Rejoignez-nous

Coronavirus

Le Conseil Fédéral appelle les Suisses à être "solidaires"

Publié

,

le

Le Conseil Fédéral ne veut laisser tomber ni l'économie, ni la population. De gauche à droite : Guy Parmelin, Karin Keller-Sutter, Simonetta Sommaruga et Alain Berset. (©KEYSTONE/Alessandro della Valle)

Face au coronavirus, la Confédération ne laisse ni tomber la population ni l'économie. Trois conseillers fédéraux le soulignent dans la presse dominicale tout en appelant à la solidarité de la population, le seul moyen de ralentir la propagation du virus.

"Les autorités sont là pour soutenir la population. En même temps, elles ont aujourd’hui besoin que la population les aide", déclare la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga dans un entretien avec Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. "Le plus important, c’est que tous ceux qui ne se sentent pas concernés par le coronavirus soutiennent les mesures prises. C’est la seule manière de protéger les personnes à risque".

"Nous sommes en mesure de faire face à cette crise, sur le plan médical et financier", affirme aussi la présidente. Mais pour la surmonter, il faut respecter "maintenant" les mesures décrétées. "Si chacun ne pense qu’à soi, nous n’y arriverons pas".

"Nous sommes dans une situation difficile que nous ne pouvons surmonter qu'ensemble, lance à son tour le ministre de l'Economie Guy Parmelin dans une interview au SonntagsBlick. "Nous devons tous obéir aux recommandations sanitaires afin de contenir la propagation du virus".

De son côté, le ministre de la santé Alain Berset estime que la situation est grave dans une interview avec la NZZ am Sonntag. Mais il ne sert à rien de paniquer, ajoute-t-il. "Nous ne devons pas céder à la peur. Nous devons rester calmes et continuer à travailler de manière ciblée et déterminée à la gestion de la crise, et dans ce cadre rester modestes et flexibles".

"Nous ne laisserons personne de côté"

Le conseiller fédéral fribourgeois se dit particulièrement préoccupé en ce moment par les personnes "qui pensent qu'elles ne sont pas affectées et qui donc ne suivent pas nos recommandations en matière d'hygiène et de comportement". Lui aussi le répète: l'aide et la solidarité de tous les citoyens sont désormais nécessaires pour ralentir la propagation de la maladie et protéger ainsi les personnes âgées et/ou vulnérables.

Simonetta Sommaruga est convaincue que la plupart d'entre eux ont compris l'enjeu et suivront les recommandations, remarque-t-elle dans les pages de la SonntagsZeitung. Et de souligner dans Le Matin Dimanche, que "la Suisse est un pays riche. Nous ne laisserons personne de côté. (...) Il s’agit maintenant de voir où sont les besoins et ce que nous pouvons faire rapidement et sans trop de bureaucratie".

Le Conseil fédéral a décidé vendredi d'interdire les réunions de plus de 100 personnes jusqu'à fin avril, de fermer les écoles jusqu'au 4 avril dans toute la Suisse et de réintroduire des contrôles aux frontières. La Confédération mettra jusqu'à dix milliards de francs à disposition de l'économie ralentie par le coronavirus.

"Nous le ferons si nécessaire"

Ce fonds de dix milliards mis à disposition de l'économie pour faire face à la crise doit servir à fournir "une aide immédiate", explique Simonetta Sommaruga, interrogée sur le fait que la Suède a elle débloqué 50 milliards d'euros. La socialiste note que le Conseil fédéral adaptera ses mesures à l’évolution de la situation. "Il est clair, que le problème peut prendre une dimension encore plus importante et qu'un soutien supplémentaire sera alors nécessaire."

En ce qui concerne les conséquences pour l'économie, le Conseil fédéral "s'efforce de les amortir le plus possible", affirme Guy Parmelin. Il promet en outre une assistance rapide aux entreprises et aux employés. "Le régime d'indemnisation du chômage partiel a fait ses preuves dans le passé. Dans ce domaine, environ huit milliards de francs sont dès à présent disponibles pour faire face à la situation actuelle. Les PME souffrant de goulets d'étranglement financiers ont de leur côté à leur disposition jusqu'à 580 millions de francs de prêts bancaires avec effet immédiat".

En outre, le Conseil fédéral veut mettre à disposition environ un milliard de francs à titre d'aide immédiate pour les entreprises ou les indépendants qui font face à des problèmes urgents. Un soutien spécifique sera également dispensé aux personnes touchées dans le domaine de la culture et du sport, ajoute Guy Parmelin.

Si ce premier fonds de dix milliards de francs ne suffisait pas, le gouvernement augmentera son enveloppe d'aide. "Nous ferons ce qui est nécessaire. Nous n'en sommes qu'au début et nous ne savons pas combien de temps cette situation va durer. Nous devons voir à quel point la demande est élevée. Si elle est plus élevée que ce qui est actuellement estimé, il faudra plus d'argent".

Continuer la lecture
3 Commentaires

3 Comments

  1. Notification automatique: The Federal Council calls on the Swiss to be “united” | En24 News

  2. Buetzberger

    15 mars 2020 à 11:25

    Espérons que les ORP se mettent sérieusement au travail ainsi que les caisses de chômage.
    Car en général cette catégorie d'institution se laisse volontiers tirer les oreilles.

  3. Aschwanden J.

    15 mars 2020 à 14:15

    Bonjour,
    C'est possible de faire une fois un commentaire aux infos pour le virus demandant à nos têtes pensantes très bien payées pourquoi l'idée de fournir des masques de protection à toute la population avec obligation de le porter pour sortir c'est mieux que de penser que chacun d'entre ns écoutent leurs conseils!!
    Inutile de me parler de rupture de stock, je viens de m'en commander 100 pces qui vont arriver d'ici 2 semaines!!!
    Merci d'avance et salutations
    JO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coronavirus

La Suisse compte 1235 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

Publié

le

Le personnel de sécurité contrôle le certificat Covid d'une étudiante le jour de la rentrée universitaire mardi à l'Université de Lausanne. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La Suisse compte mardi 1235 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). On déplore quatre décès supplémentaires et 43 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 32'208 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 3,83%.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 27'758, soit 321,1 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 0,82. Les patients Covid-19 occupent 27,9% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 76,1%.

Au total 10'204'392 doses de vaccin ont été administrées et 53,75% des personnes ont déjà reçu deux doses. La Suisse a reçu jusqu'à présent 11'687'400 doses de vaccins. Des certificats ont déjà été émis pour 6'041'032 personnes vaccinées.

Depuis le début de la pandémie, 828'346 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 10'500'999 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 10'638 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 32'406.

Le pays dénombre par ailleurs 17'857 personnes en isolement et 18'047 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S'y ajoutent NA autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

Le Covid-19 a tué plus d'Américains que la grippe espagnole

Publié

le

Le nouveau coronavirus a fait au moins 4'689'140 morts dans le monde depuis la fin décembre 2019, selon un bilan de l'AFP (archives). (© KEYSTONE/EPA NATIONAL INSTITUTES OF HEALTH/NIAID- RML/NATIONAL INST)

Le Covid-19 a désormais tué davantage d'Américains que la grippe espagnole en 1918-1919, selon les données publiées lundi par l'université Johns-Hopkins. Plus de 675'700 personnes contaminées par le nouveau coronavirus sont décédées aux Etats-Unis.

D'après des historiens et les centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), la principale agence sanitaire des Etats-Unis, la grippe espagnole a tué au moins 50 millions de personnes dans le monde, dont 675'000 aux Etats-Unis.

La grippe espagnole, au moins en valeur absolue, a donc perdu lundi son titre de pandémie la plus grave de l'histoire récente des Etats-Unis.

4,6 millions de morts

Mais, contrairement au Covid-19, cette pandémie a été particulièrement meurtrière dans des classes d'âge censées être en bonne santé, dont les moins de 5 ans et les personnes âgées de 20 à 40 ans.

Le nouveau coronavirus a fait au moins 4'689'140 morts dans le monde depuis la fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP. Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès, devant le Brésil (590'752), l'Inde (445'133), le Mexique (271'503), et le Pérou (199'066).

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Coronavirus

Berne ne tolérera plus les manifestations anti-mesures Covid

Publié

le

Jeudi, plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Berne contre les mesures Covid. (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

La Ville de Berne ne tolérera plus les manifestations anti-mesures Covid non autorisées, a-t-elle annoncé lundi. Elle tire ainsi les conséquences de l'escalade de violences constatée jeudi lors du rassemblement d'opposants aux mesures devant le Palais Fédéral.

La police cantonale bernoise a reçu l'ordre de ne pas laisser se tenir les manifestations annoncées pour jeudi, a déclaré lundi le Conseil municipal. Celles-ci n'ont pas été autorisées.

L'appel à ces nouvelles manifestations a été donné sur les réseaux sociaux par les opposants aux mesures Covid. Des appels à une contre-manifestation circulent également.

Lundi, le Conseil municipal de Berne a appelé les organisateurs des manifestations à retirer leurs appels. Bien qu'il reconnaisse le besoin croissant de s'exprimer sur des questions politiques et sociales par le biais de manifestations, en particulier dans la capitale, les autorités doivent d'abord être consultées. Ce n'est que de cette manière que le droit à la liberté d'expression peut être exercé de manière pacifique, selon lui.

Jeudi soir, une manifestation non autorisée contre les mesures de lutte contre la pandémie a réuni entre 3000 et 4000 personnes à Berne. Lorsque des manifestants isolés ont commencé à secouer le grillage dressé sur la Place fédérale pour protéger le Palais fédéral, la police est intervenue avec un canon à eau. Elle a également fait usage de balles en caoutchouc et de gaz irritant. Des manifestants ont également lancé des objets et allumé des pétards en direction du Palais fédéral et des forces de l'ordre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

Suisse: le rythme de vaccination a augmenté de 17%

Publié

le

La semaine dernière, une accélération de 20% avait été constatée. (© KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ)

Du 13 septembre au 19 septembre, 221'886 doses de vaccin contre le Covid-19 ont été administrées en Suisse. Le rythme des injections s'est accéléré de 17% par rapport à la semaine précédente. Au total, 53,6% de la population est donc entièrement vaccinée.

La semaine du 6 au 12 septembre, ce taux s'élevait à 52,8% et une accélération de 20% du rythme de vaccination avait été constatée par rapport à la semaine précédente.

Depuis le début de la campagne de vaccination, 10'175'832 doses de vaccin ont été administrées, selon les données publiées lundi sur le site de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). 4'635'699 personnes ont reçu deux doses de sérum et 904'434 jusqu'à présent une seule piqûre. En moyenne, 31'698 vaccinations ont été effectuées par jour.

https://datawrapper.dwcdn.net/TeJmy

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Coronavirus

La Suisse compte 4032 nouveaux cas de coronavirus en 72 heures

Publié

le

Des infrastructures ont été mises en place ces derniers jours pour vacciner la population, comme ici à l'Université de Lausanne. (© KEYSTONE/EPA/LAURENT GILLIERON)

La Suisse compte lundi 4032 cas supplémentaires de coronavirus en 72 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). On déplore 15 décès supplémentaires et 102 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 72 heures, les résultats de 108'695 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 3,71%.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 30'518, soit 353,02 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 0,86. Les patients Covid-19 occupent 30,70% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 77,20%.

Au total 10'175'832 doses de vaccin ont été administrées et 53,62% des personnes ont déjà reçu deux doses. La Suisse a reçu jusqu'à présent 11'687'400 doses de vaccins. Des certificats ont déjà été émis pour 6'013'959 personnes vaccinées.

Depuis le début de la pandémie, 827'107 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 10'468'794 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 10'634 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 32'362.

Le pays dénombre par ailleurs 17'946 personnes en isolement et 18'221 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S'y ajoutent 4 autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

NOTE: Cette dépêche a été générée automatiquement sur la base des données de l'OFSP et relue avant diffusion.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X