Choisissez votre radio
Connect with us

Week-end estival et record de températures

Publicité

Suisse

Week-end estival et record de températures

La météo ensoleillée de ces derniers jours remet en question le dicton « En avril ne te découvre pas d’un fil ». En plusieurs endroits, les températures étaient estivales et des records pour un mois d’avril ont été battus.

A Sion, le mercure a indiqué vendredi 28,9 degrés, établissant un nouveau record. Le précédent datait du 21 avril 1968, explique MétéoSuisse sur son site. Samedi c’est à La Brévine (NE), à Fahy (JU) et à Engelberg (OW) que des records pour un mois d’avril ont été dépassés avec respectivement 22,6, 25,3 et 23,1 degrés.

Dans un billet publié samedi sur son site, MétéoSuisse souligne que ce ne sont pas seulement les températures maximales qui ont connu des envolées, mais aussi les minimales.

Vendredi, le mercure n’est pas descendu en dessous de 10,4 degrés à La Dôle (VD). Au Weissfluhjoch (GR) la nouvelle marque est fixée à 4,8 degrés, soit 1,3 degrés de plus que l’ancienne. De nouveaux records ont également été atteints au Säntis (AI, 4,8 degrés) et à Gütsch/Andermatt (UR, 5,4 degrés).

Températures nocturnes contrastées

Les températures nocturnes n’ont pourtant pas été douces partout. A Delémont, il ne faisait que 7,6 degrés dimanche matin. A Viège (VS), l’heure était encore aux vestes d’hiver avec 4,5 degrés et même une faible gelée au sol de -1 degré au petit matin.

MétéoSuisse explique ces différences par la faible humidité qui favorise l’alternance de jours chauds et de nuits fraîches. L’air frais nocturne, plus lourd et plus dense, a tendance à s’accumuler près du sol dans les régions de plaine à basse altitude. Les zones de collines se retrouvent donc au-dessus de cette strate d’air froid et bénéficient d’un air relativement tiède.

Incendies

Dans plusieurs régions dont une partie de l’Arc jurassien et le canton de Berne, le risque d’incendie de forêt était marqué: 3 sur 5, selon le portail des dangers naturels de la Confédération.

Samedi en fin d’après-midi, un incendie de forêt s’est déclaré à Blumenstein (BE), a indiqué la police cantonale bernoise. Environ 2000 m2 ont été la proie des flammes. En raison du terrain escarpé, il a fallu faire appel à un hélicoptère pour éteindre le foyer. Selon les premiers éléments de l’enquête, le feu serait dû à une négligence. Personne n’a été blessé.

Le canton de St-Gall, qui présentait un degré moindre (2 sur 5), a été le théâtre de deux incendies. Samedi, quelque 1000 m2 de forêt sont partis en fumée à Unterwasser, dans le Toggenburg, après qu’un agriculteur a brûlé des déchets de bois. Le feu a repris et s’est propagé à la forêt, a indiqué dimanche la police st-galloise.

La veille, elle avait déjà fait part d’un autre sinistre survenu vendredi soir à Rapperswil-Jona. Le feu s’est déclaré dans un pré et a réduit en cendres environ 1000 m2. Selon les premiers éléments d’enquête, un foyer mal éteint en serait la cause.

ATS
PHOTO KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Suisse

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez LFM sur tous les supports

écrans
To Top
X