Rejoignez-nous

Suisse Romande

Un rythme soutenu pour les investissements et constructions

Publié

,

le

Comme chaque année, le canton de Vaud fait le point sur ses investissements et constructions.

Le conseiller d’Etat en charge des finances, Pascal Broulis, se dit très satisfait. Depuis 2011, l’Etat a investit en moyenne plus de 800 millions de francs par année, en comptant les garanties et les prêts, pour un total de 256 objets d’investissement. C’est plus que ce qui était fixé dans le programme de législature. Parmi les grands projets, citons le nouveau Service des automobiles et de la navigation, Plateforme 10 ou encore le LEB. Les explications de Pascal Broulis, conseiller d’Etat en charge des finances :

Pascal BroulisConseiller d’Etat en charge des finances

 

Les projets touchent tous les secteurs. Pascal Broulis :

Pascal BroulisConseiller d’Etat en charge des finances

 

L’efficacité énergétiques fait partie des points importants dans les investissements du canton, pour respecter les objectifs 2050. Les explications d’Yves Golay, adjoint du chef de service du SIPal, Service Immeubles, Patrimoine et Logistique :

Yves GolayAdjoint du chef de service du SIPal

 

Il existe plusieurs axes de travail. Yves Golay :

Yves GolayAdjoint du chef de service du SIPal

 

À noter encore que la plupart des entreprises mandatées pour ces projets sont vaudoises. Un point important, selon le ministres des finances.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse Romande

Plus de 20 mm de pluie en 10 minutes à Fahy (JU), un record

Publié

le

Les cantons du Jura et de Bâle ont été traversés par des violents orages dans la nuit de dimanche à lundi (archives). (© KEYSTONE/DPA/MICHAEL HUTTER)

Des violents orages accompagnés de grêle se sont abattus sur les cantons du Jura et de Bâle dans la nuit de dimanche à lundi. A Fahy (JU), les précipitations ont atteint 20,5 mm en 10 minutes, un record pour ce lieu.

C'est la plus importante somme de précipitations enregistrée en 10 minutes à cet endroit depuis le début des mesures automatiques en 1981, précise MétéoSuisse sur Twitter.

Le record de précipitations en 10 minutes pour la Suisse a été enregistré le 11 juin 2018 à Lausanne. Il s'élevait à 41 mm, selon le site de MétéoSuisse.

Egalement sur Twitter, SFR Meteo indique que des grêlons de 3 à 5 cm ont été signalés en Ajoie.

Alors que les intempéries dans le nord-ouest de la Suisse ont fait chuter les températures à environ 15 degrés, dans le canton de Glaris et dans la Vallée du Rhin, le mercure atteignait encore vers 27 à 29 degrés vers 23h00 en raison du foehn, ajoute SRF Meteo.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

La Fête de la musique fait un retour réussi à Genève

Publié

le

Une trentaine de scènes ont fait vibrer les Genevois ce week-end à l'occasion de la Fête de la Musique qui faisait son grand retour. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Les Genevois étaient de sortie ce week-end pour célébrer le retour de la Fête de la musique dans un format normal. La foule qui s'est déplacée en masse a pu assister à plus de 500 propositions artistiques sur 30 scènes reflétant un large panorama culturel.

Après une édition annulée en 2020 et réduite en 2021 à cause de la pandémie, cette 31e édition était très attendue. La Ville de Genève qui organise cette manifestation tire dimanche "un bilan positif". Cette édition a tenu son engagement en replaçant la fête au coeur de son offre artistique et a fait souffler un vent de liberté pendant trois jours, ajoute dimanche la Ville.

Les organisateurs relèvent "trois grands moments XXL". Ils évoquent le concert des chorales des écoles primaires de Saint-Jean et du Seujet. Au total, 300 enfants et un ensemble d’instruments à vent du Conservatoire populaire ont pris place sur les marches du Grand Théâtre pour un tour de chant.

Quasi simultanément s’est jouée une flash mob en grand format, sur les marches de la Cathédrale. Plus de 200 élèves d’instruments à cordes ont joué pour célébrer les 90 ans du Conservatoire populaire de musique. Samedi soir, le Festival Electron a transformé la Place de Neuve en dancefloor à ciel ouvert, aux sons électroniques des DJ perchés sur le balcon du Grand Théâtre.

Auparavant, les groupes et les artistes émergents ont profité de la soirée Tremplin du Vernier sur Rock pour faire vibrer la Place de Neuve. Une trentaine d'écoles de danse et de compagnie ont proposé dimanche des performances allant du hip-hop au jazz en passant par le contemporain et les claquettes. La Fête se termine dimanche soir.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Morges: carton plein pour le Diabolo Festival

Publié

le

Le site de Beuasobre a accueilli le festival (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Pour sa dixième édition, le Diabolo Festival a affiché complet samedi et dimanche à Morges. Le festival pour enfants a accueilli quelque 7000 personnes.

En ouvrant ses portes, le festival proposait encore quelques places, mais elles ont vite trouvé preneur, dès 13h00 samedi et dès 11h00 dimanche, ont annoncé les organisateurs. Des spectacles de qualité et une météo idéale: tout était réuni pour séduire petits et grands.

Comme à son habitude, le programme a fait la part belle aux spectacles de magie, de théâtre et de marionnettes ainsi qu’aux activités et ateliers ludiques, créatifs et sportifs. La prochaine édition aura lieu les 24 et 25 juin 2023.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

A Lausanne, un stage d'été pour repérer les jeunes talents

Publié

le

Septante jeunes danseurs avaient participé en début d'année au Prix de Lausanne 2022 (archives). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Le Prix de Lausanne organise du 4 au 9 juillet un stage d'été pour jeunes talents. Les candidats suivront une semaine de cours de danse classique et contemporaine. Quatre d'entre eux pourraient être sélectionnés pour le prochain Prix, qui aura lieu du 29 janvier au 5 février 2023.

Quarante-neuf danseurs, provenant de 13 pays européens, participeront à ce stage, qui est organisé pour la troisième fois. Ils bénéficieront de cours et coaching avec des professeurs de renommée internationale, comme Nicolas Le Riche et Clairemarie Osta, anciens danseurs étoiles du Ballet de l'Opéra national de Paris.

Le jury du Prix a sélectionné les candidats en mai dernier, sur vidéo. Il a retenu 57 jeunes gens, dont 49 ont validé leur participation, explique un communiqué.

Les danseurs seront répartis en deux catégories, selon leur niveau: 25 concourront dans la catégorie "Présélection européenne", et pourront peut-être décrocher une place pour le prochain concours. Les autres suivront un stage d'été "intense" durant lequel ils recevront un entraînement et des conseils de professionnels leur permettant de se familiariser avec les exigences du Prix de Lausanne.

Le concours international a vu le jour en 1973. Il est destiné aux danseurs âgés de 15 à 18 ans. Après une année délocalisée à Montreux en raison de travaux, le Prix retrouvera le Palais de Beaulieu en 2023 et y fêtera ses 50 ans.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Deux nouvelles oeuvres lumineuses sur les toits de Plainpalais

Publié

le

L'oeuvre de Ann Veronica Janssens "L'ODRRE N'A PAS D'IPMROTNCAE" fait partie du projet artistique Neon Parallax qui se trouve sur les toits des immeubles le long de la plaine de Plainpalais (archives). (© KEYSTONE/PIERRE ALBOUY)

Deux nouvelles installations lumineuses accrochées sur les toits d'immeubles le long de la plaine de Plainpalais à Genève seront visibles à partir de lundi. Ces oeuvres font partie du projet d'art public Neon Parallax démarré en 2006.

Les Fonds d'art contemporain de la Ville et du canton de Genève à l'origine de cette initiative ont choisi une oeuvre de l'artiste allemand Olaf Nicolai "ALDEZBF? IMAGINATION SUBLIME". Il a mis en lumière un message aux caractères énigmatiques qui proviendrait de la planète Mars.

L'autre oeuvre, qui suscitera également la curiosité des passants, a été réalisée par l'artiste française Nathalie Du Pasquier. Cette composition abstraite et colorée est produite par plusieurs caissons lumineux apportant un nouveau paramètre esthétique à l'ensemble des enseignes lumineuses déjà en place sur le pourtour de la plaine.

Le projet Neon Parallax a été pensé comme un contrepoint artistique aux enseignes publicitaires installées sur les quais bordant la rade. Sept oeuvres lumineuses sont déjà accrochées sur les toits des immeubles autour de la plaine de Plainpalais, dont celle réalisée par Ann Veronica Janssens aux lettres bien connues des Genevois "L’ODRRE N'A PAS D'IPMROTNCAE".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Poissons

Vos idées sont stupéfiantes et peu coûteuses pour amuser votre petit monde. En fin de journée, chacun va mettre la main à la pâte !

Les Sujets à la Une

X