Rejoignez-nous

Suisse

La Suisse pollue surtout à l'étranger

Publié

,

le

Le directeur de l'OFEV, Marc Chardonnens, et la vice-directrice Karine Siegwart ont présenté lundi aux médias le rapport Environnement Suisse 2018, approuvé vendredi dernier par le Conseil fédéral. (©KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Trois quarts de l'impact environnemental de la Suisse se situe à l'étranger: c'est l'une des conclusions du rapport Environnement Suisse 2018. Il en ressort aussi que l'alimentation est le secteur qui a le plus d'impact, suivi par le logement et la mobilité.

Bien que les émissions de gaz à effet de serre de la Suisse aient diminué de 10% entre 1990 et 2016 à l'intérieur du pays, elles ont augmenté à l'étranger. En 2015, l'empreinte de gaz à effet de serre de la Suisse s'élevait à 14 tonnes d'équivalents CO2 par personne. "Le seuil supportable pour la planète se situe à 0,6 tonne", a souligné lundi devant la presse Karine Siegwart, vice-directrice de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV).

Et d'ajouter que l'empreinte hydrique de la Suisse a crû de 28% entre 2000 et 2015. Cette dernière a un impact presque exclusivement à l'étranger. Depuis 1996, la part de l'empreinte hydrique de la Suisse située à l'extérieur du pays se monte à 99%, peut-on lire dans le rapport. L'impact environnemental se fait également sentir sur les habitats naturels et sur la diversité des espèces.

De manière générale, la Suisse consomme beaucoup plus que la planète ne peut le supporter. Selon Karine Siegwart, l'impact environnemental de la Suisse devrait être réduit de deux tiers pour être tolérable. Pour rappel, en ratifiant l'Accord de Paris, la Suisse s'est engagée à réduire d'ici 2030 50% de ses émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990.

Alimentation

En Suisse, deux tiers de l'impact environnemental sont imputables à trois secteurs: l'alimentation (28 %), le logement (24 %) et la mobilité (12 %). Dans le domaine de la consommation alimentaire, ce sont les produits d'origine animale qui ont l'incidence la plus importante (44%), suivi par les boissons (18,6%), avant tout le vin, la bière et le café, précise le rapport.

Interrogé sur la nécessité de réduire sa consommation de viande, le directeur de l'OFEV, Marc Chardonnens, a tout d'abord rappelé que notre consommation de viande a beaucoup évolué et qu'il n'y a pas si longtemps, en manger était encore un luxe. Il a ensuite invité chacun à réfléchir à sa consommation.

Dans le domaine du logement, ce sont avant tout l'énergie utilisée pour le chauffage et l'électricité consommée par les ménages qui pèsent dans la balance environnementale. Au niveau de la mobilité, la palme revient au carburant pour les moyens de transports privés et aux voyages en avion.

Améliorations

Tout n'est pas noir pour autant. La qualité des eaux et de l'air s'est par exemple améliorée en Suisse depuis 2000, même s'il reste de progrès à faire au niveau des concentrations d'ozone, de poussières fines et de dioxyde d'azote dans l'air. Les forêts se portent aussi plutôt bien d'un point de vue environnemental, a relevé Marc Chardonnens.

(ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Manifestation: les "Freiheitstrychler" se distancient des violences

Publié

le

La police a eu recours jeudi soir à un canon à eau pour disperser des manifestants qui s'en prenaient au grillage installé pour protéger le Palais fédéral (archives). (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Les organisateurs de la manifestation contre les mesures de lutte contre la pandémie de jeudi rejettent toute responsabilité pour les débordements. Ils se distancient de "toute forme de violences".

Les "provocateurs" qui ont secoué le grillage dressé sur la Place fédéral pour protéger le Palais fédéral sont des "personnes isolées" qui n'appartiennent pas aux "Freiheitstrychler", a indiqué ce groupe dans la nuit de vendredi à samedi.

Le conseiller municipal bernois en charge de la sécurité Reto Nause a qualifié les événements d'assaut contre le Palais fédéral, une qualification que les organisateurs de la manifestation rejettent. L'expression est de la propagande mensongère contre les opposants aux mesures de lutte contre la pandémie, dénoncent-ils.

Le groupe critique également la police, qui n'a, selon lui, pas suffisamment protégé les manifestants pacifiques des contre-manifestants violents lors de cet événement qui n'était pas autorisé. Selon le groupe, un membre de leur propre service de sécurité a été agressé et subi des blessures de gravité moyenne.

Ueli Maurer comme modèle

Les "Freiheitstrychler" annoncent de nouvelles manifestations en se référant explicitement au conseiller fédéral Ueli Maurer. Le fait que le ministre ait posé avec un t-shirt à l'effigie du groupe lors d'une manifestation de l'UDC le week-end dernier a mis en évidence la nécessité d'une "résistance pacifique contre les mesures nuisibles de lutte contre la pandémie", avancent-ils.

M. Maurer a pour sa part expliqué vendredi à CH Media qu'il a porté le t-shirt pendant environ cinq minutes lors de l'événement "par pur hasard". Il a précisé qu'il ne s'agissait pas d'une provocation et qu'il ne savait pas dans quel contexte ce vêtement était porté. M. Maurer assure avoir également appelé à la vaccination lors de l'événement.

Jeudi soir, une manifestation non autorisée contre les mesures de lutte contre la pandémie a réuni entre 3000 et 4000 personnes à Berne. Lorsque des manifestants isolés ont commencé à secouer le grillage dressé sur la Place fédéral pour protéger le Palais fédéral, la police est intervenue avec un canon à eau. Elle a également fait usage de balles en caoutchouc et de gaz irritant. Des manifestants ont également lancé des objets et allumé des pétards en direction du Palais fédéral et des forces de l'ordre.

Le président de la Confédération Guy Parmelin ainsi que les présidents des deux Chambres fédérales ont condamné les violences vendredi.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Jason Fuchs, premier héros du LHC cette saison

Publié

le

Jason Fuchs, buteur décisif pour le LHC (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Buteur décisif en prolongation, Jason Fuchs a réussi ses débuts en championnat à Malley. Avec cette première victoire (2-1 ap) contre Genève, le LHC doit maintenant lancer sa saison.

"C'est incroyable comme sensation, note le héros du jour à l'interview. On avait besoin de cette victoire, surtout dans un derby. On méritait peut-être un peu mieux, comme contre Zoug, mais maintenant on peut construire sur ce succès."

Pendant que l'ancien Biennois répond à la presse, les deux kops n'ont pas quitté leur place. Les chants s'enchaînent, comme pour célébrer ce retour à une soirée de National League traditionnelle, à une époque où le mot covid n'avait pas fait son entrée dans le Robert et dans la vie de tout le monde.

"Les gens en avaient marre de ne plus pouvoir venir à la patinoire et de ne pas gagner de derby, appuie-t-il. Il y avait cette euphorie à quoi s'ajoute l'année difficile qu'on a vécue. Il y avait besoin de sortir toutes les émotions. De voir les fans encore là de nombreuses minutes après le match, c'est ce dont on a besoin en tant que joueur."

Au-delà des deux points glanés, d'une première victoire cette saison et contre Genève dans leur nouvelle enceinte après tant de revers, les Lausannois ont présenté une prestation solide. Dans la lignée de la partie à Zoug, avec un soutien constant des défenseurs, les Lions ont en outre offert un bel effort défensif. "Il faudra qu'on arrive à marquer plus, analyse Jason Fuchs. Il faudra qu'on arrive aussi à faire fonctionner ce power-play. C'est une condition essentielle si l'on veut remporter d'autres matches dans le futur. Je pense qu'on a une équipe capable de créer quelque chose cette année, il va juste falloir trouver les automatismes."

Peut-être pour la partie de samedi soir face à Rapperswil.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Beau succès de Bienne à Lugano

Publié

le

Bonne soirée pour Damien Brunner, auteur d'un triplé. (© KEYSTONE/Ti-Press/Alessandro Crinari)

Bienne a réussi un joli coup en National League en allant s'imposer 5-3 sur la glace de Lugano. De son côté, Ajoie a concédé sa troisième défaite 5-2 chez les Zurich Lions.

Damien Brunner s'est rappelé au public de la Resega de la meilleure des manières. L'attaquant seelandais a réussi un triplé, le sixième de sa carrière en National League. Les Tessinois de Chris Mc Sorley sont restés dans le match grâce à un doublé de Luca Fazzini et à une pénalité de match d'Elvis Schläpfer pour un piqué du bout de la canne.

Ajoie s'est, certes, incliné contre les Zurich Lions mais les Jurassiens ont bien terminé la rencontre en remportant le dernier tiers-temps (2-1). Frossard et Schmutz ont réussi à battre le portier Flüeler. Belle réaction des joueurs de Gary Sheehan qui ont été privés des services de leur défenseur canadien Jérôme-Gauthier Leduc tôt dans le match.

Le CP Berne tient enfin sa première victoire de la saison au terme de son cinquième match. Les joueurs de la capitale ont profité du derby contre les Langnau Tigers pour se refaire une santé (8-1). L'Allemand Dominik Kahun a réussi un doublé en 52'' pour ses premiers buts dans le Championnat helvétique.

Davos a comme attendu battu les Rapperswil-Jona Lakers (5-3). C'est la neuvième victoire consécutive des Grisons face aux St-Gallois, la 15e lors des seize derniers duels entre les deux équipes. Depuis ses exploits en play-off la saison dernière contre Bienne et Lugano, les Lakers n'ont gagné qu'un de leurs sept derniers matches.

Classement: 1. Zoug 5/14 (21-11). 2. Bienne 5/14 (21-13). 3. Ambri-Piotta 4/8 (12-8). 4. Zurich Lions 4/8 (14-11). 5. Fribourg-Gottéron 4/7 (14-14). 6. Davos 3/6 (9-9). 7. Lugano 4/6 (13-11). 8. Genève-Servette 4/6 (11-11). 9. Langnau Tigers 4/4 (10-17). 10. Berne 5/3 (16-16). 11. Lausanne 3/2 (5-7). 12. Ajoie 3/0 (5-15). 13. Rapperswil-Jona Lakers 4/0 (8-16).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Fuchs donne la victoire à Lausanne contre Genève-Servette

Publié

le

L'attaquant lausannois Cory Emmerton à la lutte pour le puck avec le gardien genevois Gauthier Descloux. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Particulièrement plaisant à suivre, le premier derby lémanique de la saison a vu Lausanne s'imposer 2-1 ap. Un but de Fuchs a offert un succès d'estime aux Vaudois.

Il a fallu attendre deux ans pour voir Lausanne battre Genève dans sa nouvelle enceinte. Enfin, diront les statisticiens et les fans lausannois, vexés de ne pas parvenir à prendre le meilleur sur les Aigles à domicile.

Il y avait comme un air de fête pour cette première rencontre de la saison à Malley. Alors bien sûr, l'affiche assurait une belle chambrée, mais au temps du covid, on ne jure plus de rien. Mais à Lausanne ce vendredi, il y avait des airs d'avant. Comme si le public - 7007 spectateurs - était plus qu'heureux de retrouver le chemin de la patinoire.

Le LHC a directement appuyé sur l'accélérateur en mettant beaucoup de rythme. Dans l'esprit de ce que les Vaudois avaient montré mardi à Zoug. Emmerton a bien pensé ouvrir le score à la 4e sur un beau débordement de Glauser, mais le Canadien a trouvé Gauthier Descloux sur son chemin pour un arrêt miraculeux.

Les Lions ont trouvé l'ouverture à la 18e à la suite d'un dégagement de Stephan. Douay a pu servir Gernat qui a allumé la lucarne genevoise. Un but mérité pour des Lausannois bien dans leurs patins.

Alors que la période initiale n'avait connu qu'un ou deux arrêts de jeu, le tiers médian fut plus haché et un rien moins fertile en occasions. Enfin, Emmerton a eu le puck du 2-0 sur sa palette à la 38e, mais Descloux s'est une fois encore montré décisif.

Très heureux d'arriver à ce score au terme des quarante premières minutes, les Genevois ont attendu leur heure. Celle-ci est arrivée à la 42e dans un 3 contre 3 magnifiquement négocié par Winnik. Les Grenat pensaient bien pouvoir ajouter un ou deux points supplémentaires lorsqu'ils ont bénéficié d'une supériorité en toute fin de troisième tiers et pour débuter la prolongation. Mais ce sont finalement les Vaudois qui ont eu ce surplus de chance.

Hormis la défaite, la poisse colle aux lames genevoises en ce début d'exercice. Privés de Richard et Pouliot, les Aigles ont dû composer sans leur capitaine Noah Rod, victime d'une charge de Marti et touché à un genou au cours du troisième tiers.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions

Publié

le

Lors du prochain tirage mardi, 54 millions de francs seront en jeu. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions vendredi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 5, 7, 8, 10 et 34, ainsi que les étoiles 1 et 9.

Lors du prochain tirage mardi, 54 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

NOTE: Cette dépêche a été produite avec le soutien de la Loterie Romande. Elle a été générée automatiquement et relue avant diffusion.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Acceptez les invitations quelles qu'elles soient. Il faut savoir s'exposer pour que les choses changent... Sur votre « 31 », vous serez prêt à faire la fête !

Les Sujets à la Une

X