Rejoignez-nous

C'est par là

Lausanne-Gare, temple de l'innovation

Publié

,

le

(©KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

La Gare de Lausanne a plus de cent ans. En 2030, les travaux d'ampleur débutés cette année seront terminés. La gare a souvent été à la pointe de l'innovation, preuve avec cette sélection de quatre documents de notreHistoire.ch.  

A la Page:Histoire 15.10.21

Avec le projet pharaonique des CFF, du triptyque ville-canton-Confédération, Lausanne sera dotée d'une vraie gare du 21ème siècle qui pourra accueillir 200'000 voyageurs et voyageuses par jour en 2030. Le chantier 1,3 milliard de francs. Voici quelques documents résumant très rapidement l'évolution de la gare et de ses services.

Photo publiée sur notreHistoire.ch par Yannik Plomb (©J.Julien Genève)

Avec cette photo ci-dessus, nous sommes en 1899 sur le parvis de la Gare de Lausanne. La gare de Lausanne n’a été érigée qu’en mai 1856 à Mornex, donc en dehors du centre-ville pour relier la ville à Yverdon-les-Bains. Une année auparavant, le premier tronçon de ligne de chemin de ferre a relié Yverdon-les-Bains à Bussigny.

En 1861, la Compagnie de l’Ouest-Suisse qui commercialise la ligne entre le Nord vaudois et Lausanne, inaugure la liaison Lausanne-Saint-Maurice. Une ligne qui dessert Villeneuve. En 1863, la liaison Lausanne-Fribourg entraîne un agrandissement de cette gare. Un concours lancé en mai 1906 permet à la compagnie ferroviaire de plancher sur une nouvelle gare. Avec l’aide des architectes Monod et Laverrière, Taillens et Dubois, la nouvelle gare aura une « apparence fonctionnelle, une façade digne mais sans luxe, l’emploi de matériaux reconnus sains et inaltérables, et si possible, faits de pierre du pays (source Wikipedia). »

Inauguration de la traction électrique du Lausanne Saint-Maurice, photo de 1924 publiée sur notreHistoire par Yannik Plomb

Le 14 mai 1924 en gare de Lausanne, prêtes au départ les 2 Ae 3/5 sont parquées en gare sur voie 5. Le membre de notreHistoire Yannick Plomb a publié cette photographie Kodak ltd et écrit :

«Le véhicule à traction électrique, sans doute le plus harmonieux et le plus bel assemblage de composants électromécaniques, ne cesse de poser au génie humain de nouveaux et passionnants défis de conception», selon Karl Sachs.

La dangerosité que présentait le maintien de la vapeur dans le tunnel du Simplon dicta l'audacieuse décision de le convertir dès le début sur la technologie naissante du courant alternatif triphasé. En 1906, la Brown, Boveri & Cie, connue aujourd'hui sous le nom d'ABB, installa le système dans le tunnel du Simplon sur 20 km de long.

Plusieurs tronçons ont été inaugurés : Brigue - Iselle en 1906, Brigue - Sion en 1919, Sion - Saint-Maurice en 1923 et Saint-Maurice - Lausanne en 1924. En effet, si le tronçon Lausanne - Saint-Maurice, électrifié au courant alternatif monophasé de 15 kV 16 2/3 Hz le 14 mai 1924, était le dernier encore exploité à la vapeur, les locomotives électriques de l'époque, telles les Ae 3/5, ne pouvaient aller que jusqu'à Sion, où elles devaient céder leur place aux locomotives triphasées du Simplon.

«Le véhicule à traction électrique... ne cesse de poser au génie humain de nouveaux et passionnants défis de conception», Karl Sachs.

Cette situation se prolongera jusqu'à ce que le courant alternatif des CFF atteigne Brig en 1927. La suite de cette présentation sur ce lien.

Un TGV en gare de Lausanne, photo de Claude-André Fradel, datant de juin 1985

Fin des années 70, la gare lausannoise est desservie par un train rapide effectuant la liaison Paris-Genève-Lausanne (le train est baptisé Jean-Jacques Rousseau) avant l’arrivée du TGV orange le 22 janvier 1984. Ce dernier permet une liaison entre Paris-Gare de Lyon et Lausanne en passant par Vallorbe : durée du voyage 3 heures et 40 minutes. Le TGV orange sera remplacé par un train bleu (référence au célèbre restaurant de la Gare de Lyon ?) dès 1997. Pour retrouver cette photo de TGV ainsi que quelques autres clichés de la "Souris grise" (le Trans Europe Express, remplacé par le TGV), allez sur ce lien.

Lausanne gare on patiente sur le quai, photo publiée sur notreHistoire.ch par Jean-Luc Bonnet, elle date de 1938.

Derrière cette photo de famille attendant patiemment en gare de Lausanne un train qui les mènera peut-être vers un lieu de repos, il y a cette idée du rafraîchissement estival à l'attention des clients avec ces glaces « Pôle Nord » servies à même le quai. Un membre de notreHistoire.ch a trouvé cette photo en chinant sur les sites de vente de photos anciennes. Il l'a ensuite publié sur notreHistoire.ch. Que dit cette photo? Qu'en 1938, on se souciait du bien-être gustatif des usagers du train et que les familles voyageaient dans une tenue plus qu'élégante. Près de 82 ans plus tard, on est aussi dans cette thématique du commerce au service des pendulaires et des autres voyageurs avec le projet Léman 2030.

Retrouvez tous les autres articles sur ce dossier de lfm.ch.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la page

Salvataggio un film intime par Floriane Closuit

Publié

le

©2021 Salvataggio / Floriane Closuit

Salvataggio le dernier film de Floriane Closuit, un documentaire intime sous forme de journal. Elle traite un chapitre de sa vie, sur son apprivoisement de la sclérose en plaque. Une redécouverte de la vie et une libération de l'âme dans un corps emprisonné.

À la Page- Les bons plans de MayaSalvataggio un film de Florian Closuit

Jeudi passé je reçoit un e-mail de Louise Productions qui m'a interpellée et j'ai tout de suite dit oui pour parler de ce film qui me semble, a toute sa place dans ma chronique. C'est avec honneur et grand plaisir que je suis allée interviewer Floriane Closuit et lui parler de son tout dernier film :

À la Page- Les bons plans de MayaInterview de Floriane Closuit, réalisatrice du film Salvataggio

Un film qui sensibilise

Ce film sensibilise et permet de réfléchir. De plus la réalisatrice me confie qu'elle aimerait bien que ce film soit un petit coup de poing pour faire bouger les choses dans notre société. C'est pourquoi des conférences ont lieu à l'issue des projections de ces prochaines semaines:

Vevey, Cinéma Rex - Vendredi 18 mars à 18h30
Titre du débat : Famille et maladie : quel rôle pour l’entourage ? 
Intervenants : Massimo et Elisa Luginbühl, mari et fille de Floriane Closuit

Vevey, Cinéma Rex - Vendredi 18 mars à 18h30
Titre du débat : Famille et maladie : quel rôle pour l’entourage ? 
Intervenants : Massimo et Elisa Luginbühl, mari et fille de Floriane Closuit

Martigny, Cinéma Casino - Lundi 21 mars à 18h
Titre du débat : Bienfaits de l’activité physique et handicap
Intervenants: Jérôme Barral, Maître d’enseignement et de recherche,
Institut des Sciences du sport, UNIL et Lia Volpe, coach sportif APA

Plus d'informations et dates ici

©2021 Salvataggio/ Floriane Closuit

 

"Je veux bien souffrir, mais je ne veux pas désespérer. Je ne laisserai personne éteindre en moi la petite lampe de la confiance", Christian Bobin.

 

Pour conclure

En réfléchissant, que feriez-vous si vous deviez vivre avec quelque chose qui vous empêche fonctionner normalement ? C'est un immense travail que d'abord, s'accepter surtout dans une société qui n'est pas forcément consciente de cette possibilité. Depuis notre naissance on espère et attend qu'on soit fonctionnel pour la vie, valide, rapide et efficace au travail. Finalement, chaque témoignage, comme celui de ce film offre une possibilité d'apprendre, de se sensibiliser et de s'éduquer.

Synopsis

Floriane fait un jogging quand elle ressent soudain une douleur à la cheville. Elle pense à une entorse, une simple entorse. Mais le diagnostic est tout autre : c’est la sclérose en plaques ! Tout bascule. Floriane saisit sa caméra et tourne l’objectif vers elle, comme prise d’une pulsion introspective. Débute alors le récit d’un cheminement vers l’acceptation d’une nouvelle réalité.

Salvataggio, une odyssée intérieure, touchante et surprenante, du long périple d’un corps qui se raidit et d’un esprit qui, paradoxalement, se libère, animé par une profonde quête de liberté.

Découvrez la bande annonce du film

À voir au cinéma dès le 16 mars 2022

©2021 Salvataggio / Floriane Closuit

Continuer la lecture

À la page

Que faire un dimanche à Lausanne et ses environs ?

Publié

le

©Pexels/Neil Bates

Le dimanche il y a deux types de programme: soit on reste tranquille à la maison, soit on a la bougeotte. Mais imaginons que vous êtes touriste dans votre propre ville un dimanche, que feriez-vous ?

C'est un avantage d'avoir un véritable jour férié, en l'occurence le dimanche offre un jour de repos. Mais qu'est-il possible de faire si on a envie de découvrir Lausanne un dimanche ?

À la Page- Les bons plans de MayaQue faire un dimanche à Lausanne ?

©Pexels/Fauxels

Bruncher

Comme d'autres nombreuses villes européennes, le brunch est bien entré dans les habitudes lausannoises. Voici quelques adresses:

Et bien-sûr, il y en a encore d'autres à découvrir ! Ce sont des adresses valeurs sûres et connues du grand public donc penser à réserver en avance !

©Pexels/Ricard

Visiter un musée

Lausanne regorge de musées qui offrent des expériences uniques, parfois des vues sur la ville et même des cafés insolites:

Vous pouvez également consulter : lausanne-musees.ch

Naviguer, rouler ou marcher

Si vous avez envie de parcourir la ville et ses environs sur l'eau, terre ferme ou en marchant tout simplement c'est faisable !

Randonner

Besoin d'un peu d'exercice après les pancakes à trois étages de votre brunch ? Pas de souci à Lausanne, vous avez un joli choix de marches:

Prendre de la hauteur

Ces tours sont ouvertes au public et font partie du patrimoine de la ville. Aussi, en plus de faire de l'exercice, vous allez profiter d'une vue époustouflante de la ville et de la région qui l'entoure !

©Pexels/Adrien Olichon

Consulter des livres dans des Bibliothèques

La lecture pour se détendre et se cultiver.

©Pexels/Neil Bates

Prendre le thé ou snacker

Prendre une pause après une marche, un tour à vélo, le cinéma, visite de musée ou simplement de quoi emporter pour se poser dans un parc ...

Activités insolites

Des lieux où vous défouler que ce soit artistiquement ou physiquement.

 

Finalement, le dimanche à Lausanne, il y a de quoi faire ! Vous pouvez piocher dans l'une de ces listes et composer votre dimanche comme vous l'entendez.  Bonnes découvertes à vous !

Continuer la lecture

À la page

Des activités pour se ressourcer

Publié

le

Les beaux jours arrivent gentiment ... Et avec la fatigue générale, il est plus qu'important de prendre un temps pour se ressourcer seul ou accompagné. Que vous soyez un.e étudiant.x.te avant vos examens ou parents ces bons plans pourraient fortement vous intéresser !

À la Page- Les bons plans de MayaDes pistes pour se ressourcer

Définition

Qu'est-ce qu'on entend par se ressourcer ? Selon le dictionnaire Larousse il s'agit de: "Revenir à ses sources, retrouver ses racines profondes".

Comment est-ce qu'on s'y prend ?

C'est là que vient tout l'intérêt de cet article. J'ai décidé demander conseil à une coach bien-être afin de m'éclairer sur les différents outils pour se retrouver et renouveler ses énergies.

A. Se rendre disponible au ressourcement

Il est très important de réaliser et se rendre disponible à cet état. Trier les médias et applications et désactiver les notifications des réseaux sociaux. Choisir et trouver des moments où on peut s'adonner à des activités pour son bien-être.

À la Page- Les bons plans de MayaAkané Nussbaum, coach bien-être

©Pexels- Tom Baladaud

Un liste d'idées d'activités

Les mots clés : Bouger, respirer, se nourrir.

En faisant quelques recherches pour m'inspirer et en creusant dans ce que je fais déjà dans ma vie, j'ai listé des idées:

-Faire une pause de midi dehors et manger dans un parc

-Écrire dans un carnet mon ressenti dans le moment présent

-Faire une méditation guidée

-Varier les chemins que j'emprunte au quotidien

-Regarder sa ville avec des yeux d'exploratreur.trice.s

-Se coucher dans l'herbe d'un parc et regarder le ciel

-Voir ses amis et découvrir quelque chose de nouveau

-Passer du temps avec des animaux

-Bains thermaux et massages

Et si on arrive pas à se ressourcer ?

C'est là que peuvent intervenir des questions à se poser et prendre la température d'où on en est dans sa vie. Bien entendu, c'est un luxe de pouvoir le faire et s'autoriser à le faire. Le contexte social dans lequel chacun.e se trouve est différent pour chacun.e.

Mais essayer de retrouver son centre est quelque chose d'important à faire une fois qu'on a l'impression de ne plus s'écouter et de devenir un robot sans émotions. Rien que le fait d'écrire cet article me fait prendre conscience de certaines choses dont je n'avais pas conscience.

©Pexels - Monstera

Tout ira bien

C'est la phrase que je me répète et qu'on a besoin de se rappeler en ce moment. Quel que soient les difficultés et épreuves qu'on traverse, chacune d'entre elles nous offrent une opportunité d'apprendre quelque chose.

 

Intervenant.e

Merci à Akané Nussbaum, coach bien-être de Fleur de Garance pour son intervention et ses conseils.

Retrouvez ses conseils et ses offres de coaching personnalisés sur: https://fleurdegarance.com/

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

À la page

Un petit tour des saveurs du monde à Lausanne

Publié

le

©2022 Pexels-Uriel Mont

Vous souhaitez vous échapper le temps d'un repas ou retrouver un plat qui vient de chez vous ou de vous souvenir d'un plat que vous aviez pu goûter en vacances ? Cette sélection de restaurants à l'emporter vous permettra de découvrir ou vous réconforter avec des saveurs d'Asie, d'Amérique latine, d'Europe ou d'Afrique. Voici un petit guide d'adresses à tester et même re-tester ?

C'EST PAR LÀ : À LA PAGESaveurs du monde à Lausanne et à l'emporter par Maya

Dimanche dernier, ma copine m'a inspirée pour ma chronique en se demandant si des restaurants latinos existaient sur Lausanne. Parfois, certaines saveurs permettent de trouver un réconfort qu'on soit proche ou loin de chez soit.  Alors, cette semaine je suis allée découvrir des restaurants  take away pour retrouver ou découvrir des mets du monde à Lausanne. J'ai toutefois sélectionné ces adresses avec les critères suivants:

  • Budget 15 à 20 CHF maximum
  • Pas de chaînes
  • L'esthétique du lieu ne doit pas influencer mon choix

Voici ma sélection pour vous évader le temps de votre pause de midi !

Amérique latine

EL GAUCHO, Bd de Grancy 44

Ayant une mère d'origine argentine, je suis très curieuse de goûter des adresses qui offrent des mets argentins. Souvent associée à la viande, la cuisine argentine a bien plus de plats intéressants qui sont aussi partagés avec les autres pays d'Amériques latine ! Un plat commun à quasiment tout le continent est l'empanada. Celles del Gaucho sont tendres, savoureuses et se dégustent avec la traditionnelle sauce Chimichurri, une délicieuse sauce à l'huile d'olive et élevée avec un mélange d'herbes comme le basilic et le persil. Des sandwichs chaud comme el Choripan, un hot dog avec une saucisse de porc ou de boeuf, sandwich al lomo. Pour les gourmandises, il faut absolument goûter les alfajores de dulce de leche !

Site web

 

FRIDA, Avenue Vinet 26 bis

Une épicerie fine qui vend des produits d'alimentation provenant principalement du Mexique et aussi du Vénézuela. On peut y déguster à l'emporter des empanadas et des tamales.

Prix d'une empanada= 5 CHF

Facebook 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Frida Lausanne (@fridalausanne.ch)

CONDOR COMIDA ET BAR, Rue du Petit St. Jean 7

Des petits plats et saveurs chiliennes qui se trouve à la rue de du Petit Saint-Jean derrière la place Pépinet. Des empanadas, des hot dogs qui s'appelle El completo.

Prix d'une empanada: 7.50-8 CHF

Prix d'un hot dog: 7 CHF

Asie

LE SHANTI, Avenue de la Gare 10

Ce restaurant offre à midi l'un des meilleurs prix à midi. Pour 12 CHF le plat à l'emporter, vous mangerez de la délicieuse cuisine indienne ! Cette adresse est rentrée dans mes favorites due à la proximité avec le studio de la radio mais c'est aussi un cadre charmant si vous décidez de manger à l'intérieur ou sur la terrasse en été.

Prix plat à l'emporter = 12 CHF

Site web

 

BIBIBOWL, Place Grand St. Jean 2

Les bibimbaps comme plat tiède, certes vous me direz que les bowls fonts un boom en Suisse ces deux dernières années. Mais là il s'agit de cuisine coréennen et du plat le plat le plus agréable à manger ! Le sourire de gérantes, la réduction quand on apporte son propre récipient et la musique Kpop apporte un charme à cet établissement.

Prix plat à l'emporter végétarien sans son propre contenant= 15 CHF

Prix plat avec viande sans son propre contenant= 18 CHF

Prix plat à l'emporter avec viande avec son propre contenant=17 CHF

Site web

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par bibibowl (@bibibowl_ch)

MARUTCHA

Un salon où prendre le thé au calme en plein centre ville à Lausanne. Et c'est bien là qu'on peut s'initier à l'art du thé comme participer à des atelier origamis ! Offrez-vous une pose sur place ou à l'emporter pour digérer votre plat de midi. Des pâtisseries traditionnelles japonaises y sont également proposées.

Site web

Proche Orient

LE LEVANT, Rue de l'Ale 22

Manger libanais à s'en lécher les doigts ! Les grand classiques de la cuisine libanaises comme les falafels, le labneh, les mezze, ou encore des dessert aux saveurs plus intéressantes les unes que le autres, je suis tombée sur un flan à la fleur d'oranger cet été.

Prix d'un sandwich/pain libanais= 6-7 CHF

Prix d'un mezze/assiette= 15 CHF

Instagram 

 

Afrique

LE NIL BLEU, Avenue de Villamont 17

Actuellement à l'avenue de Villamont, ce restaurant sert des spécialité éthiopiennes. Vous y trouverez les galettes d'injera aux lentilles, pois chiches aux épices ou Kifto (steak tartare éthiopien) et pourquoi pas en dessert une mousse à la mangue ou à la noix de coco. Les saveurs font déjà rêver, il y a une carte à l'emporter et une pour manger sur place. Les plats à l'emporter peuvent également être servis à table mais avec un supplément de 2 CHF. J'ai goûté 4 pièces de galettes d'injera farcies aux lentilles et une mousse à la mangue en dessert le tout pour 11. 50 j'était très heureuse et remplie !

Prix de 4 galettes d'injera= 8.50

 

Site web 

Europe

IL FORNO, Avenue de Rumine 7

Ce traiteur m'avait été conseillée par des collègues et je n'ai pas regretté d'aller essayer cette adresse ! Le monde des traiteurs italiens à Lausanne est une expérience très sympathique. Et il faut avouer que Il Forno vous apporte 2 avantages, la chaleur, des saveurs, une grande qualité et créativité dans leurs plats et desserts. Et la proximité avec le parc de Mon repos. Une vrai belle pause à midi s'offre à vous !

Instagram 

 

Restaurants à tester que je n'ai pas encore pu goûter avant la publication de cet article :

El RANCHO, Rue de la Barre 8

Dans les anciens locaux du Harper's et du Liberta, se trouve le seul et unique restaurant 100% colombien de la ville ! Les grands classiques de la cuisine colombienne y sont servis comme le Sancocho, la bandeja Paisa, el Tamal Colombiano, Ajiaco, ..

Site web

 

LE SÉMAPHORE, Avenue d'Ouchy 7 

Un café restaurant qui offre deux cartes, une avec des spécialités ukrainiennes et une deuxième avec des mets européens plus connus.

Instagram 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Sémaphore (@le_semaphore)

 

"Le plus beau voyage, c'est celui qu'on n’a pas encore fait", Citation de Loïck Peyron, navigateur français

 

Suite à cette expérience de manger à une adresse différente chaque à midi, il faut admettre que ça reste un luxe. Donc le fait de cuisiner soi-même est quand-même plus avantageux. Et pourtant m’offrir ce luxe de partir à la découverte d’adresses m’a fait me sentir comme une aventurière du goût. Donc, ça vaut la peine de sortir parfois de ses habitudes pour aller goûter des saveurs du monde. Et peut être marcher un peu plus, pour découvrir un lieu où on n'aurait pas pensé atterrir... Finalement un peu comme quand on voyage.

Continuer la lecture

À la page

Des rues qui rendent hommages à des personnalités féminines

Publié

le

Crédit Photo ©2022 Maya Stalla

Récemment en épluchant la presse cette semaine, un mot clé est revenu deux fois :honneur aux femmes. Notamment un article qui parlait de féminiser les noms des rues à Lausanne. On voit quelques plaques violettes en dessous de certaines de plaques bleues qui rendent hommage à des personnalités féminines.  La municipale Florence Germond chargée des questions d'égalité, mène ce projet à la ville de Lausanne.

Des rues qui rendent hommage à des personnalités fémininesÀ la page - Les bons plans de Maya

Pourquoi est-ce qu'il y a plus de rues qui portent des noms d'hommes ?

Cette question a été répondue par un reportage réalisé par le journal français Le monde, en prenant exemple de la ville de Paris. En effet, l'une des raisons est que :" Le femmes ont été effacées des livres d'histoires, car ces ouvrages ont été écris par des hommes et citent des personnes qui les ressemblent" dit Marie Allibert porte parole de Osez le féminisme !. Mais encore : "La société civile propose des noms qui sont à 75% à 80% ceux d'hommes", informe Catherine Vieu-Charrier adjointe à la mairie de Paris chargée de la mémoire et du monde combattant. Donc ils.elle.s font des :"...recherches afin de rééquilibrer et de proposer des noms de femmes au conseil de Paris", affirme-t-elle.

J'ai demandé autour de moi des propositions de personnalités féminines qui pourraient avoir leur rues. Et les idées étaient celles ci:

Emma Watson, Martina Hingis, Ruth Dreifuss, ...

La rue Jenny Enning est l'une des plus anciennes rues portant le nom d'une personnalité féminine (Crédit Photo ©2022 Maya Stalla)

Lausanne s'engage à rendre visibles les femmes dans l'espace public

La ville de Lausanne a publié une vidéo et un communiqué de presse qui annonce leur engagement à visibiliser ces femmes qui ont marqués Lausanne ! D'ailleurs un livre a été réalisé par la municipale Lausannoise, Florence Germond et illustré par Hélène Becquelin. Son titre : 100 femmes qui fait Lausanne est sorti en librairie en mars 2021. On y trouve les portraits de Martina Hingis, grande joueuse de tennis qui a grandit à Montchoisi et Anriette d'Angeville première femme à gravir le Mont Blanc ayant vécu à Lausanne.

Lien: 100 femmes qui ont fait Lausanne, 5 mars 2021, www.notrehistoire.ch

Quel autre moyen permet d'offrir une visibilité afin d'aider les femmes d'exister et s'approprier l'espace public ?

Crédit Photo ©2022 Maya Stalla

Rebaptiser les noms de rue n'est pas la solution car on y perdrait ses repères, mais dès qu'une nouvelle rue dans un nouveau quartier est créé, il serait donc plus intéressant de réfléchir et proposer un nom d'une femme suite à des recherches sur l'histoire de la ville.

Pour citer un exemple, La place du 14 juin anciennement connue comme Place Saint Laurent, où se trouve une église réformée, est un hommage aux rassemblements et manifestations de la Grève féministe. Car, le 14 juin 2019 est un exemple de date historique en Suisse ! À 30 ans d'intervalle, cette grève avait revu le jour ce jour là et avait mobilisé beaucoup de femmes tout autour du pays depuis à ces rassemblements sont maintenus.

Des femmes manifestent lors d'une action 15h19, heure symbolique a laquelle les femmes cessent d'être rémunérées par rapport aux hommes, lors de la grève des femmes / grève féministe, 30 ans après la première grève des femmes en Suisse, ce lundi 14 juin 2021 a Lausanne. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Pour conclure, cette action de redonner de la visibilité à des figure historiques permettent d'avoir des références et  des femmes auxquelles s'identifier. Aujourd'hui, trouver des archives de femmes savantes, artistes, politiciennes ou lambda est plus difficile car il n'y a pas assez de traces dans les archives des travaux ou écris. Finalement, la rue est l'une des écoles de la société, la plus visible et accessible donc commençons par là.

Et selon vous quel personnalité pourrait donner son nom à une rue dans votre ville ?

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X