Rejoignez-nous

Suisse

L’AVS doit profiter de la réforme de la fiscalité des entreprises

Publié

,

le

La réforme de la fiscalité des entreprises devrait profiter à l'AVS à hauteur de 2,1 milliards. La commission de l'économie du Conseil des Etats propose sans opposition de remanier le Projet fiscal 2017 en ce sens au lieu de revaloriser les allocations familiales.

La réforme est importante, urgente mais elle court aussi le risque d'un échec, a souligné le président de la commission Pirmin Bischof (PDC/SO) mercredi devant la presse. La nécessité d'un volet social a été reconnue pour ne pas reproduire le fiasco de la première mouture de réforme en février 2017.

Mieux vaut miser sur l'AVS

Le Conseil fédéral prévoyait déjà un tel volet. Les montants minimaux des allocations familiales devaient être relevés de 200 à 230 francs par enfant et de 250 à 280 francs par jeune en formation. La facture aurait été répartie entre les entreprises, les indépendants, les pouvoirs publics, l'assurance chômage et les personnes sans activité lucrative.

Il ne s'agit pas d'une compensation assez importante, a toutefois expliqué Pirmin Bischof. Notamment en Suisse romande, où seul Neuchâtel serait concerné, les autres cantons versant déjà plus que le minimum requis. Les allocations ne profitent en outre qu'aux personnes ayant des enfants, alors que l'AVS est l'affaire de tous.

2,1 milliards

Le concept retenu par la commission prévoit que chaque franc d'impôt que la nouvelle réforme ferait perdre à la Confédération, les cantons ou les communes devrait être "compensé" par un franc au profit de l'AVS. En tenant compte des mesures déjà annoncées par la Confédération et les cantons ainsi que des décisions prises par la commission sur d'autres points de la réforme, l'AVS devrait bénéficier de 2,1 milliards de francs.

Ce montant proviendrait de trois sources différentes. Le taux de cotisation serait augmenté de 3 pour mille (0,15% pour l'employeur et 0,15% pour le salarié), ce qui rapporterait 1,2 milliard. L'intégralité du pour-cent démographique de la TVA irait à l'AVS (520 millions).

Enfin, la contribution de la Confédération au 1er pilier serait augmentée de 385 millions. Cette dernière somme sera adaptée en fonction des autres décisions que prendra la commission lorsqu'elle finalisera la réforme le 24 mai. Le Conseil des Etats devrait se prononcer le 7 juin, le National à l'automne et le dossier devrait être bouclé à cette échéance.

Deux grandes réformes

La décision d'intégrer l'AVS dans le Projet fiscal 17 est liée à l'échec de la réforme de la prévoyance vieillesse en votation. Selon Pirmin Bischof, cela ne porte pas préjudice aux nouvelles propositions que le ministre des affaires sociales Alain Berset est en train de préparer. Au contraire, cela permet de répondre à 40% des besoins financiers et allégera les prochaines discussions.

Le président de la commission s'est toutefois gardé de voir dans le geste envers l'AVS une garantie de succès pour le Projet fiscal 17. "On peut imaginer qu'il y aura quand même un référendum."

Décisions de principe

Le volet social consacré au 1er pilier n'est qu'une des quatre décisions de principe prises à ce stade par la commission. Par 8 voix contre 3 et 2 abstentions, les sénateurs ont fait un geste envers l'Union suisse des arts et métiers en refusant de relever autant que prévu la base d'imposition des dividendes.

Le Conseil fédéral voulait 70% pour toutes les collectivités publiques. La majorité de la commission propose 50% au niveau cantonal et 70% au niveau fédéral. Les recettes fiscales devraient donc être moindres que prévu. Mais deux autres propositions de la commission devraient rapporter davantage.

La commission veut adapter le principe de l'apport de capital au moyen de l'introduction d'une règle de remboursement. Sans opposition, elle a en outre décidé de ne pas autoriser la déduction pour autofinancement, sauf de manière facultative pour deux ou trois cantons à forte fiscalité.

Fini les statuts spéciaux

L'idée de base de la réforme de l'imposition des entreprises est de tordre le cou aux statuts spéciaux avec lesquels la Suisse accorde des allégements à quelque 24'000 multinationales. Plusieurs mesures sont prévues en échange pour que la Suisse garde son attrait fiscal.

L'une des principales concerne les cantons et n'est pas prévue formellement dans le projet: la réduction du taux d'imposition des bénéfices des entreprises.

ATS

PHOTO KEYSTONE/MARCEL BIERI

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Danone augmente ses exportations de lait infantile aux Etats-Unis

Publié

le

Danone a "plus que doublé" ces derniers mois ses exportations de lait infantile vers les Etats-Unis, frappés de pénurie, et s'apprête à envoyer 500'000 boîtes supplémentaires fin juin. (archives) (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Le groupe agroalimentaire français Danone a indiqué vendredi avoir "plus que doublé" ces derniers mois ses exportations de lait infantile de la marque Neocate vers les Etats-Unis, frappés de pénurie, et s'apprête à envoyer 500'000 boîtes supplémentaires fin juin.

"Notre engagement aujourd'hui est de fournir 500'000 boîtes en plus de ce que nous avons fourni aux États-Unis au cours des derniers mois", a dit à l'AFP un porte-parole de la division "nutrition spécialisée" du groupe, qui refuse cependant de communiquer la quantité totale des livraisons.

Ces boîtes supplémentaires de Neocate, destinées aux bébés souffrant d'une allergie au lait de vache ou aux protéines alimentaires, doivent arriver aux Etats-Unis d'ici à fin juin pour être distribuées auprès des familles début juillet.

La quantité de produit annoncée doit permettre la préparation de 5 millions de biberons d'environ 250 millilitres.

Les Etats-Unis connaissent depuis plusieurs mois une pénurie de lait pour bébé, causée par des problèmes d'approvisionnement et de main-d'oeuvre liés au Covid-19, puis aggravée par la fermeture, en février, d'une usine du fabricant Abbott dans le Michigan, après un rappel de produits soupçonnés d'avoir provoqué la mort de deux nourrissons.

Nestlé envoie 31 tonnes

Pour répondre aux besoins du marché américain tout en continuant à approvisionner les autres pays où la marque Neocate est distribuée, Danone a indiqué avoir augmenté la production de cette marque dans une usine en Angleterre.

"Danone discute actuellement avec la FDA (administration américaine des aliments et des médicaments) et la Maison Blanche de la possibilité d'importer aux Etats-Unis des préparations non médicales pour bébés qui ne sont actuellement pas disponibles dans le pays", a ajouté l'industriel français.

Danone a réalisé 20% de son chiffre d'affaires aux États-Unis en 2021, mais ne détient que 5% de parts de marché sur le lait infantile.

Son concurrent Nestlé a acheminé vers les Etats-Unis plus de 31 tonnes de boîtes de lait infantile dimanche, depuis la Suisse et les Pays-Bas.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

Suisse

Chute de séracs au Grand Combin (VS): 2 morts et 9 blessés

Publié

le

Dix-sept alpinistes, répartis en plusieurs groupes différents, se trouvaient sur le Grand Combin vendredi matin. Deux ont perdu la vie. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Deux personnes ont perdu la vie en raison d'une importante chute de séracs au Grand Combin (VS) tôt vendredi matin. Neuf autres ont été blessés, dont deux grièvement. Dix-sept alpinistes, répartis en plusieurs groupes, se trouvaient sur place.

Les deux victimes sont décédées sur les lieux de l’accident. Il s’agit d’une ressortissante française âgée de 40 ans domiciliée en France ainsi que d’un Espagnol de 65 ans domicilié en Espagne, indique la police cantonale vendredi après-midi.

Alerté vers 06h20, les secours se sont immédiatement rendus sur place à bord de sept hélicoptères d’Air-Glaciers, d’Air-Zermatt et de la REGA. "Les personnes accidentées ont d'abord été dégagées du lieu de l'accident, puis transportées par deux hélicoptères sur un plateau situé en contrebas, où les premiers soins ont été prodigués", raconte Air-Zermatt dans un communiqué à l'issue de l'intervention.

"De la taille de chaises"

Des gros blocs de glace - des séracs - se sont détachés à quelque 3900 mètres du Grand-Combin pour s'écraser 500 mètres plus bas, dans le secteur du "Plateau du Déjeuner" alors que dix-sept alpinistes répartis en plusieurs groupes effectuaient son ascension par la "Voie du Gardien", sur la commune du Val de Bagnes.

Sur les lieux de l'accident, les morceaux de glace fragmentés par la chute "avaient la taille de chaise" et s'étalaient sur plusieurs centaines de mètres de long et de large, détaille pour Keystone-ATS le responsable de l'intervention chez Air-Glaciers. Ce dernier note aussi que de telles chutes de séracs "sont très difficiles à prévoir en haute montagne et auraient pu se produire une heure plus vite ou plus tard. Les alpinistes ont joué de malchance".

Deux blessés graves

Au total, neuf montagnards ont été héliportés à l’hôpital de Sion ainsi qu’au CHUV à Lausanne. Deux d’entre eux sont grièvement blessés. D’autres alpinistes ont été évacués par hélicoptère de l’endroit de l’événement, précise la police cantonale.

"Malgré la gravité de l'intervention, nous avons pu agir au mieux grâce à une organisation très structurée, à une excellente gestion de l'opération sur le terrain et à une collaboration très professionnelle entre l'équipe de secours, les spécialistes du sauvetage et l'Organisation cantonale valaisanne des secours (OCVS)", relève aussi un médecin urgentiste d'Air Zermatt.

Le Grand Combin est un sommet culminant à 4314 mètres, situé entre le val de Bagnes et celui d'Entremont. Les itinéraires prévus sont souvent verglacés et pour se lancer dans son ascension, les alpinistes attendent une météo plus clémente, afin que la neige colle. "Ils visent souvent le long week-end de l'Ascension pour tenter l'aventure", souligne le responsable d'Air-Glaciers.

Après cet accident, la police appelle à la prudence. "La règle d’or est de se renseigner en amont de la course choisie et de la faisabilité du moment auprès des gardiens et des guides de montagne". Le Ministère public a ouvert une instruction afin de déterminer les circonstances de cet événement.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Le tabac tue, mais est aussi un poison pour la planète

Publié

le

Chaque année, environ 3,5 millions d’hectares de terres sont détruits pour y cultiver du tabac, indique l'OMS. La culture du tabac contribue à la déforestation, surtout dans le monde en développement. (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Le tabac n'est pas seulement nocif pour la santé. C'est aussi un poison pour la planète. L'OMS focalise cette année l'attention sur ces effets environnementaux, à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac qui se déroule le 31 mai.

En plus de tuer plus de huit millions de personnes chaque année - 9500 rien qu'en Suisse -, le tabac détruit notre environnement, relève l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Avec à la clé des conséquences négatives sur la santé humaine dues à la culture, la production, la distribution, la consommation et aux déchets liés à ces produits.

La culture, la production et la consommation de tabac libèrent en effet des produits chimiques, des déchets toxiques, des filtres de cigarettes, des microplastiques et des déchets de cigarettes électroniques qui empoisonnent les eaux, les sols, les plages et les rues des villes.

Attention à l'éco-blanchiment

L'OMS met en garde dans ce contexte contre les tentatives de l’industrie du tabac de détourner l'attention de cet impact environnemental grâce des techniques d'éco-blanchiment.

Ces dernières consistent à faire des dons à des initiatives durables et à rendre compte de "normes" environnementales que les producteurs de tabac fixent souvent eux-mêmes.

Déforestation

Chaque année, environ 3,5 millions d’hectares de terres sont détruits pour y cultiver du tabac, poursuit l'organisation onusienne. La culture du tabac contribue à la déforestation, surtout dans le monde en développement. L’abattage des forêts pour y planter du tabac provoque une dégradation des sols et une baisse des rendements, c’est-à-dire la capacité du sol à accueillir d’autres plantes ou cultures.

Dans ce contexte, la diminution de la consommation de tabac doit être considérée comme un levier essentiel non seulement pour atteindre des objectifs directement liés à la santé, mais aussi tous les objectifs de développement durable.

Rendre les producteurs responsables

L'OMS appelle donc gouvernements et responsables politiques à durcir la législation, notamment à appliquer et renforcer les dispositifs existants pour rendre les producteurs responsables des coûts environnementaux et économiques des déchets issus des produits du tabac.

S'agissant des effets sur la santé, la Ligue suisse contre le cancer rappelle vendredi que le tabagisme est le principal facteur de maladie et de décès évitables dans le monde. Plus de 80% des cancers du poumon sont dus au tabac, et sa consommation augmente également le risque de développer d'autres types de cancer, ajoute-t-elle.

L'organisation souligne aussi l'aide offerte par sa Ligne stop-tabac à tous ceux qui souhaitent renoncer à consommer cette substance.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Un journal de quartier disparaît à Lausanne

Publié

le

Le journal du quartier de Chailly à Lausanne va s'arrêter après 505 numéros (photo d'illustration). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le Chailléran, le journal du quartier de Chailly à Lausanne, va disparaître après 50 ans d'existence et plus de 500 numéros. Le journal a perdu 20'000 francs l'an dernier, 10'000 francs sur les publicités et autant sur les cotisations et abonnements.

Révélée vendredi par 24 heures, l'information a déjà été annoncée aux abonnés. "Nous avons jusque-là puisé dans nos réserves mais celles-ci ne suffisent plus et il nous faut arrêter avant de contracter des dettes", écrit le journal dans son édition de mai.

Le Chailléran était tiré à 10'500 exemplaires, dix fois par année. Il publiera son 505e et ultime numéro en juin.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Stadler Rail dément avoir signé un contrat avec Medha Servo

Publié

le

Des discussions ont eu lieu avec Medha Servo mais Stadler réfute tout avoir signé un contrat pour fonder une co-entreprise avec le groupe indien. (Archives) (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Le fabricant thurgovien de matériel ferroviaire Stadler Rail dément vendredi avoir conclu un accord de co-entreprise avec l'indien Medha Servo Drives pour la construction d'une nouvelle usine de véhicules ferroviaires.

Plusieurs médias indiens, dont Telangana Today et Times of India, s'en étaient fait l'écho.

"Les articles de presse indiens du 25 mai 2022 sur une prétendue coentreprise entre Stadler Rail et Medha Servo ne sont pas justes", a affirmé un porte-parole de l'entreprise de Bussnang auprès d'AWP.

Il a expliqué que "des discussions ont eu lieu avec Medha Servo", alors que Stadler évalue régulièrement "de possibles partenariats" pour aborder de nouveaux marchés. "Aucun accord plus poussé n'a été conclu ou de contrat signé", a-t-il poursuivi.

Les articles évoquaient une participation majoritaire de Stadler Rail dans la co-entreprise et la construction d'une nouvelle usine dans l'état indien de Telangana pour un investissement d'environ 129 millions de dollars.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Ces jours-ci, quelques différends, à la maison, vous empoisonnent la vie : surtout, gardez votre zénitude, ce n’est que transitoire.

Les Sujets à la Une

X