Rejoignez-nous

Vaud

Les élèves ont retrouvé le chemin de l'école

Publié

,

le

Les élèves suisses ont retrouvé lundi le chemin de l'école, comme ici à Morges. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)
A peine de retour en classe, les élèves suisses ont dû se familiariser avec les directives mises en place dans leur école pour lutter contre le coronavirus. Reportage dans l'une d'entre elles à Morges (VD).

Comme ailleurs en Suisse romande, seule une partie des élèves du collège de Chanel - environ 150 sur 300 - ont retrouvé lundi matin leurs camarades. Ils l'ont fait sous le préau en compagnie de leur enseignante, mais pas de leurs parents, dont l'accès est désormais bloqué à l'entrée de la cour par des barrières et un agent de sécurité.

Une fois à l'intérieur, dans des couloirs sentant fort le désinfectant, ils ont rejoint leur classe pour s'adonner à l'une des activités principales de leur nouvelle vie d'écolier: le lavage de main.

Celui-ci est obligatoire avant les leçons et après les récréations. Les élèves morgiens s'y sont consacrés sans rechigner. Parfois même en chanson, comme dans cette classe de 8P, où la maîtresse leur a expliqué qu'un lavage efficace devait durer autant de temps que la comptine "Une souris verte".

Avec un seul élève par table de deux, les classes semblent vides. "C'est un sentiment étrange", reconnaît Chloë Vecten, enseignante en 7P. Elle estime toutefois "agréable" de pouvoir reprendre en demi-classe: "c'est beaucoup plus calme", remarque-t-elle.

Peu de masques

L'institutrice ajoute que le nombre réduit d'élèves lui permet aussi de se passer de masque. "Je le mettrai peut-être dans deux semaines quand la classe sera complète et qu'il sera plus difficile de garder une distance", relève-t-elle.

Peu utilisé chez les adultes, le masque n'est quasiment pas porté par les élèves de l'établissement. Certains en ont toutefois apporté un avec eux. "Je l'utiliserai peut-être si je dois prendre le bus", explique par exemple Mathys.

La peur n'est en tout cas pas de mise au collège de Chanel. "Je ressens en revanche beaucoup d'enthousiasme et de sérénité chez tout le monde", souligne Myriam Corthésy, la directrice de l'Etablissement primaire de Morges-Est.

Elle explique que sur les 1050 élèves des huit collèges de Morges-Est, seuls 35 vont manquer la reprise: 20 sur décision de leurs parents et 15 car ils sont à risque ou vivent avec une personne vulnérable.

Du côté des enseignantes, les quelques absences (10 en tout) s'expliquent surtout en raison de grossesses. "Personne n'a refusé de venir travailler", note Mme Corthésy.

Parcours fléché

Outre l'apprentissage des règles sanitaires, les premières heures de cours ont permis de revenir sur les dernières semaines et les chamboulements dus au Covid-19. Dans plusieurs classes, les élèves ont ainsi été invités à exprimer leur ressenti à l'aide d'émoticônes ou de mots écrits sur des post-it.

Les échanges se sont poursuivis lors des récréations. Mais là aussi, en petit comité. Quatre récréations - au lieu d'une seule - ont été échelonnées en milieu de matinée. "Le but est toujours le même, à savoir éviter le mélange des classes", explique la directrice.

Pour les enseignants, les regroupements sont évités grâce à un parcours fléché qu'il faut suivre pour se rendre dans la salle des maîtres ou à la photocopieuse. Des distributeurs de gel hydroalcoolique ont aussi été installés dans les couloirs.

Le cadeau de Cesla Amarelle

A noter que le collège de Chanel a reçu la visite lundi matin de la conseillère d'Etat vaudoise Cesla Amarelle. La cheffe du Département de la jeunesse, de la formation et de la culture s'est rendue dans trois classes pour souhaiter une bonne reprise aux élèves. "Nous allons passer ensemble cette étape difficile", a-t-elle affirmé.

La ministre s'est aussi voulue rassurante lorsqu'un élève a évoqué un éventuel risque pour les enfants. "S'il y avait un risque, on ne vous enverrait pas à l'école. Nous n'avons pas envie de vous mettre en danger", a souligné la conseillère d'Etat.

Cesla Amarelle est aussi venue annoncer le lancement d'un jeu vidéo - CoronaQuest -, destiné à apprendre les bonnes attitudes face au Covid-19. "C'est un cadeau que l'on vous fait pour cette reprise particulière", a-t-elle dit aux écoliers.

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: Students found their way back to school | En24 News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Thabo Sefolosha: "Je suis content d'avoir pu aider mon équipe"

Publié

le

Thabo Sefolosha sous le feu des projecteurs à Clarens (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Thabo Sefolosha a joué et Thabo Sefolosha a dominé. Le Vaudois a terminé la partie avec 14 points, 10 rebonds, 6 assists, 4 interceptions et un contre en 33 minutes de jeu.

Grâce à sa star, Vevey s'est imposé 75-60 en demi-finale de la Coupe de la Ligue face à Union Neuchâtel. Interview avec celui qui a chaussé ses Air Jordan 45 Welcome Back, comme un symbole.

-Alors Thabo, comment vous sentez-vous après ce premier match et plus de 33 minutes de jeu?

"Ce n'est pas exactement ce qu'on avait discuté avec le coach (il rit). Et là il y a la finale demain donc un petit back to back pour reprendre. Non, c'est allé et je suis content d'avoir pu aider mon équipe. Il y avait de bonnes choses et de moins bonnes choses. Je suis fatigué et je sais qu'il y a des erreurs commises par manque de rythme."

-Quel sentiment avez-vous après avoir vu ce public qui n'avait d'yeux que pour vous?

"C'était incroyable de voir les fans et de voir les bannières dans les gradins. Qui l'aurait cru? C'est magnifique de pouvoir vivre ça avec des joueurs de la région. Comme je l'ai dit l'autre jour en conférence de presse, c'est un beau moyen de boucler la boucle."

-Avez-vous senti le public libéré après votre premier panier?

"Pas spécialement. Mais j'étais content de marquer pour bien entrer dans le match. Seulement je savais qu'il restait encore plus de 35 minutes de jeu."

-Comment jugez-vous votre performance?

"J'ai fait beaucoup d'erreurs sur des jeux. Je me suis mal placé. A l'entraînement je maîtrisais 60% des jeux, là c'est redescendu à 40. J'avais un peu peur de mes jambes sur les déplacements latéraux et j'ai été battu trop de fois. Mais j'ai pu aider au rebond."

-Une finale ça ne se joue pas, ça se gagne, non?

"Exactement! On va préparer ce match comme on peut vu le court laps de temps sans regarder derrière."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Thabo Sefolosha et Vevey en finale contre Massagno

Publié

le

Thabo Sefolosha a été omniprésent pour son retour sur les parquets helvétiques (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

La finale de la Coupe de la Ligue opposera dimanche Vevey à Massagno. Dans une salle du Pierrier à Clarens remplie comme un oeuf, les Vaudois ont battu Union Neuchâtel 75-60.

On peut dire que l'effet Thabo Sefolosha a marché à plein régime. Mais la présence du premier Suisse en NBA a semblé crisper tout le monde sur le terrain, en tous les cas en début de partie. Le premier panier de Vevey, forcément inscrit par Sefolosha, a provoqué une hystérie parmi les supporters vaudois. Il faut dire que le numéro 18 s'est offert un "spin move" avant de prendre un tampon de la part d'un défenseur neuchâtelois.

Dans cette partie aux forts accents défensifs, c'est bien le VRB qui s'en est le mieux sorti. Le VRB ou plutôt le SRB pour Sefolosha Riviera Basket, puisque tous les regards étaient logiquement tournés vers lui.

Porté par leur star, les Veveysans ont gentiment repris leurs esprits. Et comme Massagno, c'est dans le dernier quart que la différence s'est faite. Même sans Thabo, les joueurs de Niksa Bavcevic ont appliqué leurs préceptes qui font d'eux le deuxième du championnat à l'heure actuelle.

La ligne de statistiques de l'ancien joueur des Houston Rockets, qui n'avait plus joué depuis près de trois ans, rappelle que le Vaudois fut l'un des meilleurs défenseurs du monde. Sefolosha a terminé la partie avec 14 points, 10 rebonds, 6 assists, 4 interceptions et un contre en 33 minutes de jeu.

La finale réunira finalement logiquement les deux premiers du championnat. Et la bataille tactique entre Bavcevic et Gubitosa promet beaucoup. Le coach tessinois n'a d'ailleurs pas caché son admiration pour celui qui prendra sa retraite au terme de la saison après plus de 45 ans sur les bancs de Suisse et d'Europe. "C'est le meilleur coach du pays et j'ai toujours eu de la peine face à ses équipes", a expliqué le coach de Massagno.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Anne-Catherine Lyon pas retenue par le PS vaudois pour le National

Publié

le

La candidature de l'ancienne conseillère d'Etat vaudoise pour figurer sur la liste de l'élection au Conseil national n'a pas été retenue par le Parti socialiste vaudois. (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

L'ancienne conseillère d'Etat Anne-Catherine Lyon ne figurera pas sur la liste du Parti socialiste vaudois (PSV) pour l'élection au Conseil national d'octobre prochain. Sa candidature a été écartée lors du Congrès extraordinaire qui s'est tenu samedi à Assens.

Les 400 membres du PSV qui se sont réunis dans le Gros-de-Vaud devaient désigner 18 candidates et candidats parmi 22 personnes en lice. Ils ont retenu 10 femmes et 8 hommes, a communiqué le parti. Auxquels s'ajoute le conseiller national Pierre-Yves Maillard, automatiquement tête de liste en tant que candidat au Conseil des Etats.

Les conseillers nationaux sortants Brigitte Crottaz, Samuel Bendahan et Roger Nordmann ont sans surprise passé la rampe. On trouve aussi, parmi les candidatures validées, l'ex-présidente du PSV Jessica Jaccoud, les municipales Brenda Tuosto (Yverdon-les-Bains), Laurie Willommet (Vevey) et Laure Jaton (Morges) ainsi que le président du groupe socialiste au Grand Conseil vaudois, Jean Tschopp. Le reste de la liste est composé de députés et de conseillers communaux.

"Le PSV est fier de la liste présentée", indique le communiqué. "L'âge moyen est plus bas que la moyenne parlementaire actuelle. La liste est équilibrée, tant au niveau de l'expérience politique que des horizons professionnels." Le parti à la rose se dit aussi "heureux" que la liste compte plus de femmes que d'hommes.

Recherche "d'équilibre"

Questionné par Keystone-ATS sur le rejet de la candidature d'Anne-Catherine Lyon, le président du PSV Romain Pilloud a dit croire que le Congrès avait cherché un "équilibre entre de grandes personnalités et un renouvellement". Il a souligné qu'il y avait beaucoup de candidatures "très fortes" chez les femmes.

A ses yeux, il ne s'agit pas d'un vote "sanction" à l'encontre de l'ex-cheffe du Département de la formation (2002-2017), mais d'un vote "pour autre chose".

La socialiste de 59 ans échoue donc à faire son retour sur la scène politique. Lorsqu'elle avait annoncé être candidate à la candidature au National, en octobre dernier, elle avait confié qu'on était venu la chercher au sein du parti, "mettant en avant mon expérience, ma solidité et ma fiabilité, ce qui m'a beaucoup touchée". Elle avait ajouté avoir mûrement réfléchi avant d'accepter.

Keystone-ATS n'était pas parvenu, samedi soir, à la joindre pour une réaction.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Deux chiens asphyxiés dans un logement en feu à Vallorbe

Publié

le

Un incendie a endommagé trois appartements samedi à la mi-journée à Vallorbe (photo d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Un incendie s'est déclaré samedi à la mi-journée dans un appartement d'un immeuble à Vallorbe (VD). Les pompiers ont retrouvé deux chiens morts asphyxiés. Les locataires étaient quant à eux absents.

Le logement a été passablement endommagé par les flammes et la fumée tandis que ceux du dessous ont subi des dégâts d'eau liés à l'extinction, a indiqué la police vaudoise. Hormis les locataires des trois appartements sinistrés, les habitants ont pu regagner leur logement en fin d'après-midi.

Les causes du sinistre sont pour le moment indéterminées. Le ministère public a ouvert une enquête. Les investigations ont été confiées aux enquêteurs de la cellule incendie et la brigade de la police scientifique de la police de sûreté.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Les Lions de Genève craquent, Massagno en finale

Publié

le

Bryan Colon, en noir, et les Genevois ont cédé en fin de match face à Massagno lors de la première demi-finale de la Coupe de la Ligue (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Massagno est le premier finaliste de la Coupe de la Ligue. Les Tessinois ont dominé les Lions de Genève 76-66 à Clarens.

A la recherche de son premier trophée, Massagno aura l'occasion de se battre pour la SBL Cup dimanche. Le leader du championnat a appuyé sur l'accélérateur en fin de partie pour passer l'épaule face aux Lions de Genève.

En avance de deux points à la mi-temps, les joueurs d'Alain Attalah avaient pourtant creusé l'écart durant le troisième quart pour mener 50-42 après trente minutes de jeu. Seulement lors du dernier dix, les Lions ont cédé trop de terrain à leur adversaire. De 49-58 à la 34e, le score est passé à 67-64 à la 38e.

Isaiah Williams (17 pts) a fait preuve d'une adresse remarquable pour permettre à Massagno de recoller au score puis de passer devant avec trois paniers à trois points réussis sur ses trois dernières tentatives. Et comme Marko Mladjan (22 pts) est monté en puissance au cours de la partie, les Luganais ont pu forcer la décision lorsque Genève s'est éteint.

Et dire en plus que les Tessinois se sont déplacés sur la Riviera sans leur shooteur Roberto Kovac. L'international et son entraîneur Robbi Gubitosa ont échangé des mots à l'entraînement plus tôt dans la semaine.

L'adversaire des Tessinois sera soit Vevey Riviera avec Thabo Sefolosha soit Union Neuchâtel. La deuxième demi-finale aura lieu à 19h.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Difficulté dans votre tandem amoureux ? Prenez votre mal en patience pour lui laisser le temps de retrouver ses marques.

Les Sujets à la Une

X