Rejoignez-nous

Suisse

Un travailleur de chantier gagne en moyenne 6204 francs

Publié

,

le

Le personnel de chantier a vu son salaire augmenter plus que l'inflation entre 2021 et 2022, ont calculé les entrepreneurs. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Les salaires du personnel de chantier ont augmenté en moyenne de 1,5% en 2022 par rapport à 2021, selon la Société suisse des entrepreneurs (SSE). Les chiffres sont publiés alors que les négociations pour une nouvelle CCT battent leur plein. Unia conteste ce résultat.

"Toutes les classes de salaire affichent une hausse", note lundi la SSE dans son enquête sur les salaires 2022, publiée la veille du troisième round de négociations - sur les sept prévus - avec les syndicats sur la nouvelle CCT nationale.

La hausse globale de 1,5% ne s’explique cependant pas par une augmentation générale des rémunérations, mais par les récompenses individuelles basées sur les performances, précise la SSE. L'amélioration est supérieure à l'inflation (0,6%), ce qui signifie selon la SSE un meilleur pouvoir d'achat. Les salaires réels avaient déjà augmenté les années précédentes.

Le salaire moyen des travailleurs de la construction en 2022 se monte à 6’204 francs par mois, soit 80’652 francs par année (13 mois), selon l'enquête de la SSE, réalisée avec comme dates de référence fin février 2022 comparé à fin juillet 2021. "Les salaires augmentent même sans accord collectif", se félicite la SSE.

Méthodologie remise en question

Parler d'une hausse moyenne de 1,5% n'est pas sérieux, a indiqué à Keystone-ATS Nico Lutz, responsable du secteur construction au syndicat Unia. Il remet en question la méthodologie de l'enquête.

Il y a en effet moins de personnes qui travaillent en février dans une classe salariale basse par rapport à juillet. Le salaire moyen a donc tendance statistiquement à augmenter. En outre, les comparaisons dans les différentes classes de salaires auraient montré une hausse inférieure à 1,5%.

La SSE maintient elle ses chiffres. Les travailleurs qui suivent une formation montent dans l'échelle salariale et ne sont de ce fait plus comptabilisés dans la même classe, a précisé le porte-parole de la SSE Matthias Engel.

Pour une hausse générale des salaires

Pour la secrétaire centrale de Syna, Claudia Stöckli, tant que la hausse générale des salaires n'a pas été décidée, il y aura toujours beaucoup de travailleurs qui ne bénéficieront pas d'une hausse réelle de leur salaire.

Unia voit dans la hausse de 1,5% une confirmation de sa revendication d'une augmentation générale des salaires. Les entreprises ont réagi pour rester attractives pour les travailleurs, conclut sa porte-parole Katja Signer Hofer. Car la construction fait face à un manque aigu de main-d'½uvre qualifiée.

Le syndicat demande une augmentation de salaire pour tous, afin que les entreprises qui versent de bons salaires ne soient pas désavantagées.

Matthias Engel répond qu'une augmentation générale des salaires n'entrerait le cas échéant en ligne de compte pour les patrons qu'en échange d'une plus grande flexibilité.

Un tiers de Suisses

Les Suisses représentaient en 2021 un peu plus d'un tiers (36,4%) des travailleurs du secteur principal de la construction, devant les Portugais (31,3%), les Italiens (11,9%) et les ressortissants des pays de l'ex-Yougoslavie (6,8%). Ces proportions sont assez stables sur les dix dernières années. La proportion de Français est inférieure à 3%.

L'écart de rémunération va de 4959 francs pour les travailleurs auxiliaires de classe C à 7908 francs pour les contremaîtres, en passant par les maçons CFC de la classe de salaire Q (6148 francs). Les différences sont importantes d'un canton à l'autre, allant de 5’677 à 6’434 francs en moyenne, selon le coût de la vie dans les régions. Le salaire est ainsi inférieur à la moyenne nationale au Tessin, en Suisse romande et en Suisse orientale.

"La formation continue reste le moyen le plus important d'étoffer son salaire", relèvent les entrepreneurs. Elle permet de passer à une classe plus élevée, garante d'une revalorisation de 600 francs par mois en moyenne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions

Publié

le

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions mardi. La cagnotte est de 230 millions de francs. (photo symbolique) (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions mardi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 7, 10, 25, 45 et 48, ainsi que les étoiles 3 et 6.

Lors du prochain tirage vendredi, 230 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

Archegos: un ex-employé poursuit le fonds accusé d'avoir menti

Publié

le

Le plaignant dénonce également le "culte de la personnalité" aux forts accents religieux entretenu par Bill Hwang, le fondateur d'Archegos (archives). (© KEYSTONE/AP/SETH WENIG)

Un ancien employé du fonds américain Archegos, dont les déboires ont coûté des milliards à plusieurs grandes banques en 2021, dont Credit Suisse, a porté plainte au civil contre le fonds et ses dirigeants. Il les accuse d'avoir menti aux banques et à ses salariés.

Dans un document judiciaire déposé mardi auprès d'un tribunal fédéral de Manhattan, Brendan Sullivan accuse nommément le fondateur d'Archegos, Bill Hwang, ainsi que cinq autres membres de l'équipe dirigeante. "Ils ont menti sur l'ampleur des investissements d'Archegos", écrivent les avocats de M. Sullivan, un ex-analyste du fonds.

"Ils ont menti sur les montants en espèces qu'Archegos avait à sa disposition. Ils ont menti sur la nature des actions détenues par Archegos. Et nous soutenons que leur mensonge visait à ce que les banques n'aient aucune idée du fait qu'Archegos se livrait à une vaste manipulation du marché", poursuivent les avocats.

Grâce à des produits financiers complexes, Archegos avait accumulé des paris risqués dans quelques entreprises, mettant en danger plusieurs clients bancaires qui n'avaient pas connaissance de leur exposition totale aux groupes concernés. Quand les actions avaient commencé à reculer, ces banques avaient dû liquider en urgence leurs positions. Certaines, dont Credit Suisse, UBS, Morgan Stanley et Nomura, ont enregistré de lourdes pertes, d'un montant total de 10 milliards de dollars (9,58 milliards de francs).

M. Sullivan dénonce également dans sa plainte le "culte de la personnalité" aux forts accents religieux entretenu par M. Hwang, dont l'obsession, aux dires du plaignant, était de devenir "la personne la plus riche au monde". Les "fidèles" de l'homme d'affaires sud-coréen, ne remettant jamais en cause ses décisions, obtenaient des promotions, tandis que ceux qui émettaient la moindre critique se voyaient lourdement sanctionnés.

L'ex-employé explique aussi que les salariés d'Archegos ont été contraints de placer une part importante de leur prime annuelle dans un régime de rémunération différée, présenté comme sans risque. Mais lors de l'implosion du fonds en mars 2021, la direction a indiqué au personnel que "le plan de compensation différée n'existait plus".

M. Sullivan, qui exige des réparations financières, affirme avoir alors perdu 50 millions de dollars. Le montant total des rémunérations différées des salariés s'élevait lui à 500 millions de dollars. Le document judiciaire met aussi en lumière le rôle de l'association caritative chrétienne de M. Hwang, la Grace and Mercy Foundation, présentée par l'homme d'affaires comme un refuge si jamais Archegos venait à manquer d'argent.

M. Hwang et Patrick Halligan, l'ancien directeur financier d'Archegos, ont été arrêtés et mis en examen fin avril pour fraude boursière et extorsion. Les deux hommes ont plaidé non coupables.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

Coronavirus

L’OFSP annonce 46'025 nouveaux cas de coronavirus en sept jours

Publié

le

En une semaine le nombre de nouveaux cas a augmenté de près de 39% et celui des hospitalisations de 51%. (© KEYSTONE/EPA/PIYAL ADHIKARY)

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé mardi 46'025 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. On déplore 13 décès supplémentaires et 455 malades ont été hospitalisés.

Il y a sept jours, l'OFSP avait annoncé 33'108 cas sur le même laps de temps. Le même jour, il dénombrait 14 décès et 300 hospitalisations supplémentaires. En une semaine, le nombre de nouveaux cas a ainsi augmenté de 39%. Les hospitalisations ont dans le même temps augmenté de 51,7%.

Cinq cent septante-huit personnes se trouvent actuellement aux soins intensifs. Les patients Covid-19 occupent 5,6% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 72,5%.

Depuis le début de la pandémie, 3'805'763 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 21'954'619 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 13'413 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 54'871.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Le corps de l'homme disparu au large de Villeneuve a été retrouvé

Publié

le

Le corps de l'homme qui avait disparu au large de Villeneuve a été retrouvé (photo d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le corps de l'homme qui avait disparu dans le lac Léman à proximité de Villeneuve (VD) a été retrouvé. Il a été récupéré au large de la réserve naturelle des Grangettes.

Ce Valaisan de 74 ans avait été victime d'un accident de baignade le 17 juin entre Villeneuve et Le Bouveret (VS). Il était descendu de son bateau pour nager et avait subitement coulé, rappelle mardi la police vaudoise dans un communiqué. Malgré les recherches, son corps n'avait pas été retrouvé jusqu'ici.

Une dizaine de personnes ont perdu la vie dans des piscines et cours d'eau en Suisse depuis la mi-juin.

La police vaudoise rappelle mardi les recommandations d'usage: ne pas se baigner avec l'estomac chargé ou à jeun, ne pas sauter dans l'eau sans se mouiller, ne pas nager seul sur de longues distances ou encore ne pas se baigner après avoir consommé de l'alcool ou des drogues.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Subventionnement renouvelé pour la compagnie des arTpenteurs

Publié

le

La Ville d'Yverdon et le Canton de Vaud ont renouvelé leur subventionnement pour la compagnie de théâtre arTpenteurs (photo d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Une nouvelle convention de subventionnement a été signée en faveur de la compagnie de théâtre itinérant des arTpenteurs. Le Canton de Vaud et la Ville d'Yverdon-les-Bains engagent respectivement des montants de 730'000 et 165'000 francs pour les années 2022 à 2024.

Les arTpenteurs font "rayonner Yverdon-les-Bains et sa région bien au-delà du district et irriguent tout le canton", affirment mardi l'Etat de Vaud et la cité thermale dans leur communiqué. L'association qui pilote la compagnie bénéfice de cette convention tripartie depuis 2010. La dernière en date, qui portait sur la période 2019-2021, était échue depuis le 31 décembre dernier.

Avec ce nouveau subventionnement, la compagnie souhaite notamment aborder une étape de transformation en proposant "de petites formes d'interventions des arts vivants au coeur de l'espace public", poursuit le communiqué.

Les arTpenteurs existent depuis 22 ans et sillonnent la Suisse romande avec un chapiteau.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

Autour de vous, les commentaires vont bon train ! Restez impassible et continuez votre bonhomme de chemin qui est juste !

Les Sujets à la Une

X