Rejoignez-nous

Vaud

Après les crues, retour progressif à la normale sur sol vaudois

Publié

,

le

Le débit des cours d’eau revient gentiment à la normale dans le canton Vaud.

Sur tout le territoire, de nombreuses rivières et cours d’eau sont sortis de leur lit lundi. Des coulées de boue se sont aussi produites par endroits.

Une situation exceptionnelle, mais pas forcément au sens large du terme selon Philippe Hohl, Chef de la division eau, à la direction générale de l’environnement :

Philippe HohlChef division eau, DGE

Et les précipitations généralisées ont fait gonfler les cours d’eau, qui ont atteint des débits supérieurs à la normale dans le canton de Vaud.

Philippe Hohl, Chef de la division eau à la DGE :

Philippe HohlChef division eau, DGE

Ces prochains jours, des mesures seront envisagées par les services de l’Etat pour éviter de nouveaux débordements des cours d’eau :

Philippe HohlChef division eau, DGE

 

Bulletin des dangers naturels : dangers-naturels.ch

Crédit photo : (KEYSTONE/URS FLUEELER)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

MCBA: "Immersion" a fermé ses portes sur un record historique

Publié

le

L'exposition du MCBA sur l'art immersif a battu des records de fréquentation (archives). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

L'exposition "Immersion. Les origines: 1949-1969" a pris fin dimanche au Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne (MCBA). Avec près de 125'000 visiteurs en un peu plus de quatre mois, l'institution a enregistré un record de fréquentation.

"L'exposition s'est particulièrement distinguée par sa capacité à séduire des publics nouveaux (jeunesse, famille et grand public)", s'est réjoui le MCBA dans un communiqué. De nombreux visiteurs sont venus de Suisse alémanique et de l'étranger. Le musée se félicite d'avoir ainsi "poursuivi ses missions d'accessibilité et d'inclusion".

Conçue par le MCBA, l'exposition est la première à avoir retracé l'émergence de l'art immersif entre 1949 et 1969. Quatorze installations immersives avaient été présentées, permettant par exemple aux visiteurs de déambuler dans une pièce remplie de plumes, de marcher dans un "espace lunaire" recouvert de billes de polystyrène ou de se dédoubler à l'infini dans une pièce couverte de miroirs.

Démocratiser l'accès au musée

L'initiative a plu loin à la ronde, puisque la manifestation a connu une "couverture médiatique sans précédent, tant au niveau national qu'international", poursuit le MCBA. L'engouement du jeune public s'est quant à lui traduit en une "multitude de partages d'expériences et d'impressions sur les réseaux sociaux notamment".

A l'heure du bilan, les organisateurs se félicitent que l'exposition ait contribué à "démocratiser l'accès au musée" et au rayonnement du nouveau pôle muséal lausannois. Ils espèrent que les visiteurs auront envie de "pousser à nouveau les portes du MCBA et celles des autres musées de Plateforme 10".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Les Lions n'ont pas eu "la bonne mentalité" pour battre les Ours

Publié

le

Les Lausannois sont passés à côté de leur match. ©KEYSTONE/Anthony Anex

Les Lions se rendaient chez les ours ce samedi. Et dans cet avant dernier match de la saison régulière, le LHC s'est incliné 4-1.

Il faudra donc attendre lundi pour connaître la position finale des Lausannois au classement ainsi que leur adversaire pour les quarts de finale. Et ces playoffs, ils sont déjà dans la tête des joueurs car, en début de rencontre, on sentait bien que les deux camps se jaugeaient. "On sait que c'est un potentiel adversaire pour les playoffs. On voulait montrer qu'on était prêts, confirme Aurélien Marti, défenseur lausannois. Je pense que les deux équipes se sont un peu regardées au début."

Ce sont pourtant les Lions qui ont ouvert la marque. Le tir est signé Aurélien Marti (8e, assist: Christian Djoos). Ne demandez pas par où le puck est passé. Mais le palet a trouvé la voie au travers d'un Bernois et d'un Lausannois qui campaient bien serrés devant le but. Adam Reideborn, devant la cage, n’a rien compris lui non plus.

Une première réussite pour Aurélien Marti cette saison, mais pas que. Le n°7 du LHC n'avait pas marqué depuis le 25 février 2022.

Aurélien MartiDéfenseur du LHC

La joie a malheureusement été de courte durée puisque les Ours sont venus égaliser dans la foulée. Connor Hughes prend appui du mauvais côté et Fabian Ritzmann en profite pour marquer (10e, assists: Ville Pokka et Dario Kummer).

Pas assez offensifs

Les Bernois ont ensuite pris l'avantage dans le 2e tiers. Une très belle manœuvre de Thierry Bader et Colton Sceviour, qui se sont fait la passe d'un côté à l'autre de la cage, a déséquilibré le gardien lausannois. Sceviour a ainsi eu la voie libre pour envoyer le puck au fond des filets.

Les hommes de Geoff Ward ont eu une opportunité de revenir au score avec une pénalité infligée à Romain Loeffel. 2 minutes de powerplay qui ne donneront rien, encore une fois.

Les espoirs de valider la 3e place au classement ce samedi s'envoleront définitivement en dernière période. Joël Vermin, très bien servi par Patrik Nemeth et Ramon Untersander a pu s'offrir un joli tête à tête avec Hughes. Et par la même occasion, inscrire le 3-1 (54e). Tristant Scherwey a scellé le score en marquant dans la cage vide trois minutes plus tard (assists: Marco Lehmann et Benjamin Baumgartner).

Un score que les Lausannois assument. "On avait des difficultés à gagner les duels devant notre goal", analyse Aurélien Marti. Ce à quoi s'ajoutent quelques mauvaises décisions.

Aurélien MartiDéfenseur du LHC

Pour Geoff Ward, le constat d'après-match est très simple: "on n'a pas généré assez du côté offensif". C'est tout ce que l'on tirera du coach ce samedi.

"Je sais pas si on est venus avec la bonne mentalité ce soir, lâche finalement Aurélien Marti. Faut rectifier ça pour bien finir cette saison et commencer ces playoffs de la meilleure des façons." Les Lions ne peuvent en effet pas se laisser déstabiliser par cette défaite. Lundi, ils affronteront Zoug, avec qui ils sont à la lutte pour garder la 3e place, à la Vaudoise Aréna. Rappelons tout de même qu'ils sont assurés de finir au pire à la 4e place et qu'ils auront donc de toute manière l'avantage de la glace pour le premier tour. Cette dernière journée de National League déterminera aussi qui de Berne ou Davos sera l'adversaire du LHC en quarts de finale.

Continuer la lecture

Culture

Théâtre du Jorat: une saison 2024 entre rêves et utopies

Publié

le

Ariane Moret, directrice du Théâtre du Jorat à Mézières (VD). (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La saison 2024 du Théâtre du Jorat se décline en 15 spectacles, du 24 mai au 20 septembre. La Grange Sublime, à Mézières (VD), propose un cocktail artistique allant de la danse au théâtre, en passant par la musique et les choeurs.

Plusieurs concerts sont au programme: Daniel Auteuil interprétera des musiques et des textes de son cru, Camille et Julie Berthollet fusionneront musique classique et pop, avec des morceaux de Queen ou des Beatles et Dominique A revisitera 30 ans de son répertoire accompagné des 40 musiciens de l'Orchestre de Chambre de Genève.

La saison 2024, plus courte et intense, s'ouvre le 24 mai avec "20'000 lieues sous les mers" de Jules Verne, un spectacle pour acteurs et marionnettes de Chistian Hecq et Valérie Lesort. Suivront "Fantasio" qui réunit une bande de jeunes acteurs puis, en août, "Désalpe", d'Antoine Jaccoud, où trois comédiennes et quatre musiciens racontent la détresse des hôteliers et moniteurs de ski face à la disparition de l'or blanc.

Plusieurs créations

Avec "Chapitres de la chute: la saga des Lehman Brothers", Thierry Romanens et les musiciens de Format A'3 raconteront avec truculence l'épopée capitaliste des frères Lehman. Le chorégraphe Sidi Larbi Cherkaoui présentera "Nomad", une pièce créée en 2019 où dix danseurs explorent la difficulté de vivre dans le désert.

Plusieurs créations jalonneront cette saison, la deuxième sous la houlette d'Ariane Morin: "INRI" du musicien André Hahne qui réinvente la Passion selon Saint Jean de Bach, en version jazz, avec des danseurs, un choeur et le Sinfonietta, "Graals" de Luc Birraux en coproduction avec Le Grand Théâtre de Genève et la Haute Ecole de musique et une oeuvre chorale "Me voici nue".

La Grange Sublime, bâtiment de 1908 classé monument historique, est en cours de restauration jusqu'au printemps 2025. Cette année, les travaux se concentrent sur les jardins, où un pavillon avec terrasse et une arrière-scène modernisée sont en construction.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Interdire toute relation sexuelle profs-élèves au postobligatoire

Publié

le

Les relations sexuelles entre enseignants et élèves majeurs ne sont pas interdites à l'école postobligatoire dans la plupart des cantons romands. Seul le canton de Genève applique une tolérance zéro à ce sujet et a édicté une directive claire en la matière (photo symbolique). (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Dans le canton de Vaud, une motion veut interdire toute relation sexuelle entre enseignants et élèves majeurs à l'école postobligatoire. Porté par le député écologiste Yannick Maury et soutenu par des élus de tous partis, le texte a été déposé cette semaine au Grand Conseil.

"La situation actuelle est objectivement intolérable. C'est quand même un problème grave de ne rien avoir à ce sujet dans la loi", dit à Keystone-ATS Yannick Maury. A ses yeux, une telle interdiction est un "élément fondamental de la relation pédagogique."

La motion demande précisément au Conseil d'Etat "d'interdire explicitement au corps enseignant du secondaire 2 d'entretenir des relations intimes avec des élèves". Il s'agirait donc de modifier la loi sur l'enseignement secondaire supérieur (LESS) ou de procéder par voie de directive comme le Canton de Genève.

"Effet préventif évident"

"Une inscription noire sur blanc de cette interdiction pourrait en plus avoir un effet préventif évident, et permettre ainsi de contenir certains passages à l'acte", poursuit le député des Vert-e-s.

Les relations sexuelles entre enseignants et élèves majeurs ne sont pas interdites à l'école postobligatoire dans la plupart des cantons romands, rappelle le motionnaire. Seul Genève applique une tolérance zéro à ce sujet et a édicté une directive claire en la matière.

Le Département genevois de l'instruction publique (DIP) précise en effet que "le personnel enseignant doit adopter une distance adéquate eu égard au rôle d'autorité qu'ils et elles exercent sur les élèves" et que "tout comportement, même consenti, touchant l'intégrité sexuelle est proscrit".

Avantages et emprise

Si les élèves de l'école obligatoire sont de fait tous mineurs et que de telles relations y sont de facto proscrites, les élèves du postobligatoire atteignent la majorité en cours de scolarité, souligne encore M. Maury, lui-même enseignant.

"Si une liaison sexuelle librement consentie entre deux personnes adultes est tout à fait inattaquable sur le plan juridique, elle pose problème lorsque celle-ci a lieu dans le cadre d'un rapport hiérarchique direct ou indirect. En plus d'un ascendant évident qu'il existe dans cette situation, le risque de biais quant aux notes données ou décisions prises au sujet des élèves remet en cause la probité des instituts de formation dans leur ensemble", écrit-il.

"En effet, comment ne pas imaginer que celui ou celle qui partage une vie intime avec son élève ne l'avantage pas durant la correction de certaines épreuves, en plus d'exercer possiblement une certaine emprise sur cette personne?", questionne l'élu écologiste.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Vous planifiez plusieurs réunions entre potes en les invitant à venir avec leurs propres amis. Ces rencontres intéressantes pourraient transformer votre vie amicale…

Les Sujets à la Une

X