Rejoignez-nous

International

Israël pilonne la bande de Gaza, plus de 100 morts

Publié

,

le

Plus de 100 morts depuis lundi dans le conflit entre Israël et Palestiniens. (©KEYSTONE/AP/MAXAR TECHNOLOGIES).

Israël pilonne vendredi la bande de Gaza avec des frappes aériennes et des tirs d'artillerie dans cette enclave palestinienne densément peuplée, où l'escalade militaire en cours depuis lundi avec les islamistes du Hamas au pouvoir a fait plus de 100 morts.

L'armée israélienne a multiplié les bombardements "pour infliger des dommages sévères aux tunnels" qui permettent aux combattants et dirigeants du Hamas, qui a tiré des centaines de roquettes vers Israël, de circuler à travers la bande de Gaza à l'abri des caméras de l'Etat hébreu, voire de traverser côté israélien pour tenter par exemple d'y prendre des otages, a-t-elle indiqué.

Les frappes ont continué dans la matinée vendredi, l'aviation ayant notamment ciblé "une brigade terroriste" prête à tirer des roquettes vers Israël, selon l'armée.

Depuis le début lundi de ce nouveau cycle de violences, 119 Palestiniens, parmi lesquels 31 enfants, ont été tués dans la bande de Gaza, et 830 personnes ont été blessées, selon les autorités locales.

En Israël, où le bouclier antimissile "Dôme de fer" a intercepté environ 90% des quelque 1800 roquettes tirées cette semaine, le bilan est passé à neuf morts et des centaines de blessés.

Face aux tirs d'artillerie de chars massés le long de l'enclave sous blocus israélien et ceinte d'une épaisse barrière hypersécurisée, des centaines de Gazaouis ont quitté leur maison, ont indiqué des témoins.

"Film d'horreur"

"Ces bombardements étaient complètement fous, comme dans les jeux vidéos. C'était un vrai film d'horreur", a dit à l'AFP Muhammad Najib, 16 ans, un habitant de Gaza pour lequel "il ne pourra jamais y avoir" de paix avec Israël.

Au total, l'armée a dit avoir frappé 150 cibles au cours d'un déluge de feu nocturne, doublé de salves de roquettes de la part du Hamas vers des villes israéliennes du sud comme Sderot, Ashkelon et Beersheva, dans le désert du Néguev.

A Gaza, des dizaines de maisons ont été détruites dans la nuit, notamment dans le nord du microterritoire, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Conseil de sécurité dimanche

Sur le front diplomatique, le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira dimanche pour aborder le conflit, le secrétaire général Antonio Guterres ayant appelé à une "cessation des hostilités".

Compte tenu des risques liés aux attaques aériennes, plusieurs compagnies internationales parmi lesquelles KLM, British Airways, Virgin, Lufthansa et Iberia ont annulé leurs vols vers Israël.

L'armée israélienne a massé jeudi chars et véhicules blindés le long du territoire palestinien, d'où les troupes israéliennes s'étaient retirées unilatéralement en 2005. Le ministère de la Défense a donné le feu vert à l'armée pour mobiliser au besoin des milliers de réservistes.

Peu après minuit, le porte-parole de l'armée avait annoncé que des soldats israéliens étaient désormais dans le territoire de Gaza, avant de revenir sur ses propos en évoquant "un problème de communication interne".

Et, pour ajouter à la confusion, trois roquettes ont été tirées jeudi soir du Liban vers Israël mais sont tombées en Méditerranée, selon l'armée. D'après une source militaire libanaise, les projectiles ont été tirés d'un secteur proche d'un camp de réfugiés palestiniens.

Les affrontements en cours ont été déclenchés après un barrage de roquettes du Hamas tirées vers Israël en "solidarité" avec les plus de 700 Palestiniens blessés dans des heurts en fin de semaine dernière et lundi avec la police israélienne sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, secteur palestinien illégalement occupé par Israël depuis 1967 selon l'ONU.

Ces affrontements sur l'esplanade, troisième lieu saint de l'islam et site le plus sacré du judaïsme, avaient suivi plusieurs jours de heurts à Jérusalem-Est, dus principalement aux menaces d'expulsion de familles palestiniennes au profit de colons juifs.

Deuxième front

Le conflit est doublé d'une escalade entre Arabes et Juifs dans plusieurs villes mixtes d'Israël, un niveau de violence jamais atteint depuis des décennies selon la police israélienne.

Près de 1.000 membres de la police aux frontières ont été appelés en renfort dans ces villes, théâtres d'émeutes depuis mardi avec des échanges de coups de feu, et plus de 400 personnes, Juifs et Arabes, ont été arrêtées ces trois derniers jours.

Jeudi soir, un homme a ouvert le feu à l'arme semi-automatique sur un groupe de Juifs, blessant une personne à Lod, près de Tel-Aviv, selon un témoin et la police qui a fait état dans la soirée d'une synagogue incendiée et de 43 arrestations.

Des groupes israéliens d'extrême droite ont affronté dans des villes les forces de sécurité et des Arabes israéliens, descendants des Palestiniens restés sur leur terre à la création d'Israël en 1948.

"Nous ne tolérerons pas l'anarchie", a prévenu le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, affirmant jeudi que le déploiement de soldats dans ces villes était une "option".

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Lyon bat le Barça de Crnogorcevic en finale

Publié

le

La joie des Lyonnaises, qui ont battu le Barça en finale de la Ligue des champions (© KEYSTONE/AP/Alessandra Tarantino)

Le FC Barcelone de l'internationale suisse Ana-Maria Crnogorcevic n'est pas parvenu à conquérir une deuxième Ligue des champions de suite.

Les Catalanes se sont inclinées 3-1 face à Lyon samedi en finale à Turin.

Titrées cinq fois consécutivement de 2016 à 2020 mais sorties dès les quarts de finale la saison dernière, les Lyonnaises remportent ce trophée pour la huitième fois. L'équipe du président Jean-Michel Aulas a forcé la décision en première mi-temps déjà, menant 3-0 à la 33e grâce notamment à un but de sa star Ada Hegerberg.

Barcelone, qui avait dominé Chelsea 4-0 l'an dernier en finale pour cueillir sa première Ligue des champions dames, a recollé à 3-1 à la 41e sur une réussite de son Ballon d'Or Alexia Putellas. L'entrée en jeu d'Ana-Maria Crnogorcevic à la 59e n'a toutefois pas permis au Barça d'inverser la tendance.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Woods sombre dans les abysses

Publié

le

Tiger Woods a craqué samedi à Tulsa (© KEYSTONE/AP/Eric Gay)

Tiger Woods, traînant péniblement sa jambe endolorie, a vécu une de ses pires journées dans un Majeur samedi.

L'ex-no 1 mondial a rendu une carte de 79, soit neuf coups au-dessus du par, pour dévisser provisoirement en avant-dernière position du Championnat PGA.

L'homme aux 15 titres du Grand Chelem était déjà à la peine ces deux derniers jours, durant lesquels sa jambe droite, passée près de l'amputation il y a quinze mois après son accident de voiture, a semblé le faire souffrir plus encore qu'il y a cinq semaines pour son saisissant "comeback" sur les greens du Masters d'Augusta.

Dos au mur au terme du premier tour avec une carte de 74, soit quatre au-dessus du par, le Tigre s'est battu vendredi pour rester dans le cut, justement fixé à +4. Son score encourageant de 69, l'a fait rester dans le tournoi au 53e rang (+3). Mais il a lâché prise samedi.

Pour commencer, sa balle a fait "plouf" dans l'eau à deux reprises aux 2e et 6e trous, avec bogey et triple bogey au bout. Après un autre bogey au no 7, il en a concédé cinq autres consécutifs entre les no 9 et 13. Une première de sa part dans un tournoi majeur.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Le PSG et Mbappé auraient trouvé un accord

Publié

le

Kylian Mbappé va sans doute prolonger au PSG (© KEYSTONE/EPA/Guillaume Horcajuelo)

Kylian Mbappé et le Paris Saint-Germain sont parvenus à un accord de principe pour une prolongation de contrat de trois saisons. L'engagement actuel de l'attaquant arrive à échéance le 30 juin.

Le PSG espère obtenir la signature du champion du monde, courtisé assidument par le Real Madrid, afin de l'annoncer avant la fin de la journée de samedi, a précisé une source proche des négociations. La décision prise par Mbappé (23 ans), révélée dans l'après-midi par plusieurs médias spécialisés, tombe à quelques heures de l'ultime rencontre de la saison, contre Metz au Parc des Princes (21h00), où le club a prévu une fête pour célébrer son 10e titre de champion de France.

Le Real encore éconduit

Selon Marca et RMC, il a annoncé son souhait de rester au président du Real Madrid Florentino Pérez, éconduit une nouvelle fois après avoir tenté de recruter l'avant-centre l'an dernier. En s'engageant dans la durée à Paris, le prodige de Bondy pourrait battre le record d'Edinson Cavani (200 buts) et devenir ainsi le meilleur buteur de l'histoire du club. Il en compte 168 avant la rencontre de samedi.

Recruté à Monaco en 2017 contre 180 millions d'euros, Mbappé a déjà remporté avec le PSG quatre titres en Championnat de France (2018, 2019, 2020, 2022), trois en Coupe de France (2018, 2020, 2021) et une Coupe de la Ligue (2018) notamment. Il n'a en revanche jamais soulevé la Ligue des champions, malgré une finale en 2020 perdue contre le Bayern Munich (1-0).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Tour d'Italie: Yates gagne la 14e étape, Carapaz en rose

Publié

le

L'arrivée victorieuse de Simon Yates à Turin (© KEYSTONE/AP/Gian Mattia D'Alberto)

L'Anglais Simon Yates (BikeExchange) a enlevé en solitaire la 14e étape du Giro à Turin. Le maillot rose passe sur les épaules de l'Equatorien Richard Carapaz (Ineos).

Sous la chaleur, cette courte étape de 147 km a provoqué des écarts conséquents. Yates, déjà vainqueur de 2e étape contre-la-montre en Hongrie, a remporté son sixième succès d'étape dans le Giro. Le Britannique âgé de 29 ans a perdu pied au classement dimanche dernier dans le Blockhaus. Le vainqueur de la Vuelta 2018 s'est donc désormais concentré sur les victoires d'étapes.

Sur la ligne, Yates a battu d'une quinzaine de secondes un trio composé de l'Australien Jai Hindley (2e), Carapaz (3e) et du vétéran italien Vincenzo Nibali (37 ans). L'Espagnol Juan Pedro Lopez, en tête du classement depuis la 4e étape à l'Etna, a perdu plus de quatre minutes.

Attaque de Carapaz

Lopez a lâché prise dans l'avant-dernière montée, sur une attaque de Carapaz portée à 28 kilomètres de l'arrivée. L'Equatorien a plafonné ensuite et a été rejoint dans la dernière ascension par Hindley et Nibali, puis par Yates.

La course a commencé à prendre tournure dans la première des deux ascensions de Superga, la colline qui surplombe Turin, à près de 80 kilomètres de l'arrivée. Sous l'impulsion de l'équipe Bora (Kelderman surtout), les coureurs du classement général ont pris les devants à l'exception du Portugais Joao Almeida, qui a fini par rentrer, du Français Guillaume Martin et de l'Espagnol Alejandro Valverde.

Au classement général provisoire, Carapaz précède désormais Hindley de 7 secondes et Almeida de 30 secondes. L'Espagnol Mikel Landa occupe la quatrième place, à 59 secondes.

Arrivée en altitude dimanche

Carapaz, qui est âgé de 28 ans, a gagné le Giro 2019 alors qu'il courait pour l'équipe Movistar. Il est monté l'an passé sur le podium du Tour de France (3e) avant de conquérir le titre olympique aux JO de Tokyo.

Dimanche, la 15e étape arrive en altitude (1611 m) dans le val d'Aoste. Le parcours de 177 kilomètres comporte deux ascensions de première catégorie avant la montée finale, classée en deuxième catégorie, jusqu'à Cogne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Formule 1: Charles Leclerc en pole position au GP d'Espagne

Publié

le

Charles Leclerc: quatrième pole de la saison (© KEYSTONE/AP/Joan Monfort)

Charles Leclerc (Ferrari) partira en pole position dimanche lors du GP d'Espagne à Barcelone. Le Monégasque, leader du championnat, aura Max Verstappen (Red Bull) à ses côtés.

Leclerc a signé sa quatrième pole en six courses cette année. Il a cependant eu chaud, car il a effectué un tête-à-queue lors de sa première tentative en Q3. Sous la pression, il a par contre signé un chrono remarquable de 1'18''750 lors de son deuxième run.

Verstappen a été battu de 0''323. Mais le champion du monde néerlandais n'a pas pu aller au bout de sa deuxième tentative en raison d'une perte de puissance.

La deuxième ligne sera partagée par Carlos Sainz (Ferrari) et George Russell (Mercedes). Sergio Perez (Red Bull) et Lewis Hamilton (Mercedes) seront en troisième ligne. Valtteri Bottas a signé le 7e temps au volant de l'Alfa Romeo-Ferrari, son coéquipier chinois étant 15e.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Gémeaux

Attention, toute vérité n’est pas bonne à dire… Vous manquez sérieusement de diplomatie dans vos propos… Faites un petit effort !

Les Sujets à la Une

X