Rejoignez-nous

Culture

"Le monde de Banksy" transposé dans la gare de Milan

Publié

,

le

L'art de Banksy à Milan. (© KEYSTONE/EPA/DANIEL DAL ZENNARO)

L'imposante gare centrale de Milan se transforme en galerie d'art, le temps d'une exposition sur "Le monde de Banksy" qui reconstruit grandeur nature les fresques provocatrices de l'artiste de rue britannique qui entretient savamment le mystère sur son identité.

Alors que ses oeuvres affolent les maisons de vente aux enchères où elles battent des records, avec la célèbre "Fille au Ballon" en partie autodétruite qui a été adjugée 21,8 millions d'euros, le but de l'exposition qui s'ouvre vendredi est de rendre son art accessible à tous.

"L'idée est de faire voyager les gens sans devoir se déplacer à travers le monde pour voir les oeuvres de Banksy, d'autant qu'elles ont été en majorité détruites, recouvertes ou volées", a expliqué à l'AFP le curateur de l'exposition, Manu De Ros.

Plus de 130 fresques murales et sérigraphies sont exposées dans des halls de cette gare d'architecture mussolinienne jusqu'au 27 février, au milieu d'un décor qui reproduit fidèlement l'univers du mystérieux artiste de Bristol.

Univers reproduit

"Nous avons reproduit les murs sur lesquels Banksy a peint, des briques, du béton, la saleté des rues, la pollution", raconte Manu De Ros. Les fresques ont été réalisées par un collectif de jeunes graffeurs et étudiants.

Si l'on retrouve les grands classiques comme "Le lanceur de fleurs" mettant en scène un jeune homme masqué qui s'apprête à jeter un bouquet de fleurs en guise de cocktail Molotov et de nombreux pochoirs représentant son animal fétiche, le rat, il y a aussi des oeuvres plus récentes rarement exposées jusqu'ici.

Parmi elles, le graffiti intitulé "Atchoum!!" de la vieille dame qui éternue au point d'en perdre son dentier, réalisé au début de la pandémie de coronavirus (2020) ou une oeuvre de 2021 sur l'évadé de la prison de Reading en Angleterre, qui s'échappe avec sa machine à écrire, en allusion à l'écrivain irlandais Oscar Wilde qui y a été incarcéré dans les années 1890.

Ni autorisée ni interdite

Alors que des milliers de voyageurs transitent chaque jour par la gare de Milan à un rythme effréné, l'exposition les invite à "s'arrêter et prendre le temps de la réflexion" en se plongeant dans le monde énigmatique de Banksy, dit Manu De Ros.

"C'est un anti-conformiste qui fait passer des messages à des fins humanistes par le biais de la provocation et de l'ironie", poursuit-il.

L'exposition a-t-elle été autorisée par l'artiste? "Non, Banksy ne donne jamais son feu vert pour les expositions qu'il n'organise pas lui-même, mais il ne les interdit jamais".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Joe Exotic reste condamné à plus de 20 ans de prison

Publié

le

Les aventures de Joseph Maldonado-Passage, dit Joe Exotic, avaient passionné des millions de foyers lors de la sortie sur Netflix du documentaire "Au royaume des fauves" (archives), (© KEYSTONE/AP/Sue Ogrocki)

Le fantasque patron de zoo "Joe Exotic", au coeur d'un documentaire à succès sur Netflix, a échoué à convaincre la justice américaine de le libérer. Il a écopé vendredi d'une nouvelle peine de 21 ans de prison pour tentative de meurtre.

Le "roi des tigres", de son vrai nom Joe Maldonado-Passage, avait été condamné en janvier 2020 à 22 ans de prison pour avoir voulu faire tuer son ennemie intime Carole Baskin. A cause d'une erreur de procédure, un tribunal fédéral avait ensuite ordonné de revoir cette peine à la baisse.

Lors d'une audience à Oklahoma City, destinée à fixer sa nouvelle sentence, Joe Exotic, 58 ans, a demandé une "seconde chance", ont rapporté les médias locaux. "Ne me laissez pas mourir en prison", a plaidé le quinquagénaire qui souffre d'un cancer de la prostate.

Combines infernales

Sa rivale, Carole Baskin, a exhorté le juge à le laisser derrière les barreaux, disant toujours craindre pour sa vie. Le magistrat a finalement retenu une peine de 21 ans de réclusion, selon des documents judiciaires.

Le parcours de l'exubérant Joe Exotic, qui a amassé une petite fortune grâce à un zoo ouvert en 1999 dans l'Oklahoma avant de tout perdre dans des combines infernales, avait passionné des millions de foyers confinés lors de la sortie du documentaire "Au royaume des fauves" au début de la pandémie due au coronavirus.

La série se concentrait sur son conflit avec Carole Baskin, une défenseure de la cause animale, qui l'accusait de maltraiter ses bêtes et s'était juré de mettre son zoo en faillite. Il avait fini par proposer des milliers de dollars à deux hommes de main pour qu'ils tuent son ennemie. Mais l'un d'eux était un policier infiltré pour le piéger.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Le chanteur Chris Brown visé par une plainte au civil pour viol

Publié

le

Chris Brown fait l'objet d'accusations de viol dans un palace parisien en janvier 2019, au sujet desquelles un juge d'instruction français enquête (archives). (© KEYSTONE/AP/VIANNEY LE CAER)

Une femme ayant gardé l'anonymat a porté plainte au civil contre le chanteur américain Chris Brown, qu'elle accuse de l'avoir droguée puis violée à la fin 2020 en Floride. Elle réclame 20 millions de dollars (18,6 millions de francs) de dommages et intérêts.

D'après la plainte, Chris Brown avait invité la plaignante, décrite comme "chorégraphe, danseuse, mannequin et artiste musicale", sur un yacht amarré au domicile du rappeur Diddy en Floride, le 30 décembre 2020. La jeune femme dit avoir bu lors de cette soirée un verre offert par Chris Brown qui l'a rendu "désorientée et physiquement instable".

Elle accuse l'artiste de l'avoir emmenée dans une chambre où, malgré ses protestations, il lui a retiré son bas de maillot de bain avant de la violer. "Les événements traumatisants que la plaignante [...] a subis sont choquants et devraient tous nous horrifier", insiste la plainte, déposée jeudi à Los Angeles.

"Des vraies conneries"

La jeune femme dit chercher "à obtenir justice pour elle-même" et espère aussi "servir d'exemple" à d'autres qui pourraient "avoir été à la merci" de Chris Brown. Ses avocats ont affirmé au site spécialisé TMZ que leur cliente n'avait pas signalé le viol à la police à l'époque, car elle était étudiante en médecine et était gênée.

Chris Brown a réagi après la plainte sur son compte Instagram, écrivant: "A chaque fois que je sors de la musique ou un projet, ils essayent de balancer des vraies conneries", sans préciser à qui il fait référence. Le chanteur américain fait l'objet d'accusations de viol dans un palace parisien en janvier 2019, au sujet desquelles un juge d'instruction français enquête.

En 2009, il avait été condamné pour avoir frappé sa petite amie de l'époque, la chanteuse superstar Rihanna, qui n'avait pu assister à la cérémonie des Grammy Awards en raison de ses blessures.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Le thriller fantastique "Nanny" primé au festival de Sundance

Publié

le

Avec en vedette Anna Diop et Michelle Monaghan, "Nanny" raconte les sacrifices d'Aisha, une bonne sénégalaise qui laisse son pays et son jeune fils derrière elle pour tenter de se construire une nouvelle vie aux Etats-Unis. (© KEYSTONE/AP)

"Nanny", thriller fantastique centré sur une nourrice sans-papiers travaillant pour une riche famille de New York, a été primé vendredi au festival de Sundance, consacré au cinéma indépendant. L'édition 2022 s'est déroulée de manière virtuelle à cause du coronavirus.

Avec en vedette Anna Diop et Michelle Monaghan, ce premier long-métrage de la réalisatrice Nikyatu Jusu raconte les sacrifices d'Aisha, une bonne sénégalaise qui laisse son pays et son jeune fils derrière elle pour tenter de se construire une nouvelle vie aux Etats-Unis.

"Particulièrement aux Etats-Unis, nous n'avons pas vu assez de films reflétant la quantité disproportionnée de femmes noires et de couleur qui sont les employées de maison faisant tourner le pays", avait lancé Nikyatu Jusu durant ce festival.

"Je voulais me concentrer sur des femmes qui sont généralement reléguées à la périphérie dans les histoires des autres femmes", a expliqué la réalisatrice américaine, dont les parents sont originaires de Sierra Leone. Anna Diop, également connue pour la série télévisée "Titans", est quant à elle née au Sénégal et s'est installée aux Etats-Unis quand elle était encore enfant.

"The Exiles" et "Navalny"

"Nanny", qui explore les codes du film d'horreur, le folklore africain ainsi que la question de la race et de la maternité, n'a pas encore de date de sortie.

Le festival co-fondé par l'acteur Robert Redford a décerné son prix du documentaire à "The Exiles", dans lequel la documentariste retrouve la trace de trois dissidents chinois ayant fui après la répression de Tiananmen en 1989.

Le prix du public est allé au long-métrage "Cha Cha Real Smooth" avec Dakota Johnson et Cooper Raiff, qui en est aussi le scénariste et réalisateur. Le film a été acheté par Apple TV+ durant le festival pour 15 millions de dollars, le plus gros contrat signé cette année à Sundance.

"Navalny", documentaire consacré au principal opposant politique russe Alexeï Navalny, désormais emprisonné, a également été primé par le public du festival, où il avait été ajouté in extremis à la programmation. Son réalisateur Daniel Roher a souligné qu'il souhaitait que son film suscite un mouvement "mondial de protestation" sur le sort de l'opposant.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Un homme précipite sa voiture sur l'immeuble de Taylor Swift

Publié

le

Taylor Swift a déjà été plusieurs fois victime de harcèlement (archives). (© KEYSTONE/EPA/FACUNDO ARRIZABALAGA)

La police de New York a annoncé vendredi l'arrestation d'un trentenaire qui avait précipité dans la nuit sa voiture contre l'immeuble de la super star de la musique pop Taylor Swift. ll a ensuite tenté sans succès de forcer l'entrée d'une porte sécurisée.

L'homme de 31 ans, de l'Etat de Virginie, a été interpellé après s'être engagé en voiture à contre-sens dans une rue du quartier de Tribeca, dans le sud de Manhattan, la résidence new-yorkaise de la chanteuse américaine de 32 ans.

D'après le rapport de police consulté par l'AFP, vers 03h00 vendredi (09h00 en Suisse), "des témoins affirment avoir vu un homme en voiture roulant dans le mauvais sens rue Franklin et percuter un immeuble résidentiel", là où habite Taylor Swift. Le suspect est ensuite "sorti de son véhicule, s'est approché de l'immeuble et a tenté sans succès de forcer l'entrée d'une porte sécurisée".

Il a été hospitalisé pour y être examiné, selon la police qui n'a pas confirmé des propos hostiles envers la star qu'il aurait proférés.

Plusieurs fois harcelées

Ce n'est pas la première fois que cette star de la pop multirécompensée est la cible de ceux qu'elle a qualifiés de "harceleurs", "l'une de ses plus grandes peurs", et contre lesquels elle veut se protéger.

En 2019 dans le magazine Elle, elle avait écrit qu'il existait "assez de harceleurs essayant de s'introduire chez" elle, pour qu'elle se sente forcée de se "préparer à ce que quelque chose de mauvais arrive".

Un autre homme à New York a été arrête plusieurs fois ces dernières années pour tentative d'effraction chez Taylor Swift à Manhattan.

En juin 2019, un cambrioleur présumé de l'Iowa avait été interpellé dans le Rhode Island, où la chanteuse a une maison, avec une batte de baseball pour lui "rendre visite".

La superstar a gagné en 2017 un procès contre David Mueller, un DJ qu'elle accusait d'agression sexuelle.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Au pied d'une fusée, défilé hommage à Pierre Cardin

Publié

le

Les créations de ce défilé-hommage sont toutes l'oeuvre de Pierre Cardin, dont l'événement célébrait la mort vendredi il y a un an. (© KEYSTONE/EPA/IAN LANGSDON)

La collection "Cosmocorps 3022" au pied d'une vraie fusée: des robes inédites dessinées par Pierre Cardin ont été dévoilées vendredi au Bourget, près de Paris, dans un défilé hommage au couturier pionnier de la mode "spatiale" dans les années 60 décédé il y a un an.

Plusieurs centaines d'invités se sont réunis sur le tarmac du Musée de l'Air et de l'Espace, autour d'un podium installé au pied d'une Ariane 5 qui a décollé dans un jeu de lumières.

Le compte a rebours est lancé une demi-heure avant le défilé qui commence à l'heure - chose impossible dans le milieu de la mode aujourd'hui - et qui est suivi dans des cinémas à Moscou, Mexico, Dallas et Tirana.

Des images de Pierre Cardin jeune et des pièces de ses collections des années 60-70 sont projetées sur deux écrans géants qui encadrent la fusée.

"On a voulu le faire sur le thème de l'espace pour évoquer les années 60, quand Pierre Cardin voulait habiller l'homme qui va dans les vaisseaux spatiaux", a déclaré à l'AFP son neveu, Rodrigo Basilicati-Cardin, PDG de la griffe.

"Il a été le premier, avec André Courrèges, à oser faire ça, critiqué par tout le monde à l'époque".

Démesure

Robes trapèzes, petites robes noires ou longues robes droites avec des ornements géométriques, robes drapées en couleurs vives: la première partie de ce défilé de 50 minutes est consacrée aux créations que Pierre Cardin avait dessinées avant sa mort, le 29 décembre 2020.

Défilent ensuite les tenues conçues par le Studio de création de la maison Pierre Cardin, qui reprennent les coupes de Pierre Cardin en accentuant légèrement la ligne des épaules et dans les couleurs pop des années 80.

Le spectacle se termine avec une danseuse en longue robe blanche qui tourne sur elle-même comme un derviche sur fond des tenues de la collection.

Le défilé est dans la démesure qu'aimait Pierre Cardin, qui avait créé les 25 dernières années en électron libre, refusant de suivre le calendrier des Fashion weeks de la Fédération de la mode.

Karl Lagerfeld avait lui aussi fait décoller une fusée pour Chanel, mais la sienne était factice, sous la verrière du Grand Palais.

Défilés sur la Grande Muraille en Chine en 2018, à Moscou en 2016, à Astana (Kazakhstan) en 2017, au Palais Bulles en Provence - résidence préférée du créateur -, présentation de modèles au théâtre du Châtelet à Paris à l'occasion de la projection d'un film consacré au couturier en 2020... Les shows improbables ne manquaient pas du vivant de Pierre Cardin.

"Rajeunir" la marque

"Pierre voulait être libre. A l'approche de ses 80 ans, il a dit qu'il y avait plein de jeunes créateurs qui (avaient) besoin d'intégrer cette Semaine de la mode" et qu'il ne voulait pas prendre leur place, se souvient Rodrigo Basilicati-Cardin.

"Il a dédié la dernière partie de sa vie à la créativité, pas à la distribution", ajoute-t-il.

Lui veut "relancer" et "rajeunir" la marque, en profitant du cadre officiel de la Fédération de la haute couture et de la mode et intégrer la Fashion week.

Rodrigo Basilicati-Cardin, qui remplit également les fonctions de directeur artistique de la maison, puise pour l'instant dans la créativité du Studio, mais réfléchit toutefois à "monter un groupe de designers" venus de l'extérieur pour apporter un souffle nouveau à la marque.

Il prévoit également d'organiser un évènement le 2 juillet pour les 100 ans de Pierre Cardin, "qui aura peut-être lieu à Venise", ville natale du couturier.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Profitez de cette journée pour écouter votre intuition ! Vous allez avoir de bonnes idées qui sauront enthousiasmer votre entourage.

Les Sujets à la Une

X