Rejoignez-nous

C'est par là

Lausanne-Gare, temple de l'innovation

Publié

,

le

(©KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

La Gare de Lausanne a plus de cent ans. En 2030, les travaux d'ampleur débutés cette année seront terminés. La gare a souvent été à la pointe de l'innovation, preuve avec cette sélection de quatre documents de notreHistoire.ch.  

A la Page:Histoire 15.10.21

Avec le projet pharaonique des CFF, du triptyque ville-canton-Confédération, Lausanne sera dotée d'une vraie gare du 21ème siècle qui pourra accueillir 200'000 voyageurs et voyageuses par jour en 2030. Le chantier 1,3 milliard de francs. Voici quelques documents résumant très rapidement l'évolution de la gare et de ses services.

Photo publiée sur notreHistoire.ch par Yannik Plomb (©J.Julien Genève)

Avec cette photo ci-dessus, nous sommes en 1899 sur le parvis de la Gare de Lausanne. La gare de Lausanne n’a été érigée qu’en mai 1856 à Mornex, donc en dehors du centre-ville pour relier la ville à Yverdon-les-Bains. Une année auparavant, le premier tronçon de ligne de chemin de ferre a relié Yverdon-les-Bains à Bussigny.

En 1861, la Compagnie de l’Ouest-Suisse qui commercialise la ligne entre le Nord vaudois et Lausanne, inaugure la liaison Lausanne-Saint-Maurice. Une ligne qui dessert Villeneuve. En 1863, la liaison Lausanne-Fribourg entraîne un agrandissement de cette gare. Un concours lancé en mai 1906 permet à la compagnie ferroviaire de plancher sur une nouvelle gare. Avec l’aide des architectes Monod et Laverrière, Taillens et Dubois, la nouvelle gare aura une « apparence fonctionnelle, une façade digne mais sans luxe, l’emploi de matériaux reconnus sains et inaltérables, et si possible, faits de pierre du pays (source Wikipedia). »

Inauguration de la traction électrique du Lausanne Saint-Maurice, photo de 1924 publiée sur notreHistoire par Yannik Plomb

Le 14 mai 1924 en gare de Lausanne, prêtes au départ les 2 Ae 3/5 sont parquées en gare sur voie 5. Le membre de notreHistoire Yannick Plomb a publié cette photographie Kodak ltd et écrit :

«Le véhicule à traction électrique, sans doute le plus harmonieux et le plus bel assemblage de composants électromécaniques, ne cesse de poser au génie humain de nouveaux et passionnants défis de conception», selon Karl Sachs.

La dangerosité que présentait le maintien de la vapeur dans le tunnel du Simplon dicta l'audacieuse décision de le convertir dès le début sur la technologie naissante du courant alternatif triphasé. En 1906, la Brown, Boveri & Cie, connue aujourd'hui sous le nom d'ABB, installa le système dans le tunnel du Simplon sur 20 km de long.

Plusieurs tronçons ont été inaugurés : Brigue - Iselle en 1906, Brigue - Sion en 1919, Sion - Saint-Maurice en 1923 et Saint-Maurice - Lausanne en 1924. En effet, si le tronçon Lausanne - Saint-Maurice, électrifié au courant alternatif monophasé de 15 kV 16 2/3 Hz le 14 mai 1924, était le dernier encore exploité à la vapeur, les locomotives électriques de l'époque, telles les Ae 3/5, ne pouvaient aller que jusqu'à Sion, où elles devaient céder leur place aux locomotives triphasées du Simplon.

«Le véhicule à traction électrique... ne cesse de poser au génie humain de nouveaux et passionnants défis de conception», Karl Sachs.

Cette situation se prolongera jusqu'à ce que le courant alternatif des CFF atteigne Brig en 1927. La suite de cette présentation sur ce lien.

Un TGV en gare de Lausanne, photo de Claude-André Fradel, datant de juin 1985

Fin des années 70, la gare lausannoise est desservie par un train rapide effectuant la liaison Paris-Genève-Lausanne (le train est baptisé Jean-Jacques Rousseau) avant l’arrivée du TGV orange le 22 janvier 1984. Ce dernier permet une liaison entre Paris-Gare de Lyon et Lausanne en passant par Vallorbe : durée du voyage 3 heures et 40 minutes. Le TGV orange sera remplacé par un train bleu (référence au célèbre restaurant de la Gare de Lyon ?) dès 1997. Pour retrouver cette photo de TGV ainsi que quelques autres clichés de la "Souris grise" (le Trans Europe Express, remplacé par le TGV), allez sur ce lien.

Lausanne gare on patiente sur le quai, photo publiée sur notreHistoire.ch par Jean-Luc Bonnet, elle date de 1938.

Derrière cette photo de famille attendant patiemment en gare de Lausanne un train qui les mènera peut-être vers un lieu de repos, il y a cette idée du rafraîchissement estival à l'attention des clients avec ces glaces « Pôle Nord » servies à même le quai. Un membre de notreHistoire.ch a trouvé cette photo en chinant sur les sites de vente de photos anciennes. Il l'a ensuite publié sur notreHistoire.ch. Que dit cette photo? Qu'en 1938, on se souciait du bien-être gustatif des usagers du train et que les familles voyageaient dans une tenue plus qu'élégante. Près de 82 ans plus tard, on est aussi dans cette thématique du commerce au service des pendulaires et des autres voyageurs avec le projet Léman 2030.

Retrouvez tous les autres articles sur ce dossier de lfm.ch.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C'est par là

Une heure avec Stephan Eicher

Publié

le

Daniel Infanger

A l’occasion de la sortie de son nouvel EP “Autour de ton cou”, Stephan Eicher a pris le temps de se raconter au micro de Valérie Ogier, en paroles et en musique.

Durant pratiquement une heure, l’artiste évoque son métier de musicien de ses 40 ans de parcours à ses sources d’inspiration en passant par ses futurs concerts, sa façon de travailler et ses collaborations notamment avec Philippe Djian et Martin Suter, sans oublier la pandémie avec ses doutes, ses questions et ses chagrins. Et côté live, ses nouveaux titres ainsi que certains de ses succès incontournables.

 

Continuer la lecture

À la page

Fidèlement Tienne: Polar lausannois signé Sandrine Spycher

Publié

le

Sandrine Spycher, journaliste et écrivaine, a choisi les rues de Lausanne pour camper le décor de son 2ème polar qui raconte l’histoire d’une brigade de Police-Secours.

Au fil des pages, se succèdent les journées et les nuits de cette brigade qui regroupe 3 hommes et une femme. Au-delà de l’intrigue, de l’interaction entre les personnages, l’écrivaine a collé le plus possible à la réalité.

A la Page / 17.03.22

Il vivait pour et par la police, tout le reste n’était que garniture

Michaël, le chef de la Brigade B vit depuis 20 ans au rythme de ce travail. Saskia, elle, vient de sortir de l'Académie de Savatan. Comment intégrer une nouvelle équipe? Que ressent-elle dans son uniforme bleu? A quoi ressemble Lausanne la nuit? Au fil de ces questions, se tisse la vie, chaque jour différente, de ces coéquipiers.

Sandrine Spycher évoque ce nouveau polar et le processus toujours complexe de l'écriture:

Sandrine Spycher

Ce polar est publié en auto-édition sur les boutiques en lignes sandrinespycher.ch (Suisse) et TheBookEdition.com (hors Suisse).

Sandrine Spycher est dipômée en Lettres de l'Université de Lausannne .

Son premier polar "La cire et le feu" a décroché le Prix Romand Noir en 2019.

Et elle a déjà des idées pour de prochains livres: à suivre!

Continuer la lecture

À la page

Salvataggio un film intime par Floriane Closuit

Publié

le

©2021 Salvataggio / Floriane Closuit

Salvataggio le dernier film de Floriane Closuit, un documentaire intime sous forme de journal. Elle traite un chapitre de sa vie, sur son apprivoisement de la sclérose en plaque. Une redécouverte de la vie et une libération de l'âme dans un corps emprisonné.

À la Page- Les bons plans de MayaSalvataggio un film de Florian Closuit

Jeudi passé je reçoit un e-mail de Louise Productions qui m'a interpellée et j'ai tout de suite dit oui pour parler de ce film qui me semble, a toute sa place dans ma chronique. C'est avec honneur et grand plaisir que je suis allée interviewer Floriane Closuit et lui parler de son tout dernier film :

À la Page- Les bons plans de MayaInterview de Floriane Closuit, réalisatrice du film Salvataggio

Un film qui sensibilise

Ce film sensibilise et permet de réfléchir. De plus la réalisatrice me confie qu'elle aimerait bien que ce film soit un petit coup de poing pour faire bouger les choses dans notre société. C'est pourquoi des conférences ont lieu à l'issue des projections de ces prochaines semaines:

Vevey, Cinéma Rex - Vendredi 18 mars à 18h30
Titre du débat : Famille et maladie : quel rôle pour l’entourage ? 
Intervenants : Massimo et Elisa Luginbühl, mari et fille de Floriane Closuit

Vevey, Cinéma Rex - Vendredi 18 mars à 18h30
Titre du débat : Famille et maladie : quel rôle pour l’entourage ? 
Intervenants : Massimo et Elisa Luginbühl, mari et fille de Floriane Closuit

Martigny, Cinéma Casino - Lundi 21 mars à 18h
Titre du débat : Bienfaits de l’activité physique et handicap
Intervenants: Jérôme Barral, Maître d’enseignement et de recherche,
Institut des Sciences du sport, UNIL et Lia Volpe, coach sportif APA

Plus d'informations et dates ici

©2021 Salvataggio/ Floriane Closuit

 

"Je veux bien souffrir, mais je ne veux pas désespérer. Je ne laisserai personne éteindre en moi la petite lampe de la confiance", Christian Bobin.

 

Pour conclure

En réfléchissant, que feriez-vous si vous deviez vivre avec quelque chose qui vous empêche fonctionner normalement ? C'est un immense travail que d'abord, s'accepter surtout dans une société qui n'est pas forcément consciente de cette possibilité. Depuis notre naissance on espère et attend qu'on soit fonctionnel pour la vie, valide, rapide et efficace au travail. Finalement, chaque témoignage, comme celui de ce film offre une possibilité d'apprendre, de se sensibiliser et de s'éduquer.

Synopsis

Floriane fait un jogging quand elle ressent soudain une douleur à la cheville. Elle pense à une entorse, une simple entorse. Mais le diagnostic est tout autre : c’est la sclérose en plaques ! Tout bascule. Floriane saisit sa caméra et tourne l’objectif vers elle, comme prise d’une pulsion introspective. Débute alors le récit d’un cheminement vers l’acceptation d’une nouvelle réalité.

Salvataggio, une odyssée intérieure, touchante et surprenante, du long périple d’un corps qui se raidit et d’un esprit qui, paradoxalement, se libère, animé par une profonde quête de liberté.

Découvrez la bande annonce du film

À voir au cinéma dès le 16 mars 2022

©2021 Salvataggio / Floriane Closuit

Continuer la lecture

À la page

Que faire un dimanche à Lausanne et ses environs ?

Publié

le

©Pexels/Neil Bates

Le dimanche il y a deux types de programme: soit on reste tranquille à la maison, soit on a la bougeotte. Mais imaginons que vous êtes touriste dans votre propre ville un dimanche, que feriez-vous ?

C'est un avantage d'avoir un véritable jour férié, en l'occurence le dimanche offre un jour de repos. Mais qu'est-il possible de faire si on a envie de découvrir Lausanne un dimanche ?

À la Page- Les bons plans de MayaQue faire un dimanche à Lausanne ?

©Pexels/Fauxels

Bruncher

Comme d'autres nombreuses villes européennes, le brunch est bien entré dans les habitudes lausannoises. Voici quelques adresses:

Et bien-sûr, il y en a encore d'autres à découvrir ! Ce sont des adresses valeurs sûres et connues du grand public donc penser à réserver en avance !

©Pexels/Ricard

Visiter un musée

Lausanne regorge de musées qui offrent des expériences uniques, parfois des vues sur la ville et même des cafés insolites:

Vous pouvez également consulter : lausanne-musees.ch

Naviguer, rouler ou marcher

Si vous avez envie de parcourir la ville et ses environs sur l'eau, terre ferme ou en marchant tout simplement c'est faisable !

Randonner

Besoin d'un peu d'exercice après les pancakes à trois étages de votre brunch ? Pas de souci à Lausanne, vous avez un joli choix de marches:

Prendre de la hauteur

Ces tours sont ouvertes au public et font partie du patrimoine de la ville. Aussi, en plus de faire de l'exercice, vous allez profiter d'une vue époustouflante de la ville et de la région qui l'entoure !

©Pexels/Adrien Olichon

Consulter des livres dans des Bibliothèques

La lecture pour se détendre et se cultiver.

©Pexels/Neil Bates

Prendre le thé ou snacker

Prendre une pause après une marche, un tour à vélo, le cinéma, visite de musée ou simplement de quoi emporter pour se poser dans un parc ...

Activités insolites

Des lieux où vous défouler que ce soit artistiquement ou physiquement.

 

Finalement, le dimanche à Lausanne, il y a de quoi faire ! Vous pouvez piocher dans l'une de ces listes et composer votre dimanche comme vous l'entendez.  Bonnes découvertes à vous !

Continuer la lecture

À la page

Des activités pour se ressourcer

Publié

le

Les beaux jours arrivent gentiment ... Et avec la fatigue générale, il est plus qu'important de prendre un temps pour se ressourcer seul ou accompagné. Que vous soyez un.e étudiant.x.te avant vos examens ou parents ces bons plans pourraient fortement vous intéresser !

À la Page- Les bons plans de MayaDes pistes pour se ressourcer

Définition

Qu'est-ce qu'on entend par se ressourcer ? Selon le dictionnaire Larousse il s'agit de: "Revenir à ses sources, retrouver ses racines profondes".

Comment est-ce qu'on s'y prend ?

C'est là que vient tout l'intérêt de cet article. J'ai décidé demander conseil à une coach bien-être afin de m'éclairer sur les différents outils pour se retrouver et renouveler ses énergies.

A. Se rendre disponible au ressourcement

Il est très important de réaliser et se rendre disponible à cet état. Trier les médias et applications et désactiver les notifications des réseaux sociaux. Choisir et trouver des moments où on peut s'adonner à des activités pour son bien-être.

À la Page- Les bons plans de MayaAkané Nussbaum, coach bien-être

©Pexels- Tom Baladaud

Un liste d'idées d'activités

Les mots clés : Bouger, respirer, se nourrir.

En faisant quelques recherches pour m'inspirer et en creusant dans ce que je fais déjà dans ma vie, j'ai listé des idées:

-Faire une pause de midi dehors et manger dans un parc

-Écrire dans un carnet mon ressenti dans le moment présent

-Faire une méditation guidée

-Varier les chemins que j'emprunte au quotidien

-Regarder sa ville avec des yeux d'exploratreur.trice.s

-Se coucher dans l'herbe d'un parc et regarder le ciel

-Voir ses amis et découvrir quelque chose de nouveau

-Passer du temps avec des animaux

-Bains thermaux et massages

Et si on arrive pas à se ressourcer ?

C'est là que peuvent intervenir des questions à se poser et prendre la température d'où on en est dans sa vie. Bien entendu, c'est un luxe de pouvoir le faire et s'autoriser à le faire. Le contexte social dans lequel chacun.e se trouve est différent pour chacun.e.

Mais essayer de retrouver son centre est quelque chose d'important à faire une fois qu'on a l'impression de ne plus s'écouter et de devenir un robot sans émotions. Rien que le fait d'écrire cet article me fait prendre conscience de certaines choses dont je n'avais pas conscience.

©Pexels - Monstera

Tout ira bien

C'est la phrase que je me répète et qu'on a besoin de se rappeler en ce moment. Quel que soient les difficultés et épreuves qu'on traverse, chacune d'entre elles nous offrent une opportunité d'apprendre quelque chose.

 

Intervenant.e

Merci à Akané Nussbaum, coach bien-être de Fleur de Garance pour son intervention et ses conseils.

Retrouvez ses conseils et ses offres de coaching personnalisés sur: https://fleurdegarance.com/

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X