Rejoignez-nous

Suisse

Un petit oui du National contre la burqa

Publié

,

le

Les Verts et l'UDC ne voulaient pas du contre-projet sur la burqa. Mais pour des raisons différentes (image symbolique). (©KEYSTONE/EPA ANP/NIELS WENSTEDT)

Le Conseil national veut légiférer sur le port de la burqa et la dissimulation du visage. Mais uniquement du bout des lèvres. L'entrée en matière s'est décidée jeudi par 94 voix contre 90 et 5 abstentions.

Le contre-projet indirect du gouvernement propose qu'une personne soit tenue de montrer son visage à des fins d'identification. A l'échelon fédéral, cela pourra être exigé lors d'un contrôle dans les transports publics, une démarche auprès des autorités des migrations ou des assurances sociales ou à la douane.

Le visage devra être découvert du front au menton. Si la personne concernée refuse de s'y soumettre, elle sera punie d'une amende allant jusqu'à 10'000 francs, a expliqué la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter. Le Conseil fédéral estime aussi qu'il n'est pas tolérable de forcer une personne à se dissimuler le visage. Mais ce comportement est déjà punissable dans le code pénal.

L'initiative veut interdire la dissimulation du visage dans l'espace public. Il vise les femmes portant la burqa ou le niqab et veut protéger leurs droits au libre-arbitre. Le comité d'Egerkingen à l'origine du texte invoque aussi la sécurité publique, ciblant les bandes de casseurs aux cortèges du 1er mai.

Problème inexistant

Les Verts et l'UDC se sont opposés au texte du gouvernement; mais pour des raisons différentes. Pour Jean-Luc Addor (UDC/VS) le contre-projet du gouvernement "ne sert à rien". Il ne sert qu'à taire les initiants de l'initiative, a critiqué Andreas Glarner (UDC/AG).

"Le projet du gouvernement est superflu", a lancé Balthasar Glättli (Verts/ZH), opposé aussi à l'initiative. L'initiative veut régler un problème qui n'existe pas, a accusé Sibel Arslan (Verts/BS).

"Je déteste la burqa et ce qu'elle représente pour les femmes, mais nous ne pouvons pas libérer les gens malgré eux", a lancé Léonore Porchet (Verts/VD). "Et nous ne pouvons pas punir les victimes d'oppression."

Tiana Moser (PVL/ZH) a rappelé que le port de la burqa et du niqab en Suisse est un phénomène marginal. "Nous ne pouvons pas interdire tout ce qui gêne certains cercles." Pour le PS aussi, l'initiative n'améliore en rien la sécurité ou la liberté des femmes.

Réelle amélioration

Toutefois, le PS et les Vert'libéraux soutiennent le projet du Conseil fédéral. Selon Mme Moser, il est légitime d'inscrire dans la loi que les personnes doivent être identifiables lorsqu'elles se présentent aux autorités.

Par ailleurs, le contre-projet apportera une réelle amélioration dans l'égalité entre femmes et hommes, a souligné Valérie Piller-Carrard (PS/FR). "C'est une question d'égalité", a abondé Gerhard Pfister (PDC/ZG).

Le projet gouvernemental permet de combler une lacune, a rappelé Mme Keller-Sutter. Les autorités auront ainsi une base pour régler les cas des quelques personnes refusent de montrer leur visage. De plus, ce texte n'intervient pas dans le droit cantonal.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Vaud veut promouvoir le foot féminin

Publié

le

A une année de l'Euro dames en Suisse, Vaud veut promouvoir le foot féminin de base (archives). (© KEYSTONE/APA/APA/HELMUT FOHRINGER)

L'Association cantonale vaudoise (ACVF) veut promouvoir le football féminin. Un budget de 750'000 francs sera investi durant les trois prochaines années, financé à parts égales entre l'Etat de Vaud et la fondation FootAvenir, qui regroupe la BCV, le Centre patronal, l'ECA et Retraites Populaires.

Nommé "Honeyball", ce projet vise notamment à créer des équipes de toutes les catégories du football féminin de base, partout dans le canton. "Dans le contexte général de manque d'infrastructures, cela ne sera possible qu'en regroupant les clubs autour d'un seul et même objectif", indiquent vendredi les partenaires du projet dans leur communiqué. Un soutien financier sera également offert aux clubs qui hébergent déjà des équipes ou des arbitres féminines.

“Le sport, et particulièrement le football, véhicule des valeurs de respect et d'inclusion qu'il convient de soutenir et de renforcer, notamment en accordant aux femmes la place qu'elles méritent sur les terrains, comme dans les instances dirigeantes des clubs et entités sportives", relève Christelle Luisier, ministre vaudoise des sports, citée dans le communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

Le commerce de détail poursuit sa progression en janvier

Publié

le

Les revenus liés aux denrées alimentaires, boissons et tabac ont pris 1,9% en termes nominaux (archives). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Les chiffres d'affaires du commerce de détail, après avoir augmenté en décembre, ont continué de croître en janvier en termes nominaux et en tenant compte du renchérissement.

Sur un an, ils ont progressé de 0,6% en termes nominaux (non corrigé de l'inflation) et de 0,3% en termes réels (en tenant compte de l'inflation), indique vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans ses résultats provisoires.

Corrigées de l'effet des jours ouvrables et fériés, les recettes du commerce de détail, stations-service mises à part, se sont vu hausser de 0,8% en termes nominaux en janvier sur un an (0,4% en termes réels).

Les revenus liés aux denrées alimentaires, boissons et tabac ont pris 1,9% en termes nominaux (1,5% en termes réels) et ceux du secteur non alimentaire ont progressé de 0,6% en termes nominaux (idem en termes réels).

Corrigés des variations saisonnières, les chiffres d'affaires en termes réels ont avancé de 0,8% en janvier sur un mois.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

Réduction dans l'assurance chômage pour alléger le budget fédéral

Publié

le

La Confédération a versé des contributions extraordinaires à l'assurance chômage pendant la pandémie, pour faire face à la forte augmentation des indemnités RHT dont ont bénéficié de nombreuses entreprises, comme les restaurants (archives). (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Le soutien fédéral à l'assurance chômage (AC) sera réduit de 1,25 milliard de francs entre 2025 et 2029. Cette décision est une parmi celles décidées vendredi par le Conseil fédéral pour alléger le budget de la Confédération, qui affiche un déséquilibre structurel.

La réduction de la contribution à l'AC pourra être mise en oeuvre sans modifier les prestations car son capital propre est suffisamment élevé. La Confédération lui a versé 16 milliards de manière extraordinaire pendant la pandémie. Cela a permis à l'AC de ne pas s'endetter malgré la forte augmentation des indemnités RHT et d'éviter une hausse des cotisations.

Le Conseil fédéral et le Parlement doivent pouvoir répartir librement la réduction sur la période en question. Pour 2025, le gouvernement prévoit une réduction complète de sa contribution à l’AC, soit moins 600 millions.

Le Conseil fédéral a aussi décidé de diminuer la charge administrative au sein du personnel fédéral. Il a toutefois renoncé à réduire la part du produit de l'impôt fédéral direct revenant aux cantons.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Sandro Michel s'exprime depuis son lit d'hôpital

Publié

le

Sandro Michel (à gauche) estime avoir eu beaucoup de chance dans son malheur (© KEYSTONE/EPA/TOMS KALNINS)

Le pousseur Sandro Michel s'est exprimé pour la première fois depuis sa terrible chute à Altenberg.

"Jusqu'à aujourd'hui, quatre opérations ont été nécessaires pour assurer ma survie et me remettre en état. Je pense que j'ai eu beaucoup de chance dans mon malheur", a-t-il écrit sur son compte Instagram depuis son lit d'hôpital.

"Je peux/dois être heureux de pouvoir écrire ce post aujourd'hui", a poursuivi l'Argovien de 27 ans, qui a tenu dans le même temps à remercier les secouristes qui sont intervenus sur place avec professionnalisme et rapidité. "Je tiens tout particulièrement à remercier mes médecins, Swiss Sliding, ma famille, mon amie et mon équipe ! Vous m'avez apporté le soutien dont j'avais besoin et vous avez été là quand j'avais le plus besoin de vous", a-t-il souligné.

Sandro Michel s'est blessé gravement à la cage thoracique et au bassin lors d'une chute à l'entraînement avec son pilote Michael Vogt et leurs deux équipiers le 13 février à Altenberg. Il avait été heurté de plein fouet par un bob revenant en arrière dans une aire d'arrivée se concluant en montée. Le médecin de l'organisation et les urgentistes accourus par hélicoptère ont non seulement sauvé sa jambe, mais aussi et surtout sa vie.

Swiss Sliding a demandé dans la foulée à la fédération mondiale IBSF la création d'une commission de sécurité et la mise en place d'un délégué à la sécurité.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / dpa

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Vous voilà boosté par quelques harmoniques, ce qui vous fait prendre des décisions solides pour améliorer votre vie plus dans son ensemble.

Les Sujets à la Une

X