Rejoignez-nous

Genève

Les Suisses disent « non » à la réforme de l’AVS

Publié

,

le

Près de 53% des Suisses ne veulent pas de la réforme des retraites 2020.

Le système des retraites semble toujours impossible à réformer. C’est un échec de plus dans ce domaine: 52,7% des Suisses ont rejeté dimanche la réforme de la prévoyance vieillesse et à peine plus de 50% ont refusé de justesse un financement additionnel de l’AVS par la TVA. Le projet a sans doute souffert des attaques cumulées du PLR et de l’UDC, d’une part, et de la gauche de la gauche, d’autre part. Un travail débuté en 2011 est ainsi réduit à néant, et la situation du premier et du deuxième pilier reste critique. Alain Berset, conseiller fédéral en charge du dossier au micro de Jérôme Favre, notre correspondant à Berne:

Alain BersetConseiller fédéral en charge du Département de l'intérieur

La réforme n’a pas reçu l’appui de la gauche de la gauche, qui avait lancé le référendum, mais les socialistes l’auraient soutenue si l’on en croit Christian Levrat, le président du PS Suisse.

Christian LevratPrésident du PS suisse

Du côté Genevois l'opposition était encore plus vive, puisque deux tiers d'entre eux l'ont refusé. Seuls les démocrates-chrétiens préconisaient de voter favorablement à 2020. La réaction du Député PDC au Grand Conseil, Bertand Buchs au micro de Judith Monfrini:

Bertrand BuchsDéputé PDC au Grand Conseil genevois

Quant au Parti des verts, leur avis était nuancé. Nicolas Walder, Conseiller administratif écologiste en Ville de Carouge:

Nicolas WalderConseiller administratif écologiste - Ville de Carouge
Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

La demi-finale Ruud-Cobolli repoussée à samedi

Publié

le

La pluie a joué les trouble-fête vendredi à Genève (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Tombeur de Novak Djokovic, Tomas Machac (ATP 44) devra patienter jusqu'à samedi pour connaître le nom de son adversaire en finale du Geneva Open.

La deuxième demi-finale entre Casper Ruud (ATP 7) et Flavio Cobolli (ATP 56) n'a en effet pas pu se dérouler vendredi.

Le Norvégien et l'Italien ont à peine eu le temps de commencer leur échauffement aux alentours de 17h lorsqu'un orage a éclaté au-dessus du Parc des Eaux-Vives. Quatre heures plus tard, alors que les conditions météo ne s'étaient guère améliorées, les organisateurs ont décidé de repousser cette rencontre à samedi 10h30.

Le vainqueur du duel Ruud-Cobolli se mesurera dès 15h à un adversaire parfaitement reposé, et également en pleine confiance. Tomas Machac (23 ans) a en effet signé le plus bel exploit de sa jeune carrière sur la terre battue genevoise en battant pour la première fois un no 1 mondial en exercice.

Machac s'est imposé 6-4 0-6 6-1 face à un Novak Djokovic diminué par des douleurs à l'estomac qui l'avaient déjà gêné dans son sommeil la nuit précédente. Le Tchèque disputera ainsi sa première finale sur le front de l'ATP Tour. Il est d'ores et déjà assuré de figurer pour la première fois parmi les 35 meilleurs joueurs du monde.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Djokovic: "Je ne me vois pas comme un favori" à Paris

Publié

le

Novak Djokovic est inquiet à deux jours du début de Roland-Garros (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Novak Djokovic n'a pas pu défendre véritablement ses chances en demi-finale du Geneva Open. Battu en trois sets par Tomas Machac, le no 1 mondial a révélé avoir souffert de douleurs à l'estomac.

"Bien sûr que je suis inquiet", a-t-il lâché à deux jours du début de Roland-Garros.

"Je n'ai pas bien joué du tout cette année, à part quelques matches par-ci par-là. Les choses sont ce qu'elles sont. Je ne me vois pas comme un favori à Paris. J'essaierai de prendre les matches les uns après les autres", a poursuivi le Serbe, qui s'est cette fois-ci exprimé en anglais en conférence de presse.

"Je n'ai pas passé une super nuit, et aujourd'hui c'était difficile. J'avais des sensations horribles durant la première partie du match. Je ne veux enlever aucun mérite à Tomas (Machac), qui a mérité sa victoire, mais je ne sais pas quoi penser de ce match. Je préfère l'oublier", a encore lâché Novak Djokovic.

"Je ne sais pas non plus comment j'ai pu gagner le deuxième set", a d'ailleurs admis l'homme aux 24 titres du Grand Chelem, qui quittera Genève sans trop de certitudes. "Le bilan est bon. J'espérais jouer plus d'un match en venant ici, et j'en ai disputé trois. Mais j'aimerais pouvoir me sentir mieux", a-t-il soupiré.

"Ce n'est pas agréable de souffrir de la sorte sur le court. C'est dur de se concentrer sur le tennis quand on a d'autres soucis en tête. J'espère juste être prêt et en bonne santé pour Roland-Garros", où son 1er tour face à Pierre-Hughes Herbert devrait toutefois n'être qu'une formalité.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Novak Djokovic éliminé en demi-finale à Genève

Publié

le

Novak Djokovic a été sorti en demi-finale à Genève (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Novak Djokovic ne jouera pas la finale du Geneva Open. Le no 1 mondial a été battu vendredi par le Tchèque Tomas Machac (ATP 44), vainqueur en trois sets (6-4 0-6 6-1) en demi-finale.

Victime de problèmes d'estomac qui lui ont fait passer une mauvaise nuit, Nole a eu de la peine sur le court central des Eaux-Vives. Il a toutefois signé le premier break du match puis mené 4-1 dans la manche initiale, avant de perdre les cinq jeux suivants. Machac, qui avait déjà causé des soucis au Serbe lors du tournoi de Dubaï il y a quinze mois, a conclu le premier set d'un ace sur le T.

Requinqué après la venue du médecin sur le court, Novak Djokovic a facilement remporté la deuxième manche 6-0, en trente minutes chrono. Mais la rencontre a connu un nouveau renversement dans le set décisif alors que le Serbe semblait avoir retrouvé son jeu. Nole n'a d'ailleurs pas jeté toute ses forces dans la bataille au troisième set.

Tomas Machac a ainsi signé le premier succès de sa carrière face à un no 1 mondial. Le Tchèque de 23 ans aura l'occasion de décrocher son premier titre en simple sur le circuit samedi, face à Casper Ruud ou Flavio Cobolli, à l'occasion de sa première finale estampillée ATP Tour.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Tensions entre le syndicat des enseignants et la cheffe du DIP

Publié

le

A Genève, Anne Hiltpold, cheffe du département de l'instruction publique (DIP), est la cible de critiques de la part du syndicat des enseignants du primaire, qui les a listées dans une lettre ouverte signée par plus de 1200 personnes (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

A Genève, la tension monte entre le syndicat des enseignants du primaire et la cheffe du Département de l'instruction publique (DIP), Anne Hiltpold. La Société pédagogique genevoise (SPG) lui a transmis une lettre ouverte munie de plus de 1200 signatures du corps enseignant qui lui reproche de ne pas soutenir ses collaborateurs.

Dans un communiqué diffusé vendredi, la SPG critique aussi le fait qu'elle "étaie régulièrement ses positions en se basant sur son opinion personnelle et non des faits scientifiques et pédagogiques". Le courrier de trois pages, qui reste ouvert aux signatures, a été transmis par courriel à la conseillère d'Etat.

Interrogée par la RTS, qui a révélé jeudi le contenu de cette lettre, Anne Hiltpold a évoqué une démarche "curieuse", car elle rencontre régulièrement les représentants des syndicats. "Soit on discute et on est dans une forme de partenariat social, soit on fait des choses dans le dos, comme avec cette lettre", a-t-elle déclaré.

Le syndicat des enseignants du primaire déplore le manque de soutien de la magistrate de tutelle envers les enseignants lorsqu'ils sont la cible d'attaques politiques. Les déclarations du député UDC Charles Poncet sur Léman Bleu, qui a traité le DIP de "fabrique de crétins", ont particulièrement mal passé.

Anne Hiltpold a précisé sur la RTS qu'elle n'était pas présente quand ces propos auxquels elle n'adhère pas du tout ont été tenus. "On ne peut pas être responsable de tous les propos qui sont tenus par tous les députés, toute la population. Il y a des gens qui sont très véhéments, très vindicatifs sur les réseaux sociaux, sur les commentaires dans les journaux en ligne", a-t-elle souligné.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Poissons

Profitez des bonnes énergies cosmiques pour avancer avec confiance dans vos entreprises, sachant que l'amour et la réussite sont à portée de main.

Les Sujets à la Une

X