Rejoignez-nous

Suisse

La vaccination des infirmiers doit être encouragée, pas forcée

Publié

,

le

Les infirmiers ont déjà fait de grand sacrifice lors de la pandémie. Ils ne devraient pas être contraints de se faire vacciner, selon l'ASI. (Image d'illustration - ©KEYSTONE/DPA/MARIJAN MURAT)

Le débat autour de la vaccination du personnel de santé se poursuit. Si elle la recommande, l'Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) refuse toute obligation ou stigmatisation.

"La vaccination est la meilleure option pour se protéger et protéger les autres et pour maîtriser la pandémie", pointe jeudi l'association dans un communiqué. C'est pourquoi elle soutient la campagne nationale et encourage tous les soignants à tendre le bras.

Goutte d'eau en trop

Rendre la vaccination obligatoire pour le personnel infirmier, comme c'est déjà le cas dans plusieurs pays, n'est en revanche pas la bonne voie à suivre, à ses yeux. Ce serait même contre-productif.

"Pendant la pandémie, les soignants ont tout donné pour sauver des vies et éviter des souffrances. Ils l'ont souvent fait au prix d'un grand sacrifice personnel et, faute d'équipement de protection adéquat, en courant un risque élevé de contracter le Sars Cov-2", explique Roswitha Koch, responsable du développement des soins infirmiers de l’ASI.

Une vaccination obligatoire pourrait être la goutte d'eau qui fait déborder le vase, poursuit-elle. Encore plus d'infirmières pourraient être poussées à quitter la profession. Les employeurs pourraient alors avoir des difficultés à trouver de nouveaux soignants et la qualité des soins en pâtirait.

Taux de vaccination similaire

Des questions éthiques et juridiques sont également soulevées, selon l'ASI. La proportionnalité d'une telle intervention dans l'intégrité corporelle et le droit à l'autodétermination par rapport aux bénéfices pour l'ensemble de la population doit être clarifiée en justice, si nécessaire.

Pour l'association, le respect des mesures de protection et l'extension de la stratégie de dépistage sont plus efficaces qu'une vaccination obligatoire. Et de noter que des chiffres, non représentatifs, suggèrent un taux de vaccination aussi élevé, voire même plus élevé, chez le personnel infirmier que dans le reste de la population.

Rejet d'un badge

L'association rejette encore toute stigmatisation de ses membres. Pas question de faire porter un badge ou tout autre signe distinctif aux infirmiers non vaccinés. Une telle mesure, juridiquement discutable et disproportionnée, serait une atteinte inadmissible à la vie privée. Les soignants ne pouvant pas se faire vacciner pour des raisons médicales seraient particulièrement stigmatisés.

Pour le moment, les autorités suisses ont toujours refusé de rendre la vaccination obligatoire pour certaines catégories de la population. Elles préfèrent miser sur l'information et l'accessibilité aux vaccins.

Appel à se faire vacciner

Ne prenant pas position sur l'obligation de vaccination pour le personnel de soins, Médecins de famille et de l'enfance Suisse (mfe) a toutefois aussi thématisé jeudi la problématique. L'association a appelé la population à se faire piquer pour maintenir la "normalité" retrouvée.

Aujourd'hui, il est de nouveau possible d'aller au concert, d'assister à un match de foot ou de voyager, souligne-t-elle. La pandémie n'est cependant pas finie. Les cas augmentent à nouveau et la propagation du variant delta inquiète.

Ce sont surtout les jeunes qui sont atteints. Ils développent peut-être des maladies moins graves, mais peuvent aussi être atteints de "Covid long" ou de problèmes au niveau du cerveau. Pour se protéger et éviter de nouvelles restrictions, mfe encourage la population à se faire vacciner. Et ce d'autant plus que c'est toujours plus simple.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Deux rentes de cinq ans grâce à l'Eurodreams

Publié

le

Proposé en Suisse et dans sept autres pays européens, le jeu Eurodreams offre un gain principal sous forme d'une rente mensuelle de 22'222 francs pour une durée de 30 ans. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Deux personnes chanceuses ont décroché une rente mensuelle de 2222 francs durant cinq ans grâce à l'Eurodreams lundi soir. Elles ont coché les six bons numéros 3, 12, 18, 19, 21 et 24, mais pas le numéro "dream" 4, a annoncé la Loterie romande.

Le gros lot est une rente mensuelle de 22'222 francs durant 30 ans. Il faut pour cela trouver les 6 bons numéros ainsi qu'un numéro spécial appelé "dream".

Huit pays européens proposent ce jeu. En Suisse, Eurodreams est exploité par la Loterie romande et par Swisslos côté alémanique. Le tirage du jeu est effectué les lundis et jeudis soir.

https://jeux.loro.ch/games/eurodreams

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Un randonneur allemand se tue sur le versant italien du Monte Leone

Publié

le

L'accident s'est produit à plus de 3300 mètres d'altitude (image d'illustration). (© KEYSTONE/AP/LUCA BRUNO)

Un randonneur allemand a fait une chute mortelle lundi sur le versant italien du Monte Leone, dans le massif du Simplon, à la frontière entre le Valais et le Piémont. La victime avait entre 50 et 60 ans.

L'alarme a été donnée par l'ami avec lequel l'Allemand avait effectué l'ascension depuis le versant suisse, rapporte l'agence transalpine Ansa. L'incident s'est produit lorsque les deux hommes effectuaient la descente.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / ans

Continuer la lecture

Économie

Fuite de substance chimique dans une entreprise de Viège

Publié

le

La fuite n'a pas mis en danger la population (Photo prétexte). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Une petite quantité de dicétène, un composé organique utilisé comme réactif, s’est échappée d’un bâtiment de l’entreprise Arxada à Viège (VS) lundi en début d'après-midi. La fuite a été rapidement détectée et stoppée, déclenchant une alarme. Il n'y a pas eu de danger pour la population, a indiqué la police valaisanne.

Mais une trentaine d'employés ont connu de légers symptômes respiratoires. Après un contrôle dans un poste sanitaire sur place, 30 employés ont rapidement pu reprendre leur activité. Par mesure de précaution, une seule personne a été transportée à l’hôpital pour des examens plus approfondis, a indiqué lundi en fin de journée la police cantonale valaisanne dans un communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

La justice vaudoise ordonne à Logitech de revoir sa copie

Publié

le

Jeudi dernier, Daniel Borel, cofondateur de Logitech, était venu présenter ses arguments devant le tribunal (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Daniel Borel l'emporte dans le conflit qui l'oppose au conseil d'administration de Logitech. Le Tribunal d'arrondissement de Nyon (VD) interdit à l'entreprise de publier la convocation à l'assemblée générale (AG) sans la proposition de son cofondateur.

Très critique à l'égard de Wendy Becker, l'actuelle présidente du conseil d'administration, Daniel Borel souhaite présenter un candidat alternatif, Guy Gecht, lors de la prochaine assemblée des actionnaires, le 4 septembre. Devant le refus de l'entreprise valdo-californienne, il s'est tourné vers la justice qui lui a donné gain de cause, selon l'ordonnance de mesures provisionnelles rendue publique lundi.

Conditions réunies

Le tribunal rappelle que les actionnaires peuvent demander l'inscription d'un objet à l'ordre du jour s'ils détiennent au moins 0,5% du capital-actions, dans le cas d'une société cotée en bourse. Or Daniel Borel, cofondateur du fabricant de périphériques informatiques, possède une participation de 1,5% dans le groupe.

La Cour civile reconnaît que le souhait de Daniel Borel de voir Guy Gecht prendre la tête du conseil d'administration "a peu de chances d'aboutir compte tenu de la position du principal intéressé", qui a affirmé qu'il refuserait. "Mais la concrétisation de cette proposition n'est néanmoins pas absolument impossible. En définitive, il appartiendra aux actionnaires de décider". Le tribunal ordonne ainsi à Logitech International d'inclure dans sa convocation à l'AG la proposition de son cofondateur.

Borel satisfait

"Je suis heureux que la justice ait confirmé la légitimité de ma démarche pour le respect des droits des actionnaires", a indiqué Daniel Borel, dans une réaction écrite à Keystone-ATS. "Je regrette seulement qu'il ait fallu recourir aux tribunaux pour faire reconnaître ce qui aurait dû aller de soi". Il était aisé d'éviter tout ce "cirque" et ce gaspillage de temps et de ressources.

Sur le fond, Daniel Borel estime qu'il est "urgent de raviver l'esprit créatif" de Logitech. Il estime que la présidente actuelle et la CEO manquent "d'un bagage technologique et de l'expérience pertinente dans l'industrie de la haute technologie". Il reproche notamment à la présidente des "erreurs répétées" durant la pandémie.

A ses yeux, Guy Gecht, qui dispose d'une solide expérience, est "le candidat le plus approprié à l'heure actuelle", et doit être élu pour un mandat d'un an. Il affirme que l'intéressé a confirmé être prêt à prendre la présidence à l'avenir - Wendy Becker ne se représentera pas lors de l'AG 2025 - et n'a "aucun doute" qu'il acceptera une éventuelle élection au mois de septembre.

Logitech surprise

Logitech, pour sa part, s'est dite "surprise" d'une décision qui établit qu'un membre du conseil d'administration peut être contraint d'être nommé à la présidence. Elle regrette que "l'ajout de cette proposition sans objet crée une confusion inutile pour les actionnaires".

"Nous attendons avec impatience notre assemblée générale annuelle, un événement important au cours duquel les actionnaires peuvent dialoguer avec la société et le conseil d'administration", ajoute l'entreprise. Cette AG doit se dérouler "comme prévu et sans retard."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Grâce à l’arrivée énergisante de Mars chez vous, on vous voit animé d'une vitalité débordante créant ainsi une atmosphère stimulante et dynamique.

Les Sujets à la Une

X