Rejoignez-nous

Climat

Pour un Plan climat des communes vaudoises

Publié

,

le

Les communes vaudoises recevront un soutien pour mettre en oeuvre leur Plan climat. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le canton de Vaud a concocté une boîte à outils pour encourager les petites et moyennes communes à déployer un Plan climat. Une aide technique et financière, incluant fiches pratiques, formation, échanges et subventions, sera à leur disposition à partir de juin.

"Pour faire face aux défis climatiques, tous les acteurs doivent s'engager. La Confédération, les cantons, mais aussi les communes", a expliqué jeudi devant la presse la conseillère d'Etat Christelle Luisier. Et les attentes sur le terrain sont fortes.

Nombre de communes n'ont certes pas attendu pour se mettre en action. Sept villes, dont Lausanne, ont élaboré ou sont en train de préparer un Plan climat. Une dizaine d'autres y réfléchissent. Vaud entend favoriser cette "dynamique" en donnant "une impulsion supplémentaire", en particulier aux petites entités.

Du pragmatisme

Le canton a consulté les communes pour leur proposer des solutions pragmatiques qui répondent à leurs besoins, a expliqué Mme Luisier. Cette boîte à outils comprend une palette de prestations qui se déclinent en fonction de la taille et des besoins des 300 communes vaudoises, dont plus de la moitié ont moins de 1000 habitants.

Pour les villes, déjà bien outillées, le canton mettra sur pied des ateliers pour échanger sur les bonnes pratiques ou se partager les résultats d'avis de droit, par exemple. Ces réunions existent déjà, mais elles seront plus nombreuses dès le mois de juin.

Un modèle de Plan

Pour les petites et moyennes communes, le dispositif - baptisé Plan énergie et climat communal PECC - est plus étoffé. Il comprend un modèle de Plan climat, à adapter aux réalités locales, ainsi qu'un catalogue de fiches d'actions de compétence communale notamment sur la tenue de manifestations, l'éclairage public ou la construction.

L'aide ne sera pas que technique, mais aussi financière pour les communes qui n'ont pas de personnel dédié. "Nous voulons les encourager à recourir à une aide externe pour les seconder dans l'élaboration de leur Plan climat et assurer le suivi pendant quatre ans", explique Mme Luisier.

L'Etat déboursera jusqu'à 12'500 francs par cas, soit 50% des frais liés à un mandant externe. Une subvention "générale" qui ne se substitue pas aux subventions spécifiques pour des projets concrets, précise le canton.

Pour financer l'ensemble de ces mesures, le Conseil d'Etat sollicite du Grand Conseil un crédit de 2,4 millions de francs. Ce montant inclut également l'engagement par le canton d'un expert "climat et durabilité pour les communes".

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Climat

Deux morts et des blessés après une tempête en Toscane

Publié

le

Quatre personnes ont été blessées par la chute d'arbres au camping de Marina di Massa, en bord de mer. (© KEYSTONE/EPA/RICCARDO DALLE LUCHE)

Deux personnes sont mortes jeudi, dix-huit ont été blessées lors d'une tempête qui a arraché des arbres et des toits en Toscane, a indiqué la région italienne. Une centaine d'autres ont été évacuées.

L'agence de protection civile a préparé des hébergements d'urgence dans des écoles et des gymnases pour les personnes contraintes de quitter leur domicile après que des vents violents et des pluies torrentielles ont frappé la région entre la côte et la ville touristique de Florence, tuant un homme à Lucques et une femme à Carrare. Tous deux ont été victimes de chutes d'arbres, selon les médias locaux.

Quatre personnes ont été blessées par la chute d'arbres au camping de Marina di Massa, en bord de mer, tandis que quatre autres ont été transportées d'urgence à l'hôpital dans la ville médiévale de Barga après que la voiture dans laquelle elles se trouvaient a été frappée par un toit arraché, selon le site d'information locale Toscana in Diretta.

Dix autres personnes ont été légèrement blessées lors de ces intempéries.

Réchauffement en cause

Selon les experts, le basculement climatique dû à l'activité humaine accroît l'intensité et la fréquence des phénomènes météorologiques extrêmes, tels que les vagues de chaleur, les sécheresses et les incendies de forêt, mais aussi les tempêtes accompagnées de fortes pluies.

Une grande partie de la péninsule est touchée par ces tempêtes: quelques fragments du clocher de la basilique Saint-Marc à Venise sont ainsi tombés jeudi.

La commune de Milan a pour sa part décidé de fermer les parcs de la ville vendredi et a demandé aux citoyens de ne pas stationner en voiture ou à pied sous les arbres et de s'assurer que rien sur leurs balcons ne peut tomber.

Le Latium, la région de Rome, a également prévu à partir de jeudi soir et toute la journée de vendredi des averses accompagnées de vents forts sur son territoire.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Climat

Cinq morts dans de violents orages en Corse

Publié

le

Une adolescente a été tuée lorsqu'un arbre est tombé sur son bungalow dans un camping du village de Sagone. (© Google Maps)

Les violents orages qui frappent la Méditerranée française depuis mardi ont fait cinq morts et plusieurs blessés jeudi en Corse. Les secours mènent également de nombreuses opérations de sauvetage en mer.

Le précédent bilan faisait état de trois morts. Il s'est aggravé avec les décès d'un pêcheur à Girolata (Corse-du-Sud) et d'une kayakiste à Erbalunga (Haute-Corse), a indiqué à l'AFP la préfecture maritime.

Plus tôt, un bilan provisoire de la préfecture indiquait qu'une adolescente de 13 ans et une femme de 72 ans sont décédées en Corse-du-Sud, touchée au petit matin par des orages brutaux et des rafales de vent allant jusqu'à 224 km/h. Douze personnes ont été blessées.

L'adolescente est décédée lorsqu'un arbre est tombé sur son bungalow dans un camping du village de Sagone. Une personne a été grièvement atteinte et huit autres personnes blessées sur ce site, selon les pompiers. La septuagénaire est elle décédée sur une plage de Coggia, après la chute du toit d'une paillotte sur son véhicule, a précisé la préfecture.

En Haute-Corse, c'est un Français de 46 ans qui est mort dans un camping de Calvi. Une Italienne de 23 ans, elle aussi en vacances dans un camping de cette ville balnéaire, est en urgence absolue, en arrêt cardio-respiratoire, selon la préfecture de ce département.

Bateaux en perdition

"Plusieurs sauvetages en mer de plaisanciers" sont également en cours, notamment à Capo di Feno, en périphérie d'Ajaccio, a précisé à l'AFP Jean-Jacques Peraldi, le commandant du Service d'incendie et de secours (SDIS) de Corse-du-Sud.

Selon la préfecture maritime, il y a "entre 60 et 70 opérations en cours actuellement en mer ou sur le littoral" corse, dans un "secteur Ouest-Corse, Calvi, Balagne et un peu au Cap Corse".

"Une grande majorité de ces opérations sont pour des échouements, des bateaux retournés ou en perdition, dont le mouillage a rompu", a précisé un porte-parole de la préfecture maritime, en déplorant "plusieurs blessés sur les bateaux" sans qu'il y ait "de pronostic vital engagé".

Les orages ont quitté l'île vers l'Italie en fin de matinée, a précisé Météo-France qui a levé la vigilance orange. Le vent est redevenu faible sur une grande majorité de la Corse, a ajouté l'institut météorologique. Quelque 45'000 foyers sont privés d'électricité dans l'île, selon EDF-Corse.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / blg / afp

Continuer la lecture

Climat

Washington réduit les quotas d'eau de certains Etats et du Mexique

Publié

le

Le Colorado alimente en eau des dizaines de millions de personnes et de nombreuses exploitations agricoles. (© KEYSTONE/AP/John Locher)

Certains Etats américains et le Mexique vont devoir réduire leur consommation d'eau pour éviter des conséquences "catastrophiques" pour le fleuve Colorado, a annoncé mardi le gouvernement fédéral. Cela alors que la région subit un épisode de sécheresse historique.

Après plus de deux décennies de chutes de pluie plus faibles que d'habitude, le niveau de ce cours d'eau - essentiel pour l'Ouest américain - est alarmant. Les cycles de sécheresse sont aggravés par le changement climatique dû à l'activité humaine.

Malgré des années de mises en garde, les Etats qui dépendent du fleuve n'ont pas réussi à réduire suffisamment leurs besoins en eau, conduisant les autorités fédérales à imposer mardi des restrictions.

"Pour éviter un effondrement catastrophique du système du fleuve Colorado et un futur d'incertitude et de conflit, l'utilisation de l'eau dans le bassin doit être réduite", a déclaré Tanya Trujillo, une responsable de l'agence fédérale des ressources en eau.

21% de moins pour le l'Arizona

L'Arizona recevra 21% d'eau en moins en 2023, le Nevada 8% de moins et le Mexique, où le Colorado finit sa course, 7% de moins. La Californie, le plus grand utilisateur de l'eau du fleuve et le plus peuplé des Etats américains, ne sera pas affectée l'an prochain.

Le fleuve Colorado prend sa source dans les montagnes Rocheuses et serpente à travers le Colorado, l'Utah, l'Arizona, le Nevada, la Californie et le nord du Mexique, où il se jette dans la mer.

Il est principalement alimenté par les chutes de neige qui s'accumulent durant l'hiver à haute altitude, avant de fondre progressivement durant les mois chauds.

Dizaines de millions de personnes

Mais sous l'effet du changement climatique, les précipitations diminuent et la neige fond plus vite, privant d'une partie de ses ressources un fleuve qui alimente en eau des dizaines de millions de personnes et de nombreuses exploitations agricoles.

Le ministère de l'Intérieur, qui gère notamment les ressources naturelles, fait tout ce qui est en son pouvoir "pour préserver l'eau" et veiller à ce que toutes les personnes touchées reçoivent une "aide adéquate", a déclaré le ministre adjoint Tommy Beaudreau.

"La sécheresse de plus en plus sévère qui touche le bassin-versant du fleuve Colorado est due aux effets du changement climatique, notamment la chaleur extrême et les faibles précipitations", a-t-il décrit.

Episode le plus grave en 1000 ans

L'Ouest américain connaît sa 23e année de sécheresse, ce qui en fait l'épisode le plus grave en plus de 1000 ans. Cet environnement sec facilite l'expansion de feux de forêts de plus en plus destructeurs.

Des mesures locales sont aussi mises en place dans les villes desservies par le fleuve Colorado, comme Los Angeles, avec par exemple des restrictions impopulaires sur l'arrosage extérieur.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Climat

Le lac de Garde touché par la plus grave sécheresse depuis 15 ans

Publié

le

Le lac de Garde. Confronté à la pire sécheresse depuis 70 ans, le gouvernement italien avait décrété début juillet l'état d'urgence dans plusieurs régions du centre et du nord du pays. (© KEYSTONE/AP/Antonio Calanni)

Les pédalos sont rangés loin du bord de l'eau et les catamarans ont remplacé les hydroglisseurs: la sécheresse a ramené le lac de Garde dans le nord de l'Italie à son niveau le plus bas depuis 15 ans.

"Nous sommes maintenant à 30 cm au-dessus du zéro hydrographique, alors que la moyenne de ces dernières années était de 80 à 100 cm au-dessus en cette période", explique Gianluca Ginepro, directeur de Garda Unico, la société de promotion du lac de Garde.

"C'est une situation à tenir sous contrôle, mais pour le moment il n'y a pas de problème du point de vue de l'utilisation du lac pour des activités comme la voile ou le windsurf", dit-il, assurant que le tourisme se porte très bien dans la région.

La sécheresse a également contraint sur certaines lignes de transport entre les rives du lac de passer des hydroglisseurs aux catamarans, ajoute M. Ginepro.

Moins d'eau pour l'agriculture

"Nous avons un peu perdu la possibilité de fournir de l'eau à l'agriculture", en aval du lac, à travers la rivière Mincio, reconnaît aussi M. Ginepro.

Confronté à la pire sécheresse depuis 70 ans, le gouvernement italien avait décrété début juillet l'état d'urgence dans plusieurs régions du centre et du nord du pays.

D'une superficie d'environ 367 km carrés, le niveau du lac de Garde n'a cependant toujours pas atteint celui de l'été 2007, quand, selon l'organisme italien chargé du suivi des lacs, il avait enregistré un niveau de 9,9 cm au-dessus du zéro hydrographique.

La sécheresse qui touche une grande partie de l'Europe, a provoqué, outre d'important dégâts à l'agriculture, de nombreux incendies.

Depuis le 1er janvier, les incendies ont ravagé 662'776 hectares de forêts dans l'Union européenne selon les données actualisées dimanche du système européen d'information sur les feux de forêts (EFFIS), qui tient des statistiques comparables depuis 2006 grâce aux images de satellites du programme européen Copernicus.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Climat

Les bisses aident les arbres forestiers stressés

Publié

le

L'eau qui pénètre naturellement des bisses valaisans dans le sol favorise la vitalité des arbres forestiers à une distance de plusieurs mètres en amont et en aval. (archives) (© KEYSTONE/OLIVIER MAIRE)

Les canaux d'eau traditionnels dans le canton du Valais aident les arbres forestiers soumis au stress de la sécheresse. Un projet de recherche du Fonds national a confirmé l'effet positif de l'eau des bisses qui se diffuse dans le sol forestier.

La conservation des bisses revêt désormais une importance forestière en plus des motivations culturelles et historiques, écologiques, touristiques et paysagères, écrit vendredi la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du territoire (SL-FP). Les arbres et la strate herbacée soumis à un stress extrême dû à la sécheresse et à la chaleur peuvent en profiter.

C'est ce qu'a démontré une étude du Fonds national suisse (PNR 61 Waterchannels) menée il y a quelques années déjà sous la direction de la SL-FP.

Des exemples de cas au Grand Bisse de Lens, au Bisse de Varen et au Bisse de Planige ont montré que l'eau qui pénètre naturellement des canaux d'eau dans le sol favorise la vitalité des arbres forestiers à une distance de plusieurs mètres en amont et en aval des bisses. Cela se voit dans les cernes des arbres et la croissance des aiguilles.

Effet durable

Il a été surprenant de constater que même l'eau du bisse qui pénètre peu dans le sol, mais de manière continue pendant des années, a un effet durable sur la vitalité. En revanche, si cette irrigation passive s'arrête brusquement - à cause d'une mise sous terre ou d'une dérivation de l'eau - cela a un effet négatif sur la vitalité des arbres en peu de temps.

Cet été, cet effet de l'eau des bisses sur les arbres forestiers est évident, surtout là où les tronçons de canaux ouverts alternent avec des parties sèches. Même si cet effet est limité dans l'espace, il est judicieux de laisser à ciel ouvert les plus longs tronçons possibles des canaux parallèles à la pente et situés en forêt.

Les communes, le canton du Valais, la SL-FP, les fonds de loterie et d'autres institutions soutiennent depuis des années les bisses. Dans les années à venir, des réactivations supplémentaires de bisses désaffectés seront toutefois nécessaires, estime la SL-FP.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Balance

Prenez-vous le temps d’entendre ce que vous dit votre organisme ? Soyez à l'écoute de votre propre bien-être et avancez dans ce sens !

Les Sujets à la Une

X