Rejoignez-nous

Suisse

Une femme sur huit est touchée par le cancer du sein en Suisse

Publié

,

le

Les chutes du Rhin à Neuhausen (SH) s'étaient colorées de rose en 2017 pour sensibiliser au cancer du sein. Des actions seront à nouveau menées cette année tout au long du mois d'octobre (archives). (©KEYSTONE/WALTER BIERI)

Le mois d'octobre se pare de rose, pour sensibiliser au cancer du sein. Ce cancer est le plus fréquent chez les Suissesses et la première cause de mortalité féminine entre 40 et 50 ans. Des femmes plus jeunes sont aussi touchées par cette maladie.

Une femme sur huit est touchée par le cancer du sein en Suisse. Quelque 6000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année, selon la Ligue suisse contre le cancer. Et 20% des diagnostics concernent des femmes de moins de 50 ans.

De plus en plus de jeunes Suissesses seraient touchées. "Nous ne pouvons cependant pas l'affirmer avec certitude", souligne Flavia Nicolai, la responsable communication de la Ligue suisse contre le cancer.

Elle ne souhaite toutefois pas faire d'alarmisme: "Entre 2011 et 2015, quelque 263 femmes de moins de 40 ans ont été diagnostiquées chaque année. Sur les 6000 cas par an, cela correspond à seulement 4%." Sur cette même période, une moyenne de 27 femmes par an étaient âgées d'une vingtaine d'années.

Dépistage précoce non nécessaire

Par ailleurs, Flavia Nicolai indique que proposer des mammographies régulières avant 50 ans augmenterait le nombre de faux positifs et conduirait à une exposition précoce aux radiations. "Le risque d'avoir un cancer du sein avant 50 ans étant plus faible, il faudrait faire plus de mammographies pour déceler un cancer", ajoute-t-elle.

A l'instar des autres catégories d'âge, la Ligue suisse contre le cancer conseille aux jeunes femmes d'adopter un mode de vie sain et équilibré et de discuter avec son médecin s'il y a des antécédents familiaux. Elle suggère aussi d'examiner toute éventuelle modification physique des seins.

Diverses actions tout au long du mois

Durant ce mois d'octobre rose, des conférences sur la thématique sont prévues, à Fribourg, à Genève et à Lausanne par exemple. A Moutier (BE), l'Hôtel-de-Ville sera illuminé en rose durant tout le mois, pour célébrer les dix ans du programme de dépistage du cancer du sein BEJUNE.

Quant au Centre du sein de l'Hôpital neuchâtelois (HNE), il exposera des photos de Guillaume Perret à la Maison de santé de Couvet. Ce photographe a suivi pendant une année une femme atteinte d'un cancer du sein, a indiqué le HNE.

Par ailleurs, dans 402 communes suisses, des tulipes roses et blanches seront plantées: une de couleur rose pour sept blanches, pour symboliser la proportion de femmes touchées par le cancer du sein. Leur éclosion est prévue au printemps 2020. L'opération "1 tulipe pour la VIE" a été lancée en 2018 par l'association L'aiMant Rose.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Économie

Les loyers n'ont pas augmenté pour une majorité de locataires

Publié

le

Parmi les personnes interrogées ayant reçu une augmentation de loyer, 15% ont décidé de rechercher activement un nouveau bien locatif, tandis que 3% ont déjà déménagé. (archives) (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Environ deux tiers des locataires n'ont pas vu leur loyer augmenter début avril, malgré le relèvement du taux hypothécaire de référence. C'est ce que révèle un sondage du portail immobilier ImmoScout24 publié vendredi.

Avec le relèvement du taux hypothécaire de référence par l'Office fédéral du logement (OFL) en juin et en décembre de l'année dernière, les propriétaires ont eu la possibilité d'augmenter les loyers de 3% dès le mois d'avril. Le portail immobilier ImmoScout24 a indiqué vendredi avoir mené une enquête auprès de 1224 personnes dans toute la Suisse pour prendre le pouls des locataires à ce sujet. Dans ce sondage, 62% des personnes interrogées déclarent ne pas avoir reçu de hausse de loyer, tant à partir d'octobre 2023 que d'avril 2024. Seuls 11% affirment avoir vu le prix de leur logement augmenter.

Pas de déménagement

Si l'on compare les régions linguistiques, on constate de nettes différences, selon ImmoScout24: alors qu'en Suisse romande, 78% des locataires ne se sont pas vu notifier de hausse de loyer au cours de ces derniers mois, en Suisse alémanique, ce chiffre tombe à 55%.

Parmi les personnes interrogées ayant reçu une augmentation de loyer, 15% ont décidé de rechercher activement un nouveau bien locatif, tandis que 3% ont déjà déménagé. A l'inverse, pour 76% d'entre elles, l'adaptation du loyer n'a eu aucune influence sur leur situation. En outre, 85% ont accepté la hausse du prix de leur logement sans sourciller. Seuls 6% se sont présentés au propriétaire ou à la gérance pour négocier, et 5% ont contacté les autorités de conciliation en matière de droit du bail.

Pour rappel, l'Office fédéral du logement (OFL) a relevé deux fois le taux hypothécaire de référence l'an dernier, d'abord de 25 points en juin, puis à nouveau de 25 points en décembre. Il s'établit désormais à 1,75%. Cela signifie que toutes les personnes qui ont signé un bail après le 1er juin 2017 sont susceptibles de voir leur loyer augmenter.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

Sonova: Martin Grieder, membre de la direction, est décédé

Publié

le

Le chef de la division Consumer Hearing de Sonova, Martin Grieder, est décédé dans un accident. (archives) (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Le chef de la division Consumer Hearing de Sonova, Martin Grieder, est décédé dans un accident. Le fabricant zurichois d'aides auditives a annoncé sa disparition dans un avis de décès paru dans le journal Neue Zürcher Zeitung (NZZ).

Le directeur général Arnd Kaldowski dirigera par intérim la division Consumer Hearing, qui comprend également les nouveaux écouteurs Sennheiser, jusqu'à ce qu'un successeur soit nommé, a annoncé Sonova sur son site internet.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

Fin de carrière en vue pour Max Heinzer

Publié

le

Clap de fin proche pour Max Heinzer (© KEYSTONE/MARCEL BIERI)

Max Heinzer (36 ans) mettra un terme à sa carrière après les championnats d'Europe à Bâle (18 au 23 juin). Il aura été parmi les meilleurs escrimeurs du monde pendant quinze ans.

Heinzer a décroché plusieurs médailles mondiales et européennes. C'est dans la compétition par équipes qu'il a eu le plus de succès, avec un titre mondial en 2018 et trois médailles d'or aux Européens. A titre individuel, il a notamment obtenu de l'argent en 2015 à Montreux et en 2016 à Torun.

Après l'échec des Suisses pour la qualification en vue des JO de Paris, Max Heinzer, actuellement blessé, veut briller une dernière fois dans deux mois à Bâle. "C'est très important pour moi de pouvoir prendre congé sur la piste", a-t-il dit à la télévision SRF.

Outre un changement d'orientation au niveau professionnel, Heinzer veut rester fidèle à son sport. Il sera candidat à la présidence de Swiss Fencing lors de la prochaine assemblée générale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

CEDH : "L'arrêt ne s'applique pas uniquement à la Suisse"

Publié

le

Le Suisse Andreas Zünd est juge à la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg depuis 2021 (archives). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

L'arrêt de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) doit être considéré dans un contexte paneuropéen, selon le juge suisse de la CEDH Andreas Zünd. "L'arrêt ne se réfère pas simplement à la Suisse", a-t-il déclaré sur les ondes de la SRF vendredi matin.

Il s'agit d'un jugement qui concerne tous les Etats membres du Conseil de l'Europe, a déclaré Andreas Zünd à la SRF. L'impulsion est tout simplement venue de la Suisse avec l'action de l'association des "Aînées pour le climat"

Selon le tribunal, la Suisse n'a pas rempli ses obligations en matière de protection du climat. L'accord de Paris sur le climat a été déterminant pour prendre une décision, a poursuivi Andreas Zünd. Les contenus de l'accord font partie du droit suisse, car l'accord a été approuvé par la Suisse.

Le tribunal ne dit pas comment la Suisse doit respecter les objectifs de l'accord. "Les moyens doivent être définis via le débat démocratique", a encore relevé le juge en se référant à l'arrêt. La Cour n'intervient pas dans le processus politique.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

Les risques que vous avez assumés se révèlent payants. Vous commencez à bénéficier des améliorations notables dans votre qualité de vie.

Les Sujets à la Une

X