Rejoignez-nous

Suisse Romande

Nouvelle opération de soutien aux restaurateurs fribourgeois

Publié

,

le

L'action, lancée en collaboration avec GastroFribourg, invite la population indigène à soutenir ses restaurants (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Conseil d’Etat fribourgeois débloque une enveloppe de 3 millions de francs en faveur des cafetiers et restaurateurs affectés par la crise sanitaire. Le geste, le troisième du genre, intervient après les succès antérieurs de Kariyon I et II.

Unique en Suisse, l’opération restÔbistro consiste à travers des rabais de 15% et 25% à soutenir une branche en souffrance depuis mars 2020 et le début de la pandémie, a indiqué mercredi le gouvernement. L'action, lancée en collaboration avec GastroFribourg, invite la population indigène à soutenir ses restaurants.

L'opération vise en particulier à remercier les jeunes des efforts fournis pendant la crise du Covid-19. Ces derniers pourront profiter d’un rabais complémentaire de 10%, soit de 25% au lieu de 15%. Près de 900 établissements sont concernés par la mesure. Les bons seront accessibles dès le 22 octobre sur la plateforme kariyon.ch.

Effet de levier

Les actions Kariyon I et II, initiées dans le cadre des mesures d’urgence et du plan de relance, ont généré respectivement 17 et 15 millions de francs de retombées économiques dans le canton de Fribourg, précise le communiqué. Le nouveau geste, le troisième, s'appuie sur le constat de la réussite des deux premiers.

Les 3 millions de francs alloués, puisés dans le plan de relance, doivent permettre d’atteindre un effet de levier de 12 millions de francs, sans tenir compte des retombées induites. Le secteur de la restauration représente un acteur économique cantonal important, avec un chiffre d’affaires mensuel de 45 millions.

Le système se veut solidaire et équitable pour tous les établissements publics, rappelle le Conseil d'Etat dans ses explications. Invités à s’inscrire sans frais sur la plateforme kariyon.ch, les restaurants éligibles peuvent générer des bons d’achat de manière proportionnelle à leur chiffre d’affaires.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Nyon : un train routier renversé bloque l'autoroute

Publié

le

Un camion-remorque s'est renversé sur l'A1 entre Nyon et Gland, bloquant la chaussée. (© Police cantonale)

Un train routier s'est renversé mardi matin vers 8h20 entre Nyon et Gland, direction Lausanne. L'entier de son chargement s'est répandu sur la chaussée. L'autoroute est fermée à hauteur de Nyon pour une durée indéterminée. Un plan Delesta a été mis en oeuvre.

Le camion renversé bloque la route, a déclaré à Keystone-ATS, Alexandre Bisenz, chargé de communication à la police cantonale. Il revenait sur une information révélée par le quotidien la Côte. La conductrice du train routier a été désincarcérée. Souffrant de blessures sans trop de gravité, elle a été hospitalisée.

Le camion-remorque doit être débarrassé au moyen d'une grue, puis la chaussée devra être nettoyée, a ajouté le porte-parole, précisant que l'opération pouvait durer un certain temps. Selon La Côte, le poids lourd contenait entre autres des déchets de papier et divers objets. Les véhicules bloqués sur l'autoroute ont été évacués à contresens.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Élections vaudoises

Venizelos et Mischler candidats à la candidature chez les Verts

Publié

le

A l'issue du délai, deux candidats verts, Vassilis Venizelos et Maurice Mischler, briguent un siège au Conseil d'Etat vaudois (Photo d'illustration © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

A l'issue du délai, deux Verts sont sans surprise sur les rangs pour l'élection au Conseil d'Etat vaudois: les députés Vassilis Venizelos et Maurice Mischler. Le parti décidera de sa stratégie et élira son ou ses candidats lors d'une assemblée générale le 20 novembre.

Le délai de candidature a échu lundi soir. Les deux candidats vont désormais faire le tour des sections locales pour aller à la rencontre des membres, écrivent les Verts vaudois mardi dans un communiqué.

Dans sa lettre de motivation, le favori Vassilis Venizelos, 44 ans, 35 ans de Conseil communal à Yverdon-les-Bains et 14 ans de Grand Conseil, annonce ses priorités: l'urgence climatique, les leçons à tirer de la crise sanitaire et une politique proactive en matière d'égalité.

Duo nécessaire

Municipal d'Epalinges, Maurice Mischler, 55 ans, estime qu'il n'y aura pas trop de deux représentants verts au Conseil d'Etat vaudois face à une catastrophe programmée. Député depuis 2016, il rappelle également son expérience de dix ans au sein de l'exécutif de sa commune, qui s'étend à tous les domaines.

Ce double ticket a peu de chances d'être validé: la direction du parti milite pour une candidature unique, au vu de la majorité de gauche du Conseil d'Etat. Selon elle, l'enjeu se situe plutôt au niveau du Grand Conseil. Le gouvernement compte actuellement une élue, Béatrice Métraux, qui ne se représente pas.

Continuer la lecture

Coronavirus

Recours contre le certificat Covid dans les Hautes Ecoles vaudoises

Publié

le

Le port du masque et le certificat Covid sont obligatoires dans les Hautes Ecoles vaudoises (Archives © Keystone/LAURENT GILLIERON)

Le collectif ESC (Education sans certificat) a déposé un recours auprès de la Cour constitutionnelle contre l'arrêté du Conseil d'Etat qui impose le pass Covid dans les Hautes Ecoles vaudoises. En attendant une décision sur le fond, le certificat sanitaire reste requis.

Cette procédure ne suspend pas l'entrée en vigueur de l'arrêté du Conseil d'Etat. Le président de la Cour a en effet prononcé le retrait de l'effet suspensif à titre superprovisionnel. Il a communiqué lundi cette décision au Conseil d'Etat et aux auteurs de la requête, a indiqué lundi le Tribunal cantonal à Keystone-ATS.

La Cour constitutionnelle doit désormais se prononcer sur le fond. Le collectif étudiant à l'origine du recours s'était félicité la semaine dernière de bénéficier alors de l'effet suspensif, parlant de "demi-victoire" temporaire.

Le collectif ESC milite pour l'abrogation du certificat Covid au sein des écoles. A ses yeux, l'arrêté cantonal vaudois sur la restriction d'accès aux universités porte atteinte au droit supérieur, notamment à divers droits fondamentaux - droits économiques, sociaux et culturels - ainsi qu'à la Constitution fédérale et vaudoise, écrit-il dans un communiqué.

Continuer la lecture

Lausanne

Plusieurs coups de feu et un blessé sur les hauts de Lausanne

Publié

le

Un homme interpellé ce matin à Lausanne. (Photo prétexte © KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Un homme a été blessé à une jambe à la suite de plusieurs coups de feu tirés lundi matin vers 08h00 dans les hauts de Lausanne. Le tireur a été interpellé en ville peu après. Les deux protagonistes se connaissaient.

Lundi matin, la police est intervenue au chemin de Maillefer, près de la Blécherette, où des personnes signalaient des détonations. Sur place, les agents ont découvert un homme blessé à une jambe à la suite de coups de feu tirés avec une arme de poing.

La victime a été emmenée à l'hôpital en ambulance. Ses jours ne sont pas en danger, a indiqué lundi la police lausannoise.

L'auteur des faits, un ressortissant turc de 40 ans, a été interpellé peu après par les membres du groupe d'intervention de la Police de Lausanne (GIPL) et du détachement d'action rapide de la police vaudoise (DARD). Au total, plus d'une trentaine de policiers ont été engagés dans l'opération.

La police judiciaire mène les investigations afin de déterminer les causes et le déroulement des faits. "L'homme a ciblé spécifiquement sa victime, sans mettre en danger d'autres personnes", a précisé un porte-parole à Keystone-ATS.

Continuer la lecture

Suisse Romande

Les vols de raisin sont estimés à 8,3 tonnes en Valais

Publié

le

Pour faire face à l'augmentation des vols de raisin en Valais, des rondes de contrôle ont été instaurées dans la commune de Chamoson (archive). (© Keystone/LAURENT GILLIERON)

La hausse du nombre de vols de raisins est encore une fois confirmée. La police cantonale valaisanne estime à 8,3 tonnes les quantités dérobées dans le vignoble valaisan, depuis le début des vendanges en septembre.

La police valaisanne atteste ainsi des informations diffusées par Le Nouvelliste à la mi-octobre. Pas moins de 11 cas de vols ont été corroborés, principalement dans des communes du Bas-Valais et dans le Valais central.

L'affaire la plus importante concerne près de 3,6 tonnes dérobées dans un vignoble à Saillon. À Chamoson, des rondes de contrôles avaient été instaurées, à la demande du syndicat agricole.

Pour Christian Zuber, porte-parole de la police cantonale, la "récolte catastrophique" de cette année pourrait influencer ces pillages à la hausse. Il rappelle néanmoins que des vols ont également eu lieu lors d'années plus favorables.

Mauvaise récolte en 2021

Les conditions météorologiques de 2021 ont mis à mal les récoltes. Le gel, la grêle et les attaques de mildiou - un champignon - ont largement affecté le vignoble suisse, même si certaines régions restent plus touchées que d'autres.

Dans le canton de Vaud, les pertes s'estiment entre 10% et 15%, avait expliqué François Montet, président de la Fédération vaudoise des vignerons à Keystone-ATS en septembre. Le bilan effectif et global des pertes devra toutefois attendre, les vendanges n'étant pas encore terminées.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X