Rejoignez-nous

Vaud

Aigle capitale mondiale du vin en 2019

Publié

,

le

Après Valladolid en Espagne et Pékin en Chine, Aigle accueillera une prestigieuse compétition internationale de vins en 2019. Le Concours mondial de Bruxelles se tiendra du 2 au 5 mai dans le Chablais vaudois.

"La commune est très fière d'accueillir ce concours et de partager la passion du vin avec des professionnels du monde entier. Organiser une compétition d'une telle ampleur ouvre une multitude de portes et offre une visibilité inestimable", note le syndic et président de la Fédération suisse des vignerons Frédéric Borloz dans un communiqué.

Une délégation emmenée par le syndic était présente cette année à Pékin pour assister à la 25e édition du concours. Le choix d'Aigle a été annoncé lors du dernier jour de la compétition. Et Frédéric Borloz s'est vu remettre le verre officiel du concours.

Choix idéal

Pour les organisateurs, Aigle constitue un choix idéal, relève le communiqué. La ville a mis en avant ses atouts: sa proximité avec les Alpes, le lac et le vignoble en terrasse de Lavaux, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Le canton compte huit appellations d'origine contrôlée et produit un quart des vins suisses. Et la plus grande région viticole de Suisse, le Valais, se trouve juste à côté.

Les séances de dégustation se tiendront dans les locaux de l'Union cycliste internationale (UCI) à Aigle. Les dégustateurs du concours et les journalistes visiteront différentes régions viticoles de Suisse, dont Vaud et le Valais. Cette année, plus de 330 dégustateurs de toutes les nationalités avaient fait le déplacement de Pékin pour goûter un nombre record de vins, soit plus de 9100.

Année exceptionnelle

La Suisse a participé pour la première fois au concours en 2006. Depuis trois ans, les inscriptions de vins suisses ont augmenté. En 2017, le pays a gagné 42 médailles, dont 3 Grand Gold.

L'année prochaine s'annonce exceptionnelle pour le monde viticole suisse et vaudois. Vevey accueillera la Fête des vignerons du 18 juillet au 11 août, un événement qui n'a lieu que cinq fois par siècle. Et la Suisse accueillera l'assemblée générale de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), notamment à Genève et dans l'arc lémanique.

ATS

PHOTO KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Abracadabravideoatlanta

    15 mai 2018 à 08:42

    Merci Rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lausanne

Sport et activité physiques au menu à Lausanne cet été

Publié

le

Parmi les 100 activités gratuites proposées par la Ville de Lausanne, l'offre en aquagym sera renforcée cet été à la piscine de Bellerive (entrée payante). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Jusqu’au 22 septembre, l’été lausannois sera placé sous le signe du mouvement. Pour la 5e année consécutive, la Ville de Lausanne propose plus de 100 activités sportives, gratuites, ouvertes à tous dans plusieurs quartiers de la ville.

Cette année, le programme s'étoffe et poursuit son extension dans les quartiers. Du yoga à la zumba en passant par des cours de gym douce et de danse ou encore du renforcement musculaire, il y en aura pour tous les goûts, écrit la Ville de Lausanne mardi dans un communiqué.

L'offre en aquagym est notamment renforcée. La piscine de Bellerive accueillera davantage de cours dans cette discipline (cours gratuits, entrée de la piscine payante). La piscine de quartier de Boisy s'ajoute au programme et proposera de l'aquagym les mercredis matin (entrée et cours gratuits). Le jeudi matin, des cours de nordic walking partiront de la Bourdonnette.

Pour les seniors, une nouvelle offre intergénérationnelle vient compléter les cours "Seniors en forme" prévus les jeudis (parc Bourget) et les vendredis (parc situé à côté de la cabane des Bossons). Du 1er juillet au 16 août, les aînés pourront bénéficier avec leurs petits-enfants des cours "Générations en forme". Ils sont proposés les lundis (parc de Valency) et mercredis (parc de Milan).

Quelle que soit l'activité choisie, des spécialistes guident les participantes et participants dans leurs exercices. L'ensemble des cours ont lieu en plein air dans des parcs publics ou autres espaces ouverts de la ville. L'inscription est obligatoire, à l'exception des cours "Seniors en forme" et "Générations en forme".

www.lausanne.ch/ete2024

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Laurence Cretegny élue présidente du TCS Vaud

Publié

le

Laurence Cretegny, ici sur un attelage à l'occasion de sa campagne pour les élections fédérales de 2023, a été élue présidente du TCS Vaud (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La députée vaudoise et paysanne professionnelle Laurence Cretegny est la nouvelle présidente du TCS Vaud. Elle succède à Yves-Stéphane Kellenberger qui quitte ses fonctions pour raison d’âge limite.

La PLR de 56 ans a été élue mercredi dernier à la tête de la deuxième plus grande section TCS de Suisse, lors d'une assemblée générale qui s'est déroulée à Yverdon-les-Bains. Elle a été ovationnée par les près de 200 membres présents, a indiqué le TCS Vaud mardi dans un communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Quatorze motards pincés en infraction près d'Aclens (VD)

Publié

le

La police a procédé à la dénonciation de 14 motards (Image prétexte). (© KEYSTONE/DOMINIC FAVRE)

Depuis plusieurs années, des motards multipliaient les délits routiers dans la zone industrielle du Moulin du Choc, située à proximité d'Aclens et de Vufflens-la-Ville. Entre février et avril, la gendarmerie vaudoise a mené diverses opérations qui ont abouti à la dénonciation de quatorze personnes.

Entre 2020 et mai 2024, la zone industrielle a été le théâtre d'incivilités et de violations graves des règles de la circulation. En quatre ans, la police est ainsi intervenue à environ 200 reprises, relatent mardi les forces de l'ordre.

Ces délits routiers étaient majoritairement commis par des pilotes de deux-roues dans une zone fréquentée par de nombreux véhicules lourds arrivant ou quittant les entreprises de la zone. Lors des interventions de police, les auteurs prenaient la fuite et adoptaient des comportements dangereux pour ne pas être interpellés.

Surveillance accrue

Du 1er février au 30 avril, la gendarmerie a opéré "une surveillance accrue", menant "diverses opérations", a expliqué le porte-parole Alexandre Bisenz, sans donner davantage de précisions. Ces actions ont permis d'identifier et interpeller plusieurs auteurs.

Ainsi, quatorze personnes ont été dénoncées pour des wheeling (rouler sur la roue arrière), dont une pour une centaine de cas. Six personnes ont été dénoncées pour conduite sans permis et une personne a été pincée pour conduite sous l’emprise de produits stupéfiants.

Les auditions ont permis de faire le rapprochement avec d’autres affaires de circulation non résolues, notamment un accident avec fuite. Le Ministère public a été informé et le procureur en charge a ouvert une enquête pénale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Vaud: des résidents en EMS de plus en plus âgés

Publié

le

Les résidents séjournent en moyenne deux ans en EMS (Image prétexte). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

L'âge moyen des résidents en EMS tend à augmenter dans le canton de Vaud. A fin 2022, l'âge moyen est de 85,5 ans, soit huit mois et demi de plus qu'il y a dix ans. Dès 80 ans, une personne sur dix est hébergée dans un établissement médico-social.

Largement féminine, la population hébergée en EMS y séjourne en moyenne deux ans. Plus de la moitié des admissions font suite à une hospitalisation et seul un quart des résidents arrivent directement depuis leur domicile, indique mardi Statistique Vaud.

Plus longtemps à la maison

Ces dernières années, le taux de recours en EMS est en baisse progressive, malgré le vieillissement démographique. A l'inverse, sous l'impulsion de la politique de maintien à domicile, le recours aux soins à domicile a nettement progressé durant la même période.

Les personnes hébergées en EMS sont de plus en plus âgées. Trois quarts des pensionnaires sont des femmes, et celles-ci sont en moyenne plus âgées (86,7 ans) que les hommes (82,3 ans).

La prédominance des femmes s'explique par leur plus grande longévité, mais aussi par une sous-représentation des hommes. En bénéficiant souvent de l'aide de leur compagne, généralement plus jeune, certains hommes peuvent rester plus longtemps à domicile, observe Statistique Vaud.

Davantage de besoins en soins

Corollaire d'un âge moyen plus élevé, les besoins en soins se sont accrus. La population résidente présente une forte dépendance et un état de santé altéré. La moitié d'entre eux reçoivent trois heures et plus de soins quotidiens, une proportion qui a augmenté au cours des dernières années, détaille un communiqué.

A âge égal, hommes et femmes ont des besoins en soins similaires. Mais étant donné que les femmes sont plus âgées, leur temps de soins est un peu plus élevé. Les besoins et l'intensité de leur prise en charge tendent à augmenter au fil de leur parcours en EMS.

Les soins de base mobilisent 70% du temps de soins total: sur les quelque trois heures de soins quotidiens reçus par les pensionnaires, près de deux heures sont consacrées aux soins de base, à savoir les soins d'hygiène, la mobilisation, l'aide à l'habillement et à l'alimentation, poursuit Statistique vaud.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X