Rejoignez-nous

International

Le Boeing 737 MAX a décollé aux Etats-Unis après 20 mois au sol

Publié

,

le

Les autorités américaines ont autorisé le 18 novembre le 737 MAX à revoler après des mois d'inspection. (©AP PHOTO/LM OTERO).

Le Boeing 737 MAX a repris du service mardi aux Etats-Unis sous les couleurs d'American Airlines. Il effectuait son premier vol depuis mars 2019 et deux accidents mortels qui avaient entraîné l'immobilisation au sol de cet aéronef vedette.

L'avion a décollé de Miami peu après 10h40 (16h40 en Suisse), avec une centaine de passagers à son bord, pour rejoindre New York où l'arrivée est prévue un peu moins de trois heures plus tard.

Le tapis rouge a été déployé à l'aéroport de Miami, où des écrans avaient affiché le retour dans le ciel américain du 737 MAX, dont la levée de l'interdiction de vol était intervenue mi-novembre. Cet avion est reconnaissable à ses ailes pointues et permet des économies de carburant plus importantes que son prédécesseur, le 737 NG.

L'appareil doit ensuite revenir à Miami, avec la quasi-totalité de ses 172 sièges occupés, a dit à l'AFP une porte-parole d'American Airlines. La même rotation sera effectuée mercredi 30 décembre et jeudi 31 décembre.

Le 737 MAX "est un avion qui a été plus scruté que tout autre, jamais auparavant. Nous sommes convaincus que cet avion est le plus sûr dans le ciel", a déclaré à l'aéroport de Miami le numéro 2 d'American Airlines, Robert Isom.

Un peu plus d'un mois après le feu vert des autorités américaines, l'avion star de Boeing effectue donc son premier vol commercial dans le ciel américain depuis le 10 mars 2019. C'est toutefois la compagnie brésilienne low cost Gol qui avait été la première dans le monde à faire revoler l'avion star de Boeing, le 9 décembre entre Sao Paulo et Porto Alegre.

Doutes des familles de victimes

Ce premier vol commercial aux Etats-Unis, pays de Boeing, marque une éclaircie dans le ciel du constructeur aéronautique. Il est en effet confronté à une crise sans précédent depuis que cet avion, qui était sa vache à lait, est cloué au sol après deux accidents qui avaient fait 346 morts, Lion Air en octobre 2018 (189 morts) et Ethiopian Airlines en mars 2019 (157 morts).

Les doutes sur la fiabilité de l'avion avaient conduit de nombreuses compagnies aériennes, partout dans le monde, à annuler leurs commandes. Puis la crise du Covid-19, qui pénalise lourdement le secteur aérien, est venue enfoncer le clou.

Les autorités américaines ont autorisé le 18 novembre le 737 MAX à revoler après des mois d'inspection et de révélations sur le développement et la certification chaotiques de cet aéronef, qui représentait le gros des bénéfices de Boeing avant les accidents.

Mais sa remise en service effective prend du temps car il faut de nouveau former les pilotes, et vérifier les appareils qui ont passé 20 mois au sol. Pour les familles de victimes, l'appareil n'aurait toutefois jamais dû être autorisé à voler de nouveau.

"Evitez-le, n'achetez pas un billet qui pourrait être un aller simple", ont dénoncé dans un communiqué des proches de personnes décédés dans l'accident du 737 MAX d'Ethiopian Airlines. Le 25 décembre, un 737 MAX d'Air Canada, qui effectuait un vol d'essai entre l'Arizona (Etats-Unis) et Montréal avec trois membres d'équipage à bord, a connu un problème de réacteur qui l'a forcé à atterrir peu après son décollage.

United Airlines et Southwest, plus grosse cliente du 737 MAX avant les accidents, ne prévoient pas de reprendre les vols avant 2021. La première prévoit le premier vol commercial sur le sol américain le 11 février, tandis que l'autre parle du deuxième trimestre 2021.

S'il a obtenu le feu vert des Etats-Unis et du Brésil, le MAX attend encore la décision des autres autorités de l'aviation civile à travers le globe.

L'Union européenne et le Canada devraient se prononcer l'année prochaine et penchent vers une remise en service de l'avion. Une inconnue demeure sur la décision de la Chine, un des plus importants marchés aéronautiques au monde.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Braathen opéré de l'appendicite

Publié

le

Lucas Braathen est incertain pour les Mondiaux (© KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA)

Lucas Braathen ne disputera vraisemblablement pas les Mondiaux de Courchevel/Méribel qui démarrent lundi.

Le Norvégien a été opéré d'urgence d'une appendicite cette semaine en Autriche, a-t-il annoncé sur les réseaux sociaux.

"J'espère être de retour d'ici quelques semaines", a écrit Braathen pour conclure son message, qui accompagne une photo où il se trouvait sur son lit d'hôpital. Or, même si le géant (vendredi 17) et le slalom (dimanche 19) sont prévus comme de coutume en fin de programme, il ne devrait pas être rétabli à temps pour les Mondiaux.

Leader de la Coupe du monde de slalom devant Henrik Kristoffersen (2e) et les Valaisans Daniel Yule (3e) et Loïc Meillard (4e), 6e du classement de géant, Lucas Braathen (22 ans) est d'ores et déjà forfait pour le slalom de samedi à Chamonix. "Les derniers jours ont été difficiles", a-t-il souligné, après avoir été victime d'une infection.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le réalisateur emprisonné Jafar Panahi entame une grève de la faim

Publié

le

Jafar Panahi a été primé dans plusieurs festivals de cinéma européens, dont celui de Locarno en 1997 (archives). (© KEYSTONE/KARL MATHIS)

Le réalisateur iranien Jafar Panahi, emprisonné à Téhéran depuis six mois, a déclaré avoir commencé une grève de la faim. Il proteste contre ses conditions de détention, rapporte une déclaration publiée jeudi par sa femme.

Jafar Panahi, dont les films ont été primés dans plusieurs festivals de cinéma européens, a été arrêté en juillet avant même le début de la vague de protestations qui secoue le régime iranien depuis le mois de septembre. Malgré des espoirs pour sa libération le mois dernier, il reste emprisonné à la prison d'Evin à Téhéran.

"Aujourd'hui, comme beaucoup de personnes piégées en Iran, je n'ai d'autre choix que de protester contre ce comportement inhumain avec ce que j'ai de plus cher: ma vie", a-t-il déclaré. "Je refuserai de manger et de boire et de prendre tout médicament jusqu'à ma libération."

Le cinéaste a commencé sa grève de la faim le 1er février. "Je resterai dans cet état jusqu'à ce que, peut-être, mon corps sans vie soit libéré de prison", a-t-il ajouté.

"Propagande"

Jafar Pahani, 62 ans, a été arrêté le 11 juillet et a été contraint de purger une peine de six ans de prison prononcée en 2010 pour "propagande contre le système". Le 15 octobre, la Cour suprême a annulé la condamnation et ordonné la tenue d'un nouveau procès, laissant naître pour ses avocats un espoir de libération.

Jafar Panahi a gagné un Lion d'or à la Mostra de Venise en 2000 pour son film "Le Cercle". En 2015, il a été récompensé d'un Ours d'or à Berlin pour "Taxi Téhéran", et en 2018 il a remporté le prix du meilleur scénario au Festival de Cannes pour "Trois Visages". Il a également reçu le Léopard d'or en 1997 au festival de Locarno pour "Le Mirroir".

Son arrestation en juillet est intervenue après qu'il avait assisté à l'audience au tribunal d'un autre réalisateur, Mohammad Rasoulof, arrêté quelques jours auparavant. Ce dernier a été libéré le 7 janvier après avoir bénéficié d'une permission de deux semaines pour raisons de santé.

Des personnalités du monde du cinéma figurent parmi les milliers de personnes arrêtées en Iran dans le cadre de la répression des manifestations déclenchées par la mort en détention de Mahsa Amini, une jeune Kurde iranienne arrêtée pour avoir prétendument enfreint le code vestimentaire strict imposé aux femmes.

L'actrice Taraneh Alidoosti, qui a publié des images d'elle ne portant pas de voile islamique, figurait parmi les détenues avant d'être libérée au début du mois de janvier après près de trois semaines de détention.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Le pape invite les jeunes Congolais à être "acteurs" de leur avenir

Publié

le

Le pape François a rencontré la jeunesse de RDC jeudi à Kishassa. (© KEYSTONE/AP/Jerome Delay)

Accueilli dans une ambiance surchauffée jeudi dans le grand stade de Kinshasa, le pape François a invité les jeunes à être "acteurs" de l'avenir de la République démocratique du Congo (RDC). Le pays est en proie au chômage et à des violences endémiques.

Au rythme des tambours, des chants et des danses traditionnelles, le souverain pontinfe a fait une entrée digne d'une rock star au stade des Martyrs à bord de sa "papamobile", saluant et bénissant la foule sur fond d'une sono endiablée. Plus de 65'000 personnes, selon les organisateurs, ont participé à cette rencontre, avides de message de paix dans ce pays très catholique rongé par des exactions meurtrières à l'est.

Face au "tribalisme" et à "l'individualisme", François a appelé les fidèles à privilégier la "communauté". Il les a invités à prendre leur voisin par la main puis à faire silence en pensant "à des personnes qui (les) ont offensés".

Lutte contre la corruption

Le pape a aussi vilipendé la corruption, un problème aigu en RDC. "Tu es indispensable et responsable de ton Eglise et de ton pays. Tu appartiens à une histoire plus grande qui t'appelle à être acteur", a-t-il lancé alors que les conflits, le chômage et les luttes de pouvoir assombrissent l'avenir de la RDC, où environ 60% des habitants ont moins de 20 ans.

Très attendue, cette visite entourée d'une immense ferveur a été marquée mercredi par une séquence chargée d'une lourde émotion lors de laquelle François a lancé un "vibrant appel" devant les "cruelles atrocités" perpétrées dans l'est du pays, après avoir entendu les témoignages de victimes.

"Vos larmes sont mes larmes, votre souffrance est ma souffrance", a lâché François, qui entend attirer l'attention sur les drames frappant certaines "périphéries" du monde.

Le souverain pontife s'est également "indigné" de "l'exploitation, sanglante et illégale, de la richesse" de la RDC, où les violences de groupes armés ont tué des centaines de milliers de personnes et jeté des millions d'autres sur les routes. Il devait lui-même se rendre dans l'est du pays, à Goma, mais cette étape a été supprimée en raison des risques pour sa sécurité.

Contre-pouvoir

Malgré l'influence croissante des Eglises évangéliques depuis les années 1990, l'Eglise catholique conserve un rôle majeur dans l'éducation, la culture, la politiques ou la tenue des infrastructures socio-sanitaires en RDC, où elle a souvent fait office de contre-pouvoir.

Le pape de 86 ans doit rencontrer en fin de matinée le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde à la nonciature apostolique. Puis il se rendra en milieu d'après-midi à la cathédrale Notre-Dame du Congo, construite en 1947, où il prononcera un discours devant des prêtres et religieux.

Mercredi, le pape avait célébré une messe en plein air qui a, selon les autorités, rassemblé plus d'un million de fidèles, sur un aéroport de l'est de la capitale. Il s'agit du quarantième voyage international du chef de l'Eglise catholique depuis son élection en 2013, le cinquième sur le continent africain.

Vendredi, il rejoindra Juba, capitale du Soudan du Sud, plus jeune Etat du monde et parmi les plus pauvres de la planète.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Économie

Sony relève légèrement ses prévisions de bénéfices annuels

Publié

le

Sony table aussi plus que jamais sur la coopération entre ses différentes divisions: il travaille actuellement sur une dizaine d'adaptations de ses licences de jeu vidéo au cinéma et à la télévision. (Photo/KEYSTONE/EPA/FRANCK ROBICHON) (© KEYSTONE/EPA/FRANCK ROBICHON)

Le géant japonais du divertissement et de l'électronique Sony a relevé jeudi ses prévisions de bénéfices pour son exercice 2022/23 qui se terminera fin mars. Le groupe mise sur l'impact positif de la faiblesse du yen pour gonfler ses revenus dans le jeu vidéo.

Pour le trimestre écoulé (octobre-décembre), l'entreprise nippone a annoncé jeudi un bénéfice net en recul de 6% sur un an à 326,8 milliards de yens (2,3 milliards d'euros) et un bénéfice opérationnel en diminution de 8%, malgré une hausse de 13% de ses ventes. Les résultats de sa division Sony Pictures ont ainsi pâti de la comparaison avec l'année précédente, qui avait vu les cartons au cinéma des films de super-héros "Spider-Man: No way Home" et "Venom: Let There Be Carnage".

Pour l'exercice 2022/23, le groupe prévoit désormais un bénéfice net annuel de 870 milliards de yens (6,1 milliards d'euros, -1,4% sur un an), un petit peu plus que la prévision de 840 milliards de yens publiée en novembre dernier. Sony a aussi légèrement relevé sa prévision de bénéfice opérationnel à 1.180 milliards de yens, contre 1.160 milliards de yens précédemment.

Le groupe a paralèllement revu en légère baisse ses objectifs de ventes, à hauteur de 11.500 milliards de yens (+15,9% sur un an), contre 11.600 milliards de yens jusque-là. Ses ventes de PlayStation 5, notamment freinées depuis la sortie de la console fin 2020 par des difficultés de production liées à la pénurie de semi-conducteurs, ont cependant nettement accéléré au troisième trimestre, flattées par ailleurs par un taux de change avantageux.

Le groupe a désormais écoulé au total plus de 32 millions de PS5, ce qui devrait continuer à soutenir ses revenus dans les services en ligne liés au jeu vidéo, avec une offre d'abonnements renforcée l'an dernier, et améliorer les ventes de jeux à venir, comme le très attendu "Final Fantasy XVI". Alors qu'un ralentissement économique mondial s'annonce à l'horizon, l'analyste Yasuo Nakane a dit ne prévoir "qu'une légère croissance des résultats (de Sony) au cours du prochain exercice", dans une note de Mizuho Securities publiée en janvier.

"Ceci dit, nous sommes optimistes" quant à la stabilité des résultats de Sony "dans le contexte d'une récession, car les bénéfices de ses activités cinéma, musique et services financiers en particulier sont peu affectés par les facteurs macroéconomiques", a-t-il ajouté. Sony table aussi plus que jamais sur la coopération entre ses différentes divisions: il travaille actuellement sur une dizaine d'adaptations de ses licences de jeu vidéo au cinéma et à la télévision.

Le groupe a par ailleurs annoncé jeudi des changements à sa tête, avec la promotion à partir du 1er avril de son directeur financier Hiroki Totoki, 58 ans, aux rôles de président et directeur des opérations. Kenichiro Yoshida restera lui président du conseil d'administration et directeur général.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

International

Le Burkina Faso propose de créer "une fédération" avec le Mali

Publié

le

Les nouveaux dirigeants burkinabè affirment avoir été "inspirés" par la "vraie révolution" menée par le Mali depuis la prise du pouvoir par le colonel Assimi Goïta en 2020 (image d'illustration). (© KEYSTONE/AP/KILAYE BATIONO)

Le Premier ministre burkinabè a proposé la création d'une "fédération" entre son pays et le Mali. Les deux Etats sont confrontés à la violence djihadiste et dirigés par des militaires putschistes qui ont exigé le départ des soldats français de leurs territoires.

"Nous pouvons constituer une fédération souple, qui peut aller en se renforçant et en respectant les aspirations des uns et des autres chez eux", a déclaré Apollinaire Kyélem de Tambela à l'issue d'une visite au Mali mardi et mercredi. Il était cité dans le compte rendu de cette visite publié par ses services.

"Nos devanciers ont tenté des regroupements, comme la Fédération du Mali qui malheureusement n'a pas duré. Mais ils ont montré la voie", a-t-il ajouté en référence à une éphémère tentative de fédération entre le Mali, le Sénégal, le Burkina Faso et le Bénin (1959-1960) au moment des indépendances de ces ex-colonies françaises.

Le chef du gouvernement de Ouagadougou estime que "c'est un chantier que nous devons essayer de tracer pendant la période de transition, parce que si les politiciens reviennent au pouvoir, ce serait difficile".

Devenir "une puissance"

"Le Mali est un grand producteur de coton, de bétail et d'or. Le Burkina Faso aussi produit du coton, du bétail, de l'or. Tant que chacun va regarder ailleurs, nous ne pesons pas tellement, mais si vous mettez ensemble la production de coton, d'or et de bétail du Mali et du Burkina Faso, ça devient une puissance", a-t-il souligné.

"L'une des raisons qui explique ma visite au Mali, c'est que nous avons constaté que pendant longtemps, nous avons passé le temps à regarder ailleurs, alors que souvent, les solutions sont juste à côté de nous" , a-t-il soutenu. Et de souligner que la "vraie révolution" menée par le Mali depuis la prise du pouvoir par le colonel Assimi Goïta en 2020 a "inspiré" les nouveaux dirigeants burkinabè.

Le Burkina Faso, théâtre de deux coups d'Etat militaires en 2022, est pris depuis 2015 dans la spirale de la violence djihadiste apparue au Mali quelques années auparavant et qui s'est étendue au-delà de ses frontières.

Le nouveau pouvoir issu du dernier coup d'Etat du 30 septembre 2022, mené par le capitaine Ibrahim Traoré, vient de demander le départ des 400 soldats français des forces spéciales de l'opération Sabre basés à Ouagadougou. Un scénario qui rappelle celui du Mali voisin où le régime issu de deux coups d'Etat en 2020 et 2021 a poussé les militaires français de la force Barkhane vers la sortie.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X