Rejoignez-nous

Vaud

Le transport de fret par rail se fait une place le long du Léman

Publié

,

le

Les CFF, l’Office fédéral des transports et les autorités vaudoises et genevoises ont officiellement mis en service ce matin la nouvelle voie de dépassement ferroviaire entre Coppet et Founex. (© LFM / DONATELLA ROMEO)
Les CFF, l’Office fédéral des transports et les autorités vaudoises et genevoises ont officiellement mis en service ce matin la nouvelle voie de dépassement ferroviaire entre Coppet et Founex.

750 mètres qui vont changer beaucoup de choses. C’est en tout cas ce qu’affirment les CFF, l’Office fédéral des transports et les autorités vaudoises et genevoises. Ensemble, ils ont officiellement mis en service ce matin la nouvelle voie de dépassement fret entre Coppet et Founex. Une troisième voie qui permet de garantir les capacités du transport de fret tout en accompagnant la croissance du trafic voyageurs le long de l’arc lémanique. 750 mètres très importants pour Pierre-André Meyrat, directeur suppléant de l’Office fédéral des transports:

Pierre-André Meyrat
Directeur suppléant de l’Office fédéral des transports
Pierre-André Meyrat Directeur suppléant de l’Office fédéral des transports

En supprimant un goulet d’étranglement sur les rails entre Lausanne et Genève, cette voie supplémentaire permet aussi d’augmenter la capacité de circulation des trains marchandises dans toute la Suisse. Elle favorise en outre le transfert rail-route. Nuria Gorrite, présidente du Conseil d’Etat vaudois:

Nuria Gorrite
Présidente du Conseil d’Etat vaudois
Nuria Gorrite Présidente du Conseil d’Etat vaudois

Deux trains de fret peuvent désormais circuler par heure et par sens en journée sur cette voie. Son coût : 73 millions de francs pour deux ans et demi de travaux.

De la route au rail

La construction de cette troisième voie permet de concilier le trafic de marchandises, plus lent, avec la rapidité des trains de voyageurs. Elle augmente également la capacité de circulation de ces trains. Une configuration qui répond à une volonté politique de report modal du trafic de marchandises de la route vers le rail. Pierre-André Meyrat, directeur suppléant de l’Office fédéral des transports:

Pierre-André Meyrat
Directeur suppléant de l’Office fédéral des transports
Pierre-André Meyrat Directeur suppléant de l’Office fédéral des transports

Avec ce report modal, le trafic routier Lausanne-Genève a été allégé de l’équivalent de 740 camions chaque jour ouvrable. Soit plus de 9'000 tonnes de marchandises. Pour la présidente du Conseil d’Etat vaudois Nuria Gorrite, cette troisième voie est aussi symbolique de la volonté politique de transfert modal, mais pas seulement:

Nuria Gorrite
Présidente du Conseil d’Etat vaudois
Nuria Gorrite Présidente du Conseil d’Etat vaudois

La création de ces chaînes logistiques intelligentes et optimisées implique de permettre aux trains de marchandises de circuler selon des cadences régulières. Ce que permet la nouvelle ligne de fret entre Coppet et Founex. C’est d’ailleurs, un prochain objectif, en terres lausannoises cette fois-ci. Nuria Gorrite:

Nuria Gorrite
Présidente du Conseil d’Etat vaudois
Nuria Gorrite Présidente du Conseil d’Etat vaudois

Sur les rails, trafics de voyageur et de fret se côtoient donc toujours plus sur un territoire qui est difficilement extensible. Un défi majeur lors du développement de ce genre de voie de dépassement. Nuria Gorrite:

Nuria Gorrite
Présidente du Conseil d’Etat vaudois
Nuria Gorrite Présidente du Conseil d’Etat vaudois

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Le canton de Vaud enregistre 11 nouveaux décès

Publié

le

Le CHUV, à Lausanne, accueille une grande partie des malades vaudois du Covid-19. (KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)
Le canton de Vaud déplore onze nouveaux décès liés au Covid-19, selon un nouveau point de situation publié mardi en fin de journée. Au total, 77 personnes ont désormais perdu la vie depuis le début de la pandémie.

Le canton de Vaud, qui est l'un des plus touchés de Suisse, a passé en début de semaine le cap des 3000 cas testés positifs, avec 3272 cas annoncés mardi contre 3168 lundi. Le nombre d'hospitalisations en cours est stable à 386 (-2). Le canton tient aussi le décompte des sorties d'hôpitaux. Désormais, 223 personnes ont pu quitter un établissement de soins, soit 20 personnes de plus que la veille.

Continuer la lecture

Lausanne

Lausanne redresse un peu ses comptes en 2019

Publié

le

La Ville de Lausanne a amélioré ses comptes 2019 de 31,5 millions par rapport au budget. (©LFM)

Les comptes de la ville de Lausanne reprennent un peu de couleur. Après un déficit de près de 28 millions en 2018, ils présentent en 2019 une perte de 11,2 millions de francs, soit mieux de 31,5 millions que prévu au budget. Mais 2020 et 2021 s'annoncent moins roses.

Le budget 2019 prévoyait en effet un excédent de charges de 42,7 millions de francs. Si la Municipalité se réjouit de ce résultat qui "atteste une maîtrise des charges et une gestion financière performante", elle avertit déjà que la crise liée au coronavirus aura des "impacts très lourds sur les comptes 2020 et le budget 2021, voire les années suivantes", ont affirmé le syndic de Lausanne Grégoire Junod et la cheffe des finances Florence Germond.

Une demi-douzaine de mesures urgentes a d'ailleurs déjà été décidée, dont la non-perception des loyers de l'ensemble des locataires commerciaux (commerces et établissements publics) à partir du 1er mars 2020 jusqu'au 30 avril 2020 au moins.

Leur coût s'élève déjà à 3,5 millions de francs environ, a précisé M. Junod. Auquel s'ajoute 1,5 million du fait du report de la réforme de la taxe de séjour à 2021 et 7 millions environ liés à la fermeture des structures de la petite enfance.

Conseil économique et social

Mais le syndic de Lausanne a déjà averti que l'impact économique de la crise du coronavirus se chiffrera probablement à des pertes de "plusieurs dizaines de millions de francs". Il y aura une nette baisse des recettes, notamment de la fiscalité, et une importante hausse des charges liée aux mesure prises pour soutenir la population et l'économie lausannoises, ajoute-t-il.

Afin de coordonner au mieux ses prochaines mesures d'aide, le syndic a annoncé la création d'un conseil économique et social lausannois. Celui-ci réunira des acteurs économiques des principaux secteurs d'activité, des représentants du tourisme, les syndicats, des représentants des hautes écoles, ainsi que les principaux acteurs sociaux intéressés aux questions économiques et sociales. Sa composition et son fonctionnement seront annoncés prochainement.

Pour 2019, les charges se sont élevées à quelque 1,786 milliard de francs et les recettes à environ 1,775 milliard de francs, pour un déficit donc de 11,2 millions. Après une perte de 8,6 millions de francs en 2017, le trou s'était creusé pour atteindre 27,7 millions en 2018. Mme Germond a qualifié la situation de "relativement satisfaisante".

Les charges de fonctionnement pour 2019 (charges apurées, hors effets des variations de la péréquation) sont stables (+0% par rapport à 2018) et apparaissent donc comme maîtrisées, estime-t-elle. Côté revenus, les comptes 2019 s'inscrivent également dans la stabilité (-0,1%), malgré une diminution de la fiscalité des personnes morales.

Petite enfance et sécurité

La petite enfance a bénéficié depuis le début de la législature d'une augmentation de sa dotation, avec 3,2 millions de francs supplémentaires dévolus à l'accueil de jour. Cela a permis de créer 253 places en préscolaire et 300 places en parascolaire, a détaillé la directrice des finances de la ville.

Le domaine de la sécurité a aussi bénéficié d'une rallonge de 17 millions de francs supplémentaires. D'autres domaines prioritaires tels que la culture, le développement durable, la politique des quartiers ont obtenu des financements complémentaires pour environ 2 millions, a-t-elle précisé.

Impôt inchangé

En 2019, l'investissement net de la ville de Lausanne s'est inscrit à 120,2 millions de francs, très légèrement au-dessus de la marge d'autofinancement (117 millions).

Dans le contexte très délicat de la crise du coronavirus, la Municipalité a décidé de maintenir inchangé son coefficient fiscal communal à 78,5 points pour la période 2021 - 2024. "Ce n'est pas le moment de baisser les impôts", a déclaré Mme Germond.

Continuer la lecture

Vaud

Yverdon maintient ses subventions aux manifestations

Publié

le

Yverdon-les-Bains maintient ses subventions aux organisateurs de manifestation en mars et avril. (Photo prétexte - ©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La Municipalité d’Yverdon-les-Bains a décidé de maintenir des subventions aux organisateurs de manifestation malgré la crise actuelle. Objectif: permettre aux acteurs de s’acquitter des différents frais engagés malgré les annulations et les reports.

La Municipalité s’inscrit ainsi dans la continuité des mesures prises par la Confédération et le canton. Elle veut ainsi participer de manière solidaire à la survie de nombreux acteurs essentiels aux tissus culturel, sportif, social et économique, écrit-elle mardi dans un communiqué.

Les associations culturelles, sportives et sociales sont invitées à contacter les services de l’administration avec lesquels elles collaborent habituellement pour discuter de leur situation. La Municipalité invite également les institutions et les organisateurs à faire preuve de prudence dans les frais à engager ces prochaines semaines.

Ces principes s'appliquent pour les manifestations agendées durant les mois de mars et avril 2020. Ils seront réévalués pour les mois suivants en fonction de l’évolution de la pandémie.

Continuer la lecture

Vaud

GastroVaud lance un appel aux communes

Publié

le

GastroVaud lance un appel aux communes du canton afin qu'elles acceptent d'alléger ou d'abandonner les charges des locataires de leurs pintes et auberges communales (Photo prétexte - ©KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

GastroVaud lance un appel aux communes du canton. Elle leur demande d'accueillir favorablement les demandes d'allègement de charges des locataires d'auberge et de restaurants communaux.

De simples reports ne suffiront pas, avertit l'association. Seules des réductions significatives, voire des abandons, permettront aux locataires commerciaux d'éviter l'étouffement.

GastroVaud a ainsi adressé lundi une lettre aux Exécutifs communaux vaudois. L'association des cafetiers-restaurateurs leur demande de trouver des solutions permettant aux auberges de surmonter cette période et de reprendre leurs activités au terme de la crise: "Il est certain qu'un locataire commercial aidé est un de moins à remplacer", écrit-elle.

Sur ses 1600 membres, GastroVaud compte environ 200 auberges et restaurants communaux, a précisé son président Gilles Meystre. Selon l'association, les mesures prises en faveur des entrepreneurs sont aujourd'hui largement insuffisantes. Ce ne sont que des mesurettes qui conduiront les entreprises à l'asphyxie le jour de la relance.

Continuer la lecture

Vaud

11 décès supplémentaires sur sol vaudois en 24 heures

Publié

le

Malgré une hausse des décès, 203 personnes ont pu sortir de l'hôpital dans le canton de Vaud. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le canton de Vaud déplore onze décès supplémentaires liés au Covid-19, selon un nouveau point de situation publié lundi. Au total, 66 personnes ont perdu la vie depuis le début de la pandémie.

Le canton de Vaud, qui est l'un des plus touchés de Suisse, a passé le cap des 3000 cas testés positifs (+ 232 à 3168). Le nombre d'hospitalisations en cours est stable à 388 (-2). Sur ce chiffre, 78 personnes (+2) sont placées aux soins intensifs.

Le canton tient aussi le décompte des sorties d'hôpitaux. Désormais, 203 personnes ont pu quitter un établissement de soins, soit 16 personnes de plus que la veille.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Vierge

Grand ciel bleu sur vos affaires et il ne vous faudra que peu d’efforts pour parvenir à vos fins… Les alliances sont encouragées…

Publicité

Les Sujets à la Une

X