Rejoignez-nous

Football

Le PSG peut rêver de Messi

Publié

,

le

Les négociations avanceraient bien entre Messi et le PSG (© KEYSTONE/VALERIANO DI DOMENICO)

Du rêve à la réalité, l'hypothèse de voir Lionel Messi jouer pour le Paris St-Germain prend forme.

La presse évoque samedi des négociations qui avancent bien entre la superstar argentine et le club, en passe de réussir un coup historique.

Le PSG se déplace dans la soirée à Troyes (21h00), pour son premier match de la saison en Ligue 1. Mais ses supporters auront les yeux rivés ailleurs. L'arrivée dans la capitale de l'un des meilleurs joueurs de l'histoire, six fois Ballon d'or, pourrait intervenir "d'ici à demain (dimanche)", avance même le journal Le Parisien.

La presse se réjouit

Depuis l'annonce jeudi du départ de Messi du FC Barcelone, où il évoluait depuis l'âge de 13 ans, le PSG dirige, confiant, son opération "Pulga" ("la puce" en espagnol). Malgré la complexité financière de la transaction, dans une conjoncture plombée par la pandémie, le club aurait trouvé un accord avec l'Argentin qui touchait plus de 70 millions d'euros net par an en Espagne.

"Paris fond sur Messi", titre samedi L'Equipe, en évoquant un "contrat record" de trois années, "assorties d'un salaire net annuel de 40 millions d'euros." "Messi à Paris, c'est oui !", s'est réjoui Le Parisien en "une", qui parle du "mariage d'amour et de raison" entre les deux parties.

"Le meilleur au monde"

D'un côté, un propriétaire qatarien richissime qui a fait des superstars la marque de fabrique d'une équipe qu'il veut emmener au sommet de la Ligue des champions. De l'autre, un joueur ami avec certains cadres du vestiaire parisien, Neymar et Angel di Maria en tête, et qui connaît bien l'entraîneur Mauricio Pochettino, son compatriote.

Celui-ci s'est prêté à un jeu d'équilibriste en conférence de presse vendredi, sans confirmer ni démentir l'intérêt du club pour la "Pulga". Ces collègues en L1 ont été plus prolixes: "Ce serait bien pour le Championnat de France. C'est le meilleur au monde. J'aimerais vraiment qu'il vienne parce que j'aime la façon dont il joue", a réagi le Monégasque Niko Kovac, vendredi soir.

"Pour le championnat, ça serait un énorme coup. Pour le PSG aussi. Mais ce ne sont que des rumeurs. A tous les mercatos, j'ai entendu tous les noms au PSG", a nuancé son homologue de Nantes Antoine Kombouaré, ancien joueur et entraîneur à Paris.

Il est vrai que la rumeur Messi à Paris ne date pas d'hier. Il y a un an, le directeur sportif Leonardo a déjà tenté le coup, sans succès. Mais la donne a bien changé depuis car, contrairement à l'été dernier, le Barça a renoncé à conserver son icône, au grand dam de ses joueurs qui continuent à partager sur les réseaux sociaux leur tristesse.

City apparemment hors course

Autre élément, le PSG n'affronte pas la concurrence de Manchester City, l'un des très rares clubs à pouvoir se payer l'Argentin. L'entraîneur Pep Guardiola, qui a dirigé Messi au Barça, a rappelé vendredi que "le numéro 10 allait être porté par Grealish", le talentueux milieu anglais recruté jeudi.

Le champ serait donc libre pour Paris, en passe de réunir les deux anciens ennemis de la Liga, Messi et Sergio Ramos, l'ex-capitaine du Real Madrid arrivé cet été. La présence de Kylian Mbappé donnerait aussi une sacrée allure à cette équipe, mais l'avenir de l'attaquant français reste incertain, en raison des négociations qui s'étirent autour de sa prolongation de contrat qui expire en 2022.

En effet, Paris pourrait vendre son meilleur buteur, qui risque de partir gratuitement dans un an, pour se payer Messi. "Le Real est à l'affût", écrit samedi le quotidien sportif espagnol Marca. Mais Pochettino a écarté d'un "non" ferme cette possibilité. Le PSG est bien décidé à rêver très grand.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Cedric Brunner honoré

Publié

le

Cedric Brunner s'est illustré samedi contre Cologne. (© KEYSTONE/EPA GETTY IMAGES POOL/MARTIN ROSE / POOL)

Cedric Brunner figure pour la première fois dans le "onze" idéal du journal spécialisé Kicker. Le latéral droit de Bielefeld et ex-joueur de Zurich a brillé samedi en Bundesliga contre Cologne (1-1).

Arrivé à l'Arminia en 2018, Brunner (27 ans) est lié avec son club jusqu'en juin prochain. Bielefeld est avant-dernier de Bundesliga après 14 journées.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Super League: Lugano domine Sion

Publié

le

Bottani jubile après son but (© KEYSTONE/TI-PRESS/Samuel Golay)

Sion a été le seul club romand à ne pas marquer de point ce week-end en Super League. Les Valaisans se sont en effet inclinés 2-0 à Lugano lors de la 16e journée.

Les Sédunois continuent en mode montagnes russes. Depuis la 10e journée, ils alternent victoires (3) et défaites (4) avec une étonnante constance. Au Cornaredo, ils ont craqué peu avant la mi-temps, encaissant des buts de Bottani (40e) et Facchinetti (44e).

La réaction attendue après la pause ne s'est pas matérialisée. Lugano a donc empoché la totalité de l'enjeu et occupe le 3e rang avec 29 points, soit cinq de moins que le leader Zurich. Sion se retrouve 7e avec 18 unités.

Triplé de Sène

A Saint-Gall, Grasshopper s'est imposé 4-0 grâce à un triplé de son attaquant sénégalais Kaly Sène (32e/43e/58e). Sa deuxième réussite, sur un superbe retourné, a vraiment été spectaculaire. Il en est désormais à huit buts inscrits cette saison, cinq contre Saint-Gall et trois contre Sion. Hayao a salé l'addition en fin de rencontre.

Les Brodeurs ont eu la tâche difficile en étant réduits à dix dès la 18e après l'expulsion de Stillhart. En infériorité numérique, ils n'ont pas trouvé les moyens de contenir les attaques rapides de GC qui, grâce à ces trois points, se donne de l'air par rapport à la zone dangereuse. Saint-Gall reste 8e, avec trois points d'avance sur Lausanne et cinq sur Lucerne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Leipzig se sépare de son entraîneur Jesse Marsch

Publié

le

L'Américain Jesse Marsch ne sera resté que quatorze matches à la barre du RB Leipzig. (© KEYSTONE/DPA-Zentralbild/ROBERT MICHAEL)

Le club allemand de Leipzig a annoncé dimanche s'être séparé de son entraîneur américain Jesse Marsch, en raison d'un début de saison décevant tant en championnat qu'en Ligue des Champions.

"Le RB Leipzig et Jesse Marsch se sont mis d'accord pour mettre fin à leur collaboration avec effet immédiat", a affirmé le club saxon sur Twitter. Cette décision fait immédiatement suite à une nouvelle défaite en Bundesliga de Leipzig, vendredi soir, contre Union Berlin (1-2), reléguant la formation à la 11e place seulement. Le club vient de s'incliner à trois reprises consécutives en Bundesliga.

Le successeur de Marsch n'est pas encore connu. L'Américain avait débarqué à Leipzig cet été pour prendre la succession de Julian Nagelsmann, parti au Bayern Munich. Il était arrivé en provenance de Salzbourg dans un club qui gravitait dans la même galaxie Red Bull.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Serie A: Freuler fait chuter Naples

Publié

le

Les joueurs de l'Atalanta contents de leur exploit (© KEYSTONE/AP/Alessandro Garofalo)

Remo Freuler a fait chuter Naples du fauteuil de leader de Serie A. L'international suisse a inscrit le but décisif pour Atalanta, qui a gagné 3-2 sur la pelouse napolitaine.

Freuler a conclu un contre bergamasque à la 71e pour donner les trois points à son équipe. Il a ainsi marqué son premier but de la saison en championnat.

L'AC Milan, vainqueur 2-0 contre Salernitana, prend les commandes avec 38 points. Les rossoneri comptent une longueur d'avance sur l'Inter Milan, qui s'est imposé 3-0 sur le terrain de l'AS Rome, et deux sur Naples. Atalanta est 4e avec 34 points.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Bundesliga: très bonne opération pour le Bayern

Publié

le

Lewandowski donne la victoire au Bayern sur penalty (© KEYSTONE/EPA/FRIEDEMANN VOGEL)

Le Bayern Munich a réussi un gros coup en allant s'imposer 3-2 sur la pelouse du Borussia Dortmund lors de la 14e journée de Bundesliga. Les Bavarois prennent ainsi quatre points d'avance.

Ce choc au sommet a tenu ses promesses. La phase initiale a été très animée avec l'ouverture du score pour le BVB (avec Kobel et Akanji) signée Brandt dès la 5e. Les visiteurs ont égalisé peu après par l'inévitable Lewandowski (9e).

Les Bavarois ont pris l'avantage juste avant le repos grâce à Coman (44e). Mais dès le retour des vestiaires, Haaland remettait les deux équipes à égalité (48e). La décision est tombée à la 78e sur un penalty sévère (main d'Hummels) transformé par Lewandowski.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X