Rejoignez-nous

Sport

NBA: Kobe Bryant décède dans un accident

Publié

,

le

Kobe Bryant avait disputé son dernier match en avril 2016 (©KEYSTONE/AP/JAE C. HONG)

La NBA, les Etats-Unis et le monde du sport sont sous le choc: un des plus grands champions de l’histoire du basket Kobe Bryant est mort dimanche à 41 dans un accident d’hélicoptère.

Bryant, quintuple champion NBA avec les Lakers, son club de toujours, est décédé dimanche matin dans le crash de son hélicoptère survenu à Calabasas dans le sud de la Californie, selon la maire de la ville et le gouverneur de la province, qui ont confirmé le décès quelques heures après son annonce par le site américain d’actualités sur les célébrités TMZ.

D’après TMZ, le basketteur, père de quatre enfants, était à bord de son hélicoptère privé lorsque celui-ci est brusquement tombé, avant de s’enflammer.

« Il n’y a pas eu de survivant… Il y avait neuf personnes à bord de l’appareil, le pilote et huit personnes », a annoncé Alex Villanueva, le shériff du comté de Los Angeles, lors d’un point presse. Une des filles de Kobe Bryant fait partie des victimes, a indiqué le maire de Los Angeles Eric Garcetti. La cause de l’accident n’est pour l’heure pas connue.

Hommages

« C’est une terrible nouvelle! », a tweeté dimanche le président américain Donald Trump. Quelques minutes plus tard, son prédécesseur à la Maison Blanche Barack Obama, grand amateur de basket, a salué sur le même canal une « légende » des parquets avant d’envoyer ses « prières » à la famille endeuillée.

« La famille NBA est dévastée », a réagi la Ligue nord-américaine de basket par la plume de son patron Adam Silver, au diapason des plus grandes vedettes du sport-roi aux Etats-Unis.

« Je n’ai pas de mots pour exprimer ma douleur », a tweeté Shaquille O’Neal, qui fut son équipier à Los Angeles au début des années 2000, avant de partir pour Miami, brouillé avec lui. « JE SUIS MALADE », a insisté l’ex-Laker.

« C’était le plus grand Lakers de tous les temps », a estimé la légende NBA Magic Johnson, qui l’a précédé sous le maillot jaune de l’équipe de Los Angeles. Le Français Tony Parker a pour sa part « le coeur brisé ».

24 secondes de silence

Quelques minutes après l’annonce de sa mort, NBA TV a bouleversé ses programmes pour déjà évoquer sa mémoire. Après concertation entre joueurs, franchises et la NBA, toutes les rencontres de dimanche ont été maintenues en observant 24 secondes de silence, en hommage au numéro de son dernier maillot chez les Lakers.

« Tous leurs joueurs ont grandi en rêvant de devenir un jour comme lui, ou comme Michael Jordan avant lui. On parle de cette génération de joueurs marqués par cette icône qui semble être partie trop tôt. C’est difficile », a estimé l’ancien entraîneur Stan Van Gundy sur la chaîne officielle de l’instance.

Sur les réseaux sociaux, le tsunami d’émotions n’a fait que commencer, effaçant les critiques sur son individualisme et son arrogance qui ont jalonné sa carrière.

Collectionneur de records

Celui qu’on surnommait « Black Mamba » pour son sang froid était l’un des sept joueurs à avoir inscrit plus de 30’000 points durant sa carrière et une des idoles de LeBron James, qui l’a dépassé samedi à la 3e place du classement des meilleurs marqueurs de la NBA, lors de la défaite des Lakers à Philadelphie.

« Kobe était immortel offensivement du fait de son aptitude (à beaucoup marquer). Et me voilà ici à Philadelphie, portant le (même) maillot des Lakers. L’univers provoque parfois de ces choses… Ce n’est pas censé avoir un sens, mais voilà, cela arrive tout simplement », avait déclaré samedi soir « LBJ », ému, après la rencontre jouée dans la ville de Pennsylvannie où Bryant a vu le jour le 23 août 1978.

Sur le plan financier également, sa carrière a été exceptionnelle: égérie de Nike, qui l’avait soutenu malgré une accusation de viol en 2003 soldée par un accord loin des tribunaux, Bryant, joueur le mieux payé de la planète, a accumulé pas moins de 323,3 millions de dollars de salaire (313 millions de francs), dont 25 millions lors de sa dernière saison.

Retraité des parquets depuis avril 2016 après vingt saisons à tutoyer les cimes du basket mondial comme peu l’ont fait avant lui, le natif de Philadelphie est le seul à avoir ses deux maillots, aux numéros 8 et 24, accrochés au plafond du Staples Center, en compagnie des autres légendes de la franchise, tels Magic Johnson, Kareem Abdul Jabbar ou encore Shaquille O’Neal.

Le décès de celui qui a également glané deux médailles d’or olympiques en 2008 et 2012 avec Team USA, intervient 25 jours après la mort de David Stern, l’ancien « commissionner » de la NBA qui l’avait fait prospérer et devenir une marque mondiale. Et qui avait compris que le basket américain deviendrait populaire comme jamais, grâce à des génies comme Kobe.

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: NBA: Kobe Bryant dies in accident | En24 News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Football : Atalanta s’impose face à Valence, Freuler marque

Publié

le

Remo Freuler a inscrit le troisième but de l'Atalanta Bergame, à la 57e minute du match. (AP Photo/Antonio Calanni)

Le conte de fées continue pour l’Atalanta et Remo Freuler. A Milan, la formation de Bergame s’est imposée 4-1 devant Valence pour prendre une option sans doute décisive sur sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions.

Titulaire en ligne médiane, Remo Freuler a eu le bonheur de marquer le 3-0 à la 57e minute d’une frappe enroulée imparable. Les trois autres réussites ont été inscrites par le latéral néerlandais Hans Hateboer, qui a signé un doublé, et par le Slovène Josip Iicic.

Cette victoire de l’Atalanta ne souffre aucune discussion. Le onze de Gian Gasperini, qui est sorti de la phase de poules après avoir pourtant perdu ses trois premiers matches, a rappelé qu’il pratiquait sans doute le plus beau football d’Italie.

Succès logique du RB Leipzig

Celui du RB Leipzig est tout aussi séduisant. A Londres, le deuxième de la Bundesliga a battu Tottenham 1-0 sur un penalty de Timo Werner à la 58e minute. Il avait été accordé pour une faute de Ben Davis sur Konrad Leimer que même Jose Mourinho n’a pu contester.

« Orphelin » de Harry Kane et de Heung-Min Son, Tottenham avait pris le parti de bien défendre dans un premier temps. Malgré les 90 premières secondes du match qui ont failli tourner au cauchemar avec… trois occasions pour Leipzig dont un tir d’Angelino repoussé par Hugo Lloris sur le poteau, le choix de Jose Mourinho était fondé. Face à un adversaire aussi joueur et bien conscient des limites offensives de sa propre équipe en raison du poids des absences, le manager des Spurs a misé sur une guerre d’usure et sur l’inspiration de son gardien. Avec l’espoir, bien sûr, que les siens, presque sur un malentendu, trouvent une ouverture malgré l’ascendant très net exercé par les Allemands.

Elle aurait pu survenir à la 8e minute avec cette frappe de Steven Bergwijn détournée par Peter Gulasci. Sur cette action, on a compris pourquoi le gardien hongrois était si difficile à « détrôner » pour Yvon Mvogo. Comme il le devait le démontrer après le repos sur un centre de Serge Aurier et sur des coups francs de Giovani Lo Celso et d’Erik Lamela.

Même si le RB Leipzig peut parfois accuser des couacs à domicile – les Allemands ont ainsi été battus par Lyon en phase de poules -, Tottenham sera confronté à une sorte de mission impossible au match retour. Sans Kane et sans Son, Jose Mourinho ne peut plus compter sur un véritable buteur. Et Delle Ali, l’homme qui doit éclairer le jeu de son équipe, a apparemment perdu son inspiration. Son remplacement lors du match aller à la 64e minute doit, ainsi, être lu comme une implacable sanction.

Continuer la lecture

Sport

Football : Haaland et le Borussia dominent le PSG, Liverpool perd

Publié

le

Erling Haaland a marqué deux fois mardi soir face au PSG. (AP Photo/Martin Meissner)

Grâce au génie d’Erling Haaland, ce prodige norvégien de 19 ans venu de Salzbourg, le Borussia Dortmund de Lucien Favre est toujours en vie. Sa qualification contre le PSG ne relève pas de l’utopie.

Auteur d’un doublé, Erling Haaland a donné la victoire 2-1 au Borussia en match aller de ce huitième de finale de la Ligue des Champions tant attendu. Même si le but de Neymar pour le 1-1 de la 75e minute, dû en grande partie à une erreur de Dan Zagadou, place le PSG en ballottage presque favorable, Lucien Favre et ses joueurs peuvent décrocher la lune dans trois semaines au Parc des France. Le potentiel offensif de cette équipe apparaît sans limite. Et Paris sera privé de Marco Verratti, suspendu, qui fut son meilleur homme dans cette acte I à Dortmund.

Erling Haaland a ouvert le score à la 69e après une action digne du manuel menée par Jadon Sancho et par Achraf Hakimi, les deux puncheurs de Lucien Favre. A la 77e, le Norvégien signait un véritable chef-d’oeuvre avec une frappe imparable dans la lucarne de Keylor Navas. On veut croire que cet attaquant, en état de grâce depuis sa venue à Dortmund, trouvera à Paris les espaces pour exploiter tout son potentiel et pour emmener le Borussia vers l’exploit tant espéré.

Manuel Akanji encore écarté

On avait promis un feu d’artifice ! Mais Lucien Favre et Thomas Tuchel se sont efforcés dans un premier temps d’assurer leurs arrières pour que cette rencontre n’épouse pas un scénario improbable. Ainsi, le technicien vaudois avait à nouveau opté pour une défense à trois qui laissait Manuel Akanji sur le banc. Dans le camp adverse, Thomas Tuchel n’a pas osé jouer avec les quatre « fantastiques ». Mauro Icardi était ainsi sacrifié pour permettre, là aussi, la tenue d’une défense à trois.

Emmené par le formidable Jadon Sancho, le Borussia fut l’équipe la plus entreprenante au cours la première période. Seulement, il aura manqué une certaine justesse dans le dernier geste pour que la supériorité des Allemands se concrétise. En face, Paris a choisi de limiter les prises de risque pour s’en remettre au génie de Neymar ou de Kylian Mbappé. Mais lors de ces 45 minutes initiales, le Brésilien et le Champion du monde ne parvenaient pas à trouver l’ouverture devant une défense bonifiée par le retour en grâce du capitaine Lukasz Piszczek.

Liverpool méconnaissable

Le retour de Liverpool au Wanda Metropolitano, le théâtre de son succès en finale l’an dernier face à Tottenham, n’a pas été couronné de succès. Les Reds se sont inclinés 1-0 sur une réussite de Saul Niguez tombée à la 4e minute déjà.

Méconnaissable, Liverpool ne méritait pas mieux. La formation de Jürgen Klopp n’a jamais pu imposer son jeu face à un onze qui demeure maître dans l’art de bien défendre. Ce résultat laisse présager un match retour à Anfield Road bien indécis. Liverpool devra retrouver son football pour mettre à terre une équipe qui se battra pour chaque mètre avec toute la rage que ne manquera pas d’insuffler son entraîneur.

Continuer la lecture

Sport

Hockey sur glace: Fribourg définitivement la bête noire du LHC

Publié

le

Petteri Lindbohm et le LHC ont encore une fois fini à terre contre Fribourg-Gottéron. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Le Lausanne Hockey Club n’aura pas réussi à battre une seule fois Fribourg-Gottéron en saison régulière. Les Vaudois ont perdu leur sixième et dernière confrontation face aux Dragons ce mardi soir à la Vaudoise aréna (2-3). 

Ce derby entre Lions et Dragons a vu une première période expéditive, durant laquelle le LHC a montré d’entrée ses intentions offensives. Mais, comme lors de la dernière partie à la Vaudoise aréna face au HC Lugano, les hommes de Ville Peltonen ont manqué de précision. Dans ces situations, c’est souvent l’adversaire qui parvient à marquer et c’est ce qui est arrivé. À 55 secondes de la première sirène, Ryan Gunderson a profité de la première vraie situation chaude devant Tobias Stephan pour ouvrir le score.

Il a manqué aux Lausannois le dernier geste, particulièrement dans le premier tiers. Joël Genazzi, défenseur du LHC :

Joël Genazzi
Défenseur du LHC
Joël Genazzi Défenseur du LHC

La deuxième et la troisième période sont aussi globalement dominées par les Vaudois, qui se sont heurtés à un Reto Berra intraitable. Le LHC a souffert une nouvelle fois d’un manque flagrant d’efficacité. Tout le contraire des Fribourgeois, redoutables, qui ont inscrit le 2 à 0 par David Desharnais en power play (30e). Christoph Bertschy a redonné un peu d’espoir à 2 minutes de la fin du match, en vain. Les Lions ont donc encore perdu contre Fribourg-Gottéron.

Le système très défensif de Fribourg-Gottéron a posé problème aux Lions cette saison, comme l’explique Joël Genazzi :

Joël Genazzi
Défenseur du LHC
Joël Genazzi Défenseur du LHC

Le gardien lausannois Tobias Stephan partage les impressions de son coéquipier Joël Genazzi :

Tobias Stephan
Gardien du LHC
Tobias Stephan Gardien du LHC

Cette défaite des Lions est la troisième de suite à la Vaudoise aréna, la 14ème en 22 matchs. Lausanne est tout simplement la pire formation de la ligue à domicile. Ce revers des Vaudois fait en revanche les affaires de Fribourg-Gottéron. Les Dragons ont désormais 64 points, soit une avance de 4 longueurs sur la barre et la 9ème place occupée par le CP Berne. Le LHC compte lui 68 unités.

Lors de la prochaine journée, les Lausannois recevront Bienne, Fribourg accueillera Lugano.

Continuer la lecture

Sport

Hockey sur glace : un 20e but pour Meier cette saison en NHL

Publié

le

Timo Meier (n°28, ici face à Minnesota) a inscrit son 20e but de la saison en NHL. (AP Photo/Tom Olmscheid)

Le 20e but de la saison de Timo Meier n’aura pas suffi. Malgré le punch de l’Appenzellois, San Jose s’est incliné 5-3 à domicile devant Florida.

Timo Meier a inscrit le 4-3 à 100 » de la sirène avant que Vincent Trochek n’assure, dans la cage vide, le succès des Panthers. Les Sharks, qui avaient enlevé quatre de leurs cinq derniers matches, accusent désormais 12 points de retard sur la barre.

Surnuméraire lors des cinq dernières rencontres, Denis Malgin a délivré un assist pour le 12e point de la saison contrastée qu’il traverse au sein de l’attaque de Florida. Le Soleurois et son équipe n’accusent que deux longueurs de retard sur la barre à la faveur de ce succès qui tombe à pic. Les Panthers avaient, en effet, perdu six de leurs sept derniers matches avant de se rendre en Californie.

Continuer la lecture

Sport

Football: le LS bat Aarau et creuse l’écart

Publié

le

Devant 3525 spectateurs à la Pontaise, le LS a signé une troisième victoire de rang.

Le FC Lausanne-Sport a désormais 13 points d’avance en tête du classement de Challenge League. Le club vaudois a battu le FC Aarau (1 à 0) et signe une troisième victoire de rang. 

Grâce aux faux pas de ses concurrents à la première place, le LS avait l’occasion de conforter sa position de leader. L’entame de match a confirmé cette intention. Dan Ndoye, extrêmement présent sur le flanc droit, a créé de nombreuses occasions pour son équipe dont celle d’Andi Zeqiri qui a fait trembler le poteau des buts argovien.

En deuxième mi-temps, le Lausanne-Sport a confirmé sa domination. C’est finalement sur balle arrêtée que la récompense est arrivée. À la 66ème minute de jeu, sur un corner botté par Kukuruzovic, Loosli s’est élevé plus haut que tout le monde pour mettre le ballon au fond des filets. Ce but a été au final le seul de la rencontre.

Petit score mais trois nouveaux points au compteur. Giorgio Contini, entraîneur du LS :

Giorgio Contini
Entraîneur du LS
Giorgio Contini Entraîneur du LS

Malgré les nombreuses possibilités, le LS n’a ainsi marqué qu’un seul but. Un manque d’efficacité qui se confirme en 2020. Thomas Castella, gardien du LS :

Thomas Castella
Gardien du LS
Thomas Castella Gardien du LS

Avec trois points supplémentaires au classement, le FC Lausanne-Sport a désormais une avance de 13 unités sur son dauphin le FC Vaduz. Une situation confortable qui n’est pas forcément toujours facile à gérer. Thomas Castella :

Thomas Castella
Gardien du LS
Thomas Castella Gardien du LS

Même si l’avantage au classement est conséquent, l’entraîneur Giorgio Contini a toujours des objectifs de travail bien précis, dont la solidité défensive :

Giorgio Contini
Entraîneur du LS
Giorgio Contini Entraîneur du LS

Pour sa prochaine rencontre, le LS se rendra à Winterthour vendredi pour y défier le 5ème du classement.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Poisson

Influences astrales bénéfiques vous permettant d’adopter un rythme soutenu. Affaires qui se concluent rapidement

Publicité

Les Sujets à la Une

X