Rejoignez-nous

Sport

Hockey sur glace : le temps presse à Malley 2.0.

Publié

,

le

Le Lausanne Hockey n’a plus le choix. Si elle entend toujours disputer les play-offs de National League cette saison, la formation lémanique se doit de battre le HC Bienne ce jeudi soir.

45 matchs disputés, 58 points engrangés et une dixième place au classement du championnat de National League : au début de cette saison 2017-2018, ce scénario n’était pas forcément celui imaginé par les dirigeants du LHC.

Un LHC en panne de confiance qui vient d’essuyer mardi contre Fribourg-Gottéron une cinquième défaite en six rencontres disputées.

Beaucoup d’éléments manquent aux Vaudois pour espérer meilleur sort. Yves Sarault, coach canadien de la formation lémanique :

Yves SaraultCoach du LHC

Lausanne affronte ce soir pour la troisième fois le HC Bienne à Malley 2.0. pour le compte de la 46ème journée de National League.

Le LHC a certes battu le pensionnaire de la Tissot Arena en début de saison mais depuis, ce dernier a réalisé un championnat remarquable, qui l’a conduit à la quatrième place du classement.

Mieux, les Seelandais ont validé leur ticket pour les play-offs hier suite à la victoire de Zürich contre Langnau. L’attaquant du Lausanne Hockey Club Etienne Froidevaux évoquait mercredi, à l’entrainement, le futur adversaire de son équipe :

Etienne FroidevauxAttaquant du LHC

A cinq journées de la fin du championnat régulier, Lausanne est toujours dixième à six points de la barre et de Genève-Servette, huitième et dernière formation provisoirement qualifiée pour les play-offs.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Le Heat refroidit les Celtics

Publié

le

Bam Adebayo (13) et Miami mènent 2-1 face à Boston (© KEYSTONE/AP/Michael Dwyer)

Miami a produit un énorme effort collectif dans le sillage de Bam Adebayo pour remporter l'acte III de la finale de la Conférence Est de NBA samedi à Boston (109-103).

Privé en cours de route de Jimmy Butler, le Heat mène 2-1 dans la série.

En proie a une inflammation récurrente du genou, Jimmy Butler (8 points) n'a pas pu disputer la seconde période. Sans son leader, qui est aussi son meilleur marqueur, Miami a énormément souffert mais a réussi à tenir la distance, après une entame de match tonitruante qui l'a vu remporter le premier quart-temps 39-18.

L'avance floridienne a culminé à 26 unités au deuxième et Bam Adebayo y a été pour beaucoup en marquant 16 de ses 31 points. L'intérieur de Miami a également réussi 10 rebonds, 6 passes décisives, 4 interceptions et 1 contre dans une rencontre où le Heat a démontré toute sa combativité.

Brown pourtant intenable

Non pas que Boston en soit dépourvu, bien au contraire. Mais le supplément d'âme était du côté du Heat, qui n'a pas perdu trop ses moyens, même quand Jaylen Brown était intenable dans le dernier quart-temps: auteur de 14 points dans cette période, il a fini avec 40 unités.

A moins de trois minutes de la fin, les Celtics recollèrent ainsi à une unité (93-92) et on ne donnait pas cher de la peau du Heat. Mais Max Strus (16 points) a répondu, lui aussi avec un tir primé, puis Adebayo avec un shoot au buzzer des 24''. PJ Tucker (17 points) et Victor Oladipo ont ensuite mis des lancers francs précieux.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Pereira fait sensation, Woods abandonne

Publié

le

Guillermo Pereira est en tête du Championnat PGA avant le dernier tour (© KEYSTONE/AP/Sue Ogrocki)

Guillermo "Mito" Pereira, 100e mondial, est sur le point de se faire un nom.

Le Chilien comptait trois coups d'avance en tête du Championnat PGA avant le dernier tour, que ne disputera pas Tiger Woods contraint à l'abandon.

Enorme sensation sur le parcours de Southern Hills en Oklahoma. C'est un quasi inconnu qui menait la danse samedi soir. Pour sa deuxième participation à un Majeur, le joueur de 27 ans, 2e la veille, a été le plus solide du plateau, et se trouvait aux portes d'un rare exploit.

Le dernier joueur à avoir fait d'une épreuve du Grand Chelem son tout premier titre fut Danny Willett au Masters d'Augusta, en 2016. Ils ne sont que six dans l'histoire à avoir réalisé cette singulière performance.

"Rester simple"

Pereira avait fait une brève incursion à l'US Open en 2019, sans franchir le cut. Cette fois, au troisième jour, il trônait en tête de ce Championnat PGA avec un total de -9. Il comptait trois coups de mieux que l'Américain Will Zalatoris, leader la veille, et que l'Anglais Matt Fitzpatrick, auteur d'un bond de six places.

"Je vais essayer de rester simple, faire les mêmes choses que j'ai faites, essayer de ne même pas regarder les gens autour de moi", a expliqué le 4e des JO de Tokyo, évidemment conscient de l'énorme pression qui va peser sur ses épaules.

A ses trousses, outre Zalatoris et Fitzpatrick, se trouvaient l'Américain Cameron Young, à quatre coups, le Mexicain Abraham Ancer à cinq et l'Irlandais Seamus Power à six. Autant d'outsiders en quête d'un premier sacre majeur, que peu attendaient en si bonne posture.

Woods "endolori"

Tiger Woods a quant lui vécu une journée cauchemardesque, au point d'annoncer son abandon en soirée. Traînant péniblement sa jambe endolorie, il a dévissé à la dernière place, après avoir rendu une carte de 79 soit neuf coups au-dessus du par. Il a ainsi tutoyé son pire score en Grand Chelem établi en 2002 au 3e tour du British Open et réitéré au premier tour de l'US Open 2015.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Le directeur sportif Leonardo limogé

Publié

le

Leonardo (à droite) a été limogé par le PSG (© KEYSTONE/AP/FRANCOIS MORI)

Le directeur sportif du Paris St-Germain Leonardo a été démis de ses fonctions samedi. Une source ayant connaissance du dossier a confirmé une information de plusieurs médias.

Le limogeage du dirigeant brésilien (52 ans), en poste depuis 2019, est intervenu quelques heures à peine après la prolongation jusqu'en 2025 du contrat de Kylian Mbappé. La décision de l'attaquant français a été annoncée avant la victoire dans la soirée contre Metz (5-0).

A peine les célébrations du titre terminées que le diffuseur Prime Video, RMC, France Bleu Paris, Le Parisien et L'Equipe ont relayé le décision du PSG de se séparer de l'un de ses hommes clés. Le club présidé par Nasser Al-Khelaïfi, revigoré par l'engagement sur le moyen terme de son attaquant-vedette, a lancé des grandes manoeuvres pour redonner un second souffle à son projet sportif.

Il s'agissait du deuxième passage comme directeur sportif de "Leo", qui a également occupé ces fonctions entre 2011 et 2013. Le Brésilien a également été joueur au PSG, de 1996 à 1997. Son nom était sur la sellette depuis plusieurs semaines, comme celui de l'entraîneur Mauricio Pochettino, qui pourrait aussi faire ses valises bientôt malgré son contrat courant jusqu'en 2023.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Lyon bat le Barça de Crnogorcevic en finale

Publié

le

La joie des Lyonnaises, qui ont battu le Barça en finale de la Ligue des champions (© KEYSTONE/AP/Alessandra Tarantino)

Le FC Barcelone de l'internationale suisse Ana-Maria Crnogorcevic n'est pas parvenu à conquérir une deuxième Ligue des champions de suite.

Les Catalanes se sont inclinées 3-1 face à Lyon samedi en finale à Turin.

Titrées cinq fois consécutivement de 2016 à 2020 mais sorties dès les quarts de finale la saison dernière, les Lyonnaises remportent ce trophée pour la huitième fois. L'équipe du président Jean-Michel Aulas a forcé la décision en première mi-temps déjà, menant 3-0 à la 33e grâce notamment à un but de sa star Ada Hegerberg.

Barcelone, qui avait dominé Chelsea 4-0 l'an dernier en finale pour cueillir sa première Ligue des champions dames, a recollé à 3-1 à la 41e sur une réussite de son Ballon d'Or Alexia Putellas. L'entrée en jeu d'Ana-Maria Crnogorcevic à la 59e n'a toutefois pas permis au Barça d'inverser la tendance.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Woods sombre dans les abysses

Publié

le

Tiger Woods a craqué samedi à Tulsa (© KEYSTONE/AP/Eric Gay)

Tiger Woods, traînant péniblement sa jambe endolorie, a vécu une de ses pires journées dans un Majeur samedi.

L'ex-no 1 mondial a rendu une carte de 79, soit neuf coups au-dessus du par, pour dévisser provisoirement en avant-dernière position du Championnat PGA.

L'homme aux 15 titres du Grand Chelem était déjà à la peine ces deux derniers jours, durant lesquels sa jambe droite, passée près de l'amputation il y a quinze mois après son accident de voiture, a semblé le faire souffrir plus encore qu'il y a cinq semaines pour son saisissant "comeback" sur les greens du Masters d'Augusta.

Dos au mur au terme du premier tour avec une carte de 74, soit quatre au-dessus du par, le Tigre s'est battu vendredi pour rester dans le cut, justement fixé à +4. Son score encourageant de 69, l'a fait rester dans le tournoi au 53e rang (+3). Mais il a lâché prise samedi.

Pour commencer, sa balle a fait "plouf" dans l'eau à deux reprises aux 2e et 6e trous, avec bogey et triple bogey au bout. Après un autre bogey au no 7, il en a concédé cinq autres consécutifs entre les no 9 et 13. Une première de sa part dans un tournoi majeur.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Quelle jolie forme vous tenez !!! De plus, un regain de libido exacerbée fera les délices de votre Chouchounet… et les vôtres !

Les Sujets à la Une

X