Rejoignez-nous

Suisse Romande

La Suisse romande balayée par des orages

Publié

,

le

Le week-end s'est terminé avec des violents orages en Suisse romande. La Gruyère a été particulièrement touchée. (©KEYSTONE/PETER SCHNEIDER).

Le week-end s'est terminé avec des violents orages en Suisse romande. La Gruyère a été particulièrement touchée, avec des vents à plus de 110km/h, des grêlons mesurant plusieurs centimètres et précipitations de 20 litres par mètre carré en une demi-heure.

Peu après 15h00 dimanche, Météosuisse a fait état, dans un tweet, d'un violent orage, "probablement supercellulaire" en Gruyère. Des rafales dépassant les 110 km/h ont été mesurées. Des grêlons estimés à plusieurs centimètres se sont abattus tandis que des précipitations de 20 litres par mètre carré en une demi-heure ont été enregistrées.

Un orage supercellulaire est généralement de grande taille et s'accompagne de phénomènes violents. "Il y a en a normalement un ou deux par été", a précisé à Keystone-ATS Christophe Salamin, météorologue chez MétéoSuisse. Mais il est assez rare que ce type d'orage déferle sur une zone habitée, comme ce dimanche.

Outre, le district fribourgeois, le versant nord des Alpes et l'Ajoie, tout comme le canton de Berne, figurent parmi les régions les plus touchées. "Les orages se sont produits dans une zone moins étendue que prévu", a indiqué M. Salamin, tout en précisant qu'une seconde vague d'orages, avec les mêmes caractéristiques, était attendue en début de soirée.

Nuit tropicale

Ce dimanche était annoncé moins chaud que les jours précédents. MétéoSuisse prévoyait un fort danger d'orage pour toute la Suisse romande. Les éclairs et le tonnerre étaient attendus entre 15h00 et 18h00, tout comme des précipitations abondantes.

Après un samedi où le mercure a dépassé les 30°C en de nombreux endroits, seules certaines régions ont vécu une nuit tropicale entre samedi et dimanche.

Le mercure n'est pas descendu en dessous de 23,4°C à Vevey (VD) et de 23,1°C au Bouveret (VS) la nuit dernière, a relève Meteonews dimanche matin dans un tweet. Les thermomètres ont indiqué respectivement 21,7°C à Altdorf (UR) et 22,1°C à Altenrhein (SG).

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Daniel Vukovic annonce sa retraite

Publié

le

Daniel Vukovic a terminé sa carrière avec les Rapperswil-Jona Lakers. (© KEYSTONE/MARCEL BIERI)

Daniel Vukovic (35 ans) a annoncé son départ à la retraite sur les réseaux sociaux. Le défenseur canado-suisse n'a plus trouvé de club après deux dernières saisons passées aux Rapperswil-Jona Lakers.

Vukovic, déniché par Chris McSorley, avait débarqué à Genève-Servette en 2009. Ce robuste défenseur au sens du sacrifice aigü a passé onze saisons aux Vernets avant de prendre la direction du canton de St-Gall. Il a disputé 659 matches de National League avec une finale perdue contre Berne en 2010 et deux Coupes Spengler (2013 et 2014).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le MEG met en scène le combat autochtone pour l'environnement

Publié

le

Les peuples autochtones protègent 80% de la biodiversité de la planète. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La nouvelle exposition du Musée d'ethnographie de Genève (MEG) intitulée "Injustice environnementale - Alternatives autochtones" se veut "engagée". Elle aborde la problématique du changement climatique à travers le regard d'artistes issus de populations autochtones.

Les peuples autochtones sont particulièrement vulnérables aux dégradations environnementales, souligne mercredi le MEG. Ils cultivent une étroite dépendance au milieu naturel pour leur subsistance et leur bien-être. D'un autre côté, ils ont aussi un rôle à jouer dans la recherche d'alternatives.

Leurs savoirs qui permettent, de génération en génération, de préserver la biodiversité, les écosystèmes, les sols et l'eau pourraient s'avérer précieux pour le reste de l'humanité. L'exposition montre comment ces sociétés défendent leur droit à disposer de leurs terres et à transmettre leurs connaissances.

De grandes responsabilités

Le visiteur est accueilli par une grande mappemonde qui indique la présence des peuples autochtones, éparpillés sur tous les continents. Réunis, tous ces peuples forment une population de 500 millions d'individus. Ensemble, ils protègent pourtant 80% de la biodiversité de la planète.

La particularité des peuples autochtones, que ce soit les Ts'msyen d'Alaska, les Amazighs du Maroc, les Anishinaabeg d'Amérique du Nord ou les Samis de Fenno-Scandinavie, est de réparer ce qui semble irréparable et de percevoir l'être humain comme lié au reste de la nature dans un équilibre fragile.

L'exposition du MEG s'est faite en collaboration avec des représentants des populations autochtones, qui ont pu activement participer aux processus décisionnels. "Injustice environnementale - Alternatives autochtones" se veut aussi écologiquement responsable, avec des décors et du mobilier conçus avec des matériaux recyclés.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Le Valais veut renforcer la maîtrise du vélo des 8-12 ans

Publié

le

Le Valais veut renforcer l'éducation routière et améliorer la maîtrise du vélo chez les 8-12 ans (archives). (© KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT)

Le Valais veut renforcer l'éducation routière et améliorer la maîtrise du vélo chez les 8-12 ans. Il lance en collaboration avec la Fédération cycliste valaisanne et le TCS Section Valais, le projet VELOVE qui sera intégré dans le programme scolaire.

Ce projet vise à promouvoir la mobilité douce et à s'assurer que les enfants qui s'aventurent en vélo sur les routes sont suffisamment formés et à l'aise, indique mercredi à Keystone-ATS Mathieu Vouillamoz, chef du groupe de la prévention routière au sein de la police cantonale. Actuellement, les élèves de 5H à 8H bénéficient d'une heure de prévention routière liée à la circulation à vélo par année dispensée par la police.

L'un des passages de cette dernière consiste à tester les capacités (tourner, freiner, lever un bras) des enfants sur un petit parcours, ajoute Mathieu Vouillamoz. Les parents reçoivent ensuite un petit compte-rendu détaillant si leur enfant peut aisément circuler sur la route ou s'il a besoin de plus d'entrainement.

"Lors de ces visites, nous avons constaté que les agents passaient parfois beaucoup de temps à expliquer comment faire du vélo, et moins sur les règles de circulation", note-t-il, relevant que le niveau des élèves peut être très différent d'une commune à une autre.

Cours avec des moniteurs

Le projet VELOVE vient répondre à ce problème. Dès cette année, les jeunes pourront ainsi travailler des exercices pratiques centrés sur l'agilité et l'équilibre grâce à des moniteurs de la Fédération cycliste valaisanne (FCVs) qui viendront avant la visite de la police. "On commence par détailler les règles de base comme l'importance du port du casque ou de la tenue vestimentaire, puis on passe à la pratique", explique Steve Morabito président de la FCVs, qui a déjà testé le projet dans sa phase-pilote l'année dernière.

Le cours dure entre 1h et 1h30. Durant ce laps de temps, les élèves font vraiment des progrès incroyables", ajoute-t-il. En amont, de cette mini-formation, un contrôle vélo sera organisé gratuitement par le TCS Section Valais. Cette offre déjà existante restera valable pour toutes les écoles, indépendamment de leur participation à VELOVE, note le canton du Valais dans un communiqué.

Une mallette pour les écoles

Outre la venue des moniteurs, les établissements scolaires "se verront remettre une mallette portable contenant le matériel nécessaire (mini-cônes, craies,...) pour créer un parcours d'entrainements vélo pour les élèves ainsi qu’un livret avec des exercices pédagogiques, développé en collaboration avec la HEP", explique Steve Morabito. Cette mallette mini-gymkhana, conçue par le TCS, permet aux institutrices et instituteurs d'aborder le sujet avec leurs élèves en classe ou durant les heures de gym.

Initié par le canton du Valais, en collaboration avec la FCVs et le TCS Section Valais, le projet VELOVE a pour but principal la maîtrise du vélo chez les élèves de 5H-6H ainsi que l’apprentissage des règles de la circulation routière et du balisage chez les élèves de 7H-8H. Le but est que toutes les classes puissent avoir accès au moins une fois à toutes les étapes.

Le projet, qui débute officiellement cette année, a obtenu un soutien financier pour sa réalisation dans le cadre de l’Agenda 2030 de développement durable du canton du Valais.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Evacuation des eaux: communes et canton pourraient mieux faire

Publié

le

La Cour des comptes a adressé une série de recommandations pour améliorer la gestion des eaux usées dans le canton de Vaud (Photo d'illustration © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La gestion de l'évacuation des eaux pourrait être améliorée dans le canton de Vaud. Un audit de la Cour des comptes recommande notamment une inspection plus régulière des canalisations et une accélération des projets régionaux de STEP.

La Cour des comptes s'est penchée sur un échantillon représentatif de Plans généraux d'évacuation des eaux (PGEE), issus de huit communes (Avenches, Bex, Lausanne, Morges, Premier, Puidoux, Vevey, Villars-le-Terroir) et trois associations intercommunales en Lavaux (ACPRS), dans le Vallon du Nozon (AIVN) et sur la Côte (APEC). Le rôle du canton a aussi été examiné. Et surprise, Vaud ne possède pas de vision globale, comme nous le confirme Guy-Philippe Bolay :

Guy-Philippe Bolay
Président - Cour des Comptes (VD)
Guy-Philippe BolayPrésident - Cour des Comptes (VD)

Il ressort de l'audit que "le rythme d'inspection des canalisations est trop bas" dans la plupart des communes, principalement pour des questions de coûts, relève le président de la Cour des comptes, Guy-Philippe Bolay, interrogé par Keystone-ATS.

Selon les recommandations de la branche, les canalisations publiques devraient être contrôlées tous les 10 à 15 ans. Or, sur les entités auditées, seules Morges et l'APEC respectent cette fréquence.

Le suivi des rejets dans les lacs et ruisseaux devrait également être renforcé. Il s'agirait de davantage contrôler, par exemple en cas de fortes pluies, d'éventuelles sources de pollution. Les plus petites communes sont aussi invitées à améliorer l'infiltration ou la rétention d'eau de pluie pour éviter que celle-ci n'inonde les canalisations, poursuit M. Bolay.

Guy-Philippe Bolay
Président - Cour des Comptes (VD)
Guy-Philippe BolayPrésident - Cour des Comptes (VD)

Régionalisation

Le magistrat souligne également que la vision en matière de STEP doit être désormais "plus régionale que communale". Des regroupements entre communes sont impératifs, notamment pour réunir des compétences techniques en matière de traitement des micropolluants. L'audit a montré que les communes étaient globalement conscientes de cette nécessité, en témoignent les nombreux projets en cours.

Guy-Philippe Bolay
Président - Cour des Comptes (VD)
Guy-Philippe BolayPrésident - Cour des Comptes (VD)

Le canton devrait toutefois accélérer ce processus de régionalisation avec des mesures incitatives, estime la Cour des comptes. "Cela pourrait être des subventions pour financer des études. Une fois que l'on sait combien cela va coûter, il est plus facile de démarrer un projet", remarque M. Bolay.

Les quelque 400 PGEE établis dans le canton entre 1997 et 2019 sont très différents les uns des autres. Pour la prochaine génération de PGEE, le canton devra veiller à une meilleure harmonisation des pratiques, poursuit l'audit.

A l'instar des Plans directeurs communaux (aménagement du territoire), les Plans généraux pour l'évacuation des eaux devraient aussi devenir contraignants. "Dès qu'un PGEE est validé, les autorités devraient suivre ce qu'elles ont prévu de faire" explique M. Bolay.

Trois refus sur 70

La Cour des comptes aurait aussi aimé qu'un processus d'arbitrage par le Conseil d'Etat soit instauré en cas de divergences entre différents services, par exemple entre la Protection des eaux et la Direction générale du territoire. Cette recommandation a toutefois été refusée par le canton, qui estime la coordination actuelle suffit.

Deux autres recommandations sur les 70 émises par la Cour des comptes ont été refusées. Les communes de Vevey et Premier ont estimé qu'une inspection plus régulière des canalisations privées n'était pas possible, pour des raisons de coûts.

Environ 7 milliards de francs ont été investis depuis 1960 dans le canton pour la protection des eaux. Pour ces 20 prochaines années, la remise à niveau des infrastructures et le traitement des micropolluants est estimée à 1,2 milliard.

Guy-Philippe Bolay
Président - Cour des Comptes (VD)
Guy-Philippe BolayPrésident - Cour des Comptes (VD)

Rappelant une étude de 2017, qui avait montré un déficit de financement des communes, M. Bolay prévient que les taxes devront être augmentées pour payer les nouveaux PGEE.

Robin Jaunin avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Lausanne

Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions

Publié

le

140 millions de francs seront en jeu vendredi à l'Euro Millions (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions mardi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait jouer les numéros 20, 25, 26, 30 et 38, ainsi que les étoiles 2 et 8.

Lors du prochain tirage vendredi, 140 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X