Rejoignez-nous

Vaud

Masque pour les élèves dès 10 ans dans le canton de Vaud

Publié

,

le

La conseillère d'Etat vaudoise Cesla Amarelle a annoncé mardi un renforcement des mesures sanitaires dans les écoles du canton (archive). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le masque sera obligatoire dès mercredi pour les élèves dès la 7e année (10-11 ans) dans le canton de Vaud. Tous les enseignants devront aussi le porter en tout temps à l'intérieur des bâtiments scolaires. Les spectacles de Noël sont annulés.

Jusqu'à présent, le masque était imposé aux élèves et aux enseignants à partir de la 9e année (12-13 ans). Mais la détérioration de la situation épidémiologique a poussé le Conseil d'Etat à muscler les mesures dans les écoles, a-t-il annoncé mardi lors d'un point presse.

Le deuxième cycle primaire (5P-8P) est celui où la hausse des contaminations est actuellement la plus marquée, a expliqué la cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC), Cesla Amarelle. Pour les 5e et 6e années (8-10 ans), l'obligation de se couvrir le bas du visage pourra être décrétée dans un établissement en cas de foyer de Covid, "pour une durée de dix jours en principe".

Camps et voyages sauvés

Une batterie d'autres mesures complète l'extension du port du masque. A l’école obligatoire, les joutes sportives, soirées d’information pour les parents, spectacles ou exposition à l’intention des parents comme les chantées de Noël ne peuvent pas avoir lieu, ni à l’intérieur ni à l’extérieur. Le partage de nourriture est exclu. Les spectacles destinés aux élèves sont autorisés, en limitant les capacités et sans mélanger les classes.

Le même régime prévaut pour le postobligatoire, où les événements festifs organisés par ou pour les élèves sont aussi prohibés.

Les camps et voyages scolaires sont maintenus en respectant les plans de protection établis. "C'est la dernière chose que nous souhaitons retirer, car nous sommes conscients de leur importance dans la vie des élèves", a déclaré Cesla Amarelle.

Le système de remplacement d'enseignants est renforcé. Les stagiaires de la Haute école pédagogique (HEP) pourront prêter main-forte aux classes qui peinent à pallier les absences d'enseignants, qui ont augmenté en raison de la pandémie.

La cheffe du DFJC a lancé un appel "ferme" à respecter les gestes barrières. "Pas de linge au-dessus des lavabos, mais des serviettes en papier", a-t-elle rappelé. "Et des procédures pour le lavage des mains doivent être respectées à l'entrée des salles de classe."

Autotests distribués

Parallèlement, le monitoring est amélioré. Aujourd'hui, les cas de Covid de l'ensemble des élèves des lieux de formation sont répertoriés deux fois par jour par des personnes soumises au secret médical. Lorsque deux élèves sont positifs dans la même classe sur une période de cinq jours consécutifs, une enquête d’entourage et des tests de dépistage ciblés peuvent être effectués.

Désormais, en plus de ce monitoring, dès que quatre élèves seront absents, peu importe la raison, des autotests seront distribués aux élèves de toute la classe. Ils les effectueront à la maison. Si l'autotest est positif, l'élève et l’ensemble de sa fratrie seront mis en quarantaine en attendant qu’un test soit réalisé dans un centre de test. L'équipe de traçage a été étoffée.

Cesla Amarelle a promis de la "tolérance et de la souplesse" pour la mise en oeuvre des nouvelles directives, rendues publiques un jour à l'avance. Tout en remerciant les enseignants, les parents et les élèves pour les efforts fournis, elle a dit espérer que cela permette une rentrée la plus "normale" possible l'année prochaine.

Enfants pas en danger

L'objectif est de limiter la propagation du virus au sein d'une population dont le taux d'immunité est relativement faible, afin de protéger les personnes vulnérables en bout de chaîne, a expliqué le médecin cantonal adjoint Eric Masserey. Aucun enfant n'est hospitalisé et on n'observe pas de syndrome respiratoire sévère chez eux, a-t-il précisé. "Les hospitalisations ont lieu chez les adultes."

Une trentaine de lits de soins intensifs sur les 85 que compte le canton de Vaud sont actuellement occupés par des patients Covid, a précisé Eric Masserey. Et ce chiffre est en hausse. "Le système n'a pas été prévu pour supporter une telle charge", a prévenu le médecin cantonal adjoint.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Économie

Aspivix obtient un feu vert pour un stabilisateur de cervicales

Publié

le

La Food and Drug Administration est l'administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments (archives). (© Keystone/AP/MANUEL BALCE CENETA)

Le concepteur vaudois de dispositifs médicaux Aspivix a décroché auprès du gendarme sanitaire outre-Atlantique (FDA) une autorisation de commercialisation pour son stabilisateur de cervicales Carevix.

L'instrument employé en chirurgie gynécologique doit permettre d'alléger les souffrances liées à des opérations ou à une insertion de stérilet, assure un communiqué diffusé jeudi. La société est basée à Renens.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Vaud

Les apprentis vaudois seront finalement augmentés

Publié

le

Alors que la fonction publique vaudoise réclame une pleine indexation de ses salaires, le Conseil d'Etat fait un geste envers les apprentis (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Les salaires des apprentis et stagiaires employés par le Canton de Vaud seront finalement indexés. Comme les autres collaborateurs de l'Etat, ils bénéficieront d'une hausse de 1,4%. S'y ajoute une prime "vie chère" de 0,8%, également distribuée aux autres fonctionnaires des classes salariales 1 à 10.

Selon la directive de la loi sur le personnel, les salaires des apprentis ne sont pas indexés, sauf décision particulière du Conseil d'Etat. Celui-ci a décidé cette année de faire usage de cette possibilité "dans le contexte actuel de renchérissement", indique-t-il jeudi dans la liste de ses décisions hebdomadaires.

Cette décision du gouvernement vaudois intervient alors qu'il fait face à une fronde de la fonction publique, qui réclame une pleine indexation des salaires, soit de 3%. Le Conseil d'Etat est resté inflexible. Trois journées de grève ont déjà eu lieu et une nouvelle mobilisation est prévue pour jeudi prochain.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Bancomat attaqué à l'explosif à Bière

Publié

le

L'attaque du bancomat a occasionné de nombreux dégâts à Bière. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Un bancomat de Bière a été attaqué jeudi matin, vraisemblablement à l'explosif. Les auteurs n'ont pas été retrouvés et le butin emporté est inconnu.

L'explosion a été entendue vers 04h00. Le distributeur à billets de la banque a été très fortement endommagé, tandis que les locaux de celle-ci ont été complètement éventrés, indique la police cantonale vaudoise dans un communiqué.

Comme un explosif semble avoir été utilisé, le Ministère public de la Confédération a été informé et mène la procédure avec le soutien de fedpol et de la police cantonale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Lacs de Neuchâtel et Morat: effectif stable des oiseaux

Publié

le

Avec plus de 20'000 individus sur les deux lacs, le fuligule morillon figure au deuxième rang des oiseaux les plus présents (archives). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BRUN)

Près de 80'000 oiseaux ont été dénombrés sur les lacs de Neuchâtel et de Morat en janvier. Un chiffre stable par rapport aux derniers recensements.

Les variations climatiques - températures chaudes fin 2022, suivies par l'arrivée du froid en janvier - "n'ont pas été suffisamment intenses pour pousser les oiseaux à se déplacer massivement du Nord de l'Europe vers la région des Trois Lacs", écrit jeudi l'association de la Grande Cariçaie.

Les effectifs du lac de Neuchâtel sont dans la moyenne des dernières années avec un peu plus de 75'000 oiseaux dénombrés. Le lac de Morat, après plusieurs années qualifiées de "modestes", a totalisé près de 5600 oiseaux, son maximum depuis 2015.

Les habituelles espèces de canards plongeurs ont formé le gros des effectifs, avec une forte présence du fuligule milouin. Avec 28'130 individus, dont la très large majorité se trouvait sur le lac de Neuchâtel, il figure en tête des espèces les plus abondantes lors de ce comptage.

Le fuligule morillon suit ensuite avec 20'656 individus sur les deux lacs, suivi par la nette rousse (9674 individus) et la foulque macroule (8014 individus).

Rive sud privilégiée

La part des oiseaux présents le long des réserves naturelles de la rive sud du lac de Neuchâtel est de 63'773 oiseaux, soit 85% des effectifs de ce lac. L'an dernier, cette proportion n'était que de 62%.

Cette différence s'explique par le fait que les rives du lac, contrairement à janvier 2022, n'étaient pas gelées lors du dernier recensement. Dans ces conditions, les oiseaux privilégient la rive sud du lac de Neuchâtel pour leur repos.

Le prochain comptage aura lieu le dimanche 12 novembre 2023.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Extinction nocturne prolongée à Yverdon

Publié

le

A Yverdon, l'éclairage public restera éteint durant une bonne partie de la nuit jusqu'à la fin avril (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Municipalité d'Yverdon-les-Bains a décidé de poursuivre l'extinction de l'éclairage public durant une partie de la nuit. La mesure, en vigueur depuis novembre, est désormais valable jusqu'à fin avril.

Des exceptions pourront être faites lors de manifestations publiques, comme cela a été le cas durant les Fêtes de fin d'année, indique jeudi la deuxième ville du canton de Vaud.

Hormis le secteur de la gare, qui reste allumé en permanence, l'éclairage public est éteint en semaine de 01h00 à 05h00 du matin, et le week-end de 02h30 à 05h00 du matin.

Dans son infolettre hebdomadaire, la Municipalité se réjouit aussi que les restrictions décidées par le Canton pour l'éclairage des vitrines soient "dans l'ensemble bien suivies."

A l'échelle du territoire communal, ces différentes mesures permettent une économie d'électricité de 15%.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X