Rejoignez-nous

Suisse Romande

Darius Rochebin démissionne

Publié

,

le

Darius Rochebin, présentateur de ce qui était encore le Téléjournal de la TSR, photographié en 2001 (archives). (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)
Darius Rochebin va quitter la RTS. Présentateur-vedette du téléjournal depuis plus de 20 ans, il a présenté sa démission. Il rejoindra la chaîne française d'information en continu LCI dès la rentrée de cet automne.

Le Genevois y présentera une émission d'interview quotidienne. "C’est une occasion d’approfondir un savoir-faire acquis grâce à la RTS et cela représente pour moi une forme de continuité. Et de surcroît, une expérience journalistique nouvelle: Je serai, en tant que Suisse, un observateur extérieur", explique Darius Rochebin, cité dans un communiqué de la RTS publié mercredi soir.

Le choix a été difficile à faire, précise encore le présentateur. "Il n’enlève rien à l’attachement profond que j’éprouve pour la RTS et les projets que je mène actuellement pour ce média."

"Pilier de la rédaction"

La direction de la RTS regrette "le départ d’un des piliers de sa rédaction d’actualité et une figure marquante de la télévision en Suisse romande". Et Bernard Rappaz, rédacteur en chef de l’actualité, de relever: "En un peu plus de vingt ans, il aura largement contribué à développer notre offre éditoriale, grâce à ses talents de journaliste, d’interviewer et présentateur".

Bernard Rappaz se dit également fier "de constater que son talent est reconnu bien au-delà de nos frontières." Les modalités précises du départ de Darius Rochebin doivent encore être discutées entre la RTS et la LCI.

"Je suis heureux d'accueillir à LCI un des plus grands journalistes francophones, respecté de ses pairs, qui a interviewé les plus grandes figures internationales", salue de son côté Fabien Namias, directeur général adjoint de LCI, dans un communiqué.

Fans heureux ou en colère

Sur les réseaux sociaux, où le présentateur était actif, les fans n'ont pas tardé à afficher leurs émotions. Tristesse, colère, joie, reconnaissance, indignation. Tout y passe.

"Comme si l'année 2020 était pas assez dure comme ça", se désole un utilisateur de Twitter. "Comme ça, les Français nous volent notre Darius Rochebin?", s'emporte une autre. Suivie ou précédée de nombreux autres témoignages: "Jsuis en larme"; "En voilà une excellente nouvelle!"; "Donc ça nous trahit comme ça?"; "Rien que le meilleur pour la prochaine aventure. Et surtout merci".

Entretiens avec des personnalités

Agé aujourd'hui de 53 ans, le journaliste a notamment travaillé au Journal de Genève, avant d'entrer à la Télévision suisse romande en 1995. En 1998, il avait succédé à Massimo Lorenzi comme présentateur de l'édition principale du Téléjournal.

Il anime en outre tous les dimanches l'émission "Pardonnez-moi" dans laquelle il a côtoyé les plus grands de ce monde comme les dirigeants Vladimir Poutine ou Emmanuel Macron ou les artistes tels Johnny Hallyday ou Roman Polanski. Il a également mené de nombreux entretiens avec des personnalités suisses telles Ruth Dreyfuss, Roger Federer ou Sepp Blatter.

Souvent décrit comme le "chouchou des Romands", Darius Rochebin a dû partiellement céder l'an dernier sa place à la génération montante pour le 19h30. Depuis la rentrée d'août, il présente les éditions du vendredi soir au dimanche, en alternance avec Jennifer Covo. Depuis 2010, le Genevois est papa. Un an plus tard, il est fait chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par la France.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Vote du 28 novembre et villes "écolo-socialistes" au menu de l'UDC

Publié

le

L'UDC Suisse se réunit en assemblée des délégués samedi matin à Montricher (archives). (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Les délégués de l'UDC suisse se réunissent samedi en assemblée à Montricher (VD) en présence du conseiller fédéral du cru Guy Parmelin. Ils adopteront leurs mots d'ordre pour les votations du 28 novembre et poursuivront leur campagne contre les villes roses-vertes.

Sous une tente ouverte afin d'échapper au certificat Covid ou à d'autres restrictions sanitaires, comme l'explique le parti dans son invitation, les délégués se prononceront sur les initiatives populaires "Pour des soins infirmiers forts" et "Désignation des juges fédéraux par tirage au sort". Le comité directeur préconise de rejeter ces deux textes.

Le troisième objet fédéral qui sera soumis au peuple le 28 novembre, portant sur la loi Covid 19, a déjà été refusé lors d'une précédente assemblée qui s'est tenue en août à Granges-Paccot (FR). Le non l'a emporté par 181 voix contre 23 et 4 abstentions.

Outre ces recommandations de vote, les discussions tourneront principalement autour des villes "écolo-socialistes", dont les stratèges de l'UDC font leur cible depuis cet été. Le parti exposera comment elles "arnaquent les gens des agglomérations périurbaines et de la campagne", indique le programme envoyé aux journalistes. Une résolution "face à la politique pique-assiette" de ces villes sera soumise aux délégués.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Stromae chantera le 24 juillet à Paléo

Publié

le

Stromae avait réuni 50'000 spectateurs à Paléo en 2014. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Stromae sera de retour à Paléo l'été prochain. Huit ans après un concert resté dans les annales, la star belge chantera dimanche 24 juillet à Nyon.

Le plus grand festival open air de Suisse, annulé ces deux dernières années en raison du coronavirus, a dévoilé vendredi la première tête d'affiche de son édition 2022. Et pas des moindres, sachant que Stromae vient d'amorcer un retour très attendu.

Retiré du circuit musical en 2015, le chanteur a dévoilé la semaine dernière un single inédit, "Santé", qui augure l'arrivée d'un nouvel album. Le dernier en date remonte à 2013 avec "Racine carrée", après "Cheese" en 2010.

Encensés par le public et la critique, ces deux albums avaient propulsé Stromae dans une autre dimension. Il avait aligné les tournées folles à travers le monde, s'usant physiquement et mentalement jusqu'à être victime d'un burn-out.

C'est alors en pleine gloire qu'il avait fait escale à Paléo en juillet 2014. L'interprète de "Papaoutai", "Alors on danse" ou "Formidable" avait enflammé la plaine de l'Asse, où 50'000 spectateurs s'étaient massés devant la Grande Scène, ce qui reste un record pour Paléo.

Billets le 1er décembre

Aujourd'hui âgé de 36 ans, Stromae a récemment annoncé son retour sur scène avec quelques premières dates en Belgique et en France. Le voilà désormais programmé à Nyon pour ce qui sera son seul concert en Suisse l'an prochain, indiquent les organisateurs de Paléo dans leur communiqué.

Les billets pour le 24 juillet, ainsi que les abonnements pour le festival (19-24 juillet), seront mis en vente le 1er décembre à midi. Concernant la crise sanitaire, le festival relève que les conditions d'accès dépendront des mesures en vigueur l'été prochain.

Les noms des autres artistes de l'édition 2022 seront dévoilés lors de l'annonce du programme, normalement à la fin de l'hiver. On rappellera que le concert de Céline Dion, annulé en 2020 et 2021, a finalement été reporté à 2023.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Saas Fee teste des robots autonomes pour le transport de bagages

Publié

le

"Robi", le robot à bagages, est testé à Saas Fee en première suisse. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Une mini-voiture autonome qui transporte les bagages des touristes entre l'arrêt de bus et l'hôtel: c'est le projet de CarPostal que teste actuellement Saas Fee. Une première en Suisse qui pourrait se concrétiser à l'été 2022. Coût du test: 500'000 francs.

Prénommé Robi, le robot qui ressemble à un mini CarPostal vient attendre "les voyageurs à l’arrêt de transports publics ou devant leur hébergement", détaillent vendredi la commune de Saas-Fee, la société Saastal Tourismus AG et CarPostal. Il suffit à ces derniers de charger les valises sur le robot, qui les suit pas à pas jusqu’à leur lieu de destination.

L'idée de ce projet est née du constat que "généralement, seule la dernière portion de trajet, autrement dit le dernier kilomètre, comporte quelques lacunes", soulignent aussi les trois partenaires qui veulent par ce biais également limiter "le nombre de véhicules en circulation". Si les résultats de ce test sont concluants, la solution Robi pourrait aussi être envisagée dans les centres urbains, par exemple pour le transport des achats.

Soutien d'Innotour

Le projet-pilote comporte deux étapes. Durant la première phase qui se déroule pendant un mois, jusqu'au 19 novembre, le robot sera supervisé par une personne réelle "afin d’assurer la sécurité lors de cette étape expérimentale". Celle-ci aura aussi pour tâche de présenter cette offre et de recueillir l'avis des usagers l'ayant utilisé. Un seul robot est en service durant la phase-test.

Sur cette base, "la technologie et le modèle commercial seront perfectionnés". Les trois partenaires visent une mise en fonction du robot dès la saison d’été 2022. Au total, le projet coûte environ 500'000 francs et bénéficie du soutien financier d’Innotour, l’instrument de promotion du tourisme du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO).

CarPostal, qui a déjà lancé il y a plus de cinq ans des navettes autonomes à Sion notamment, est responsable de l’exploitation et du déroulement opérationnel du projet pilote.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

L'affaire de corruption présumée au sein de la police se dégonfle

Publié

le

Olivier Jornot n'a pas trouvé d'acte de corruption dans les procédures pénales qu'il avait ouvertes en 2019, visant une trentaine de policiers. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

A Genève, l'enquête portant sur les relations qu'entretenaient des policiers avec un tenancier d'un salon érotique n'a pas mis à jour des faits de corruption. Certains agents sont poursuivis pour avoir transmis des informations confidentielles à l'exploitant.

Outre ces violations de secret de fonction, des entraves à l'action pénale ont été découvertes. Une amende d'ordre a été annulée, a expliqué devant les médias le procureur général du canton de Genève, Olivier Jornot. Au niveau de la gravité, on se retrouvait dans cette affaire au bas de l'échelle, a indiqué le magistrat.

M.Jornot a néanmoins transmis à la commandante de la police genevoise Monica Bonfanti 29 dossiers de policiers, car il les estime limites sur le plan déontologique. Le tenancier du salon de massage partageait souvent des repas avec des policiers et quand il se rendait au poste des Pâquis, "il faisait partie de la boutique".

Ces questions déontologiques sont du ressort de la direction de la police et du département de la sécurité qui coiffe l'institution, a précisé M.Jornot. Selon le magistrat, les policiers avaient l'impression qu'avec cet exploitant de salon il tenait "un type formidable". Or, ce sont eux qui se trouvaient dans sa toile.

Cette affaire, quand elle a éclaté en 2019, a fait l'objet des plus folles rumeurs. Des policiers auraient rabattu des prostituées pour le compte de leur ami tenancier, ils auraient participé à des parties fines, auraient obtenu du sexe gratuit et touché des enveloppes. L'enquête pénale n'a rien révélé de tout ça.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Maurice Mischler veut un duo vert au Conseil d'Etat vaudois

Publié

le

Maurice Mischler propose un ticket vert à deux pour le Conseil d'Etat vaudois (archives). (© KEYSTONE/IMAGIE)

Un deuxième Vert est sur les rangs pour l'élection au Conseil d'Etat vaudois en mars 2022. Après le favori Vassilis Venizelos, l'ancien syndic d'Epalinges Maurice Mischler a déposé sa candidature. Les Verts vaudois décideront le 20 novembre de leur stratégie.

Maurice Mischler, 55 ans, est candidat à la candidature. Il souhaite que les Verts présentent deux candidats aux prochaines élections pour mieux faire passer les revendications écologistes. Le gouvernement compte actuellement une élue, Béatrice Métraux, qui ne se représente pas.

"J'ai bien réfléchi et j'ai hésité. En cette période de dérèglements climatiques, si des gens ne se mettent pas à disposition avec comme programme principal de s'occuper de ça, ils ne prennent pas leurs responsabilités", a-t-il expliqué vendredi à Keystone-ATS.

Enjeu climatique

Pour le député et mathématicien, "l'enjeu est beaucoup trop important pour ne rien faire. C'est presque une obligation morale. Je me lance pour au moins susciter un débat: cela permet aux gens d'avoir un choix", a-t-il expliqué, même s'il sait que ses chances sont "relativement faibles" de faire passer un double ticket vert.

La direction du parti milite pour lancer un seul candidat, a rappelé le président Alberto Mocchi. Le Vert figurerait sur une liste commune avec les trois conseillères d'Etat sortantes socialistes dès le premier tour. L'assemblée des Verts du 20 novembre prochain tranchera entre les différentes stratégies possibles.

Alliance en danger

Lancer deux candidats écologistes au premier tour pourrait mettre en danger cette alliance avec le PS qui a permis à la gauche de gagner la majorité au gouvernement, dès 2011. "C'est ce qu'on me dit, mais je ne le pense pas", affirme Maurice Mischler, qui défendra en assemblée un ticket avec trois socialistes et deux écologistes.

Le député et municipal d'Epalinges - qui n'a pas été réélu cette année à la syndicature après un mandat de dix ans - veut apporter sa voix combative dans la course au Conseil d'Etat vaudois. Mais il promet de se retirer si une femme verte se présente.

Autres candidatures

Le premier tour de l'élection au gouvernement vaudois se tiendra le 20 mars prochain. Après la candidature au début du mois d'octobre du député yverdonnois et urbaniste Vassilis Venizelos, deux Verts sont désormais en lice. Les socialistes devraient avaliser le 13 novembre la candidature de leurs trois sortantes Nuria Gorrite, Cesla Amarelle et Rebecca Ruiz.

Pour mémoire, dans les autres partis vaudois, le PLR présentera la sortante Christelle Luisier ainsi que les conseillers nationaux Isabelle Moret et Frédéric Borloz. L'UDC partira avec Michaël Buffat. Les plus petits partis n'ont pas encore annoncé de candidats.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Bélier

Un vent d’optimisme vous requinque. Profitez sans complexe des plaisirs que la vie vous apporte ces temps-ci.

Les Sujets à la Une

X