Rejoignez-nous

Football

Le PSG peut rêver de Messi

Publié

,

le

Les négociations avanceraient bien entre Messi et le PSG (© KEYSTONE/VALERIANO DI DOMENICO)

Du rêve à la réalité, l'hypothèse de voir Lionel Messi jouer pour le Paris St-Germain prend forme.

La presse évoque samedi des négociations qui avancent bien entre la superstar argentine et le club, en passe de réussir un coup historique.

Le PSG se déplace dans la soirée à Troyes (21h00), pour son premier match de la saison en Ligue 1. Mais ses supporters auront les yeux rivés ailleurs. L'arrivée dans la capitale de l'un des meilleurs joueurs de l'histoire, six fois Ballon d'or, pourrait intervenir "d'ici à demain (dimanche)", avance même le journal Le Parisien.

La presse se réjouit

Depuis l'annonce jeudi du départ de Messi du FC Barcelone, où il évoluait depuis l'âge de 13 ans, le PSG dirige, confiant, son opération "Pulga" ("la puce" en espagnol). Malgré la complexité financière de la transaction, dans une conjoncture plombée par la pandémie, le club aurait trouvé un accord avec l'Argentin qui touchait plus de 70 millions d'euros net par an en Espagne.

"Paris fond sur Messi", titre samedi L'Equipe, en évoquant un "contrat record" de trois années, "assorties d'un salaire net annuel de 40 millions d'euros." "Messi à Paris, c'est oui !", s'est réjoui Le Parisien en "une", qui parle du "mariage d'amour et de raison" entre les deux parties.

"Le meilleur au monde"

D'un côté, un propriétaire qatarien richissime qui a fait des superstars la marque de fabrique d'une équipe qu'il veut emmener au sommet de la Ligue des champions. De l'autre, un joueur ami avec certains cadres du vestiaire parisien, Neymar et Angel di Maria en tête, et qui connaît bien l'entraîneur Mauricio Pochettino, son compatriote.

Celui-ci s'est prêté à un jeu d'équilibriste en conférence de presse vendredi, sans confirmer ni démentir l'intérêt du club pour la "Pulga". Ces collègues en L1 ont été plus prolixes: "Ce serait bien pour le Championnat de France. C'est le meilleur au monde. J'aimerais vraiment qu'il vienne parce que j'aime la façon dont il joue", a réagi le Monégasque Niko Kovac, vendredi soir.

"Pour le championnat, ça serait un énorme coup. Pour le PSG aussi. Mais ce ne sont que des rumeurs. A tous les mercatos, j'ai entendu tous les noms au PSG", a nuancé son homologue de Nantes Antoine Kombouaré, ancien joueur et entraîneur à Paris.

Il est vrai que la rumeur Messi à Paris ne date pas d'hier. Il y a un an, le directeur sportif Leonardo a déjà tenté le coup, sans succès. Mais la donne a bien changé depuis car, contrairement à l'été dernier, le Barça a renoncé à conserver son icône, au grand dam de ses joueurs qui continuent à partager sur les réseaux sociaux leur tristesse.

City apparemment hors course

Autre élément, le PSG n'affronte pas la concurrence de Manchester City, l'un des très rares clubs à pouvoir se payer l'Argentin. L'entraîneur Pep Guardiola, qui a dirigé Messi au Barça, a rappelé vendredi que "le numéro 10 allait être porté par Grealish", le talentueux milieu anglais recruté jeudi.

Le champ serait donc libre pour Paris, en passe de réunir les deux anciens ennemis de la Liga, Messi et Sergio Ramos, l'ex-capitaine du Real Madrid arrivé cet été. La présence de Kylian Mbappé donnerait aussi une sacrée allure à cette équipe, mais l'avenir de l'attaquant français reste incertain, en raison des négociations qui s'étirent autour de sa prolongation de contrat qui expire en 2022.

En effet, Paris pourrait vendre son meilleur buteur, qui risque de partir gratuitement dans un an, pour se payer Messi. "Le Real est à l'affût", écrit samedi le quotidien sportif espagnol Marca. Mais Pochettino a écarté d'un "non" ferme cette possibilité. Le PSG est bien décidé à rêver très grand.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Le Bayern reprend le pouvoir

Publié

le

La hargne de Sommer, qui a connu la victoire avec le Bayern à Wolfsburg (© KEYSTONE/EPA/HANNIBAL HANSCHKE)

Pas franchement convaincant depuis la reprise, le Bayern Munich a conservé la tête de la Bundesliga au terme de la 19e journée.

Sous pression après la victoire d'Union Berlin samedi, le "Rekordmeister" est allé s'imposer 4-2 sur la pelouse de Wolfsburg.

Toujours à la recherche d'un premier "clean sheet" en championnat sous le maillot bavarois, Yann Sommer a capitulé sur des réussites signées Kaminski (44e, 1-3) et Svanberg (81e, 2-4). Il a néanmoins fêté son premier succès en Bundesliga avec les Munichois, qui menaient 3-0 à la 19e grâce à un doublé de Coman.

Ce succès, qui intervient après trois nuls 1-1 en trois journées depuis la reprise, permet au Bayern de reprendre les commandes cédées la veille au soir à l'Union Berlin. Les Munichois ont un point d'avance sur l'équipe entraînée par Urs Fischer, qui a signé samedi face à Mayence (2-1) son quatrième succès consécutif.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le FC Zurich s'impose face à un Sion inoffensif

Publié

le

Le Zurichois Nikola Katic récupère un ballon qui échappe au Sédunois Luca Zuffi. (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Le FC Zurich poursuit sa remontée en Super League. Le champion en titre s'est imposé 1-0 sur la pelouse d'un FC Sion, une nouvelle fois, décevant. Les Zurichois se retrouvent à deux points de Sion.

Il n'y a pas eu de nouveau miracle pour les Valaisans. Revenus du Stade de Genève avec un point venu de nulle part, cette fois-ci, ils n'ont pu cacher leurs carences offensives face à un Zurich en verve avec un deuxième succès de suite.

Le niveau de la partie fut longtemps consternant. Avec un seul attaquant de pointe nominal - Ilyas Chouaref - les Sédunois ont connu toutes les peines à porter le danger devant la cage zurichoise lors de rares contre-attaques. Ce fut au contraire les Alémaniques qui se montrèrent le plus dangereux par l'intermédiaire du remuant Blerim Dzemaili, auteur de deux tirs retenus par Lindner avant de sortir sur blessure.

En deuxième période, les Valaisans se sont montrés un peu plus créatifs. Chouaref s'est lancé dans un solo impressionnant qu'il a très mal conclu. Le match basculait à la 58e minute sur une faute de main incontestable de Reto Ziegler. Le penalty n'avait rien de scandaleux, mais 3 minutes auparavant, la VAR n'avait pas retenu une main du Zurichois Marc Hornschuh qui avait, elle aussi, modifié la trajectoire du tir d'Itaitinga. Sous les sifflets, Jonathan Okita transformait son coup de pied de réparation pour l'ouverture du score (59e).

Le FC Sion demeure ainsi l'équipe la plus faible à domicile cette saison avec seulement huit points récoltés en dix matches. Fabio Celestini ne va pas manquer de travail au cours des prochaines semaines.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le Barça prend le large

Publié

le

Vinicius et le Real ont été battus à Majorque dimanche (© KEYSTONE/AP/Francisco Ubilla)

Le Barça s'échappe en tête de la Liga après 20 journées. Les Catalans se sont imposés 3-0 face à Séville et possèdent huit longueurs d'avance sur le Real, battu 1-0 à Majorque.

Les Blaugrana ont dû attendre l'heure de jeu pour ouvrir le score par Jordi Alba. Puis à la 70e, c'est Gavi qui a doublé la mise. Et enfin neuf minutes plus tard, c'est Raphinha qui a salé l'addition. Les joueurs de Xavi ont fait preuve d'une belle cohésion pour faire la différence.

Modeste 10e du championnat, Majorque a lui forcé la décision face au Real sur un but contre son camp de Nacho Fernandez dès la 13e minute. Le défenseur madrilène a dévié de la tête un centre dans ses propres cages.

Privé de nombreux joueurs blessés dont Karim Benzema et Thibaut Courtois (touché à l'échauffement), le Real a pourtant bénéficié d'une opportunité en or d'égaliser. Mais Marco Asensio a manqué son penalty à la 59e.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Malgré sa grave blessure, Neuer veut continuer avec la sélection

Publié

le

Manuel Neuer entend revenir no 1 au Bayern et en sélection allemande. (© KEYSTONE/AP/Matthias Schrader)

Le capitaine de la sélection allemande Manuel Neuer veut continuer avec la Mannschaft, malgré sa grave blessure à la jambe droite qui va l'éloigner des terrains de très longs mois.

Il l'a expliqué dans un entretien accordé vendredi au site spécialisé The Athletic.

"Nous sommes en contact avec Hansi Flick (le sélectionneur de l'Allemagne, NDLR). Hansi part certainement du principe que je reviendrai et je ferai tout pour. Je suis sûr que j'en suis capable", a déclaré le gardien du Bayern Munich, pour sa première prise de parole depuis sa blessure.

Éliminé avec l'Allemagne dès le 1er tour de la Coupe du monde 2022 au Qatar, Manuel Neuer s'est gravement blessé lors d'une sortie à skis dans les Alpes bavaroises le 9 décembre, victime d'une fracture de la partie inférieure de la jambe droite, sur une chute à "10 ou 12 km/h".

Skieur "depuis plus de trente ans", il affirme ne jamais avoir pensé que sa carrière était terminée.

"Dès que l'on a su que l'on pouvait opérer, j'étais confiant, tout irait bien. Je connais un peu la médecine désormais. Je n'avance pas à tâtons. Ma jambe, le processus de guérison, la rééducation, le retour: je sais comment ça va fonctionner", a insisté Neuer.

Au printemps 2017, une fracture au pied gauche l'avait éloigné pendant près d'une saison des buts du Bayern, mais il était revenu à temps pour la Coupe du monde 2018, éliminé dès le 1er tour.

Pas écouter Schumacher

L'ancien gardien de but de l'Allemagne Harald "Toni" Schumacher a suggéré à Neuer d'arrêter la sélection et de se concentrer sur sa carrière en club.

"Chacun peut faire des recommandations. Le temps venu, je me regarderai dans un miroir et je me dirai la vérité en face, comme toujours. Si je ne suis pas performant, je libèrerai ma place. Mais ne vous attendez pas à ce que cela arrive", a lancé Neuer, 117 sélections avec l'Allemagne.

Le champion du monde 2014 et double vainqueur de la Ligue des champions (2013, 2020) espère revenir à l'été 2023 pour la préparation estivale de la saison 2023/24 du Bayern, et veut disputer l'Euro 2024 à domicile dans un peu moins d'un an et demi.

Il va toutefois se retrouver, à 37 ans, en concurrence tant en club face à Yann Sommer recruté au mercato hivernal, qu'en sélection face à Marc-André ter Stegen et Kevin Trapp.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Martinelli fidèle à Arsenal

Publié

le

Martinelli (à gauche) a signé un contrat longue durée avec Arsenal (© KEYSTONE/EPA/ADAM VAUGHAN)

L'attaquant international brésilien Gabriel Martinelli a prolongé vendredi son contrat avec Arsenal. Les deux parties sont liées pour quatre ans et demi de plus, selon la presse.

"Gabriel Martinelli a signé un nouveau contrat avec le club, s'engageant pour son avenir à long terme avec nous", écrivent les Gunners de Granit Xhaka, qui ont pris l'habitude de ne jamais spécifier la durée des contrats.

Le joueur de 21 ans, arrivé il y a trois ans et demi, s'est rapidement imposé sur le flanc gauche de l'attaque d'Arsenal, club avec lequel il a déjà disputé 111 matches. Membre de l'équipe brésilienne sacrée championne olympique à Tokyo en 2021, il a fait ses débuts en A l'année suivante et faisait partie du groupe auriverde au Mondial au Qatar.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Sagittaire

Quelques opportunités vous font de l’œil en ce moment dans l’emploi. Vous pourriez bien être à la case départ de nouveautés…

Les Sujets à la Une

X