Rejoignez-nous

Vaud

Le PLR Sergei Aschwanden se lance dans la course au Conseil d'Etat

Publié

,

le

Alors que les sortants Pascal Broulis et Philippe Leuba n'ont toujours pas informé sur leur intention, l'ancien judoka Sergei Aschwanden est candidat à la candidature pour un siège PLR au Conseil d'Etat vaudois. (Photo d'archives - ©Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le député PLR Sergei Aschwanden brigue un siège au Conseil d'Etat vaudois. Alors que les sortants Pascal Broulis et Philippe Leuba n'ont toujours pas informé sur leur intention, l'ancien judoka est le premier néo-candidat à se présenter à la candidature libérale-radicale pour le scrutin cantonal de mars prochain.

Avant le médaillé de bronze aux JO de Pékin en 2008, seule la sortante Christelle Luisier s'est déclarée officiellement candidate à sa réélection au Château Saint-Maire.

"Je suis candidat à la candidature. Il faut faire les choses dans l’ordre. Je déclare aujourd'hui mes intentions et je les porterai jusqu'au congrès du PLR Vaud de septembre", indique mardi dans une interview accordée au site francophone du Blick M. Aschwanden, 45 ans, père de quatre enfants, élu au Grand Conseil en 2017.

"Je souhaite pouvoir offrir une alternative aux délégués. Libre à eux, ensuite, de déterminer qui sera à même de remporter un siège pour le parti. Cette décision ne m'appartient pas, mais je pense en être capable", ajoute-t-il. "J'ai envie d'amener du sang neuf. J'ai un parcours atypique en politique, cela peut être intéressant".

Pas que le sport

S'il ne dit pas explicitement viser le siège de M. Broulis ou M. Leuba, il affirme volontiers qu'il vient du sport et que "dans le sport, il y a une compétition. Elle peut être dure, mais elle doit être juste et fair-play", confie-t-il.

"Le but n'est pas de voler le siège de qui que ce soit. Je ne porte par ailleurs aucun jugement concernant Pascal Broulis et Philippe Leuba", souligne-t-il. Le directeur de station à Villars-sur-Ollon dit surtout "souhaiter proposer une alternative crédible".

Aux voix critiques qui lui reprochent parfois d'être surtout centré sur les politiques publiques touchant au sport, il répond qu'il a effectivement "une certaine expertise dans le domaine" et qu'il "l'assume". "Mais cela ne dit pas tout de moi", insiste-t-il.

"Je suis depuis le début de la législature dans la commission thématique des affaires extérieures et dans la commission consultative en matière d'asile. Depuis une année et demie, je suis aussi dans la commission thématique de la politique familiale. Ce sont des thèmes qui m'intéressent et dans lesquels j'ai désormais acquis certaines connaissances", se défend l'ancien champion.

Fin du suspense d'ici au 20 août

Les deux ministres actuels Pascal Broulis et Philippe Leuba, qui termineront respectivement leurs quatrième et troisième mandats, ont jusqu'au 20 août pour se prononcer. Les autres candidats PLR ont jusqu'au 27 août pour exprimer leur intérêt. Le parti se réunira ensuite en congrès le 22 septembre pour entériner les candidatures.

Il se prononcera également sur une modification de ses statuts qui veut limiter la présence d'un élu PLR au gouvernement cantonal à quinze ans maximum, soit trois mandats. Cette réforme interdirait aux deux ministres sortants de se représenter.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lausanne

De Quito aux Faverges, le portrait de Luis Ludena

Publié

le

Luis Ludena, arrivé en Suisse à l'âge de 15 ans, travaille désormais à la maison de quartier des Faverges à Lausanne. (© Robin Jaunin)

La semaine dernière s’est déroulée à Lausanne la 17e semaine d’actions contre le racisme. Projections, tables rondes, ou encore ateliers. Dans ce cadre, nous avons voulu mettre en lumière le parcours de Luis Ludena, assistant socio-culturel dans une maison de quartier à Lausanne.

Mercredi, en début d’après-midi. Les jeunes du quartier des Faverges se retrouvent dans la Maison de rencontres. Ils préparent les activités du jour et de la fin de semaine. C’est dans ce cadre que nous rencontrons Luis Ludena, qui nous accueille avec un grand sourire. Luis a 44 ans, travaille comme animateur socio-culturel à la Maison de quartier de Faverges. Il est arrivé en Suisse à 15 ans, depuis Quito, la capitale de l'Equateur.

Luis LudenaAnimateur socio-culturel

Comment gérer son arrivée en Suisse, à 15 ans, sans papier et sans connaître la langue ?

Luis LudenaAnimateur socio-culturel

Luis Ludena est expulsé deux fois de Suisse. Il reviendra dans le pays en attendant l’obtention de son permis de séjour. Il réalisera par la suite un apprentissage, et se formera à la HES. Au carrefour des cultures équatorienne et suisse, Luis Ludena a finalement trouvé sa place :

Luis LudenaAnimateur socio-culturel

La Ville de Lausanne compte 160 nationalités sur son territoire. La Municipalité dit œuvrer pour soutenir et entretenir ce multiculturalisme.

Emilie MoeschlerMunicipale lausannoise chargée de la cohésion sociale

Aujourd’hui, Luis Ludena travaille comme animateur socio-culturel à la Maison de quartier de Faverges. Il est important pour lui d’accompagner les jeunes, et de participer à des projets comme la Semaine d’actions contre le racisme :

Luis LudenaAnimateur socio-culturel

Quant à la ville de Lausanne, elle met régulièrement sur pied des événements via son Bureau lausannois pour les immigrés, le BLI.

Continuer la lecture

Vaud

La Constitution vaudoise fête ses 20 ans en 2023

Publié

le

Le texte de l'actuelle Constitution vaudoise avait été présenté en conférence de presse le 26 aout 2002, avant que les citoyens ne se prononcent le 22 septembre. (© KEYSTONE/FABRICE COFFRINI)

L'année 2023 coïncide avec les 20 ans de l’actuelle Constitution du canton de Vaud, entrée en vigueur le 14 avril 2003, et les 175 ans de la première Constitution fédérale de 1848. Des célébrations auront lieu le 14 avril et le 23 septembre.

Les festivités célébreront la "charte fondamentale vivante et moderne" qu'est la Constitution du canton de Vaud, et "rendront hommage" à ses auteurs, annonce vendredi l'Etat de Vaud dans un communiqué.

Dans ses 180 articles, le texte garantit les libertés et droits fondamentaux des individus, ainsi que leurs droits politiques. Elle énonce les tâches publiques et définit les autorités politiques chargées de les exécuter, rappellent les autorités. En outre, la charte est un "texte vivant qui a fait l'objet de plusieurs adaptations afin de demeurer cohérent avec l'évolution de la société", la précédente révision datant de 1885.

Diverses publications et interventions des autorités sont annoncées pour la date anniversaire du 14 avril. Aussi, à l'invitation de la Confédération, les 20 ans de la Constitution vaudoise intègrent le calendrier des manifestation prévues à l'occasion de l'anniversaire de la Suisse moderne.

Un double anniversaire sera ainsi célébré le 23 septembre par une cérémonie commémorative en présence des autorités cantonales, une journée portes ouvertes dans le Parlement vaudois et au Château St-Maire, siège du gouvernement. Un programme détaillé de la journée de manifestation du 23 septembre sera disponible ultérieurement.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Le voleur présumé de clés d'appartement arrêté par la police

Publié

le

La Police de Lausanne rappelle qu'il est vivement déconseillé de laisser les clés de son logement dans une boîte aux lettres ou de les cacher à l'extérieur (paillasson, pots de fleurs, etc). Elle recommande plutôt de les déposer chez une personne de confiance (archives). (© Keystone/LAURENT GILLIERON)

Un ressortissant algérien de 50 ans, soupçonné d'avoir dérobé des clés d'appartement laissées par les locataires dans les boîtes aux lettres à Lausanne, a été récemment arrêté par la police et incarcéré. Clés en main, l'homme pénétrait ensuite dans les logements pour faire main basse sur les valeurs qui s'y trouvaient.

L'interpellation par des inspecteurs de la Brigade de recherches de la Police judiciaire de Lausanne remonte au 16 mars dernier, a indiqué vendredi la police municipale. Plus tôt ce jour-là, ils l'avaient observé rentrer et sortir sans raison dans plusieurs immeubles au centre-ville et dans le nord de Lausanne, précise-t-elle.

Selon les premiers éléments de l'enquête menée en collaboration avec la Brigade du patrimoine, le suspect aurait commis plusieurs vols par introduction clandestine ces derniers mois en utilisant toujours le même procédé. Il fouillait les boîtes aux lettres dans les immeubles et lorsqu'il y découvrait des clés laissées par les locataires, il les dérobait, puis pénétrait dans le logement.

Bijoux et petites sommes

Il s'emparait alors de quelques bijoux ou de petites sommes d'argent afin de ne pas éveiller de soupçons. Il quittait ensuite l'appartement en verrouillant derrière lui et en redéposant les clés là où il les avait trouvées, détaille la police L'homme, récidiviste et en situation irrégulière en Suisse, a été dénoncé au Ministère public pour vol et rupture de ban. Il a été incarcéré.

Dans le cadre de cette enquête, la police invite toutes les personnes habitant à Lausanne et ayant pour habitude de laisser les clés de leur logement dans leur boîte aux lettres à vérifier que des bijoux ou des valeurs n'aient pas disparu à leur domicile. Le cas échéant, elles sont priées de l'annoncer à la police.

La Police de Lausanne en profite pour rappeler qu'il est vivement déconseillé de laisser les clés de son logement dans une boîte aux lettres ou de les cacher à l'extérieur (paillasson, pots de fleurs, etc). Elle recommande plutôt de les déposer chez une personne de confiance.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Vol de 400 oignons à la Fête de la tulipe de Morges

Publié

le

Plus de 140'000 tulipes de 300 variétés différentes fleurissent chaque printemps à l'occasion de la Fête de la tulipe de Morges. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Quelque 400 oignons de tulipes et deux arbustes décoratifs ont été volés à la Fête de la tulipe alors que l'emblématique manifestation de la ville de Morges démarre samedi. Pour Véronique Hermanjat, présidente de la fête, le délit a été perpétré par un professionnel.

"Les oignons d'un premier massif ont été volés il y a environ 10 jours. Cela s'est répété sur un second massif le week-end dernier. Les voleurs ont également emporté deux arbustes plantés à l'entrée du parc de l'Indépendance", a précisé à Keystone-ATS Véronique Hermanjat, confirmant une information révélée vendredi le Journal de Morges et 24 heures. Une plainte a été déposée par la ville.

Une perte surtout symbolique

Selon la présidente, il s'agit là d'un acte professionnel: "Les massifs n'ont pas été saccagés. Les oignons ont été déterrés de manière soigneuse et les malfrats ont même laissé de côté ce qui était pourri. Ils s'y connaissent !".

Si les oignons n'ont pas une grande valeur marchande, ils sont tout de même vendus à la fin de la fête afin de financer l'achat des bulbes de l'édition suivante. "Avec ce vol, seuls huit à dix sacs manqueront. En revanche, si l'entier de la collection venait à être volé, cela représenterait un manque à gagner de 40'000 francs", relève Véronique Hermanjat.

Pour elle, la perte est surtout symbolique et visuelle. En effet, la période de plantation des tulipes étant passée, les massifs seront laissés tels quels et présenteront "deux trous noirs" aux yeux du public. Les organisateurs souhaitent que ces vols ne "se banalisent pas" et indiquent que la police a intensifié ses patrouilles dans le périmètre concerné.

Spectacle son et lumière

Gratuite, la 52e édition de la Fête de la tulipe débute ce samedi et durera jusqu'au 14 mai. Hormis la promenade à travers les quelque 140'000 fleurs et 300 variétés de tulipes, les visiteurs auront l'occasion cette année de revoir, dans une "black box" à l'entrée du parc de l'Indépendance, le spectacle son et lumières spécialement conçu pour la 50e édition.

Spectacles, concerts, cours de yoga, ateliers ou encore chasse aux oeufs seront également proposés au public tout au long de la manifestation.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Balance

Si les Etoiles provoquent des orages dans votre couple, restez zen, ce n’est pas la peine d’envenimer les choses. Etape décisive qui vous permettra de vous affirmer…

Les Sujets à la Une

X