Rejoignez-nous

À la page

Infusion d'italianité à Lausanne

Publié

,

le

L’exposition "Losanna, Svizzera, 150 ans d’immigration italienne" est visible au Musée d’Histoire de Lausanne jusqu’au 9 janvier 2022. Cette infusion culturelle de l'italianité a eu un impact positif sur toute la Romandie.

Le scooter Vespa de la marque Piaggio installée dans la région de Pise en Toscane, à Pontedera. Un symbole de la "dolce vita" et donc de l'italianité (photo DG).

A mi-chemin de cette exposition très intéressante, les objets historiques représentant la culture italienne, du chapeau de Fellini à l’affiche du dessin animé "La Linea", du maillot des Azzuri vainqueurs du mondial 82 à la Vespa de la marque Piaggio, interpellent le visiteur. Et tout à coup, au-dessus de votre tête retentissent les premières notes de « Ma Quale Idea », un tube d’italo-disco tout droit sorti d’un haut-parleur qui ressemble à une douche.

A La Page Histoire01.10.21

Après le détour footballistico-musical obligatoire, la déambulation permet de se replonger dans une réalité économique suisse de la fin du XIXe. Le manque de main d'oeuvre qualifiée pousse les huiles lausannoises à regarder de l'autre côté du Grand Saint-Bernard pour recruter. Cette immigration économique choisie qui débute dès les années 1870 va être affectée aux chantiers des grands ponts, viaducs et autres tunnels à Lausanne et ailleurs dans la région. En Suisse, à cette époque, le travail des Italiens est possible grâce à un traité signé entre les deux pays. Les habitants de la Botte peuvent aussi venir s’établir ici, et ce n’est pas limité à une saison. Il faut croire qu’un certain Benito Mussolini en a profité. Car en 1902, il débarque légalement à Lausanne pour chercher du travail.

Photo de Benito Mussolini prise par les forces de l'ordre bernoises en 1903. A l'époque le jeune maçon et syndicaliste avait pris l'habitude de se faire arrêter pour incitation à la grève (photo DR)

Dans une vitrine du musée, un document de l’Université de Lausanne frappe. Il s'agit de la copie du diplôme décerné à ce-même Benito Mussolini en 1937. Un doctorat honoris causa. L'équipe dirigeante de l’Université lausannoise n’avait pas formalisé ce projet en 1936 mais c’est un des responsables de la section sciences politiques et sociales, un sympathisant fasciste nommé Pasquale Boninsegni, qui aurait dit au Duce : « vous aurez ce doctorat ». Dans le contexte diplomatique de l'époque, ces paroles rapportées au Duce ont eu pour effet de valider cette distinction, il fut alors très difficile pour l'Université de Lausanne de faire machine arrière.

Le diplôme non-signé rendant hommage à l'ancien étudiant de l'Université de Lausanne que fut Mussolini (Musée Historique de la Ville de Lausanne)

Benito Mussolini, devenu le Duce dans les années 30, s’était formé à la politique dans le canton de Vaud. Il a créé des connexions puis a contribué à bien traiter les italiens émigrés à Lausanne ensuite, en attribuant, par exemple, des subsides à l’asilo-orfanotrofio, un établissement lausannois pour orphelins. Dans les années 30, il peut enfin s’appuyer sur ses mêmes connexions helvétiques afin de relayer ses idées fascistes hors des frontières italiennes.

Benito Mussolini, à l'Hôtel Beau-Rivage de Lausanne, lors d'une conférence diplomatique sur l'Orient en 1922 (DR)

Au delà des considérations politico-syndicales de Benito Mussolini, il faut bien noter que la présence d'une population italienne dans notre région était justifiée par le besoin grandissant d'une main d'oeuvre expérimentée et nombreuse. Autre temps fort de l'exposition, c'est ce chapitre consacré à Tripoli ou le "village des cantines" comme on le surnommait à Vallorbe. Entre 1910 et 1915, ces ouvriers logés à Tripoli ont construit une nouvelle gare internationale à Vallorbe.

Ils étaient plus d'un millier (essentiellement italiens) pour percer le tunnel du Mont d'Or reliant la Suisse à la France sur la ligne Vallorbe-Dijon. C'était un petit village fait de baraquements avec tellement de débits de boisson que l'on imaginait bien qu'il s'y tramait une activité extraordinaire de jour comme de nuit. Un village mal perçu par les autochtones, selon Sylvie Costa Paillet, la co-commissaire de l'exposition "Losanna, Svizzera, 150 ans d'immigration italienne à Lausanne" au Musée d'histoire de Lausanne. La conservatrice explique que cette nouvelle localité avait aussi été baptisée "le village nègre".

Au début des années 1910, à quelques pas de Vallorbe, des ouvriers italiens ont travaillé sur le percement du tunnel du Mont d'Or, peuplant un village de plus de 1000 habitants nommé Tripoli (Musée Historique de la Ville de Lausanne)

Après-guerre, Lausanne n'est pas la seule ville romande à accueillir en masse les ouvriers italiens. Genève compte aussi un contingent d'Italiens venus travailler en tant que saisonniers. Dans les années 1960, les ouvriers italiens remplacent progressivement les ouvriers valaisans aux fours d'électrolyse de l'Usine de Chippis, là où les conditions de travail étaient extrêmement rudes.

Photo des ouvriers italiens de l'Usine d'alluminium de Chippis (Grégoire Favre/Usine de Chippis VS/notreHistoire.ch)

Pour tous renseignements sur cette exposition, veuillez cliquer sur ce lien.

 

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la page

Danses Macabres, un thriller dans les rues de Lausanne

Publié

le

Un tueur en série sévit dans les rues de Lausanne, les crimes s’enchaînent Place de la Pallud, Avenue du théâtre ou encore Rue de la Borde. Cette histoire fictive est le thème de Danses Macabres, premier thriller d’un écrivain lausannois Julien Isenring.

Pour ce professeur qui enseigne le français et l’éducation physique, cette aventure d’écriture a commencé pendant le confinement:

Julien Isenring au micro de Valérie Ogier / 24.06.2022

“Quand même, c’est drôle de donner le nom de socialistes aux rues les plus dégueulasses de la ville. Charles Bessières, Coubertin, Delamuraz, eux c’est pas pareil!“

Extrait de Danses Macabres, de Julien Isenring aux Editions Favre

Continuer la lecture

À la page

Salvataggio un film intime par Floriane Closuit

Publié

le

©2021 Salvataggio / Floriane Closuit

Salvataggio le dernier film de Floriane Closuit, un documentaire intime sous forme de journal. Elle traite un chapitre de sa vie, sur son apprivoisement de la sclérose en plaque. Une redécouverte de la vie et une libération de l'âme dans un corps emprisonné.

À la Page- Les bons plans de MayaSalvataggio un film de Florian Closuit

Jeudi passé je reçoit un e-mail de Louise Productions qui m'a interpellée et j'ai tout de suite dit oui pour parler de ce film qui me semble, a toute sa place dans ma chronique. C'est avec honneur et grand plaisir que je suis allée interviewer Floriane Closuit et lui parler de son tout dernier film :

À la Page- Les bons plans de MayaInterview de Floriane Closuit, réalisatrice du film Salvataggio

Un film qui sensibilise

Ce film sensibilise et permet de réfléchir. De plus la réalisatrice me confie qu'elle aimerait bien que ce film soit un petit coup de poing pour faire bouger les choses dans notre société. C'est pourquoi des conférences ont lieu à l'issue des projections de ces prochaines semaines:

Vevey, Cinéma Rex - Vendredi 18 mars à 18h30
Titre du débat : Famille et maladie : quel rôle pour l’entourage ? 
Intervenants : Massimo et Elisa Luginbühl, mari et fille de Floriane Closuit

Vevey, Cinéma Rex - Vendredi 18 mars à 18h30
Titre du débat : Famille et maladie : quel rôle pour l’entourage ? 
Intervenants : Massimo et Elisa Luginbühl, mari et fille de Floriane Closuit

Martigny, Cinéma Casino - Lundi 21 mars à 18h
Titre du débat : Bienfaits de l’activité physique et handicap
Intervenants: Jérôme Barral, Maître d’enseignement et de recherche,
Institut des Sciences du sport, UNIL et Lia Volpe, coach sportif APA

Plus d'informations et dates ici

©2021 Salvataggio/ Floriane Closuit

 

"Je veux bien souffrir, mais je ne veux pas désespérer. Je ne laisserai personne éteindre en moi la petite lampe de la confiance", Christian Bobin.

 

Pour conclure

En réfléchissant, que feriez-vous si vous deviez vivre avec quelque chose qui vous empêche fonctionner normalement ? C'est un immense travail que d'abord, s'accepter surtout dans une société qui n'est pas forcément consciente de cette possibilité. Depuis notre naissance on espère et attend qu'on soit fonctionnel pour la vie, valide, rapide et efficace au travail. Finalement, chaque témoignage, comme celui de ce film offre une possibilité d'apprendre, de se sensibiliser et de s'éduquer.

Synopsis

Floriane fait un jogging quand elle ressent soudain une douleur à la cheville. Elle pense à une entorse, une simple entorse. Mais le diagnostic est tout autre : c’est la sclérose en plaques ! Tout bascule. Floriane saisit sa caméra et tourne l’objectif vers elle, comme prise d’une pulsion introspective. Débute alors le récit d’un cheminement vers l’acceptation d’une nouvelle réalité.

Salvataggio, une odyssée intérieure, touchante et surprenante, du long périple d’un corps qui se raidit et d’un esprit qui, paradoxalement, se libère, animé par une profonde quête de liberté.

Découvrez la bande annonce du film

À voir au cinéma dès le 16 mars 2022

©2021 Salvataggio / Floriane Closuit

Continuer la lecture

À la page

Que faire un dimanche à Lausanne et ses environs ?

Publié

le

©Pexels/Neil Bates

Le dimanche il y a deux types de programme: soit on reste tranquille à la maison, soit on a la bougeotte. Mais imaginons que vous êtes touriste dans votre propre ville un dimanche, que feriez-vous ?

C'est un avantage d'avoir un véritable jour férié, en l'occurence le dimanche offre un jour de repos. Mais qu'est-il possible de faire si on a envie de découvrir Lausanne un dimanche ?

À la Page- Les bons plans de MayaQue faire un dimanche à Lausanne ?

©Pexels/Fauxels

Bruncher

Comme d'autres nombreuses villes européennes, le brunch est bien entré dans les habitudes lausannoises. Voici quelques adresses:

Et bien-sûr, il y en a encore d'autres à découvrir ! Ce sont des adresses valeurs sûres et connues du grand public donc penser à réserver en avance !

©Pexels/Ricard

Visiter un musée

Lausanne regorge de musées qui offrent des expériences uniques, parfois des vues sur la ville et même des cafés insolites:

Vous pouvez également consulter : lausanne-musees.ch

Naviguer, rouler ou marcher

Si vous avez envie de parcourir la ville et ses environs sur l'eau, terre ferme ou en marchant tout simplement c'est faisable !

Randonner

Besoin d'un peu d'exercice après les pancakes à trois étages de votre brunch ? Pas de souci à Lausanne, vous avez un joli choix de marches:

Prendre de la hauteur

Ces tours sont ouvertes au public et font partie du patrimoine de la ville. Aussi, en plus de faire de l'exercice, vous allez profiter d'une vue époustouflante de la ville et de la région qui l'entoure !

©Pexels/Adrien Olichon

Consulter des livres dans des Bibliothèques

La lecture pour se détendre et se cultiver.

©Pexels/Neil Bates

Prendre le thé ou snacker

Prendre une pause après une marche, un tour à vélo, le cinéma, visite de musée ou simplement de quoi emporter pour se poser dans un parc ...

Activités insolites

Des lieux où vous défouler que ce soit artistiquement ou physiquement.

 

Finalement, le dimanche à Lausanne, il y a de quoi faire ! Vous pouvez piocher dans l'une de ces listes et composer votre dimanche comme vous l'entendez.  Bonnes découvertes à vous !

Continuer la lecture

À la page

Des activités pour se ressourcer

Publié

le

Les beaux jours arrivent gentiment ... Et avec la fatigue générale, il est plus qu'important de prendre un temps pour se ressourcer seul ou accompagné. Que vous soyez un.e étudiant.x.te avant vos examens ou parents ces bons plans pourraient fortement vous intéresser !

À la Page- Les bons plans de MayaDes pistes pour se ressourcer

Définition

Qu'est-ce qu'on entend par se ressourcer ? Selon le dictionnaire Larousse il s'agit de: "Revenir à ses sources, retrouver ses racines profondes".

Comment est-ce qu'on s'y prend ?

C'est là que vient tout l'intérêt de cet article. J'ai décidé demander conseil à une coach bien-être afin de m'éclairer sur les différents outils pour se retrouver et renouveler ses énergies.

A. Se rendre disponible au ressourcement

Il est très important de réaliser et se rendre disponible à cet état. Trier les médias et applications et désactiver les notifications des réseaux sociaux. Choisir et trouver des moments où on peut s'adonner à des activités pour son bien-être.

À la Page- Les bons plans de MayaAkané Nussbaum, coach bien-être

©Pexels- Tom Baladaud

Un liste d'idées d'activités

Les mots clés : Bouger, respirer, se nourrir.

En faisant quelques recherches pour m'inspirer et en creusant dans ce que je fais déjà dans ma vie, j'ai listé des idées:

-Faire une pause de midi dehors et manger dans un parc

-Écrire dans un carnet mon ressenti dans le moment présent

-Faire une méditation guidée

-Varier les chemins que j'emprunte au quotidien

-Regarder sa ville avec des yeux d'exploratreur.trice.s

-Se coucher dans l'herbe d'un parc et regarder le ciel

-Voir ses amis et découvrir quelque chose de nouveau

-Passer du temps avec des animaux

-Bains thermaux et massages

Et si on arrive pas à se ressourcer ?

C'est là que peuvent intervenir des questions à se poser et prendre la température d'où on en est dans sa vie. Bien entendu, c'est un luxe de pouvoir le faire et s'autoriser à le faire. Le contexte social dans lequel chacun.e se trouve est différent pour chacun.e.

Mais essayer de retrouver son centre est quelque chose d'important à faire une fois qu'on a l'impression de ne plus s'écouter et de devenir un robot sans émotions. Rien que le fait d'écrire cet article me fait prendre conscience de certaines choses dont je n'avais pas conscience.

©Pexels - Monstera

Tout ira bien

C'est la phrase que je me répète et qu'on a besoin de se rappeler en ce moment. Quel que soient les difficultés et épreuves qu'on traverse, chacune d'entre elles nous offrent une opportunité d'apprendre quelque chose.

 

Intervenant.e

Merci à Akané Nussbaum, coach bien-être de Fleur de Garance pour son intervention et ses conseils.

Retrouvez ses conseils et ses offres de coaching personnalisés sur: https://fleurdegarance.com/

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

À la page

Un petit tour des saveurs du monde à Lausanne

Publié

le

©2022 Pexels-Uriel Mont

Vous souhaitez vous échapper le temps d'un repas ou retrouver un plat qui vient de chez vous ou de vous souvenir d'un plat que vous aviez pu goûter en vacances ? Cette sélection de restaurants à l'emporter vous permettra de découvrir ou vous réconforter avec des saveurs d'Asie, d'Amérique latine, d'Europe ou d'Afrique. Voici un petit guide d'adresses à tester et même re-tester ?

C'EST PAR LÀ : À LA PAGESaveurs du monde à Lausanne et à l'emporter par Maya

Dimanche dernier, ma copine m'a inspirée pour ma chronique en se demandant si des restaurants latinos existaient sur Lausanne. Parfois, certaines saveurs permettent de trouver un réconfort qu'on soit proche ou loin de chez soit.  Alors, cette semaine je suis allée découvrir des restaurants  take away pour retrouver ou découvrir des mets du monde à Lausanne. J'ai toutefois sélectionné ces adresses avec les critères suivants:

  • Budget 15 à 20 CHF maximum
  • Pas de chaînes
  • L'esthétique du lieu ne doit pas influencer mon choix

Voici ma sélection pour vous évader le temps de votre pause de midi !

Amérique latine

EL GAUCHO, Bd de Grancy 44

Ayant une mère d'origine argentine, je suis très curieuse de goûter des adresses qui offrent des mets argentins. Souvent associée à la viande, la cuisine argentine a bien plus de plats intéressants qui sont aussi partagés avec les autres pays d'Amériques latine ! Un plat commun à quasiment tout le continent est l'empanada. Celles del Gaucho sont tendres, savoureuses et se dégustent avec la traditionnelle sauce Chimichurri, une délicieuse sauce à l'huile d'olive et élevée avec un mélange d'herbes comme le basilic et le persil. Des sandwichs chaud comme el Choripan, un hot dog avec une saucisse de porc ou de boeuf, sandwich al lomo. Pour les gourmandises, il faut absolument goûter les alfajores de dulce de leche !

Site web

 

FRIDA, Avenue Vinet 26 bis

Une épicerie fine qui vend des produits d'alimentation provenant principalement du Mexique et aussi du Vénézuela. On peut y déguster à l'emporter des empanadas et des tamales.

Prix d'une empanada= 5 CHF

Facebook 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Frida Lausanne (@fridalausanne.ch)

CONDOR COMIDA ET BAR, Rue du Petit St. Jean 7

Des petits plats et saveurs chiliennes qui se trouve à la rue de du Petit Saint-Jean derrière la place Pépinet. Des empanadas, des hot dogs qui s'appelle El completo.

Prix d'une empanada: 7.50-8 CHF

Prix d'un hot dog: 7 CHF

Asie

LE SHANTI, Avenue de la Gare 10

Ce restaurant offre à midi l'un des meilleurs prix à midi. Pour 12 CHF le plat à l'emporter, vous mangerez de la délicieuse cuisine indienne ! Cette adresse est rentrée dans mes favorites due à la proximité avec le studio de la radio mais c'est aussi un cadre charmant si vous décidez de manger à l'intérieur ou sur la terrasse en été.

Prix plat à l'emporter = 12 CHF

Site web

 

BIBIBOWL, Place Grand St. Jean 2

Les bibimbaps comme plat tiède, certes vous me direz que les bowls fonts un boom en Suisse ces deux dernières années. Mais là il s'agit de cuisine coréennen et du plat le plat le plus agréable à manger ! Le sourire de gérantes, la réduction quand on apporte son propre récipient et la musique Kpop apporte un charme à cet établissement.

Prix plat à l'emporter végétarien sans son propre contenant= 15 CHF

Prix plat avec viande sans son propre contenant= 18 CHF

Prix plat à l'emporter avec viande avec son propre contenant=17 CHF

Site web

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par bibibowl (@bibibowl_ch)

MARUTCHA

Un salon où prendre le thé au calme en plein centre ville à Lausanne. Et c'est bien là qu'on peut s'initier à l'art du thé comme participer à des atelier origamis ! Offrez-vous une pose sur place ou à l'emporter pour digérer votre plat de midi. Des pâtisseries traditionnelles japonaises y sont également proposées.

Site web

Proche Orient

LE LEVANT, Rue de l'Ale 22

Manger libanais à s'en lécher les doigts ! Les grand classiques de la cuisine libanaises comme les falafels, le labneh, les mezze, ou encore des dessert aux saveurs plus intéressantes les unes que le autres, je suis tombée sur un flan à la fleur d'oranger cet été.

Prix d'un sandwich/pain libanais= 6-7 CHF

Prix d'un mezze/assiette= 15 CHF

Instagram 

 

Afrique

LE NIL BLEU, Avenue de Villamont 17

Actuellement à l'avenue de Villamont, ce restaurant sert des spécialité éthiopiennes. Vous y trouverez les galettes d'injera aux lentilles, pois chiches aux épices ou Kifto (steak tartare éthiopien) et pourquoi pas en dessert une mousse à la mangue ou à la noix de coco. Les saveurs font déjà rêver, il y a une carte à l'emporter et une pour manger sur place. Les plats à l'emporter peuvent également être servis à table mais avec un supplément de 2 CHF. J'ai goûté 4 pièces de galettes d'injera farcies aux lentilles et une mousse à la mangue en dessert le tout pour 11. 50 j'était très heureuse et remplie !

Prix de 4 galettes d'injera= 8.50

 

Site web 

Europe

IL FORNO, Avenue de Rumine 7

Ce traiteur m'avait été conseillée par des collègues et je n'ai pas regretté d'aller essayer cette adresse ! Le monde des traiteurs italiens à Lausanne est une expérience très sympathique. Et il faut avouer que Il Forno vous apporte 2 avantages, la chaleur, des saveurs, une grande qualité et créativité dans leurs plats et desserts. Et la proximité avec le parc de Mon repos. Une vrai belle pause à midi s'offre à vous !

Instagram 

 

Restaurants à tester que je n'ai pas encore pu goûter avant la publication de cet article :

El RANCHO, Rue de la Barre 8

Dans les anciens locaux du Harper's et du Liberta, se trouve le seul et unique restaurant 100% colombien de la ville ! Les grands classiques de la cuisine colombienne y sont servis comme le Sancocho, la bandeja Paisa, el Tamal Colombiano, Ajiaco, ..

Site web

 

LE SÉMAPHORE, Avenue d'Ouchy 7 

Un café restaurant qui offre deux cartes, une avec des spécialités ukrainiennes et une deuxième avec des mets européens plus connus.

Instagram 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Sémaphore (@le_semaphore)

 

"Le plus beau voyage, c'est celui qu'on n’a pas encore fait", Citation de Loïck Peyron, navigateur français

 

Suite à cette expérience de manger à une adresse différente chaque à midi, il faut admettre que ça reste un luxe. Donc le fait de cuisiner soi-même est quand-même plus avantageux. Et pourtant m’offrir ce luxe de partir à la découverte d’adresses m’a fait me sentir comme une aventurière du goût. Donc, ça vaut la peine de sortir parfois de ses habitudes pour aller goûter des saveurs du monde. Et peut être marcher un peu plus, pour découvrir un lieu où on n'aurait pas pensé atterrir... Finalement un peu comme quand on voyage.

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Comme de coutume, malgré quelques contretemps, votre réalisme et votre loyauté tranquilliseront vos collaborateurs.

Les Sujets à la Une

X