Rejoignez-nous

Suisse

Coup de frein pour le vote électronique

Publié

,

le

Le Conseil fédéral met en veilleuse sa réforme en faveur du vote électronique (archives). (©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le vote électronique ne deviendra pas de sitôt un canal de vote ordinaire en Suisse. Le Conseil fédéral renonce à soumettre au Parlement son projet pour faciliter le vote par Internet et souhaite adapter les conditions de la phase d'essai.

D'ici la fin 2020, la Chancellerie fédérale devra concevoir avec les cantons une restructuration permettant une phase d'essai stable reposant sur des systèmes de dernière génération. Les exigences et procédures actuelles devront être réexaminées, les contrôles indépendants étendus, la transparence renforcée et les milieux scientifiques davantage associés.

Le Conseil fédéral a décidé d'appuyer sur le frein après la consultation sur la révision de la loi sur les droits politiques. Une majorité significative des cantons et des partis sont favorables à l'instauration du vote électronique, mais les partis jugent la réforme prématurée, faute de garantie suffisante sur la sécurité.

Le gouvernement a aussi réagi aux événements des derniers mois. En novembre 2018, le canton de Genève a annoncé qu'il cessait le développement de son système de vote électronique et il l'a abandonné il y a une semaine. En février, La Poste a publié le code source de son système offrant la vérifiabilité complète et réalisé un test d’intrusion. Or, des chercheurs ont découvert des failles majeures dans le code source.

Initiative populaire

L'instauration du vote électronique suscite aussi une fronde politique. Une initiative populaire en faveur d'un moratoire a été lancée en janvier. Intitulée "pour une démocratie sûre et digne de confiance", elle veut interdire l'e-voting au moins jusqu'à ce qu'il soit autant protégé contre des manipulations que le vote traditionnel à l'urne. L'Assemblée fédérale pourrait lever l'interdiction cinq ans au plus tôt après son introduction.

L'objectif déclaré était de stopper le Conseil fédéral. Son projet devait simplifier la procédure d'agrément à laquelle sont soumis les cantons et inscrire les principales exigences dans la loi, notamment la vérifiabilité du vote et de l’établissement des résultats, la transparence des systèmes et l’accessibilité aux électeurs handicapés. Les cantons seraient restés libres d'instaurer ou non le vote électronique après la mise en exploitation.

Plus de 300 essais

Depuis 2004, 15 cantons ont mené plus de 300 essais de vote électronique. Dix cantons proposent actuellement le vote électronique en phase d’essai. Cinq d’entre eux (FR, BS, SG, NE, GE) admettent aussi bien les électeurs suisses de l’étranger que des électeurs domiciliés sur leur territoire. Dans les autres cantons (BE, LU, AG, TG, VD) seuls les électeurs vivant à l’étranger ont la possibilité de voter par voie électronique.

L'interruption de l'exploitation du système genevois a des conséquences pour Argovie, Berne et Lucerne. les Suisses de l'étranger ayant droit de vote dans ces quatre cantons ne pourront plus exprimer leur opinion par cette voie aux élections fédérales et lors de scrutins ultérieurs.

Le Conseil fédéral statuera en août sur les éventuelles demandes d’utilisation du vote électronique lors de l’élection du Conseil national le 20 octobre.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Nestlé critiqué pour l'ajout de sucres dans les produits pour bébés

Publié

le

Les produits critiqués ciblent les enfants de moins de trois ans (archives). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Nestlé est sous le feu des critiques après une enquête de Public Eye sur le sucre dans les préparations pour bébé. L'Organisation non gouvernementale dénonce le traitement différencié des bébés dans le monde à travers les produits leur étant destinés.

Alors que les sucres ajoutés sont bannis dans de nombreux produits en Suisse, ils sont présents dans la majorité des céréales et laits infantiles dans les pays à moindre revenu, étaye Public Eye dans son étude, réalisée en collaboration avec le réseau international pour la nourriture infantile (Ibfan).

Les analyses conduites à la demande de Public Eye montrent que les deux principales marques de Nestlé, Cerelac et Nido, soit des céréales et laits infantiles destinés aux bébés de plus de six mois, contiennent des sucres ajoutés dans les pays à plus faibles revenus. Or ce n'est pas forcément le cas dans les marchés européens.

Ainsi, en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, les laits de croissance Nido pour enfant de 1 à 3 ans sont sans sucre ajouté, alors que sur les 29 produits Nido analysés dans les pays à revenus faibles ou intermédiaires, 21 contenaient des sucres ajoutés. En moyenne, les analyses ont indiqué une présence de 2 grammes par portion. La valeur maximale, 5,3 grammes par portion, a été détectée dans un produit vendu au Panama, selon Public Eye.

Concernant les céréales pour bébé, 115 produits commercialisés sous la marque Cerealac ont été analysés dans les principaux marchés de Nestlé en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Pas moins de 108 d'entre eux (94%) contenaient du sucre ajouté. La quantité la plus élevée de sucre, soit 7,3 grammes, a été découverte sur un produit commercialisé aux Philippes à destination des bébés de plus de 6 mois. Un carré de sucre pèse environ 3 grammes.

Contraire aux recommandations de l'OMS

En 2022, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé à bannir tous les sucres ajoutés ainsi que les édulcorants de la nourriture pour bébés et enfants de moins de 3 ans, dans le contexte d'une explosion de l'obésité infantile, particulièrement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

"Nous appliquons partout les mêmes principes de nutrition, de santé et de bien-être", se défend Nestlé. "Les produits Nido et Cerelac (ce dernier sous la marque Nestlé) sont vendus en Suisse et dans d'autres pays européens. De légères variations dans les recettes selon les pays dépendent de plusieurs facteurs, notamment des réglementations et de la disponibilité des ingrédients au niveau local", selon une prise de position.

Des efforts sont faits pour améliorer la qualité de certains produits incriminés. "Dans le cas de nos laits de croissance Nido (de 12 à 36 mois), tous les sucres ajoutés (saccharose et sirop de glucose) sont progressivement éliminés de nos recettes dans le monde entier".

Nestlé contrôle aujourd'hui 20% du marché des aliments pour bébés, devisé à près de 70 milliards de dollars. Selon des données d'Euromonitor, les ventes cumulées de Nestlé dans le segment des aliments pour bébé sont estimées à 2,5 milliards en 2022.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Économie

Swiss4 veut obtenir une licence bancaire

Publié

le

L'établissement financier genevois Swiss4 compte effectuer d'ici deux ans les démarches auprès de la Finma, le régulateur financier helvétique, pour obtenir une licence bancaire qui lui permettra d'offrir de nouveaux services à ses clients (illustration). (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

L'établissement financier genevois Swiss4 compte effectuer d'ici deux ans les démarches auprès du régulateur financier helvétique pour obtenir une licence bancaire. Cette dernière permettra à la société d'offrir de nouveaux services à ses clients.

Swiss4 prévoit de faire une demande de licence bancaire "dès que nous aurons atteint certains seuils, notamment en termes de dépôts et de volume d'activités", a indiqué mercredi Zhina Asmaei, directrice générale et cofondatrice de Swiss4. L'entreprise souhaite d'abord atteindre "une taille et une stabilité suffisantes avant de franchir cette étape importante", a-t-elle souligné.

L'établissement, qui détient déjà une licence fintech de l'Autorité de surveillance des marchés financiers, devra notamment réunir au moins 10 millions de francs en fonds propres avant de franchir cette étape supplémentaire. Fondé en 2020 dans la Cité de Calvin, il pourra ensuite accepter plus de dépôts de la clientèle et étendre ses services. Il a récemment lancé une application de services financiers.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

La Ville est à vous fête ses 20 ans de mai à octobre

Publié

le

La Ville est à vous, avec ses traditionnels vide-greniers, fête ses 20 ans. Pour marquer cet anniversaire, la Ville de Genève offre un spectacle de rue à chacun des dix quartiers où se déroulera la manifestation de mai à octobre (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La Ville est à vous fête ses 20 ans. Pour marquer cet anniversaire, la Ville de Genève offre un spectacle de rue à chacun des dix quartiers où se déroulera la manifestation de mai à octobre. Les traditionnels vide-greniers et stands seront de la partie.

La programmation de ces spectacles a été établie avec le Six Pompes Summer Tour, la tournée estivale du festival chaux-de-fonnier La Plage des Six Pompes et l'association genevoise Cirquenbulle, a indiqué mercredi devant les médias la conseillère administrative Christina Kitsos, en charge du département de la cohésion sociale et de la solidarité (DCSS). Un budget supplémentaire de 80'000 francs a été prévu.

Théâtre de rue ou d'objets, jonglage, acrobatie, clowns: un spectacle différent est prévu dans chaque quartier et sera annoncé par des crieurs. "Les fêtes de quartier se prêtent bien aux arts de la rue. Ceux-ci permettent d'amener de la culture au coeur de la population, à ceux qui n'osent pas aller au théâtre ou dans un musée", a relevé Thomas Houle, programmateur du Summer Tour.

Vaisselle réutilisable

Organisée par des comités bénévoles de quartier avec l'appui de la Ville de Genève, qui verse une subvention de 192'000 francs, la manifestation commencera les 4 et 5 mai à la Voie-Creuse. Quatre autres quartiers auront leur Ville est à vous avant les vacances scolaires d'été, puis cinq quartiers entre fin août et début octobre. A noter que les Pâquis ne proposeront pas de vide-greniers.

Cette année, seule de la vaisselle réutilisable sera proposée dans six fêtes de quartier, afin de poursuivre le projet pilote écologique mené en 2022. Destinée à stimuler les liens sociaux, la manifestation permet aussi à environ 700 jeunes d'effectuer des petits boulots rémunérés.

https://evenements.geneve.ch/lavilleestavous/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Rejet d'une demande de révision d'Erwin Sperisen

Publié

le

Erwin Sperisen (à gauche) lors de sa sortie du pénitencier de Witzwil (BE) le 20 octobre 2023, après la décision de la Cour européenne des droits de l'homme (archives) (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Le Tribunal fédéral rejette une demande de révision d'Erwin Sperisen. L'ancien chef de la Police nationale du Guatemala réclamait l'annulation des ordonnances classant les plaintes qu'il a déposées contre deux personnes qui l'ont accusé devant la justice genevoise.

Le recourant estime que ces deux hommes, un Français détenu au Guatemala et un enquêteur espagnol, l'ont accusé faussement lors de son procès qui a abouti en 2018 à sa condamnation pour complicité d'assassinat. Verdict qui a été annulé en 2023 à la suite de la décision de la Cour européenne des droits de l'homme (CourEDH).

Erwin Sperisen a donc déposé plainte contre ces deux témoins, pour faux témoignage et dénonciation calomnieuse. Ces dénonciations ont été classées en 2021 par la justice genevoise.

Pour le Tribunal fédéral, l'arrêt de la CourEDH qui constatait l'apparence de partialité de la présidente de la Chambre pénale d'appel genevoise ne concerne pas les deux ordonnances litigieuses. En effet, cette magistrate n'est pas intervenue dans ces procédures.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Poissons

 travers la bienveillance du Zodiaque, votre situation financière connaît une amélioration significative. Exprimez votre gratitude à l’ensemble des Etoiles !

Les Sujets à la Une

X