Rejoignez-nous

Morax dans la radio

Le Canton veut (re)donner le goût de la lecture aux jeunes

Publié

,

le

Plus de 100'000 livres se sont ouverts en même temps ce matin dans les établissements scolaires vaudois. Cette opération a lancé une campagne de mobilisation du canton pour (re)donner le goût de la lecture aux jeunes. C’est un message politique de grande envergure qu’a donc lancé la conseillère d’Etat vaudoise Cesla Amarelle. La cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture a appelé à une mobilisation publique en faveur de la lecture, de l’écriture et du livre. Car selon elle, des progrès peuvent être faits et parce que le numérique accentue encore le besoin de maîtriser l’écriture et la lecture. D’un point de vue politique, elle a annoncé la mise sur pied d’actions et de recommandations pour l’école, ainsi que le soutien aux acteurs culturels et aux bibliothèques.

Demain, la conseillère d'Etat Cesla Amarelle sera l'invitée de la matinale. Dès 7h20, elle reviendra sur ce message politique et son déploiement.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Morax dans la radio

Pour ou contre un don d'organes facilité?

Publié

le

Des chirurgiens et des infirmiers procèdent à une transplantation d'organe dans un bloc opératoire du CHUV. (KEYSTONE/Leandre Duggan)

La Suisse fait un pas vers le consentement présumé. Chaque personne deviendrait alors une donneuse potentielle. On en parle avec Pierre-Yves Maillard, ex-président du conseil de fondation de Swisstransplant. Rendez-vous ce vendredi 7 mai à 7h20.

C'est un vrai changement de paradigme à Berne. Mercredi, le Conseil national a accepté de justesse de faciliter le don d'organes. Actuellement, le donneur et la donneuse doivent le spécifier explicitement de leur vivant. Avec le vote du National, tout le monde deviendrait donneur, à moins d'un refus explicite.

En matière de don d'organes, la Suisse a passablement de retard sur de nombreux pays européens. Chaque semaine, deux personnes trouvent la mort par manque d'organes. Est-ce que le consentement présumé est LA réponse pour sauver davantage de vies? Et est-ce la population est prête à faire ce changement majeur? On en parle ce vendredi matin.

 

 

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Faut-il célébrer Napoléon?

Publié

le

Napoléon Bonaparte est mort en exil, le 5 mai 1821. La commémoration du bicentenaire de sa disparition ravive les controverses autour de ce personnage complexe.

Faut-il commémorer les 200 ans de la mort de Napoléon? On en parle avec l'historien Dominique Dirlewanger. Rendez-vous ce jeudi 6 mai à 7h20.

En France comme en Suisse, Napoléon Bonaparte est un personnage historique ambivalent. Son Acte de médiation de 1803 a permis de pacifier un pays au bord de la guerre civile, mais les guerres napoléoniennes ont un coût humain et économique très élevés.

A quoi ressemblerait la Suisse sans l'influence de Napoléon? Quel est son héritage? Petit retour dans le passé avec notre machine à remonter dans le temps...

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Le Centre Vaud en crise

Publié

le

Valérie Dittli, présidente du PDC Vaud depuis septembre 2020.

On analyse les vives tensions au sein de la section vaudoise du parti du centre. Avec quelles conséquences pour son image? Avec nous, pour en parler, le politologue René Knüsel. Rendez-vous ce mercredi 5 mai à 7h20.

Une présidente de parti -Valérie Dittli- qui met deux de ses aînés sur la touche, un ex-parlementaire (Claude Béglé) qui se retire, un autre (Jacques Neirynck) qui attend des excuses et se cherche un autre parti, une section (celle de Villeneuve) qui se met en grève contre la direction et demande une charte éthique... c'est le psychodrame qui se joue juste avant l'assemblée cantonale de vendredi.

Que penser de cette façon de faire? Est-ce bon pour la nouvelle image que veut se donner le parti? En même temps, les anciens ont parfois de la peine à laisser la place aux plus jeunes. Comment encourager la relève? On posera toutes nos questions à notre invité.

Continuer la lecture

Morax dans la radio

50 ans d'intégration à Lausanne

Publié

le

Une vue aérienne de la ville de Lausanne avec la cathédrale Notre-Dame de Lausanne. Année 2019. (KEYSTONE/Leandre Duggan)

On célèbre le demi-siècle du BLI: le Bureau lausannois pour les immigrés! Un bureau romand pionnier créé en 1971, alors que la première initiative Schwarzenbach était refusée. On en parle avec son délégué à l'intégration: Bashkim Iseni. Rendez-vous ce mardi 4 mai à 7h20.

Un anniversaire qui se fête avec un livre! Une sorte de guide touristique qui permet de découvrir Lausanne au travers d'une cartographie multiculturelle... 50 sujets originaux pour fêter les 50 ans d'existence du BLI.

Comment définir une "intégration réussie"? Quels sont ses secrets? Qui vient à Lausanne et pourquoi? Comment éviter la ghettoïsation? On en parle ce mardi matin avec notre invité.

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Faut-il vacciner les enfants?

Publié

le

La Suisse va recevoir des millions de doses de vaccin durant le deuxième trimestre. Faut-il, dès lors, réserver des vaccins pour les mineurs? (photo d'illustration).

On parle vaccination et mineur en ce début de semaine. Qu'en pensent les spécialistes? A partir de quel âge faut-il vacciner les enfants? On fait le point avec le médecin cantonal, Karim Boubaker. Rendez-vous ce lundi 3 mai à 7h20.

Dans quelques jours, le canton de Vaud offrira des doses aux jeunes dès 16 ans. A quand le tour des adolescents et des enfants? Quelle sera la limite d'âge? Et est-ce vraiment utile pour lutter contre la pandémie?

On en parle avec notre invité. L'occasion de revenir aussi sur l'avancée de la vaccination en terre vaudoise.

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X