Rejoignez-nous

Suisse

Les cantons devraient être obligés de créer des pistes cyclables

Publié

,

le

Photo prétexte (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)
Les cantons devraient être obligés de planifier et de construire des réseaux de pistes cyclables. Le Conseil fédéral a mis mercredi en consultation jusqu'au 4 septembre le projet de loi permettant de mettre en oeuvre le nouvel article constitutionnel accepté par le peuple en automne 2018.

La pratique du vélo connaît une popularité croissante. De plus en plus de personnes utilisent le vélo électrique pour se rendre au travail. La petite reine gagne aussi en importance face aux transports publics bondés et aux bouchons sur les routes.

Les voies cyclables contribuent non seulement à désenchevêtrer le trafic, mais aussi à accroître la sécurité routière. Les problèmes de cohabitation avec les automobilistes sont réduits.

Obligations et libertés

Le projet de loi prévoit une obligation pour les cantons de construire des pistes cyclables. Si des voies sont supprimées, elles devront être remplacées par de nouvelles. Les cantons auront la liberté de décider eux-mêmes de l'aménagement concret du réseau.

La Confédération, les cantons et les communes devront se coordonner afin d'harmoniser les pistes cyclables avec les autres infrastructures existantes, comme les routes ou les cours d'eau. L'entretien des voies cyclables est du ressort des cantons.

Terrains disponibles

La Confédération pourra également réaliser des pistes cyclables sur les terrains qui lui appartiennent, par exemple au niveau des jonctions autoroutières ou sur les routes nationales à trafic mixte. Une telle voie a déjà été réalisée le long de la route du col du Gothard entre Göschenen (UR) et Andermatt (UR).

Sous certaines conditions, la Confédération pourra mettre à disposition des terrains. Elle pourra également soutenir les organisations privées spécialisées.

Le projet de loi sur les voies cyclables s’inspire de la loi sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre. Mais les règles concernant les pistes cyclables ne sont pas intégrées à cette dernière. Le trafic cycliste est important et les exigences sont différentes.

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Pierre-André Biollet

    13 mai 2020 à 15:36

    Quelle bonne nouvelle ! Les collectivités en Suisse n'en font clairement pas assez pour le vélo. Avant d'être un sport, le vélo est un moyen de transport et doit être considéré comme tel par politiques et urbanistes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Les Suisses veulent une baisse des taxes sur l'essence

Publié

le

Le prix de l'essence a fortement augmenté après l'attaque russe en Ukraine (archives). (© KEYSTONE/AP/RICK RYCROFT)

Face à la hausse des prix des carburants, une majorité de Suisses est favorable à une baisse des impôts et des taxes sur l'essence, selon un sondage. 64% des personnes interrogées estiment qu'il faut suivre l'exemple de l'Allemagne, de la France et de l'Italie.

Un peu plus d'un tiers (35%) s'y opposent, précise l'enquête de Tamedia et de "20 Minutes", en collaboration avec l'institut LeeWas, diffusée mardi par les journaux du même groupe de presse. Un pour cent des sondés se dit sans avis.

Dans le détail, 46% approuvent une baisse des taxes et 18% sont plutôt d'accord. A l'opposé, 22% rejettent la proposition et 13% sont plutôt contre.

Le sondage a été réalisé du 12 au 15 mai 2022 auprès 9085 personnes de toute la Suisse, dont 2590 en Suisse romande. La marge d'erreur est de plus ou moins 1,9%.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Dominic Thiem n'y arrive toujours pas

Publié

le

Dominic Thiem a été battu dès le 1er tour à Genève (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Dominic Thiem (ATP 194) est toujours en quête d’un premier succès depuis son retour à la compétition fin mars.

L'ex-no 3 mondial a subi sa sixième défaite en autant de matches lundi au Geneva Open. Il s'est incliné 6-3 6-4 devant l'ancien demi-finaliste de Roland-Garros Marco Cecchinato (ATP 134) au 1er tour.

Eloigné des circuits pendant neuf mois en raison d'une déchirure au poignet droit, Dominic Thiem monte clairement en puissance depuis son "comeback" à Marbella sur le circuit Challenger. Mais la victoire se refuse pourtant toujours au double finaliste de Roland-Garros (2018, 2019).

L'Autrichien de 28 ans, qui a perdu quelque 150 places dans la hiérarchie depuis la mi-février, a montré de belles choses sur la terre battue genevoise. Comme ces deux "tweeners", des passing-shots lâchés entre les jambes, réalisés dans le même jeu, le sixième de la deuxième manche en l'occurrence.

Mais son manque de confiance et d'automatismes se fait toujours ressentir dans les moments "chauds". A l'inverse, Marco Cecchinato, fort de ses deux succès obtenus en qualifications, a bien mieux géré les points importants. Il a ainsi écarté les sept balles de break que Dominic Thiem s'est procurées...

Nikles-Riedi vers 16h

Tête de série no 1 du tableau, Daniil Medvedev entrera par ailleurs en lice mardi à 18h au Parc des Eaux-Vives. Le Russe, qui n'a plus joué depuis le 31 mars en raison d'une opération d'une hernie, se frottera à l'un des plus beaux revers du circuit: il affrontera en effet Richard Gasquet (ATP 75) en 8e de finale.

Ce duel sera précédé du derby suisse programmé au 1er tour. Johan Nikles (ATP 317), qui est issu des qualifications, et Leandro Riedi (ATP 317), qui a bénéficié d'une invitation, visent tous deux un premier succès sur le front de l'ATP Tour. Le Genevois et le Zurichois devraient en découdre aux alentours de 16h.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Lausanne: un speed-dating pour plonger au coeur de la science

Publié

le

L'évènement se déroulera au Palais de Rumine, à Lausanne (Photo d'archives).

La société vaudois des sciences naturelles tente un nouveau concept pour intéresser le grand public à la science: un speed-dating. Son premier évènement du genre prendra place ce lundi soir au Palais de Rumine, à Lausanne. L'occasion de rencontrer sept chercheurs ou passionnés.

Un speed-dating prendra place ce lundi soir au Palais de Rumine à Lausanne. Mais il ne s’agit pas là de rencontrer un partenaire amoureux, mais d’en savoir plussur le monde de la science. La société vaudoise des sciences naturelles, la SVSN, a invité sept professionnels ou passionnés pour discuter de leur sujet de prédilection avec le public. Au programme : le changement climatique, les chauve-souris, l’intelligence artificielle ou encore les tardigrades.

Un évènement qui change des habituelles conférences scientifiques… Anne-Sophie Chauvin, maître d’enseignement et de recherche à l’EPFL et directrice adjointe de la SVSN.

Anne-Sophie ChauvinMaître d'enseignement et de recherche à l'EPFL et directrice adjointe de la SVSN

Et Anne-Sophie Chauvin de préciser que ce concept n’est pas pour autant plus intéressant qu’une conférence.

Anne-Sophie ChauvinMaître d'enseignement et de recherche à l'EPFL et directrice adjointe de la SVSN

Un morceau de mousse

Pour piquer la curiosité des participants, chaque intervenant aura donc amené avec lui un objet relatif à son sujet d’étude. Alexandra Delacrétaz, une des intervenantes, nous dévoile ce qu’elle déposera devant elle.

Alexandra DelacrétazEtudiante à l'UNIL, et passionnée par les tardigrades

Travail de maturité, en l’occurrence. Car Alexandra Delacrétaz est en première année de Bachelor de biologie à l’Université de Lausanne. Elle a remporté, avec son travail, le prix de la société vaudoise des sciences naturelles l’an dernier.

Précisons encore que ce speed-dating se tiendra de 19h à 21h dans la salle « Sénat » du Palais de Rumine.

Continuer la lecture

Lausanne

Appel à idées pour lutter contre le racisme à Lausanne

Publié

le

La Ville de Lausanne veut associer la population à la lutte contre le racisme (ici une manifestation anti-raciste en 2020 à Lausanne). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les Lausannois sont appelés à partager leurs expériences, leurs ressentis et leurs idées afin de lutter contre le racisme et les discriminations. La Ville a lancé lundi une consultation en ligne.

"Après avoir réuni les organisations partenaires actives dans la lutte contre le racisme, nous souhaitons aujourd'hui sonder la population sur cette thématique", déclare la municipale chargée de la Cohésion sociale Emilie Moeschler dans un communiqué diffusé lundi. La consultation court jusqu'au 17 juillet.

Sur la plateforme Lausanne participe ou via des questionnaires sur papier déposés dans divers lieux de la ville, les personnes intéressées peuvent soumettre leur avis, leurs idées d'actions ou leur témoignage. Les résultats permettront aux autorités d'adapter leurs actions de prévention, de communication et de prestations pour lutter contre le racisme au quotidien.

Cette démarche participative constitue la seconde étape de la réflexion que la Ville et son Bureau lausannois pour les immigrés (BLI) ont décidé de s'accorder cette année pour réfléchir à l'évolution de la Semaine d'actions contre le racisme. Le 25 mars dernier, différents acteurs du domaine ont été réunis, dont des associations, des institutions et des personnes issues des mondes politique et académique.

www.lausanne.ch/racisme

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Les orages d'été au coeur d'une campagne de l'ECA

Publié

le

Ici des dégâts provoqués par des fortes pluies à Lausanne, en 2018. (Archives - ©KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Les établissements cantonaux d'assurance lancent une campagne de prévention. Son thème: les orages d'été et les gestes à adopter pour protéger son foyer. Elle court jusqu'à la mi-juillet.

Les établissements cantonaux d’assurance gardent un œil sur le ciel. Ils ont lancé ce lundi dans le canton de Vaud notamment une campagne de prévention liée aux orages d’été. L’idée est de rappeler à la population les gestes à adopter pour protéger son foyer contre le gros temps. L’ECA appelle notamment les propriétaires à nettoyer leurs gouttières et à élaguer les arbres proches de leur bâtiment. Mais ils rappellent aussi les réflexes à avoir lorsque le ciel menace. Rafael Stuker, responsable communication de l’ECA.

Rafaël StukerResponsable communication à l'ECA

Des millions débloqués par l'ECA

Car les orages d’été peuvent s’avérer dévastateurs… Et coûteux. Rafael Stuker, responsable communication de l’ECA.

Rafaël StukerResponsable communication à l'ECA

La campagne de prévention, à retrouver sur le site « avantlatempete.ch », courra jusqu’au 17 juillet.

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

Les choses prennent du temps pour se mettre en place mais votre énergie est telle que rien ne vous retiendra !

Les Sujets à la Une

X