Rejoignez-nous

Emissions

Soutenons les familles en participant à la Super Run !

Publié

,

le

La Super Run débarque le dimanche 1er septembre à Tolochenaz pour une journée sportive et amusante. Dès 10h00, l’événement proposera de multiples courses pour toute la famille avec un départ qui sera lancé devant la salle communale. Cet événement est organisé pour soutenir la fondation jeunesse & familles qui fête cette année son centième anniversaire.

La FJF 

Active dans la protection de l’enfant, la fondation jeunesse & familles a pour mission de maintenir le lien avec les parents. Elle accueille et accompagne les enfants et les adultes qui traversent des difficultés personnelles, sociales et familiales.

A l’occasion de son anniversaire, la fondation organise de nombreux événements dans le canton de Vaud, dont, la Super Run. Informations complémentaires :  www.fjfnet.ch

« LA SUPER RUN » une course pour les super-héros !

Quel que soit leur âge, tous les participants pourront choisir un parcours adapté à eux.

Courses adulte & jeunes

La Jolly Jumper – 9km individuel – dès 2005
La Tic & Tac – 9km en duo (2x 4.5km) – dès 2009

Courses enfants

La Bisounours, 200 m. – 2016-2014 (non chronométrée, pas de classement)
La Barbidur – 500 m – 2014-2012
La Jack-Jack – 1 km – 2011-2009
La Titeuf – 1.5 km 2008-2006

Le prix de l’inscription

Course adultes : CHF 20.-
Course relais-duo : CHF 20.-/équipe
Courses enfants : CHF 10.-

Inscriptions jusqu’au mardi 27 août 2019

Les p’tits plus 

La coureuse Sandra Annen-Lamard, ambassadrice de la FJF, sera présente sur l’événement.

L’événement proposera également des animations et des bars pour se restaurer entre 10h00 et 17h00 à la salle communale de Tolochenaz.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site www.superrun.ch ou écoutez l'interview de Séverine Peccatus, directrice générale de la FJF

Séverine Peccatus
Directrice générale de la FJF
Séverine PeccatusDirectrice générale de la FJF
Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C'est par là

Sur la terre comme au ciel, Stevie Wonder est une star

Publié

le

Joe Haupt

En plus de ses 100 millions d’albums vendus et de ses 25 Grammy Awards, Stevie Wonder a aussi un astéroïde à son nom!

Les liens du son/ 07.05.21
Les liens du son/ 07.05.21

Le titre "Part-Time lover" sort en août 1985, quelques semaines avant un nouvel album de Stevie Wonder que les fans attendent alors depuis 5 ans et dans ce titre,  on repère un certain  Philip Bailey dans les chœurs, le chanteur du groupe Earth, Wind & Fire.

Ne jamais se fier aux apparences, c’est le fil conducteur de ce titre dans lequel Stevie Wonder raconte l'histoire d'un homme qui trompe sa femme et découvre ensuite qu’elle fait pareil! Et pour la musique il s’inspire de 2 titres des Suprêmes, le 1er sorti en 1966:

Comme le second:

Et pendant que le titre caracole en tête des classements, Stevie Wonder le chante en duo avec Boy George:

 

Un an plus tard , le musicien portoricain Bobby Valentin en fait une reprise :

Le rappeur 2 Pac s’en inspire en 1991:

Et en 2005 , le filon est aussi exploité par Fifty Cent:

En 2008, les canadiens de Lost Fingers l’ajoutent aussi à leur répertoire: 

 

Melissa M en fait une déclaration d’amour en français en 2017 et s’affiche en tête des meilleures ventes de l'Hexagone pendant 11 semaines :

 

Part Time Lover fait partie des plus grands succès de Stevie Wonder, et si le parcours de ce musicien aveugle de naissance a été marqué par de nombreuses récompenses, l’engagement et les convictions de ce désormais septuagénaire ont aussi été régulièrement salués, notamment en 2014 quand le président Barack Obama lui a décerné la Médaille de la liberté, la plus haute distinction civile américaine.

 

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Pour ou contre un don d'organes facilité?

Publié

le

Des chirurgiens et des infirmiers procèdent à une transplantation d'organe dans un bloc opératoire du CHUV. (KEYSTONE/Leandre Duggan)

La Suisse fait un pas vers le consentement présumé. Chaque personne deviendrait alors une donneuse potentielle. On en parle avec Pierre-Yves Maillard, ex-président du conseil de fondation de Swisstransplant. Rendez-vous ce vendredi 7 mai à 7h20.

C'est un vrai changement de paradigme à Berne. Mercredi, le Conseil national a accepté de justesse de faciliter le don d'organes. Actuellement, le donneur et la donneuse doivent le spécifier explicitement de leur vivant. Avec le vote du National, tout le monde deviendrait donneur, à moins d'un refus explicite.

En matière de don d'organes, la Suisse a passablement de retard sur de nombreux pays européens. Chaque semaine, deux personnes trouvent la mort par manque d'organes. Est-ce que le consentement présumé est LA réponse pour sauver davantage de vies? Et est-ce la population est prête à faire ce changement majeur? On en parle ce vendredi matin.

 

 

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Faut-il célébrer Napoléon?

Publié

le

Napoléon Bonaparte est mort en exil, le 5 mai 1821. La commémoration du bicentenaire de sa disparition ravive les controverses autour de ce personnage complexe.

Faut-il commémorer les 200 ans de la mort de Napoléon? On en parle avec l'historien Dominique Dirlewanger. Rendez-vous ce jeudi 6 mai à 7h20.

En France comme en Suisse, Napoléon Bonaparte est un personnage historique ambivalent. Son Acte de médiation de 1803 a permis de pacifier un pays au bord de la guerre civile, mais les guerres napoléoniennes ont un coût humain et économique très élevés.

A quoi ressemblerait la Suisse sans l'influence de Napoléon? Quel est son héritage? Petit retour dans le passé avec notre machine à remonter dans le temps...

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Le Centre Vaud en crise

Publié

le

Valérie Dittli, présidente du PDC Vaud depuis septembre 2020.

On analyse les vives tensions au sein de la section vaudoise du parti du centre. Avec quelles conséquences pour son image? Avec nous, pour en parler, le politologue René Knüsel. Rendez-vous ce mercredi 5 mai à 7h20.

Une présidente de parti -Valérie Dittli- qui met deux de ses aînés sur la touche, un ex-parlementaire (Claude Béglé) qui se retire, un autre (Jacques Neirynck) qui attend des excuses et se cherche un autre parti, une section (celle de Villeneuve) qui se met en grève contre la direction et demande une charte éthique... c'est le psychodrame qui se joue juste avant l'assemblée cantonale de vendredi.

Que penser de cette façon de faire? Est-ce bon pour la nouvelle image que veut se donner le parti? En même temps, les anciens ont parfois de la peine à laisser la place aux plus jeunes. Comment encourager la relève? On posera toutes nos questions à notre invité.

Continuer la lecture

Morax dans la radio

50 ans d'intégration à Lausanne

Publié

le

Une vue aérienne de la ville de Lausanne avec la cathédrale Notre-Dame de Lausanne. Année 2019. (KEYSTONE/Leandre Duggan)

On célèbre le demi-siècle du BLI: le Bureau lausannois pour les immigrés! Un bureau romand pionnier créé en 1971, alors que la première initiative Schwarzenbach était refusée. On en parle avec son délégué à l'intégration: Bashkim Iseni. Rendez-vous ce mardi 4 mai à 7h20.

Un anniversaire qui se fête avec un livre! Une sorte de guide touristique qui permet de découvrir Lausanne au travers d'une cartographie multiculturelle... 50 sujets originaux pour fêter les 50 ans d'existence du BLI.

Comment définir une "intégration réussie"? Quels sont ses secrets? Qui vient à Lausanne et pourquoi? Comment éviter la ghettoïsation? On en parle ce mardi matin avec notre invité.

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X