Rejoignez-nous

International

Le jackpot d'une loterie américaine dépasse 1 milliard de dollars

Publié

,

le

Le jackpot de la loterie américaine Mega Millions de vendredi franchit le milliard de dollars. (© KEYSTONE/AP/Godofredo A. Vásquez)

Le jackpot du tirage de la loterie américaine Mega Millions de vendredi a franchi la barre du milliard de dollars. Cela en fait le quatrième plus gros gain jamais affiché, a annoncé son organisateur mercredi.

Le gros lot de cette loterie n'a cessé de croître depuis plus de trois mois, tout comme les rêves de fortune de ses joueurs, personne n'ayant réussi à deviner les six bons numéros lors des 29 tirages précédents. Vendredi, un peu plus d'un milliard de dollars seront en jeu, selon un communiqué de presse de Mega Millions.

Après le tirage de mardi soir, l'afflux de joueurs pressés de savoir s'ils étaient devenus richissimes avait provoqué une panne du site de Mega Millions pendant près de deux heures, a précisé le groupe.

Les chances de remporter cet alléchant montant ne sont pourtant que de 1 sur près de 303 millions. Pour comparaison, la probabilité d'être frappé par la foudre est de 1 contre 1 million, selon des données des autorités sanitaires américaines.

Le plus important gain jamais remporté s'élève à 1,586 milliard de dollars. Il avait été gagné en janvier 2016 dans l'autre grande loterie américaine, Powerball, mais le butin avait été partagé entre trois vainqueurs.

603 millions après avoir payé les impôts

Le milliard de dollars présenté vendredi représente ce que l'heureux gagnant obtiendrait s'il acceptait d'étaler le paiement sur plus de 30 ans. S'il souhaitait recevoir son prix en une seule fois, il ne recevrait que la modeste somme de 603 millions - dont une partie serait ensuite prélevée par les impôts-, selon une estimation de Mega Millions.

Mega Millions a été créé en 2002. Sa formule a été plusieurs fois modifiée afin d'abaisser la probabilité de décrocher le gros lot, ce qui a permis de faire régulièrement monter le jackpot à plusieurs centaines de millions de dollars.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Iris Apfel, "starlette gériatrique" de la mode, est morte à 102 ans

Publié

le

La centenaire aux 2,9 millions d'abonnés sur Instagram était encore active sur le réseau social la veille de son décès (archive). (© KEYSTONE/AP/Andy Kropa)

Iris Apfel, icône excentrique de la mode à New York, sujet d'expositions et star d'Instagram, est morte vendredi à 102 ans, a annoncé son compte officiel sur le réseau social.

"Iris Barrel Apfel, 29 août 1921 - 1er mars 2024", peut-on lire sur la publication accompagnée d'une photo d'elle vêtue d'une longue robe à motifs dorés et de larges lunettes noires. Elle était encore active sur le réseau la veille.

L'autoproclamée "starlette gériatrique" du Queens avait récemment signé une collection pour H&M, après de multiples collaborations, avec notamment Citroën, Magnum, Happy Socks, MAC. Comptant 2,9 millions d'abonnés sur Instagram, la centenaire assistait encore aux présentations des grands couturiers, et défilait avec son immense sourire carmin dans sa chaise roulante.

Née en 1921 dans une famille juive du Queens à New York, Iris Apfel a étudié l'histoire de l'art. Décoratrice d'intérieur, elle a participé à des travaux de rénovation de la Maison Blanche pour neuf présidents, de Harry Truman à Bill Clinton.

"Tu n'es pas jolie"

Depuis des décennies, elle a amassé une collection de vêtements des plus grands couturiers du 20e siècle, qui remplissent deux étages de son appartement de Park Avenue. Le musée Met de New York a consacré en 2005 une rétrospective sur sa garde-robe. Pour ses fameux bijoux, elle racontait se fournir aussi bien chez Tiffany's que dans les bazars de Harlem.

"Un jour, on m'a dit: 'Tu n'es pas jolie et tu ne le seras jamais. Mais ce n'est pas grave. Tu as quelque chose de bien plus important: tu as du style'", avait-elle coutume de raconter. En 2016, elle était en même temps l'objet d'une exposition au Bon Marché, à Paris, visage d'une nouvelle campagne de publicité de Citroën, ainsi que d'une marque australienne de prêt-à-porter, Blue Illusion.

"Oser être différent!"

Cette fashionista avait fait l'objet en 2014 d'un documentaire réalisé par Albert Maysles, "Iris". En 2015, après 67 ans de vie commune, elle avait perdu son mari, Carl, un industriel du textile, mort à 100 ans.

Adepte des silhouettes colorées, Iris Apfel appelait les femmes à se départir de l'"uniforme des collants ou jeans noirs avec un pull, des bottines et une veste en cuir". Son mantra: "oser être différent!"

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Milei résolu à réformer "avec ou sans" soutiens politiques

Publié

le

Le président argentin Javier Milei a donné son discours au début de la session des parlementaires. (© KEYSTONE/EPA/Matias Martin Campaya)

Le président ultraliberal argentin Javier Milei s'est dit vendredi, dans son premier discours sur l'Etat de la nation, déterminé à pousser plus avant ses réformes "avec ou sans soutiens" politiques. Il a averti le Parlement, jusqu'ici rétif, être prêt "au conflit".

"Nous allons changer le pays pour de bon (...) avec ou sans le soutien des dirigeants politiques, avec toutes les ressources légales de l'exécutif", a déclaré M. Milei dans un discours offensif face aux parlementaires, qui début février avaient retoqué son ambitieux train de réformes.

"Si vous cherchez le conflit, vous aurez du conflit", leur a-t-il lancé, précisant que "si la voie de la confrontation n'est pas celle que nous choisissons, nous ne la fuyons pas (...) vous vous trouverez face à un animal différent de ceux auxquels vous êtes habitués".

Pour autant, le chef de l'Etat depuis près de trois mois a tendu une main à l'ensemble de la classe politique, aux influents gouverneurs des provinces, dirigeants de partis, ex-présidents, pour forger un "nouveau contrat social" pour le pays, sur la base de dix principes eminémment libéraux: équilibre budgétaire "non négociable", propriété privée "inviolable", dépense publique réduite au niveau "historique" de 25% du PIB, notamment.

"Patience et confiance"

Un "Pacte de Mai", comme il l'a baptisé, qui serait signé à Cordoba (nord) symboliquement le 25 mai prochain, date anniversaire de la revolution de 1810 qui mena à l'indépendance de l'Argentine en 1816.

Sur le plan social, Javier Milei a demandé aux Argentins "patience et confiance", malgré l'impact des premières mesures d'austérité budgétaire (dévaluation de plus de 50%, libération des prix, fin de nombreuses subventions) qui, à court terme, donnent un coup de fouet à l'inflation et entraînent une baisse de l'activité économique.

"ll manque encore du temps avant que nous puissions récolter les fruits de l'assainissement économique et des réformes que nous mettons en oeuvre (...) mais pour la première fois de l'histoire, nous attaquons le problème par sa cause. Pour cela je vous demande patience et confiance", a-t-il lancé.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Serie A: l'AC Milan gagne grâce à un but d'Okafor

Publié

le

Noah Okafor marque son cinquième but de la saison en Serie A (© KEYSTONE/AP/Gregorio Borgia)

Noah Okafor a inscrit le but de la victoire de l'AC Milan sur la pelouse de la Lazio à Rome lors de la 27e journée de Serie A. L'international suisse, entré à la 71e, a marqué à la 88e.

Okafor (23 ans) a ainsi signé sa cinquième réussite de la saison en championnat. Il avait déjà trouvé le chemin des filets contre les Romains lors du match aller. La Lazio a fini la rencontre de vendredi à huit après les expulsions de Pellegrini (57e), Marusic (94e) et Guendouzi (97e)!

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Doublé suisse à Aspen en géant, Odermatt gagne le globe

Publié

le

Marco Odermatt a encore gagné en géant à Aspen (© KEYSTONE/AP/Robert F. Bukaty)

Marco Odermatt est allé chercher son 8e géant en Coupe du monde cette saison à Aspen. Un doublé suisse comme aux Mondiaux avec Loïc Meillard 2e à 0''14 et encore Thomas Tumler 4e.

Imbattable Marco Odermatt. Le Nidwaldien a encore transpiré pour signer son 22e succès dans la discipline, la 36e victoire de sa carrière et s'assurer le globe du géant. Comme à Palisades Tahoe le week-end dernier, le skieur de Buochs a été poussé dans ses derniers retranchements par ses adversaires, mais c'est encore lui qui a vu du vert à l'arrivée.

Cette fois, son plus sérieux rival était aussi l'un de ses potes d'entraînement. Loïc Meillard avait réussi une superbe deuxième manche pour s'offrir un premier podium dans la discipline cet hiver. Le Valaisan d'origine neuchâteloise pensait que la victoire serait au bout, mais "Super Marco" a encore réussi une fin de manche de folie pour arracher la première place pour 0''14.

"Je pense que c'est la plus dure victoire de la saison, a confessé le meilleur géantiste du monde au micro de la FIS. Je ne me sentais pas super bien au départ. Je ne sais pas si c'est l'altitude ou la chaleur. Cela me prend tellement d'énergie pour être concentré à chaque course. On croit que c'est facile, mais ça ne l'est pas."

A la question de savoir si le Nidwaldien pensait à remporter tous les géants de la saison, Odermatt a avoué qu'il était fatigué: "Bien sûr que j'y pense, ce serait super. Mais même pour demain je ne sais pas quel sera le niveau de mes batteries."

Comme aux Mondiaux et comme au slalom de Chamonix, Loïc Meillard doit se contenter de la deuxième place. Mais le skieur d'Hérémence va dans la bonne direction. Un constat qui s'applique également à Thomas Tumler. Huitième à Bansko, puis 4e à Palisades Tahoe, le skieur de 34 ans continue sa jolie saison avec une nouvelle 4e place. C'est le Norvégien Atle Lie McGrath qui a empêché le triomphe total des Suisses dans le Colorado.

Et le bilan est vraiment excellent avec encore quatre autres Helvètes dans les points. Fadri Janutin a lui réussi son meilleur résultat en Coupe du monde. Le Grison a fini 14e. Un premier top 15 en attendant sans doute mieux pour le médaillé d'argent des Mondiaux juniors de Bansko en 2021.

Gino Caviezel peut lui nourrir quelques regrets. Il a terminé 19e. Justin Murisier a encore marqué des points. Le Bagnard a pris un bon 23e rang. Qualifié pour une deuxième manche en géant, Luca Aerni a quant à lui plutôt bien fait avec une 24e place finale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Verseau

Désir profond de transformer votre vie en cessant, une fois pour toutes, de vous plier aux attentes des autres ! Vous avez tellement raison !

Les Sujets à la Une

X