Rejoignez-nous

Vaud

« Très bon bilan » pour le 52e Montreux Jazz Festival

Publié

,

le

A la veille de la clôture du festival de Montreux, Mathieu Jaton tire un bilan très positif de la 52e édition. Le pari de la nouvelle "House of Jazz" est réussi et certains concerts au Stravinski se sont révélés exceptionnels, en premier lieu celui de Nick Cave.

Interrogé vendredi par Keystone-ATS, le patron du festival n'a pas caché sa satisfaction à l'issue des deux semaines de manifestation. "Une météo merveilleuse. La House of Jazz - la nouveauté 2018 - qui a rencontré le succès et des concerts mémorables."

En lévitation

"J'ai pris plusieurs claques cette année. Le concert jeudi de Nick Cave & The Bad Seeds était phénoménal. Il est dans mon top 10 de Montreux. On est en lévitation et on a de la peine à redescendre ensuite", raconte Mathieu Jaton. Jack White a aussi séduit: "J'aime son univers qui permet de se perdre."

Les autres scènes, Lab et Club, ont vécu des moments inoubliables, selon le responsable du festival, à l'instar de la prestation de Gregory Porter. "Pourquoi n'avez-vous pas fait ça plus tôt?", lui ont demandé des gens séduits par le nouvel "écrin", la House of Jazz. "C'était donc une bonne idée", se félicite Mathieu Jaton.

Impact du foot

Question budget, 28 millions de francs tout de même, "on est dans les clous", affirme-t-il. La fréquentation atteint 240'000 amateurs, davantage que l'année dernière. Mais en retrait par rapport à 2016 qui avait culminé à 250'000 spectateurs. Les raisons sont simples: le Mondial de foot et une première semaine hors des vacances scolaires.

"Le foot, on le sent très fortement. Les soirs de matchs, le site de Montreux est calme", reconnaît Mathieu Jaton. Les amateurs de ballon rond regardent dans une fan zone et ne viennent pas, même après le match. Montreux a vendu malgré tout 95'000 billets cette année, soit 4000 de plus que l'an dernier.

Offre démentielle

Le festival de Montreux est celui qui a le moins augmenté ses prix en Suisse ces dix dernières années, affirme le boss des lieux. Avec des prix pour le Stravinski qui vont de 80 à 135 francs en places debout, il juge que les tarifs restent acceptables, en tenant compte notamment de la qualité d'écoute.

Mais le marché des festivals est "tendu, avec une offre démentielle en Suisse. C'est clairement saturé et cela oblige Montreux à travailler sur ses valeurs: créativité, liberté musicale, cohérence de la programmation", donne Mathieu Jaton comme exemples.

Créer les nouvelles légendes

Une jeune génération d'artistes est en train de prendre le relais. "Nous devons créer les nouvelles légendes", alors que des grands noms ont disparu. Montreux pense aussi aux prochaines années en matière d'infrastructures.

Les travaux pour le centre de congrès devraient commencer à l'issue de l'édition 2020 et durer 18 mois. Il faudra donc trouver des solutions pour 2021, avec "une formule extraordinaire".

A Montreux

La manifestation compte bien néanmoins rester dans sa ville. "Ce site a une valeur cruciale." D'ici là, rendez-vous du 28 juin au 13 juillet 2019, avec deux dates déjà à noter: les 29 et 30 avec Elton John.

 

(ATS / KEYSTONE - VALENTIN FLAURAUD)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Yverdon sort Zurich aux penalties

Publié

le

Beleck a signé un doublé, avant d'inscrire ses deux penalties (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Yverdon a signé un superbe exploit en 8e de finale de la Coupe de Suisse. La formation d'Uli Forte s'est offert le scalp du FC Zurich, battu... 11-10 dans la séance des penalties au Stade Municipal.

Il est encore un peu tôt pour espérer rééditer la folle aventure de 2000/01, lorsque Philippe Perret avait emmené Yverdon-Sport jusqu'en finale de Coupe. N'empêche que le club du Nord vaudois a réussi une performance de choix en éliminant le FCZ, qui avait remporté cette compétition sous la férule de Forte en 2016.

Le héros yverdonnois de la soirée se nomme Steve Beleck. L'attaquant franco-camerounais de 28 ans a signé un doublé, inscrivant le 1-0 à la 43e et le 2-1 après quatre minutes de jeu dans la prolongation, avant de transformer ses deux penalties au cours d'une séance interminable.

C'est Marculino Ninte qui a offert la qualification à Yverdon en trompant le gardien du FCZ Zikvo Kostadinovic sur le 26e tir au but de cette soirée. Le Portugais, qui avait manqué sa première tentative, a su garder son sang-froid après que Bledian Krasniqi avait échoué côté zurichois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Lausanne-Sport s'impose à Aarau

Publié

le

Amdouni a inscrit le but de la qualification pour Lausanne (© KEYSTONE/Alexander Wagner)

Lausanne-Sport disputera les quarts de finale de la Coupe de Suisse en février prochain.

Les hommes du coach Ilija Borenovic sont allés s'imposer 1-0 sur le terrain du 4e de Challenge League Aarau mardi en 8e de finale.

Une réussite de son meilleur buteur Zeki Amdouni à la 56e minute a suffi au bonheur des Lausannois. Auteur de quatre réalisations cette saison en championnat, l'attaquant de 20 ans avait déjà été l'homme de la qualification au tour précédent, lui qui avait inscrit le 3-2 en prolongation à Bulle en septembre.

Aarau, qui avait atteint les demi-finales de la Coupe de Suisse 2020/21, a dominé les débats après avoir concédé l'ouverture du score. Mais la troupe entraînée par Stephan Keller n'est jamais parvenue à prendre en défaut la défense lausannoise et son gardien Thomas Castella.

Bienne sort le SLO

Il y aura au moins un club de Promotion League en lice au stade des quarts de finale. Dixième du championnat de 3e, Bienne a en effet éliminé Stade Lausanne-Ouchy mardi soir. Les Seelandais se sont imposés 1-0 face au 5e de Challenge League sur un penalty transformé par Brian Beyer à la 89e.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Nyon : un train routier renversé bloque l'autoroute

Publié

le

Le chargement d'un camion s'est renversé sur l'autoroute A1 près de Duillier (VD) erntraînant la fermeture de l'autoroute A1 à hauteur de Nyon (VD). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Un train routier s'est renversé mardi matin vers 8h20 sur l'A1 près de Duillier, entre Nyon et Gland. Son chargement s'est répandu sur la chaussée. La conductrice, 31 ans, a été blessée. Le tronçon doit encore faire l'objet d'inspection avant une réouverture.

Le camion qui s'est renversé pour une raison encore inconnue a bloqué l'autoroute à hauteur de Duillier, provoquant un important bouchon. L'autoroute entre Nyon et Gland, direction Lausanne a été fermée, a déclaré à Keystone-ATS, Alexandre Bisenz, chargé de communication à la police cantonale.

Un plan Delesta qui vise le report de la circulation sur un autre itinéraire a été mis en oeuvre. Les véhicules bloqués sur l'autoroute ont été évacués petit à petit, faisant demi-tour vers la sortie de Nyon.

La conductrice du train routier a été désincarcérée. Souffrant de blessures sans trop de gravité, elle a été hospitalisée, a précisé le porte-parole.

Des travaux de déblaiement ont été entrepris afin d'évacuer le chargement du camion qui contenait divers déchets, parmi lesquels du papier et du carton. La chaussée a été nettoyée. Une grue devrait évacuer le camion accidenté.

En fin d'après-midi, le tronçon Nyon-Gland n'avait toujours pas été rouvert à la circulation. L'état du bitume devait être inspecté avant une éventuelle réouverture de la voie. Des travaux de remise en état sont de toute façon prévus sur la chaussée durant la nuit de mardi à mercredi entre 22h00 et 5h00, a précisé la police vaudoise dans un communiqué.

Une enquête a été ouverte pour connaître les circonstances exactes de l'accident. La police indique en outre que de nombreux automobilistes circulant sur la voie opposée ont filmé la scène alors qu'ils circulaient. Ces personnes seront dénoncées à la préfecture.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Élections vaudoises

Venizelos et Mischler candidats à la candidature chez les Verts

Publié

le

A l'issue du délai, deux candidats verts, Vassilis Venizelos et Maurice Mischler, briguent un siège au Conseil d'Etat vaudois (Photo d'illustration © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

A l'issue du délai, deux Verts sont sans surprise sur les rangs pour l'élection au Conseil d'Etat vaudois: les députés Vassilis Venizelos et Maurice Mischler. Le parti décidera de sa stratégie et élira son ou ses candidats lors d'une assemblée générale le 20 novembre.

Le délai de candidature a échu lundi soir. Les deux candidats vont désormais faire le tour des sections locales pour aller à la rencontre des membres, écrivent les Verts vaudois mardi dans un communiqué.

Dans sa lettre de motivation, le favori Vassilis Venizelos, 44 ans, 35 ans de Conseil communal à Yverdon-les-Bains et 14 ans de Grand Conseil, annonce ses priorités: l'urgence climatique, les leçons à tirer de la crise sanitaire et une politique proactive en matière d'égalité.

Duo nécessaire

Municipal d'Epalinges, Maurice Mischler, 55 ans, estime qu'il n'y aura pas trop de deux représentants verts au Conseil d'Etat vaudois face à une catastrophe programmée. Député depuis 2016, il rappelle également son expérience de dix ans au sein de l'exécutif de sa commune, qui s'étend à tous les domaines.

Ce double ticket a peu de chances d'être validé: la direction du parti milite pour une candidature unique, au vu de la majorité de gauche du Conseil d'Etat. Selon elle, l'enjeu se situe plutôt au niveau du Grand Conseil. Le gouvernement compte actuellement une élue, Béatrice Métraux, qui ne se représente pas.

Continuer la lecture

Coronavirus

Recours contre le certificat Covid dans les Hautes Ecoles vaudoises

Publié

le

Le port du masque et le certificat Covid sont obligatoires dans les Hautes Ecoles vaudoises (Archives © Keystone/LAURENT GILLIERON)

Le collectif ESC (Education sans certificat) a déposé un recours auprès de la Cour constitutionnelle contre l'arrêté du Conseil d'Etat qui impose le pass Covid dans les Hautes Ecoles vaudoises. En attendant une décision sur le fond, le certificat sanitaire reste requis.

Cette procédure ne suspend pas l'entrée en vigueur de l'arrêté du Conseil d'Etat. Le président de la Cour a en effet prononcé le retrait de l'effet suspensif à titre superprovisionnel. Il a communiqué lundi cette décision au Conseil d'Etat et aux auteurs de la requête, a indiqué lundi le Tribunal cantonal à Keystone-ATS.

La Cour constitutionnelle doit désormais se prononcer sur le fond. Le collectif étudiant à l'origine du recours s'était félicité la semaine dernière de bénéficier alors de l'effet suspensif, parlant de "demi-victoire" temporaire.

Le collectif ESC milite pour l'abrogation du certificat Covid au sein des écoles. A ses yeux, l'arrêté cantonal vaudois sur la restriction d'accès aux universités porte atteinte au droit supérieur, notamment à divers droits fondamentaux - droits économiques, sociaux et culturels - ainsi qu'à la Constitution fédérale et vaudoise, écrit-il dans un communiqué.

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X