Rejoignez-nous

International

La pandémie a accru la consommation de drogues

Publié

,

le

L'Afghanistan, qui produit plus de 80% de l'opium mondial, a enregistré un bond de 37% de la surface de terre utilisée pour cultiver le pavot (Archives © KEYSTONE/AP/ALLAUDDIN KHAN)

La pandémie de Covid-19 a accru la consommation de drogues, tout en encourageant la culture illicite du pavot à opium. Ces répercussions sont susceptibles de se faire sentir pendant "des années", a averti l'Onu jeudi.

"Les marchés de la drogue ont rapidement repris leurs activités après les perturbations initiales au début de la pandémie", écrit l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) dans son rapport annuel.

L'Afghanistan, qui produit plus de 80% de l'opium mondial, a ainsi enregistré un bond de 37% de la surface de terre utilisée pour cultiver le pavot, souvent la seule option pour des étudiants désoeuvrés ou ouvriers au chômage du fait de la crise sanitaire.

Dans le même temps, le coronavirus a accentué "les inégalités, la pauvreté et les problèmes de santé mentale à travers le monde, autant de facteurs connus pour pousser à la consommation de drogue", souligne le document. Quelque 275 millions de personnes dans le monde ont touché à des drogues l'an dernier, contre 269 millions en 2018.

Boom du cannabis

La plupart des pays ont fait état d'une augmentation de la consommation de cannabis pendant la pandémie, selon le rapport, notant qu'il est perçu par les jeunes comme moins dangereux pour la santé "malgré la preuve qu'il comporte des risques".

L'usage non médical de produits pharmaceutiques a également progressé, tandis que l'arrêt de la vie nocturne a fait baisser le recours à la cocaïne.

Achats en ligne, livraisons par drone

La pandémie a également eu un impact sur les circuits de distribution, devenus plus "innovants": "le trafic de rue" cède la place à "des méthodes sans contact comme l'achat en ligne et les livraisons par la Poste, voire par drone".

Parmi les rares développements positifs observés par l'ONUDC, la superficie des plantations de coca a diminué de 5% en 2019 grâce aux efforts de la Colombie, premier producteur mondial de cocaïne. Le gouvernement conservateur du président Ivan Duque, au pouvoir depuis 2018, a progressé dans la destruction de ces plantations, qui avaient atteint un record de 171'000 hectares en 2017.

Grâce à un meilleur rendement, la production mondiale de cette poudre blanche a toutefois continué d'afficher des records, s'élevant à 1784 tonnes en 2019, soit le double de 2014, sur fond de "diversification des chaînes d'approvisionnement en Europe", phénomène qui "fait reculer les prix et dope la qualité".

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Meillard seulement 6e du combiné, Pinturault en or

Publié

le

Déception pour Loïc Meillard lors du combiné masculin des Mondiaux (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Loïc Meillard a pris la 6e place du combiné des Mondiaux à Courchevel. Alexis Pinturault a remporté l'or devant les Autrichiens Marco Schwarz et Raphael Haaser.

Grosse déception pour la délégation suisse en Savoie. Favori de l'épreuve, Loïc Meillard n'a pu faire mieux que 6e à 1''20 du skieur de Courchevel. C'est logiquement lors de la manche de Super-G que le Valaisan d'origine neuchâteloise a vu ses espoirs de breloque s'évanouir.

Trop gentil dans son ski, Meillard n'a pas pu rattraper son retard matinal d'1''34 en slalom où il n'a finalement repris que quatorze centièmes au Français.

Sur la plus haute marche du podium, on retrouve donc un Alexis Pinturault maître chez lui. Auteur d'un magnifique Super-G, le Tricolore a su résister à la pression sur le virage court. Il devance Marco Schwarz de dix centièmes. Le tenant du titre peut d'ailleurs s'en vouloir après avoir commis une immense erreur en fin de parcours. Sans ça, l'Autrichien aurait conservé son titre.

Pinturault ajoute une sixième médaille mondiale à son palmarès, la deuxième en or après celle du combiné à Are en 2019. Schwarz quant à lui se pare d'une cinquième médaille lors des Mondiaux. Le podium est complété par Raphael Haaser qui imite sa soeur Ricarda, bronzée la veille à l'occasion du combiné féminin.

Marco Odermatt éliminé lors du Super-G et Stefan Rogentin présent pour se familiariser avec la piste, seul Justin Murisier était encore en lice avec Loïc Meillard. Sixième à l'issue du Super-G, le Valaisan avait l'occasion de confirmer sa 4e place de Pékin. Mais le Bagnard a connu l'élimination lors du slalom en enfourchant la...première porte.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Une femme vivait avec 800 rats dans sa maison

Publié

le

Les services vétérinaires ont déjà pris en charge 400 animaux la semaine dernière (archives). (© KEYSTONE/DPA/BERND VON JUTRCZENKA)

Une femme vivait avec près de 800 rats dans une maison à Wissen an der Sieg dans le land allemand de Rhénanie-Palatinat. La propriétaire des animaux s'est laissée complètement dépassée par la situation. Des voisins avaient averti les services vétérinaires.

Les services vétérinaires ont déjà pris en charge 400 animaux la semaine dernière et veulent venir chercher les 400 autres lors d'une nouvelle opération menée avec l'aide d'organisations de protection animale privées.

Diverses associations actives dans la protection animale ont recueilli les rongeurs afin de leur prodiguer des soins vétérinaires et leur trouver un nouveau foyer. Plusieurs femelles étaient également gestantes. Des poursuites à l'encontre de la propriétaire des animaux sont à l'étude.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / blg / dpa

Continuer la lecture

International

Somalie: l'ONU veut une investigation indépendante après des heurts

Publié

le

Le Haut commissaire de l'ONU aux droits de l'homme Volker Turk dénonce de "possibles exécutions illégales" en Somalie (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

L'ONU demande des investigations indépendantes après des affrontements entre forces de sécurité et des tribus qui ont fait au moins 20 victimes. Le Haut commissaire aux droits de l'homme Volker Türk s'est dit mardi à Genève "inquiet".

Les heurts ont débuté dimanche à Las Anod. Outre les tués, près de 120 personnes auraient été blessées, dont des enfants, alors que les violences se poursuivraient.

M. Türk déplore de "possibles exécutions illégales", un mois après des affrontements qui avaient abouti au déplacement d'au moins 20'000 personnes à Laas Canood. Selon lui, les investigations doivent être "crédibles" et les responsables poursuivis.

Las Anod se trouve dans les régions de Sool et Sanaag revendiquées par le Somaliland et le Puntland. Quelques heures avant les affrontements, des chefs coutumiers du territoire de Sool avaient publié une déclaration s'engageant à soutenir "l'unité et l'intégrité de la République fédérale de Somalie".

Ils avaient appelé les autorités du Somaliland à retirer leurs forces de la région. Le ministre de l'Intérieur du Somaliland, Mohamed Kahin Ahmed, a lui accusé des milices alliées aux chefs coutumiers d'avoir attaqué des sites militaires.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Un ex-policier londonien condamné à la perpétuité pour des viols

Publié

le

Cette affaire a aggravé la crise de confiance que traverse Scotland Yard depuis l'affaire Sarah Everard, (© KEYSTONE/AP/FRANK AUGSTEIN)

L'affaire a aggravé la crise de confiance que traverse Scotland Yard: un ex-policier londonien a été condamné mardi à Londres à la prison à perpétuité. Il est accusé de dizaines de viols et agressions sexuelles sur douze femmes.

"Vous avez profité de façon monstrueuse des femmes", a déclaré la juge Bobbie Cheema-Grubb avant d'annoncer la peine. "Vous vous êtes comporté comme si vous étiez intouchable", a-t-elle poursuivi. "Vous avez rejoint la Metropolitan police en 2001, ce qui vous a placé dans une position unique avec des pouvoirs exceptionnels de coercition et de contrôle".

Considéré comme l'un des pires prédateurs sexuels de l'histoire récente du Royaume-Uni, l'homme, âgé de 48 ans, a été condamné à la prison à vie avec une période de sûreté de 30 ans. Dans le box, il a gardé la tête baissée et les yeux fermés tout au long de la lecture du jugement.

Il était poursuivi pour au moins 85 infractions, dont 48 viols, des faits qui se sont produits entre 2003 et 2020. Pendant une partie de cette période, il faisait partie de l'unité d'élite de la police de la capitale chargée de la protection du Parlement et des représentations diplomatiques.

La police a raté neuf occasions d'arrêter ce violeur en série qui a pu sévir pendant 17 ans. Il a finalement été interpellé en octobre 2021 pour une première affaire de viol, puis d'autres victimes se sont manifestées.

Deux jours d'audience

Ayant plaidé coupable, il n'a pas eu de procès à proprement parler, mais deux jours d'audience lundi et mardi pour déterminer sa peine à la Southwark Crown Court à Londres.

Lundi, le procureur a livré un éprouvant récit des agressions "systématiques" commises par l'accusé, en reprenant le récit de ses victimes, vulnérables, qu'il "humiliait".

Il usait de son "charme" pour "séduire et tromper" ses victimes, et de son statut pour dissuader ses victimes de dénoncer ses agissements, a expliqué le procureur Tom Little.

A une femme rencontrée dans un bar en 2003, il s'était présenté comme "la personne la plus sûre avec qui elle pouvait être", selon le procureur, avant de placer son arme sur sa tête et de la violer à plusieurs reprises.

Une autre encore a raconté avoir été frappée avec un fouet, enfermée dans un placard et sifflée comme un chien, l'ex-policier la traitant comme sa chose, qui lui "appartenait et devait lui obéir". Leurs dépositions racontent comment elles se sont senties "piégées" et le fait qu'elles ne font "plus confiance à la police".

Onde de choc

La révélation de ces viols et agressions a créé une nouvelle onde de choc au Royaume-Uni, moins de deux ans après l'affaire Sarah Everard, une Londonienne de 33 ans enlevée, violée et tuée par un agent de la police de la capitale, depuis condamné à la prison à vie.

La police de Londres a renouvelé dimanche ses excuses. "Il n'aurait pas dû être policier", a déclaré la commissaire adjointe Barbara Gray, insistant sur la détermination de Scotland Yard de chasser "ceux qui corrompent notre intégrité".

La ministre de l'Intérieur Suella Braverman a exhorté les forces de police à faire le ménage dans leurs rangs pour en chasser les "officiers corrompus".

La police de Londres a indiqué que 1633 affaires d'agressions sexuelles ou de violences domestiques présumées impliquant plus de 1000 officiers et agents ces dix dernières années seraient réexaminées pour s'assurer que les décisions appropriées aient bien été prises.

Après le scandale de l'affaire Sarah Everard en mars 2021, la police s'était vu reprocher d'avoir ignoré des signaux alarmants sur le comportement du ravisseur, violeur et meurtrier Wayne Couzens.

L'enquête indépendante ouverte après cette affaire a été élargie à la présente affaire.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Vierge

Votre situation financière compliquée vous prend une bonne partie de votre vitalité. Vous devez absolument relativiser, ça va évoluer.

Les Sujets à la Une

X