Rejoignez-nous

Sport

NBA: Kobe Bryant décède dans un accident

Publié

,

le

Kobe Bryant avait disputé son dernier match en avril 2016 (©KEYSTONE/AP/JAE C. HONG)

La NBA, les Etats-Unis et le monde du sport sont sous le choc: un des plus grands champions de l'histoire du basket Kobe Bryant est mort dimanche à 41 dans un accident d'hélicoptère.

Bryant, quintuple champion NBA avec les Lakers, son club de toujours, est décédé dimanche matin dans le crash de son hélicoptère survenu à Calabasas dans le sud de la Californie, selon la maire de la ville et le gouverneur de la province, qui ont confirmé le décès quelques heures après son annonce par le site américain d'actualités sur les célébrités TMZ.

D'après TMZ, le basketteur, père de quatre enfants, était à bord de son hélicoptère privé lorsque celui-ci est brusquement tombé, avant de s'enflammer.

"Il n'y a pas eu de survivant... Il y avait neuf personnes à bord de l'appareil, le pilote et huit personnes", a annoncé Alex Villanueva, le shériff du comté de Los Angeles, lors d'un point presse. Une des filles de Kobe Bryant fait partie des victimes, a indiqué le maire de Los Angeles Eric Garcetti. La cause de l'accident n'est pour l'heure pas connue.

Hommages

"C'est une terrible nouvelle!", a tweeté dimanche le président américain Donald Trump. Quelques minutes plus tard, son prédécesseur à la Maison Blanche Barack Obama, grand amateur de basket, a salué sur le même canal une "légende" des parquets avant d'envoyer ses "prières" à la famille endeuillée.

"La famille NBA est dévastée", a réagi la Ligue nord-américaine de basket par la plume de son patron Adam Silver, au diapason des plus grandes vedettes du sport-roi aux Etats-Unis.

"Je n'ai pas de mots pour exprimer ma douleur", a tweeté Shaquille O'Neal, qui fut son équipier à Los Angeles au début des années 2000, avant de partir pour Miami, brouillé avec lui. "JE SUIS MALADE", a insisté l'ex-Laker.

"C'était le plus grand Lakers de tous les temps", a estimé la légende NBA Magic Johnson, qui l'a précédé sous le maillot jaune de l'équipe de Los Angeles. Le Français Tony Parker a pour sa part "le coeur brisé".

24 secondes de silence

Quelques minutes après l'annonce de sa mort, NBA TV a bouleversé ses programmes pour déjà évoquer sa mémoire. Après concertation entre joueurs, franchises et la NBA, toutes les rencontres de dimanche ont été maintenues en observant 24 secondes de silence, en hommage au numéro de son dernier maillot chez les Lakers.

"Tous leurs joueurs ont grandi en rêvant de devenir un jour comme lui, ou comme Michael Jordan avant lui. On parle de cette génération de joueurs marqués par cette icône qui semble être partie trop tôt. C'est difficile", a estimé l'ancien entraîneur Stan Van Gundy sur la chaîne officielle de l'instance.

Sur les réseaux sociaux, le tsunami d'émotions n'a fait que commencer, effaçant les critiques sur son individualisme et son arrogance qui ont jalonné sa carrière.

Collectionneur de records

Celui qu'on surnommait "Black Mamba" pour son sang froid était l'un des sept joueurs à avoir inscrit plus de 30'000 points durant sa carrière et une des idoles de LeBron James, qui l'a dépassé samedi à la 3e place du classement des meilleurs marqueurs de la NBA, lors de la défaite des Lakers à Philadelphie.

"Kobe était immortel offensivement du fait de son aptitude (à beaucoup marquer). Et me voilà ici à Philadelphie, portant le (même) maillot des Lakers. L'univers provoque parfois de ces choses... Ce n'est pas censé avoir un sens, mais voilà, cela arrive tout simplement", avait déclaré samedi soir "LBJ", ému, après la rencontre jouée dans la ville de Pennsylvannie où Bryant a vu le jour le 23 août 1978.

Sur le plan financier également, sa carrière a été exceptionnelle: égérie de Nike, qui l'avait soutenu malgré une accusation de viol en 2003 soldée par un accord loin des tribunaux, Bryant, joueur le mieux payé de la planète, a accumulé pas moins de 323,3 millions de dollars de salaire (313 millions de francs), dont 25 millions lors de sa dernière saison.

Retraité des parquets depuis avril 2016 après vingt saisons à tutoyer les cimes du basket mondial comme peu l'ont fait avant lui, le natif de Philadelphie est le seul à avoir ses deux maillots, aux numéros 8 et 24, accrochés au plafond du Staples Center, en compagnie des autres légendes de la franchise, tels Magic Johnson, Kareem Abdul Jabbar ou encore Shaquille O'Neal.

Le décès de celui qui a également glané deux médailles d'or olympiques en 2008 et 2012 avec Team USA, intervient 25 jours après la mort de David Stern, l'ancien "commissionner" de la NBA qui l'avait fait prospérer et devenir une marque mondiale. Et qui avait compris que le basket américain deviendrait populaire comme jamais, grâce à des génies comme Kobe.

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: NBA: Kobe Bryant dies in accident | En24 News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Neuchâtel: environ 600 bénévoles vont s'occuper de 3000 gymnastes

Publié

le

Environ 60'000 repas seront servis durant la manifestation. (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Neuchâtel accueille 3000 jeunes gymnastes de toute l'Europe de jeudi jusqu'au 14 juillet. Environ 600 bénévoles, dont certains sont actifs depuis l'été 2020, sont à pied d'oeuvre pour assurer le bon déroulement de la 13e édition de l'Eurogym.

"Nous avons eu des difficultés à trouver des bénévoles. Nous constatons que la période n'est pas idéale. Les vacances scolaires et le fait que l'Eurogym ait lieu durant la semaine sont des contraintes pour de potentiels bénévoles", a expliqué à Keystone-ATS Florine Carrard, responsable des bénévoles de la manifestation.

Selon elle, "il manque une base de données de bénévoles pour la région neuchâteloise comme cela est le cas sur Lausanne par exemple. Nous avons donc dû créer notre propre fichier d'adresses pour essayer de transmettre notre appel aux bénévoles à un maximum d'associations, clubs neuchâtelois".

Des prospectus ont été notamment distribués dans les écoles, auprès de Pro Senectute et dans les clubs de gymnastique du canton. La majorité des personnes (60%) qui se sont portées volontaires sont des femmes. "Un quart des bénévoles sont des retraités", a précisé Florine Carrard. La moyenne d'âge de 49 ans masque le fait que de nombreux jeunes sont aussi présents.

16 ans et très motivée

A l'image d'Eliza, âgée de 16 ans et habitant La Chaux-de-Fonds (NE), qui commence ses vacances en se levant à 5h30 et finance de sa poche l'abonnement de train pour venir faire du bénévolat deux semaines à Neuchâtel. "Je préfère être active que de rester chez moi à regarder des séries", a-t-elle expliqué. Le minimum d'âge requis pour être bénévole a été fixé à 15 ans.

Isabelle, âgée de 54 ans, et qui est maman d'une gymnaste de Chézard-St-Martin, a envie de vivre cette expérience avec sa fille, mais à un autre niveau. Franziska, âgée de 64 ans, épouse d'un membre du comité d'organisation, a expliqué en riant suivre son mari "dans toutes ses gonfles". Elle a ajouté qu'elle trouvait "génial" de vivre cette expérience unique.

La monitrice de gymnastique Malika, âgée de 25 ans, est très engagée depuis l'été 2020 et va travailler douze jours consécutifs de 5h ou 7h du matin jusqu'à 21h. Blessée au coude et habitant Boudry, cette enseignante ne peut pas conduire et a même sollicité une personne de son entourage pour l'amener en voiture quand elle doit être là à 5h pour ouvrir l'espace aux bénévoles qui iront ensuite servir les petits déjeuners.

60'000 repas

Au total, 60'000 repas vont être servis en huit jours. Il va falloir entre 30 et 40 bénévoles par repas servis aux patinoires du littoral. Les jours les plus importants, avec de nombreuses activités comme des ateliers, il pourrait y avoir jusqu'à 300 bénévoles sur la journée.

Les jeunes gymnastes, âgés de 12 à 17 ans, qui proviennent de 21 pays, sont logés dans huit écoles de la ville de Neuchâtel. Des bénévoles ont été chargés de vider les classes pour les transformer en dortoirs.

Le comité d'organisation est composé de 13 membres et est soutenu par une cinquantaine de personnes, la plupart actives depuis l'été 2020. La manifestation a dû composer avec les incertitudes liées au Covid. Au lieu des 4000 inscriptions attendues, le nombre de participants est de 3000. Le budget a dû être réduit de 1,5 million à 2 millions de francs.

21 délégations vont défiler

L'objectif principal de l'Eurogym est de permettre à des jeunes venus de toute l'Europe de se retrouver et de partager des expériences en leur faisant découvrir la région via différentes excursions ou animations. Les organisateurs entendent mettre la lumière sur Neuchâtel et faire bouger la ville.

La cérémonie d'ouverture aura lieu dimanche dès 16h au stade la Maladière. Comme aux Jeux olympiques de la jeunesse, les 21 nations vont défiler avec leurs délégations. Après ce sera le tour d'une dizaine de clubs sportifs de la région et de Suisse, ainsi que de 150 enfants. Un hymne, composé par des Neuchâtelois pour l'événement, sera chanté.

La cérémonie de clôture aura lieu le 14 juillet aux patinoires du littoral. Un gala de gymnastique rassemblera 15 groupes de 11 nations différentes. Le flambeau sera passé au prochain pays organisateur, soit la Norvège en 2024.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

Des clubs de football de l'élite indemnisés à double contre le Covid-19

Publié

le

Neuf clubs de Super League et de Challenge League ont reçu de l'argent de deux programmes d'aide publique pour les mêmes pertes subies par leurs équipes amateurs, juniors et féminines (image d'illustration). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Des clubs de football professionnels suisses ont été indemnisés à double dans le cadre des mesures de soutien face à la pandémie de Covid-19. Ils ont reçu environ dix millions de francs de trop.

Neuf clubs de Super League et de Challenge League - les deux plus hautes ligues du football suisse - sont concernés, révèle la radio alémanique SRF jeudi matin. Ils ont reçu de l'argent de deux programmes d'aide publique pour les mêmes pertes subies par leurs équipes amateurs, juniors et féminines.

"Il est question d'environ six millions de francs pour 2020 et d'environ quatre millions pour 2021", a déclaré un porte-parole de l'Office fédéral du sport (OFSPO) à la SRF. L'office n'a pas d'indications selon lesquelles les clubs auraient fait des déclarations incorrectes dans leurs demandes.

Remboursements en vue

L'OFSPO indique jeudi dans un communiqué avoir procédé à une analyse détaillée des fonds alloués au football professionnel. L'office estime que les sommes provenant des mesures d’aides ainsi que des contributions à fonds perdu versées en 2020 (6 millions de francs au total) à un club ne devraient pas dépasser les dommages financiers dus au coronavirus dont il a pu apporter la preuve. Le club est sinon obligé de rembourser.

L’OFSPO a chargé Swiss Olympic, en tant que bénéficiaire des subventions, de mettre en ½uvre cette exigence. Un organe indépendant supervisera la mise en ½uvre.

Concernant les autres 4 millions de francs, qui correspondent aux mesures de stabilisation, un tel examen est inutile, juge l'OFSPO. Swiss Olympic et l’Association suisse de football (ASF) avaient en effet connaissance de cette situation lors de la mise en ½uvre des mesures de stabilisation 2021. La suite à donner à ce dossier sera décidée fin août lors d'une rencontre entre la ministre des sports Viola Amherd, Swiss Olympic ainsi que l'ASF.

Nouvelle aide

Malgré ces aides, les défis auxquels sont confrontés les acteurs du sport suisse n’ont pas disparu avec la levée des mesures sanitaires. Les clubs constatent par exemple une diminution du nombre de leurs membres.

Cinquante millions de francs ont été alloués pour 2022 en vue de redynamiser les structures du sport suisse. L’OFSPO fixera, d’entente avec Swiss Olympic, comment ces fonds seront concrètement utilisés.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Nadal en demi-finales

Publié

le

Rafael Nadal est en demi-finale de Wimbledon (© KEYSTONE/EPA/KIERAN GALVIN)

Rafael Nadal (ATP 4) s'est qualifié pour les demi-finales à Wimbledon. L'Espagnol a dominé Taylor Fritz (ATP 14) 3-6 7-5 3-6 7-5 7-6 (10/4).

L'homme aux 22 titres du Grand Chelem n'a pas manqué son huitième quart de finale à Londres. Il rencontrera l'Australien Nick Kyrgios en demi-finale vendredi.

Cette partie ne pouvait que se terminer au super tie-break, mais l'Américain peut s'en vouloir. Il a eu des occasions de prendre le meilleur sur le Majorquin, mais il n'a pas su faire la différence au moment opportun.

En face, Nadal n'a pas semblé au mieux mais il s'est comme toujours battu avec sa volonté de fer en poussant son adversaire à la faute à force de remettre la balle dans le court.

Victorieux de Nadal en mars à Indian Wells et dernièrement du tournoi d'Eastbourne, Fritz pensait pouvoir passer l'écueil, mais cela n'a pas suffi. Dans le super tie-break, Nadal a rapidement mené 5-0 avant de voir son adversaire revenir à 5-3. Mais là encore, l'expérience du numéro 4 mondial a fait la différence et il a pu conclure sur son engagement.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Nick Kyrgios bat Cristian Garin et jouera sa première demi-finale

Publié

le

Nick Kyrgios est en demi-finales de Wimbledon (© KEYSTONE/AP/Alastair Grant)

Nick Kyrgios (ATP 40) s'est qualifié pour sa première demi-finale de Grand Chelem à Wimbledon. L'Australien a écarté le Chilien Cristian Garin (ATP 43) 6-4 6-3 7-6 (7/5).

"Je n'aurais jamais imaginé être en demi-finales d'un tournoi du Grand Chelem, je pensais avoir laissé passer le train, que j'avais manqué l'ouverture...", a déclaré l'Australien de 27 ans qui avait jusque-là joué deux quarts de finale de Majeurs dont un à Wimbledon en 2014 pour sa première participation.

"J'ai eu l'impression de jouer sur les talons parce que Garin est un sacrément bon joueur. J'ai eu de la chance sur quelques balles de break, mais je prends et je vais me préparer pour le prochain match", a-t-il ajouté, quelques minutes après être tombé les bras en croix sur le gazon du Court N.1 après la balle de match.

Ce prochain match sera contre le double lauréat Rafael Nadal (4e) ou l'Américain Taylor Fritz (14e).

Pour l'aider à préparer cette demie historique, il n'a comme à son habitude pas d'entraîneur.

"Je n'ai pas de coach parce que je ne voudrais pas mettre ce poids sur les épaules de qui que ce soit. Personne ne connaît aussi bien mon tennis que moi", a-t-il expliqué.

Kyrgios devient ainsi le premier Australien à entrer dans le dernier carré de Wimbledon depuis Lleyton Hewitt en 2005. Il est également le joueur le plus mal classé à jouer les demies depuis l'édition 2008 quand Marat Safin, 75e mondial, et Rainer Schuettler, 94e, y étaient tous les deux parvenus.

Mercredi, Garin a remporté les neuf premiers points du premier set pour mener 2-0 et 15-0 sur le service de Kyrgios.

Mais l'Australien est alors entré dans le match et a repris le service adverse pour revenir à 3-3, avant de réussir un nouveau break dans l'ultime jeu de la manche pour la remporter. Dans la deuxième manche, Kyrgios a fait le break pour mener 3-1 et a ensuite contrôlé son avantage jusqu'au bout.

Le troisième set a été bien plus accroché, chaque joueur tenant sa mise en jeu jusqu'au tie-break remporté par Kyrgios.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Retour des fêtes de Pampelune après deux ans d'arrêt

Publié

le

Une marée humaine rouge et blanche était de retour dans les rues de Pampelune après deux ans de pandémie. (© KEYSTONE/EPA/Jesus Diges / POOL)

Après deux ans d'absence en raison de la pandémie, une marée rouge et blanche de fêtards a envahi mercredi Pampelune. Ils ont trinqué au retour tant attendu de la San Fermin, une des plus célèbres fêtes d'Espagne connue pour ses lâchers de taureaux.

Le traditionnel "chupinazo", fusée tirée depuis le balcon de l'hôtel de ville au-dessus d'une place noire de monde, a marqué à midi pile le début de neuf jours de festivités dans cette ville du nord du pays.

Des milliers de personnes venues du monde entier, et habillées en blanc avec un foulard rouge comme le veut la tradition, ont alors crié "Viva San Fermin!" en s'aspergeant de vin et de sangria, sous une légère bruine. "Peu importe la pluie. Voir la place à nouveau remplie, c'est génial", s'est enthousiasmée Saioa Guembe Pena, une fonctionnaire de 54 ans dont le tee-shirt blanc virait déjà au rose à cause du vin.

La fête, immortalisée en 1926 par Ernest Hemingway dans son roman "Le soleil se lève aussi", ne s'était pas tenue depuis juillet 2019. Elle avait été annulée coup sur coup en 2020 et 2021 à cause de la pandémie de Covid-19, un fait inédit depuis la Guerre civile espagnole (1936-1939).

Tôt mercredi matin, les participants commençaient déjà à boire dans les cours des immeubles ou dans les ruelles de la ville dont les pavés étaient déjà jonchés de bouteilles de sangria.

"Encierros"

La San Fermin, qui se tient chaque année du 6 au 14 juillet, est mondialement connue pour ses lâchers de taureaux ou "encierros". Chaque matin à 08h00, des centaines de personnes tentent de s'approcher le plus près possible de six taureaux de combat lors d'une course de 850 mètres dans les ruelles pavées de la ville qui s'achève dans les arènes, qui fêtent cette année leur centenaire.

Ces taureaux sont ensuite mis à mort l'après-midi par les grands noms de la tauromachie lors de corridas. Le premier lâcher, qui est souvent celui qui rassemble le plus de participants, aura lieu jeudi matin.

Les "encierros" font chaque année des dizaines de blessés et parfois des morts. Le dernier décès remonte à 2009 lorsqu'un taureau avait encorné un jeune Espagnol de 27 ans.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X