Rejoignez-nous

Football

Derby lausannois: personne ne sort son épingle du jeu

Publié

,

le

"On a pas été surpris du SLO, mais on n'a pas été pressés comme d'habitude et ça m'a un peu perturbé", a concédé Ludovic Magnin à l'issue du match. ©KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

Pas de gagnant dans le deuxième derby lausannois de la saison de Super League. Samedi soir à la Pontaise, Stade Lausanne Ouchy et le Lausanne Sport se sont quittés sur le score de 1-1.

Au coup d'envoi de ce derby, pour lequel 3'154 supporters ont fait le déplacement, on s'est dit que la soirée allait être longue. Difficile de dire si une équipe dominait l'autre. Par conséquent, on regardait le ballon passer d'un côté à l'autre du terrain.

Jusqu'à la 32e minute et l'ouverture du score par Ismaël Gharbi. La frappe est superbe. Le ballon part comme une fusée au travers de la défense pour aller se loger en pleine lucarne. Karlo Letica n'a rien pu faire. De quoi probablement faire remonter la confiance des stadistes qui peinent à marquer en premier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par blue Sport (@bluesport_fr)

Une situation qui vient donc avec son lot d'émotions à gérer. "C'est le stress normal d'une équipe qui prend des buts et ne marque jamais avant, explique Ricardo Dionisio, entraîneur du SLO. Ça fait partie de l'apprentissage."

Et c'est dans ce moment de stress, que Stade Lausanne Ouchy a finalement peut-être perdu le match. Le Lausanne Sport est venu égaliser dans les arrêts de jeu de la première mi-temps. La réussite est signée Donat Rrudhani, fraîchement arrivé à la Tuilière.

Focus sur le positif

La deuxième mi-temps n'aura pas été plus palpitante. Le LS a encore peaufiné l'art de rater d'énormes occasions. Le SLO s'est aussi créé quelques belles opportunités. Ce sont plutôt les deux gardiens qui se sont illustrés par de beaux sauvetages. Le score ne bougera donc pas.

L'affiche de ce match promettait peut-être plus de spectacle. Mais au moment de faire le bilan de la partie, Ricardo Dionisio tente tout de même d'en tirer du positif.

Ricardo DionisioEntraîneur de Stade Lausanne Ouchy

Du côté du Lausanne Sport, l'optimisme est aussi de mise chez Ludovic Magnin.

Ludovic MagninEntraîneur du Lausanne Sport

Alors, lorsque les supporters l'interpellent pour exprimer leur mécontentement après 8 matchs sans victoire, le coach n'est pas d'accord sur tous les aspects de la critique.

Ludovic MagninEntraîneur du Lausanne Sport

Les deux clubs de la Capitale Olympique restent tout en bas du classement de Super League. Stade Lausanne Ouchy est la lanterne rouge avec seulement 15 points. Le Lausanne Sport devance son rival de 7 unités et accuse 3 points de retard sur le FC Bâle.

Le weekend prochain, c'est un nouveau derby qui attend le LS puisque le club recevra Yverdon Sport à la Tuilière (samedi, 18h). Le SLO se déplacera quant à lui à Berne (dimanche, 14h15).

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

YB joue gros au Letzigrund

Publié

le

Wicky et YB seront sous pression dimanche à Zurich (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Sorti par Winterthour mercredi en quart de finale de la Coupe de Suisse, Zurich doit une revanche à ses supporters.

Le FCZ accueille le leader Young Boys dimanche à 16h30 dans le cadre de la 26e journée de Super League.

Battu par Servette au Wankdorf dimanche dernier, YB se doit également de réagir pour éviter de voir les Grenat se rapprocher trop dangereusement au classement. La troupe de Raphaël Wicky a elle aussi mordu la poussière en Coupe, jeudi à Sion.

Mais les statistiques ne parlent pas en faveur des Bernois, qui restent sur cinq matches sans victoire face au FCZ en championnat. Zurich est en outre la seule équipe que Young Boys n'a pas battue en championnat cette saison.

Equipe en forme du moment, Winterthour accueillera Yverdon dès 16h30. Les banlieusards zurichois n'ont perdu qu'une seule de leurs neuf dernières rencontres de championnat et se retrouvent à trois longueurs de la 6e place. 9e avec quatre points de retard sur "Winti", Yverdon reste pour sa part sur deux défaites de suite en SL.

Respectivement 6e et 5e avec le même nombre de points (37), Lucerne et Lugano en découdront quant à eux dès 14h15 en Suisse centrale. Ce duel s'annonce forcément indécis, même si les Tessinois ont dû laisser quelques forces dans la bataille mercredi à Bâle dans un quart de finale de Coupe qu'ils ont gagné aux tirs au but.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Neuf points pour le Lausanne-Sport face au FC Bâle

Publié

le

Antoine Bernede ouvre le score pour le Lausanne-Sport. (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Affronter le FC Bâle est vraiment une partie de plaisir pour le Lausanne-Sport ! Les Vaudois ont cueilli une troisième victoire en trois rencontres contre les Rhénans.

Au Parc St. Jacques, la formation de Ludovic Magnin s’est imposée 2-1. Une rupture conclure par Antoine Bernede à la 9e et une réussite de la nouvelle recrue Haithem Loucif à la 88e ont offert aux Lausannois un succès sans prix. Il leur permet de revenir à la hauteur des Grasshoppers au classement. Avec ce quatrième match sans défaite, ils arriveront parfaitement "lancés" dimanche prochain à Genève pour le derby contre le Servette FC.

Le FC Bâle a sans doute battu trop tard le remarquable Karlo Letica, auteur de deux parades déterminantes en seconde période, pour espérer un meilleur sort. La réussite de Dominik Schmid a la 92e n’a pas empêché une deuxième défaite en l’espace de trois jours après l’élimination en Coupe de Suisse contre le FC Lugano. Le top-6 s’éloigne pour Fabio Celestini e ses joueurs. Cette saison risque bien être celle de toutes les désillusions pour le FCB.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

René Weiler: "cela devient difficile de nous battre"

Publié

le

René Weiler et le Servette FC: une victoire de plus pour entretenir le rêve du titre. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

"Cela devient de plus en plus difficile de marquer un but contre nous. Plus difficile aussi de gagner contre nous..." Même si le mot titre demeure tabou, René Weiler tombe peu à peu le masque.

Face au FC St. Gall, le Servette FC n’a pas été boudé par la réussite en seconde période. "St. Gall aurait mérité de marquer. Nous avons souffert après une bonne première mi-temps, reconnaît René Weiler. Mais je ne peux pas demander plus à mes joueurs. Nous sommes rentrés jeudi matin à 02h00 de Delémont. Battre St. Gall malgré un déficit de fraîcheur est un résultat fantastique."

Le fait de revenir provisoirement à un point des Young Boys ne Genevois ont balancé une quarantaine de longs ballons. C’est leur style. Mais ils savent aussi très bien jouer au sol. Pour nous au final, cela fait zéro but pour zéro point."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette met la pression sur les Young Boys

Publié

le

Timothé Cognat et Keigo Tsunemoto se congratulent après l'ouverture du score. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Servette revient à un point des Young Boys ! Au Stade de Genève, les Grenat se sont imposés 2-0 devant le FC St. Gall pour entretenir leur fol espoir de remporter la Super League.

Devant 9187 spectateurs, les Grenat ont marqué par Timothé Cognat (13e) et par le joker Jérémy Guillemenot (84e) pour mettre la pression sur les Young Boys avant leur match de dimanche au Letzigrund face au FC Zurich. Cette victoire leur offre, par ailleurs, un matelas de dix points sur leurs adversaires du jour pour prendre une option sans doute décisive sur la défense de leur deuxième place de l’année dernière. Mais on le sait, l’objectif poursuivi est désormais bien plus ambitieux.

Même si St. Gall aurait pu revenir au score en seconde période, ce succès ne souffre aucune discussion. En première période, les Grenat ont développé un jeu parfois magnifique grâce notamment au brio de Keigo Tsunemoto, de Miroslav Stevanovic et de Timothé Cognat. Les trois hommes ont été, d’ailleurs, associés pour le premier but de toute beauté.

Avec cette victoire, la douce euphorique qui berce le Servette FC va encore s’amplifier. Les venues de Plzen jeudi en Conference League et de Lausanne dimanche prochain promettent encore de grands moments. Avec, on l’espère, derrière les joueurs un stade et une ville prêts à s’enflammer comme jamais.

Un point seulement pour le SLO

A la Pontaise, Stade Lausanne-Ouchy a sans doute laissé filer son dernier espoir d’échapper à la relégation directe. Les Vaudois ont dû se contenter d’un nul (1-1) contre les Grasshoppers pour accuser toujours plus de 10 points de retard sur le onzième.

Emmené par un Ismaël Gharbi souvent très bien inspiré, le SLO a eu l’infortune d’ "inventer" un penalty qui a permis à Dorian Babunski d’ouvrir le score à la 10e. Le SLO égalisait à la 32e par Alban Ajdini sur un service magnifique de Gharbi. On devait en rester là malgré les efforts des deux équipes pour forcer la décision. Elles ne pouvaient, toutes les deux, vraiment pas se contenter de ce partage des points.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Une décision importante pourrait se prendre sans votre avis. Cela ne va pas vous plaire et vous le direz très haut. Un proche va trouver le moyen de calmer le jeu !

Les Sujets à la Une

X