sur l'allègement des primes maladies. (©KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Les primes de l'assurance maladie de base devraient être plafonnées à 10% du revenu disponible des ménages. Le Parti socialiste a lancé mardi son initiative visant à soulager les dépenses des familles à faibles et moyens revenus.

Les initiants ont jusqu'au 26 août 2020 pour récolter les 100'000 signatures nécessaires. L'initiative d'allègement des primes veut que tous les assurés soient traités sur un pied d'égalité. Au cours des vingt dernières années, les primes ont plus que doublé. En moyenne, elles s'élèvent actuellement à 14% du revenu disponible, argumente le PS.

Cantons à la même enseigne

L'initiative prévoit une clé de répartition fixe en matière de financement des subsides. La réduction des primes serait financée à raison de deux tiers au moins par la Confédération, le solde revenant aux cantons. Le projet devrait coûter entre 3 et 4 milliards de francs, a indiqué la conseillère nationale saint-galloise Barbara Gysi devant la presse.

Les cantons se sont progressivement désengagés du financement des réductions alors que les primes ont augmenté ces dernières années, a relevé le médecin zurichois Angelo Barrile. L'initiative crée des conditions similaires partout. Il existe actuellement 26 systèmes différents.

Le modèle devrait permettre de garantir un accès aux prestations de soins pour tous. De plus en plus de personnes choisissent la franchise la plus élevée pour des raisons de coûts. Et lorsqu'elles tombent malades, elles renoncent aux soins car elles n'ont pas les moyens de les payer, a noté le conseiller national.

Modèle vaudois

Le modèle s'inspire du canton de Vaud où la mesure a été introduite de façon progressive dès le 1er septembre 2018 avec un plafonnement à 12%. Depuis le début de l'année, toutes les personnes dont la prime dépasse 10% du revenu - soit 70'000 Vaudois - peuvent bénéficier des subsides. Le coût est estimé entre 50 et 60 millions, a dit la conseillère nationale vaudoise Brigitte Crottaz.

Cette mesure améliore le pouvoir d'achat de manière significative. Sans elle, les milliardaires et les travailleurs continueraient à payer la même prime pour chaque membre de leur famille. Avant son introduction, 28% de la population vaudoise bénéficiait de subsides sous forme d’aide aux primes en 2017, a ajouté Brigitte Crottaz. Soit plus de 500 millions de francs par an.

Ultimatum

Le lancement de l'initiative intervient alors que le Tribunal fédéral vient d'épingler Lucerne sur le plan des réductions des primes. Le TF a estimé que le canton a fixé une limite de revenu trop basse pour le droit à percevoir la subvention aux primes des enfants des jeunes adultes en formation.

Une victoire pour le PS qui a lancé un ultimatum à huit cantons, dont le Valais et Neuchâtel qui ont pris des mesures depuis.

La situation est brûlante, a commenté Barbara Gysi. Le jugement concernant Lucerne a fixé le haut de la barre en matière de réduction. L'initiative va plus loin, selon la Saint-Galloise.

PDC aussi

Le PS n'est pas le seul parti à s'engager sur le front de l'assurance maladie. Le PDC a lancé en octobre son initiative en faveur d'un frein aux coûts de la santé.

L'initiative exige que la Confédération et les cantons prennent des mesures incitatives contraignantes lorsque l'augmentation des coûts moyens annuels par personne assurée dans l'assurance de base est supérieure d'un cinquième à l'évolution des salaires nominaux. Les économies se monteraient à 6 milliards de francs, selon les démocrates-chrétiens.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Personne ne devine la bonne combinaison de l’Euro Millions

Publié

le

Lors du prochain tirage de l'Euro Millions mardi, 166 millions de francs seront en jeu (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions vendredi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 2, 13, 16, 24 et 32 et les étoiles 1 et 7.

Lors du prochain tirage mardi, 166 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande. Cette loterie transnationale est proposée dans douze pays européens, dont la Suisse et le Liechtenstein.

https://jeux.loro.ch/games/euromillions

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Des milliers de personnes manifestent dans les rues genevoises

Publié

le

La grève féministe a rassemblé des milliers de personnes dans les rues genevoises. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

A Genève, des milliers personnes ont défilé vendredi en fin de journée à l'appel du collectif de la grève féministe. Les manifestants ont revendiqué un féminisme intersectionnel, inclusif, décolonial et sans frontière.

"Le féminisme: c'est l'espoir!" a lancé Françoise Nyffeler, membre du collectif, devant une foule rassemblée dans le parc des Bastions, devant le Mur des Réformateurs. Elle a encouragé à pousser un cri de colère, juste avant que le cortège ne se mette en marche. La clameur a résonné jusqu'en haut de la vieille-ville.

Pendant tout l'après-midi, les prises de paroles se sont succédé pour revendiquer l'égalité salariale, la fin des discriminations, une protection sérieuse contre les violences sexistes ou des assurances sociales équitables et dignes. La montée de l'extrême-droite en Europe a été fustigée. "On ne lâche rien!", ont martelé plusieurs personnes sur la scène.

De nombreuses associations ont exprimé leur soutien aux peuples opprimés. Des performances musicales, dont un "Bella ciao!" revisité, ont fait monter l'ambiance. Le cortège est parti des Bastions peu après 18h30. "Solidarité avec les femmes du monde entier!" ont scandé les manifestants au son des tambours. Ou encore "Patriarcat tu es foutu, les féministes sont dans la rue".

Selon le collectif de la grève féministe, entre 25'000 et 30'000 personnes ont exprimé vendredi leur colère dans les rues genevoises. L'estimation fournie par la police se situe entre 6000 et 8000 personnes. La manifestation s'est déroulée sans incident.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a atterri à Zurich

Publié

le

L'avion de Volodymyr Zelensky a atterri peu après 17h00 à l'aéroport de Zurich. Le président ukrainien est ensuite monté dans un hélicoptère pour se rendre directement au Bürgenstock (NW). (© KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER)

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a atterri vendredi après-midi à l'aéroport de Zurich, a constaté un photographe de Keystone-ATS. Il a ensuite poursuivi son voyage en hélicoptère jusqu'au Bürgenstock (NW) où débute samedi la conférence de paix sur l'Ukraine.

L'avion ukrainien transportant Volodymyr Zelensky a atterri peu après 17h00, comme l'a constaté un photographe de Keystone-ATS sur place. Le président ukrainien a été accueilli notamment par l'ambassadeur suisse en Ukraine, Felix Baumann, et par l'ambassadrice ukrainienne en Suisse, Iryna Wenediktova.

Au total, 92 pays seront représentés par 57 chefs d'Etat et de gouvernement à la conférence du Bürgenstock. La vice-présidente des Etats-Unis Kamala Harris et le président français Emmanuel Macron y sont attendus, de même que le chancelier allemand Olaf Scholz, le premier ministre canadien Justin Trudeau et son homologue japonais Fumio Kishida.

La conférence de deux jours entend créer les conditions d'un sommet pour la paix avec participation russe. Elle doit aussi traiter de sujets humanitaires comme la sécurité de l'approvisionnement en denrées alimentaires.

La Russie, qui mène une guerre d'agression contre l'Ukraine depuis février 2022, n'est pas représentée au Bürgenstock. Moscou a qualifié la conférence d'événement de propagande occidentale. La Chine a également refusé d'y envoyer une représentation.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Bürgenstock: 92 pays et près de 60 chefs d'Etat et de gouvernement

Publié

le

L'Arabie saoudite enverra son chef de la diplomatie au Bürgenstock (NW). (© KEYSTONE/EDA/POOL/URS FLUEELER)

Un total de 92 pays, dont près de 60 chefs d'Etat et de gouvernement, participeront à la conférence pour la paix en Ukraine au Bürgenstock (NW). Le Premier ministre britannique Rishi Sunak est désormais annoncé. L'Arabie saoudite enverra son chef de la diplomatie.

Dans la liste publiée en ligne vendredi par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) figurent près d'une cinquantaine de pays occidentaux. Comme prévu, le Brésil sera observateur, comme le Saint-Siège.

Jeudi encore, des sources proches du dossier affirmaient que la délégation britannique serait emmenée par le secrétaire aux affaires étrangères David Cameron. Désormais, M. Sunak, en difficulté à quelques semaines des élections dans son pays, est annoncé.

Parmi les BRICS, l'Inde a décidé d'envoyer un haut responsable du ministère des Affaires étrangères, Pavan Kapoor, jusqu'à récemment ambassadeur en Russie. L'Arabie saoudite dépêchera elle son ministre des Affaires étrangères Faisal bin Fahrad al-Saud.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Un incident va chambouler un emploi du temps déjà chargé, mais vous pourrez honorer toutes vos obligations grâce à un bien-être qui multiplie votre vitalité.

Les Sujets à la Une

X