Rejoignez-nous

International

H&M multiplie son bénéfice net par neuf en 2021

Publié

,

le

Les ventes du géant suédois sont au même niveau qu'avant la pandémie et il a enregistré la meilleure rentabilité depuis plusieurs années. (Archives) (© KEYSTONE/EPA/FOCKE STRANGMANN)

Le géant suédois du prêt-à-porter Hennes et Mauritz (H&M) a annoncé vendredi un bénéfice net annuel 2021 multiplié par neuf à 11,0 milliards de couronnes suédoises (1,09 milliard de francs), supérieur aux attentes.

Malgré un mouvement de boycott qui a encore fait plonger ses ventes en Chine de près de 40%, le numéro 2 mondial du secteur a retrouvé au quatrième trimestre et hors effets de change un chiffre d'affaires similaire à l'avant-pandémie.

"Nous avons bien fini l'année, avec des ventes de retour au même niveau qu'avant la pandémie et la meilleure rentabilité depuis plusieurs années", a commenté la PDG de H&M, Helena Helmersson, dans le rapport annuel.

"Maintenant que nous sommes désormais dans une situation plus normalisée avec une position financière forte et une bonne rentabilité, nous pouvons de nouveau pleinement nous concentrer sur la croissance", souligne-t-elle.

Confronté à de nombreuses fermetures temporaires de magasins depuis l'apparition du Covid-19, H&M a aussi fermé plus de 200 boutiques l'an passé, avec un total ramené à 4801 fin novembre.

Lors de son exercice légèrement décalé (décembre 2020-novembre 2021), le groupe a dégagé un bénéfice net de 11,0 milliards de couronnes, contre 1,2 milliard pour l'exercice 2020, tiré par le rebond des ventes et les économies décidées par le groupe.

Le chiffre d'affaires, déjà annoncé, affiche une hausse de 6% à 199 milliards de couronnes, malgré un mouvement de boycott en Chine.

H&M y a été confronté après s'être engagé à ne pas acheter de coton du Xinjiang sur fond d'allégations de travail forcé d'Ouïghours.

Au quatrième trimestre, le marché chinois n'était plus que le huitième marché national de H&M, alors qu'il était le troisième avant cette crise.

Au quatrième trimestre, le bénéfice net a rebondi de 86% à 4,6 milliards de couronnes, soit environ 600 millions de plus que le consensus des analystes établi par l'agence Bloomberg.

Le chiffre d'affaires affiche lui une hausse de 8% à 56,8 milliards de couronnes pour les trois derniers mois de l'exercice, selon le groupe, numéro 2 mondial du prêt-à-porter derrière l'Espagnol Inditex (Zara).

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Nadal confirme une absence de six à huit semaines

Publié

le

Rafael Nadal sera bien éloigné des courts pendant 6 à 8 semaines (© KEYSTONE/EPA/LUKAS COCH)

Rafael Nadal a confirmé jeudi qu'il serait absent de six à huit semaines. L'ex-no 1 mondial a été victime d'une blessure musculaire à la jambe gauche dans son match du 2e tour à l'Open d'Australie.

"J'étais aujourd'hui (réd: jeudi) à la Clinique du tennis Teknon à Barcelone où j'ai subi des examens", a expliqué le champion espagnol sur Twitter. "Ils ont confirmé les résultats de Melbourne et le délai de convalescence est le même", a-t-il ajouté.

Une IRM réalisée en Australie avait montré une lésion de deuxième degré du muscle ilio-psoas de la jambe gauche qui ne nécessitait pas d'opération chirurgicale, selon le joueur aux 22 titres majeurs. "De nouveaux examens seront faits dans trois semaines pour voir comment (la blessure) évolue", a ajouté l'Espagnol, qui aura 37 ans en juin.

Ce délai de guérison signifie que Rafael Nadal (ATP 2) pourrait rater les tournois ATP 1000 d'Indian Wells et de Miami et plongerait au classement mondial. il devrait se concentrer pour faire son retour en début de saison sur terre battue, à la mi-avril, avec en point de mire Roland-Garros où il tentera de remporter un 15e titre.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Une effigie de Vinicius pendue à un pont de Madrid

Publié

le

Vinicius Junior a été victime d'un acte raciste jeudi à Madrid (© KEYSTONE/AP/Alvaro Barrientos)

Un mannequin revêtu du maillot de l'attaquant du Real Madrid Vinicius Junior a été retrouvé pendu à un pont de la capitale espagnole avant le derby face à l'Atlético jeudi en Coupe du Roi.

Une bannière accrochée dans la nuit de mercredi à jeudi sur le même pont, non loin du camp d'entraînement du Real, portait elle l'inscription "Madrid déteste le Real".

Les médias espagnols ont dénoncé cette pendaison factice du jeune joueur brésilien de 22 ans comme une "attaque raciste" et une "menace sérieuse" contre l'attaquant du Real Madrid. La police a indiqué à l'AFP qu'elle avait ouvert une enquête sur l'incident, sans apporter plus de précisions.

Condamnation

"Nous exprimons notre plus ferme condamnation face à ces évènements qui violent les droits fondamentaux et la dignité des personnes et qui n'ont rien à voir avec les valeurs que représentent le football et le sport", a réagi le Real Madrid dans un communiqué. Le club se félicite du soutien qu'il a reçu "après l'acte raciste et xénophobe malveillant et répugnant dont a été victime notre joueur Vinicius" et "espère que les responsables seront punis".

L'Atlético a pour sa part estimé que "de tels actes sont absolument répugnants et inadmissibles et embarrassants pour la société". Le club ajoute que "la rivalité entre les deux clubs est forte mais le respect mutuel également".

De son côté, la Fédération brésilienne (CBF) "espère que les responsables seront identifiés et punis" et a exprimé son dégoût "face aux actes racistes auxquels est de nouveau confronté Vinicius". "L'intolérance et la discrimination n'ont pas leur place dans le sport et doivent être éradiquées de la société", écrit la CBF.

"Nous devons le protéger"

Les supporters de l'Atlético Madrid ont par le passé utilisé le slogan "Madrid déteste le Real" à l'encontre des Merengue. En septembre dernier, certains avaient été filmés chantant des paroles racistes hostiles à Vinicius Jr avant le match de championnat opposant les deux équipes. L'enquête menée alors par la police n'a pas permis d'identifier les auteurs de ces chants racistes.

"Nous devons le protéger", a commenté l'entraîneur du Real, Carlo Ancelotti en s'exprimant au sujet de Vinicius lors d'une conférence de presse mercredi. "Le football a besoin de lui. Il a un talent extraordinaire et nous devons le protéger à la fois physiquement et mentalement."

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Un fabricant de fusils pour enfants dans le viseur du Congrès

Publié

le

Le JR-15, inspiré d'un modèle de fusil d'assaut utilisé dans plusieurs fusillades meurtrières, est "absolument écoeurant", a condamné le chef des démocrates au Sénat, Chuck Schumer. (© KEYSTONE/EPA/SHAWN THEW)

Un fusil semi-automatique conçu spécialement pour les enfants: des sénateurs démocrates ont vivement dénoncé jeudi les pratiques commerciales d'un fabricant américain d'armes petites, légères et létales.

Le JR-15, inspiré d'un modèle de fusil d'assaut utilisé dans plusieurs fusillades meurtrières, est "absolument écoeurant", a condamné le chef des démocrates au Sénat, Chuck Schumer.

"La dernière chose que nous devrions faire, c'est réduire la taille de ces armes de guerre et les commercialiser auprès d'enfants", a-t-il déclaré, exhortant l'Agence américaine de protection des consommateurs (FTC) à ouvrir une enquête sur son fabricant.

Le fusil, qui pèse à peine un kilo, tire bien des balles réelles. Livré avec des chargeurs de 1, 5 ou 10 cartouches de calibre 22 long rifle, il avait été commercialisé pour la première fois en janvier dernier, à un prix de 389 dollars.

La société WEE1 Tactical, qui vend cette arme, la décrit comme "un bout de la liberté américaine" destiné "aux amateurs de petite taille".

Sur son site internet, elle met en scène une fillette blonde, regardant à travers le viseur d'un de ces fusils sous la neige.

"Face à l'épidémie de violence armée chez les jeunes et aux fusillades", une arme comme celle-ci "ne devrait tout simplement pas exister" a martelé Chuck Schumer.

Il a pris pour exemple le cas d'un enfant de 6 ans, qui a blessé par balle son institutrice au début du mois dans une école de Virginie.

Les fusillades sont un fléau récurrent aux Etats-Unis où le droit de posséder des armes est garanti par la Constitution.

Jeudi, le président Joe Biden a une nouvelle fois exhorté les parlementaires à interdire les fusils d'assaut de toute urgence. Mais les tentatives de réguler leur vente sont souvent bloquées au Congrès américain, où les lobbys des armes exercent une forte influence.

WEE1 Tactical n'a pas répondu aux sollicitations de l'AFP.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Double démission au sommet de la fédé américaine

Publié

le

Brian McBride quitte ses fonctions au sein de la fédération américaine (© KEYSTONE/AP/Kamil Krzaczynski)

Une nouvelle crise a éclaté jeudi au sein de la fédération américaine.

US Soccer a en effet annoncé les départs du directeur sportif de la Fédération et du manager général de l'équipe nationale, déjà privée de sélectionneur.

Le premier, Earnie Stewart, rejoindra le 15 février le PSV Eindhoven, et le second, Brian McBride, a démissionné. Dans le communiqué de la fédération, Stewart a expliqué ne pas "avoir pu refuser" cette proposition de travail "enthousiasmante" aux Pays-Bas. Le motif du départ du second n'a pas été révélé.

Le 5 janvier, US Soccer avait déjà décidé de mettre en retrait le sélectionneur national Gregg Berhalter, sur le banc lors du récent Mondial, pour des actes de violence en 1991 à l'encontre d'une jeune femme, sa petite amie à l'époque devenue depuis son épouse. Berhalter, qui a conduit la sélection jusqu'en huitièmes de finale au Qatar, était en fin de contrat.

La présidente de US Soccer, Cindy Parlow Cone, a déclaré lors d'une conférence de presse en ligne qu'elle allait prendre son temps pour les nominations de leurs remplaçants. "Nous n'allons pas nous précipiter", a-t-elle dit, espérant que le prochain sélectionneur soit à pied d'oeuvre "d'ici la fin de l'été".

Le directeur général d'US Soccer, J.T. Batson, a affirmé que le cas Berhalter n'avait aucun lien avec la décision de Stewart et McBride de quitter l'organisation.

Les Etats-Unis co-organiseront le Mondial 2026 avec le Canada et la Mexique.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Sommer savoure ses premiers jours au Bayern

Publié

le

Yann Sommer vit l'instant présent à Munich (© KEYSTONE/EPA/ANNA SZILAGY)

Quelques jours après son arrivée éclair à Munich, Yann Sommer évoque les turbulences de ses premiers jours vécus au sein du Bayern.

"J'ai bien fait abstraction de tout ce qui se passait autour de moi", estime le nouveau gardien du champion d'Allemagne.

Le portier de l'équipe de Suisse n'a pas eu le temps de se faire trop de soucis, souligne-t-il dans un entretien à Keystone-ATS. "Tout est allé très vite après la signature du contrat mercredi dernier".

Le traitement médiatique des deux matches nuls 1-1 contre Leipzig et Cologne a renforcé chez lui la certitude qu'il règne chez le leader de la Bundesliga une attente sans précédent, même pour l'Allemagne: "Ici, on exige un succès maximal".

L'ancien gardien de Mönchengladbach suit depuis longtemps et de près le travail du coach du FCB Julian Nagelsmann, dont la stratégie de jeu est un point central à ses yeux: "Je sais quel type de football il a à l'esprit, ce qui est important pour lui. C'est aussi pour cela que je me suis dit: ce projet incroyablement passionnant me convient en tant que gardien de but".

Après huit ans et demi de "merveilleuses années à Mönchengladbach", le thème du Bayern "est venu de nulle part. Avant, je n'avais personnellement jamais envisagé l'option du Bayern Munich, parce que ce n'était pas du tout un sujet. Et ce club prestigieux m'a fait une telle demande". Selon Sommer, c'est à la fois un honneur et un devoir: "Sportivement, ce club est extrêmement attrayant".

L'international aux 80 sélections n'interprète en premier lieu pas le contrat portant jusqu'en 2025 comme une déclaration, mais comme "une durée qui me donne de la sécurité, ainsi qu'à ma famille". Pour l'instant, il vit à juste titre le moment présent.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X